Bienvenue sur le RPG-Dragon Ball Z de référence ! Bonne ambiance et rpg palpitant garanti!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une visite non prévue. | pv Piccolo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Terrien

avatar

Chichi
Terrien

Nombre de messages : 144

Age : 26

Date d'inscription : 28/10/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 19.250
Niveau: Niveau 33



MessageSujet: Une visite non prévue. | pv Piccolo.   Ven 6 Nov - 19:18



Énormément de choses s'étaient produits depuis quelques temps. Les changements de corps entre Ginyu et Van avaient glacé le sang de la jeune femme. La révélation de l'identité de Van auprès de Pan. Ce fut une révélation émouvante pour eux. Chichi a du leur déclarer que Van était le grand frère de Pan. Elle aurait souhaité que ce soit Videl ou même Sangohan qui puisse leur annoncer mais la situation n'avait pas permit à ces deux jeunes personnes de le faire. Van avait donc quitté la maison pour aller aider Sangoku ainsi que Kaio-Shin. Pan pleurait toujours et ce fut à partir de là que la journée s'était terminée.

Le lendemain matin, une toute nouvelle journée s'offrait à Chichi et sa journée serait riche. Se réveillant aux cotés de sa petite fille, elle s'était levée sans trop la brusquer. Chichi était partie se laver, afin de se rafraîchir et commencer cette journée dans de bonnes conditions. Guigui, le robot de Pan, partit réveiller la jeune demoiselle qui dormait toujours. Apparemment, le petit robot voulait faire changer les idées de la petite fille allant rendre visite au père de Videl, Hercule.

Terminant de se laver, Chichi était propre, se vêtant de son kimono rose, laissant ses cheveux à l'air libre. Il fut rare qu'elle ne les attache pas en un chignon ou autres. Entrant à l'intérieur de la maison, elle vit Pan prendre son petit sac à dos et faire part à sa grand mère qu'elle irait voir son autre grand père, Hercule. Lui souriant gentiment, elle lui fit une bise sur son front.
    CHICHI : « Fait bien attention à toi. »
Ce fut à ses mots que la petite demoiselle et son robot quittèrent le domicile, laissant la jeune femme seule.
Cette dernière regardait autour d'elle, posant ses deux mains sur ses hanches, lâchant un soupire.
    CHICHI : « Voilà que je dois, à nouveau, tout remettre dans l'ordre. C'est répétitif. » ajoutait-elle en soupirant une seconde fois.
Elle mit à la poubelle tout ce qui était cassé et ce fut du boulot. Terminant de faire un rangement rocambolesque, il ne manquait plus qu'à remplacer les verres cassés de ses fenêtres, donc il fallait de nouvelles fenêtres. Ça allait, encore, lui coûter la peau des fesses. Tout ça à cause de ce monstre mauve.

Elle se rappelait alors que les vêtements de la veille était toujours pendu sur le file de dehors. Elle prit donc une bassine et sortit de la maison, laissant la porte ouverte, se dirigeant vers les vêtements pendus sur le fil. Elle déposa la petite bassine par terre et commença à retirer les pinces à linges de chaque vêtement, faisant attention que, ceux ci, ne s'envolent pas.

Ce fut le quotidien de Chichi. Elle passait la plupart de son temps à faire des tâches ménagères, à entretenir la maison, recevant, de temps en temps, la visite de quelques amis et encore, c'est loin... Souvent, son père venait la voir pour savoir comment elle se sentait suite au départ de son mari. Elle y avait prit l'habitude et donc, même si il lui manquait, elle survit. Cela dit, un petit moment d'imprévu ne lui ferait aucun mal. Elle pourrait en profiter pour s'échapper de son quotidien ennuyant...




Dernière édition par Chichi le Ven 6 Nov - 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier Suprême

avatar

Jozuro
Guerrier Suprême

Nombre de messages : 2175

Age : 24

Date d'inscription : 18/12/2008


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies:
Niveau:



MessageSujet: Re: Une visite non prévue. | pv Piccolo.   Ven 6 Nov - 19:44

Et son quotidien ennuyant allait quelque peu être perturbé par un vieil ami à son mari : Piccolo. Encore que celui-ci ne le savait pas encore, ou bien avait-il l’intention de se rendre dans la demeure de Goku après bien des années et des aventures passées. En effet, Petit Cœur était de retour chez les vivants. Après un long séjour en Enfer, le Namek revint sur Terre grâce à la clémence du Roi Emna et de la durée de son séjour parmi les êtres infâmes et ridicules où siégeaient tout monstres ayant causait peine et souffrance à un être. C’était parmi ces individus que Piccolo du prouver ses talents de guerriers, il en sortit épuisé, fatigué et se sentait bien moins puissant qu’autrefois après cette période déstabilisante en émotions. Le Paradis porte bien son nom en conclut-il. La Terre, pourquoi pas Namek ? Sa planète ? Tout simplement parce que Petit Cœur désirait au plus profond de lui recommencer depuis le début, sur Terre comme il l’avait fait autrefois sauf que cette fois-ci les données n’étaient pas les même. Il était connu des plus grands et des plus puissants, avait quelques amis et de nombreux ennemis, de plus chargé d’une chose très pesante : la planète Namek de laquelle il était Roi dû au collier qu’il a encore aujourd’hui autour de son cou.
Perdu dans les montagnes, frigorifiées par l’altitude et la brise qui y sonnait, Piccolo n’attendit pas l’ombre d’un instant pour trouver un lieu où boire et se reposer comme tel être devrait avoir repos car c’était une tâche bien difficile en Enfer. Jamais la paix n’existait, même pas dans le sommeil, les rêves étaient cauchemars et le stress d’être trahit ou tué pendant les heures d’inconscience ronge n’importe quel guerrier : fort ou mauvais. L’Enfer ne peut pas être un lieu pire que l’Enfer lui-même. Si vous me diriez que le noble Namek en était ressorti très affecté, très démoralisé, je ne pourrais vous donner tort. Si vous me dîtes qu’il est proche de la fin, je vous mettrez en garde. Si la crasse de la haine et des fourberies des vils combattants de l’Autre Monde l’avait rongé au plus profond de lui, sa sagesse en était resté intacte et ceci, seul un Namek peut en ressortir indemne.
La maison de Goku était toute proche par un heureux hasard et depuis les collines où il y était perché, il put voir le petit foyer douillet et loin de nombreux soucis. Un endroit de paix, de sérénité et de chaleur de toute bonté. Tout ceci était le bienvenu en ce moment même. Petit Cœur s’était même surpris de laisser échapper un petit sourire lorsqu’il vit une silhouette au dehors. Utilisant ses derniers efforts il bondit dans la direction voulue et supporta courageusement le froid une dernière fois. L’hiver devait être sur le point d’arriver semble t-il. Atterrit sur la douce herbe de la planète Terre, il en arracha une pognée de sa main droite et l’huma une nouvelle fois. Les senteurs l’avait elles aussi abandonnées. Revenu, tout était bon : le ciel, les saveurs, le sentiment de liberté, de temps libre, de paix. Et revoir le visage d’une dame bien connue en faisait parti. Debout face à la femme de son vieil ami Goku : Chichi, celle-ci semblait être étonnée par l’apparition du Namek mais loin de là à l’idée de témoigner d’un quelconque refus. Piccolo se sentit accepté et chez lui-même si ce ne le fut vraiment, ne remarquant pas le désordre et ne s’interrogeant pas sur celui-ci, il s’approcha de la belle demoiselle et la trancha d’un regard sec comme pour garder sa fierté et sa réputation d’être sans sentiments alors que, sortit de là où il était, Petit Cœur était aussi attendri qu’un enfant. Les seuls mots furent :


« Aide-moi. »


Dernière édition par Piccolo le Dim 8 Nov - 13:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Terrien

avatar

Chichi
Terrien

Nombre de messages : 144

Age : 26

Date d'inscription : 28/10/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 19.250
Niveau: Niveau 33



MessageSujet: Re: Une visite non prévue. | pv Piccolo.   Ven 6 Nov - 20:11



Chichi continuait sur sa lancée : retirer les linges du fil et les déposer soigneusement à l'intérieur de la bassine pour ensuite les plier et repasser sur les vêtements adéquats. Elle aimait faire cela. Elle prenait le temps de pouvoir faire ceci convenablement. Ce petit endroit qu'avait choisi son mari était idéal. Les soucis étaient rarement présent et elle se sentait en sécurité mais nettement moins depuis l'incident de la veille.

Ne voulant plus penser à cela, elle secoua légèrement sa tête de gauche à droite. Elle retira les derniers vêtements qui restaient. Retirant le tout dernier, elle aperçut alors le vieil ami de son mari : Petit Cœur. Elle fut assez étonnée de le voir mais n'avait pas dans l'idée de le rejeter, au contraire.

Elle déposa le linge qui reposait dans ses bras, dans la bassine. Petit Cœur s'approchait alors de la demoiselle, cette dernière ne bougeant pas, n'ayant plus peur de ce dernier. Elle s'était, comme, habituée à sa présence d'autrefois. Son regard ne l'étonnait guère. Il n'était pas connu pour sa sympathie ou pour son affection envers quelconque sauf peut être Sangohan... ou même son mari...

Les seuls mots qu'elle entendit en provenance de la bouche du Namek furent :
« Aide-moi. ». Elle se demandait bien ce qu'il avait... Peut être était ce du à son long voyage ? Elle n'en savait rien. Elle s'approchait alors de ce dernier, légèrement inquiète.
    « Dit moi ce qu'il t'arrive... Tu as du parcourir de longues étapes pour demander de l'aide... » répondit-elle en l'aidant jusqu'à l'entrée de la maison afin d'y entrer et qu'il puisse s'installer sur un canapé du salon.
Lorsqu'il fut assis, elle partit fermer la porte de la maison mais elle ne pouvait rien faire pour les fenêtres cassés... donc un courant d'air pouvait pénétrer à l'intérieur de l'habitat. Elle s'installa devant Petit Cœur, attendant sa réponse pour qu'elle puisse l'aider au mieux.

Revenir en haut Aller en bas
Guerrier Suprême

avatar

Jozuro
Guerrier Suprême

Nombre de messages : 2175

Age : 24

Date d'inscription : 18/12/2008


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies:
Niveau:



MessageSujet: Re: Une visite non prévue. | pv Piccolo.   Sam 7 Nov - 11:48

Face à Chichi, l’inquiétude se lisait dans son visage, elle était si attentive à toutes âmes que l’hésitation n’existait que dans les cauchemars les plus fous de tout individu quant au choix de Goku d’avoir pris cette dame pour femme. Elle lui dit dans un léger chuchotement comme si elle dévoilait un terrible secret :

« Dit moi ce qu'il t'arrive... Tu as du parcourir de longues étapes pour demander de l'aide... »


Piccolo n’en dit rien, répondre ici dans ce jardin serait un lieu inexacte pour tout ce que devait savoir Chichi, ou plutôt tout ce que Petit Cœur laisserait savoir à Chichi car celui-ci ne comptait sûrement pas lui dévoiler toutes ses aventures bien que certaines pouvaient paraître passionnantes comme d’autres lassantes, il n’avait ni le temps ni le courage et la force. Les deux êtres rentrèrent à l’intérieur de la demeure de Goku, celle-ci était en grand désordre, ce fut la première constatation qui vit à l’esprit du Roi Namek. Il était dur de ne pas l’apercevoir de toutes les façons, il avait du s’y passer quelque chose. Pas un bruit ne régnait à l’intérieur de ce foyer, le calme était maître. Tout le monde devait être de sortie, cela fut bien dommage Piccolo aurait aimé rencontrer son ami, une nouvelle fois. Ce n’était rien, au moins Chichi était présent, c’est déjà très important, il avait trouvé refuge et elle pourrait peut-être l’aider. Assis sur le canapé du salon Chichi regardait toujours Petit Cœur d’un air inquiet, le Namek prit compte qu’il devait se justifier au plus vite pour rassurer la jeune femme mais il ne savait par où commencer. Il se rappela alors pour démarrer le dialogue les derniers mots de celle-ci :

« Dit moi ce qu'il t'arrive... Tu as du parcourir de longues étapes pour demander de l'aide... »


Voilà, il s’en souvenait maintenant. Lui répondre serait plus clair et plus précis, ne laissant aucune place à la confusion. Piccolo prit sa respiration et démarra par le plus récent, son passage en Enfer en résumant le plus simplement possible les étapes de sa quête aux Boules de Cristales.

« Je reviens de l’Enfer. J’ai dû combattre nombreux guerriers, nombreux défis dont un qui m’a particulièrement touché mais je me sens enfin libre Chichi, si tu savais comme cela peut me faire du bien. J’aurais simplement besoin de repos, j’ai passé moult aventures et je n’ai eu que très peu de repos surtout en Enfer. Je pourrais t’en dire plus si je pouvais rester mais je crains ne pouvoir m’attarder ici longtemps. »


Devant l’air interrogateur de la belle demoiselle Petit Cœur ne pouvait que continuer, mais pour cela il lui fallait commencer depuis le début et raconter tout, ou presque. Il s’asseya confortablement sur le doux cuir du canapé et se frotta les sourcils pour se souvenir d’où tout a commencé.

« J’étais sur Terre à la recherche des Boules de Cristales, mon but était de faire réssuciter mon père Piccolo Daimaô. Lui-même m’avait donné une mission, celle de tuer ton mari il y a de cela bien des années or je n’ai jamais su le faire alors par acte de lâcheté j’ai préféré faire tout pour le ramener en vie. J’avais déjà en moi une Boule de Cristale en ma possession mais je sentais déjà d’ici une force très puissante, celle-ci était aussi à la recherche des Boules de Cristales. Son groupe se nommait l’Empire Protonnien et je ne sais si tu es au courant mais elle cette organisation m’a tué et ton mari avec. Nous étions bien trop faible pour lutter contre eux, à la tête de ce groupe convoitant eux aussi les Boules de Cristales, un Cyborg : Cell. C’était le plus puissant de cet Empire et de loin. Sans lui, Proton ne serait jamais où ils sont aujourd’hui. Mort, je fus envoyé au Paradis avec Goku où je m’améliorai atteignant quatre fois ma puissance lorsque je fus arrivé. J’étais devenu presque aussi fort que Cell, le Cyborg qui m’avait tué et bien plus fort que ton mari. Les choses avait incroyablement changé et je m’étais fais un nom. Ravallant mon orgueil et ma colère, je conclus un pacte avec Cell pour conquérir à nous deux les Boules de Cristales puisque les trois vœux furent fait. Pendant ce temps, j’avais par un quelconque moyen hérité de la planète Namek de laquelle je suis devenu Roi. Et petit à petit, en la compagnie du Cyborg, nous avions récupéré une par une les sept Boules de Cristales. Une fois réunit, avant d’exaucer le dernier vœu, je pris le choix de combattre celui qui m’avait tué. Ce combat, je crois que ce fut le plus puissant que je pus donner. J’avais dévoilé toute ma force et je me surpris à une transformation comme celle de Goku. Lors de ce combat et de cette quête j’avais bien réfléchis et mon dernier vœu ne fut pas celui de ressusciter mon père, j’avais changé. Ainsi, ayant combattu jusqu’à la mort, ayant vaincu Cell mais celui-ci s’alliant avec un de ses acolytes, je n’eus le choix que de mourir, je rejoignis l’Enfer. Voilà Chichi, je ne pourrais t’en faire les détails, je n’en ai ni le courage ni la force. J’ai honte d’avoir tenté de tuer Goku, je pense que tu m’en veux mais dans n’importe quelle façon j’aurais choisi la lâcheté. J’étais prisonnier. Désormais je suis enfin libre mais la honte me ronge. Je te demande pardon. »


Et Petit Cœur se tut, dans un calme des plus morbides. Il n’avait plus envie de prononcer mots et cela pouvait se comprendre, il avait été obligé de tuer le mari de la femme devant laquelle il était assis. La honte le poussait à se taire.


Dernière édition par Piccolo le Dim 8 Nov - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Terrien

avatar

Chichi
Terrien

Nombre de messages : 144

Age : 26

Date d'inscription : 28/10/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 19.250
Niveau: Niveau 33



MessageSujet: Re: Une visite non prévue. | pv Piccolo.   Sam 7 Nov - 15:40



Elle aurait voulu l'accueillir dans de meilleures circonstances. En effet, elle n'avait pas pour habitude d'accueillir une personne dans un tel désordre. Certes, elle avait fait quelques rangements mais on voyait bien qu'il s'y était passé quelque chose. Cette dernière attendait que ce dernier puisse lui répondre. Elle était patiente et elle devait l'être. Après un silence qui en disait long, Petit Cœur commençait alors son petit récit. Sans trop entrer dans les détails, elle avait bien vu qu'il lui faisait un bref résumé de ses aventures. Il revenait des Enfers d'où il a du faire face à des multitudes d'aventures, de combats. Elle eut un petit sourire au coin de ses lèvres, gardant toujours ce regard interrogateur et inquiet.
    « Tu pourras te reposer ici. L'endroit est calme, tu as sans doute du le remarquer. Considère que tu es ici, comme chez toi. »
Ils n'ont pas eu énormément de discussions. Au début, elle n'aurait jamais proposé au Namek de se reposer ici, le trouvant trop dangereux pour sa famille mais voilà que les temps ont changé... Son mari et son fils avaient une affection particulière pour Petit Cœur. Chichi commençait à s'habituer à ce dernier et cela progressait régulièrement.

Elle lui avait lancé un petit regard interrogateur. Elle voulait savoir le fin de l'histoire et il n'allait pas tarder à exaucer son souhait.
Il était sur Terre à la recherche des Boules de Cristal. Il avait un but bien précis : redonner vie à son père. Ce dernier avait donné comme mission à Petit Cœur de tuer Sangoku. Il n'avait jamais réussi à le faire et par lâcheté, il avait préféré redonner vie à son père. Déjà en possession d'une Boule de Cristal, il avait senti une grande puissance qui fut celle de l'Empire Protonnien. Cette Empire avait tué son mari et Petit Cœur également... Elle ne voulait rien ajouter alors que des souvenirs lui revenaient en mémoire... A la tête de ce groupe, il y avait un Cyborg : Cell. Elle espérait qu'il resterait bien là où il est et qu'il ne ferait pas d'apparitions sur Terre. Cette planète se portait mieux sans lui. Alors qu'ils furent morts, ils avaient été envoyé au Paradis. S'entraînant, Petit Cœur devenait de plus en plus fort. Il devenait, même, bien fort que son mari. Elle eut un petit rire innocent. Ensuite, il avait conclu un pacte avec Cell pour conquérir les Boules de Cristal. Ils avaient réussi, une par une, à les récupérer. Il avait livré un combat avec Cell, un combat où il avait délivré toute sa puissance.

Le dernier vœu qu'il devait faire : ressusciter son père, n'eut pas lieu, ce qui avait étonné la demoiselle. Il avait vaincu Cell mais il n'eut le choix de laisser sa vie et d'aller en Enfer. Voilà qu'elle comprenait un peu plus ses aventures. Il avait honte d'avoir tué son mari... Elle lui en voulait. Quelle femme ne pourrait en vouloir un homme d'avoir tué l'homme avec qui elle s'était mariée ? Il lui demandait pardon... Allait elle le pardonner ? Un long silence pesait entre les deux personnes. Chichi s'était levée, sans prononcer de mots. Elle partit vers la cuisine pour préparer un peu de thé, toujours dans le calme morbide qui régnait, à l'instant, dans la maison de Sangoku.
    « Il y a toujours une partie de moi qui t'en veut, qui en veut à toutes les personnes qui ont essayé de détruire ma famille, ma vie. Si je les trouvais devant moi, je n'hésiterai pas à faire quelque chose même si je n'en ai pas la puissance nécessaire... Mais, toi... » s'interrompit-elle en prenant la théière qu'elle déposa dans un plateau ainsi que deux verres. Elle revenait au salon, déposant le plateau sur la table. « Mais toi, malgré que tu aies essayé de tuer mon mari, tu as su entrainer mon petit garçon et je t'assure que, quand je l'ai appris, j'étais en colère contre toi et contre Sangoku. A cet époque là, je ne l'avais pas pardonné de l'avoir confronté à tout ça à son âge. Tout ça pour dire que je n'ai jamais réellement compris la raison de l'affection que Sangohan a éprouvé en ton égard. Finalement, alors que les temps passaient, j'ai compris pourquoi il t'admirait et pourquoi il t'aimait... tout comme Sangoku qui éprouve de l'amitié à ton égard. »
Elle prit une petite pause, commençant à se mêler légèrement les pinceaux alors que ce qu'elle voulait dire était simple. Elle devait prendre l'habitude de parler devant Petit Cœur.
    « En bref, tu n'as jamais eu le courage de tuer Sangoku alors que cela fut ton but premier. Cela n'empêche pas qu'il fut mort dans de nombreuses situations et je n'ai que souffert de son absence. Je te remercie de n'avoir pas été jusqu'à ta mission finale. Je pense que tu es quelqu'un de... bien... »

Elle laissa alors à nouveau un silence remplir la maison, n'entendant que le bruit du versement de thé à l'intérieur des verres... Elle ressentait un petit pincement au cœur. Disant tout cela, elle avait senti les larmes lui monter aux yeux. Elle se surprit d'avoir dit cela à Petit Cœur, peut être devait elle le dire... peut être que non... mais elle avait dit pour une quelconque raison et elle en était soulagée...
    « Tu dois avoir froid non ? Je vais chercher de quoi te réchauffer. » disait-elle comme pour pouvoir s'occuper. Elle partit chercher une couverture et revint vers Petit Cœur, lui tendant le linge.


Revenir en haut Aller en bas
Guerrier Suprême

avatar

Jozuro
Guerrier Suprême

Nombre de messages : 2175

Age : 24

Date d'inscription : 18/12/2008


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies:
Niveau:



MessageSujet: Re: Une visite non prévue. | pv Piccolo.   Dim 8 Nov - 13:05

Le moment était difficile pour Chichi et Piccolo, l’une était la femme de Goku et l’autre son ami mais il y avait de la matière noire dans cette belle histoire : un meurtre prémédité. Pourtant Petit Cœur aurait pu assassiner Sangoku sans aucune difficulté, celui-ci étant bien plus fort que le Saiyen, cela aurait été un jeu d’enfant, il l’avait déjà battu en demi-finale du Grand Tournoi des Arts Martiaux II au Paradis alors que les deux hommes étaient à force à peu près égale, aujourd’hui la différence d’inégalité étant encore plus pesante, le combat n’aurait pas duré plus d’une vingtaine de minutes. Mais tuer pour tuer, le Namek n’avait jamais été capable de faire. Sa seule preuve est qu’il n’avait tué qu’un combattant jusque là : ce fut un guerrier de la famille de Chichi une nouvelle fois : Goku Jr. Mais celui-ci s’était entêté à vouloir barrer la route de Petit Cœur sur le chemin des Boules de Cristales et par bon cœur le Namek l’avait averti par plusieurs fois de s’écarter de son passage. Têtu, Goku Jr avait fini mort dans d’atroces souffrances. Si Chichi connaissait tout le tort que le Namek avait causé à sa famille, elle le renverrait de ce pas de sa maison mais comme lui avait expliqué celui-ci : il était prisonnier. Il ne savait plus où mettre les pieds, quoiqu’il fasse, il aurait fait du mal. Alors plutôt que de choisir la facilité : rejoindre l’Armée de Proton ; Petit Cœur avait choisi le chemin le plus complexe mais le moins douloureux pour les autres. Il n’avait pas succombé dans le mal, il était quelqu’un de bien : un gentil. Pourtant lui-même déteste être catalogué et se représente comme un guerrier qui fait ce que bon lui semble. Et ce qui lui semblait bon en cet instant était d’avouer tout à Chichi et de garder ses alliés, très important. Celle-ci quelque peu choquée par tout ces aveux et cela se comprenait, c’était pour une mère de famille comme une grosse claque en plein visage. Oui, c’était ça, c’était comme si le Namek avait giflé Chichi à l’instant même. Elle fit preuve de compassion et de bonté :

« Il y a toujours une partie de moi qui t'en veut, qui en veut à toutes les personnes qui ont essayé de détruire ma famille, ma vie. Si je les trouvais devant moi, je n'hésiterai pas à faire quelque chose même si je n'en ai pas la puissance nécessaire... Mais, toi... Mais toi, malgré que tu aies essayé de tuer mon mari, tu as su entrainer mon petit garçon et je t'assure que, quand je l'ai appris, j'étais en colère contre toi et contre Sangoku. A cette époque là, je ne l'avais pas pardonné de l'avoir confronté à tout ça à son âge. Tout ça pour dire que je n'ai jamais réellement compris la raison de l'affection que Sangohan a éprouvé en ton égard. Finalement, alors que les temps passaient, j'ai compris pourquoi il t'admirait et pourquoi il t'aimait... tout comme Sangoku qui éprouve de l'amitié à ton égard. »


Un plateau à la main, Chichi avait préparé de quoi boire en même temps qu’elle s’exprimait ouvertement sur ses ressentiments. Elle déposa le plateau entre les deux êtres et partit chercher quelque chose. Tous les deux étaient bien pensifs et Piccolo envisagea de ne plus lui parler de ses aventures, même le bon. Discuter d’autres choses aurait été plus sage. Il ouvrit la théière et sentit l’odeur du thé chaud, parfum de réglisse. Un frisson le parcourut, ce n’était pas vraiment son petit bonheur que le thé mais il ferait un effort. Pour Chichi et pour lui-même, en faible état de santé, il n’était pas envisageable de refuser de quoi s’alimenter. La femme de Goku revint les bras chargés de draps chauds et épais, Piccolo remercia la jeune dame et s’enveloppa de ceux-ci. Les carreaux brisés, le vent soufflait dans la maison. Chichi lui servant le thé dans une tasse, Petit Cœur revint de ses rêveries et posa une question plusb qu’intriguant à ses yeux :

« Que s’est-il donc passé ici ? Même dans les entrainements les plus intensifs avec Gohan ou ton mari nous n’avions jamais fait autant de dégâts ! Il s’est passé quelque chose ? »


Piccolo craignait que le danger guette ses pas et ceux de Chichi, s’il devait se mettre à l’abri, il connaissait bien un lieu où les risques étaient moins exposés que sur Terre. Namek était sa planète.
Revenir en haut Aller en bas
Terrien

avatar

Chichi
Terrien

Nombre de messages : 144

Age : 26

Date d'inscription : 28/10/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 19.250
Niveau: Niveau 33



MessageSujet: Re: Une visite non prévue. | pv Piccolo.   Dim 8 Nov - 15:47



En effet, Chichi faisait face à toutes les paroles qui étaient sorties de la bouche du jeune Namek. Elle pouvait exprimer sa colère, elle pourrait essayer, tenter de lui faire payer ce qu'il avait essayé de tenter de faire, mais elle n'en fit rien. Pourquoi ? Parce qu'elle commençait à avoir du respect pour Petit Cœur et comme je l'ai cité plus haut, son mari et son fils l'appréciaient énormément. Il a tenté de tuer son mari, elle n'allait jamais l'oublier mais il ne l'a pas fait, c'est ce qui l'importait. Aussi, elle ignorait qu'il avait tué une autre personne de sa famille. Il fallait mieux qu'elle n'en sache rien, sinon imaginez sa réaction : elle ne serait plus aussi sympathique en son égard.

Elle vivait à l'instant présent. Petit Cœur reconnaissait ses erreurs, il avait bien changé. Il n'était pas comme l'était son Père. Il voulait détruire le monde, elle pouvait se rappeler du Tournoi des Arts Martiaux comme si c'était hier. Ce jour là, périples aventures s'étaient passés... notamment les retrouvailles avec Sangoku, ce dernier ayant battu de justesse le jeune Namek ensuite le château en feu de son père et le mariage du jeune couple. On peut dire qu'à partir de ce jour là, tout avait changé pour la jeune femme.

Malgré qu'il est devenu quelqu'un de meilleur, de gentil, il restait avant tout un guerrier qui veut toujours se surpasser. Cela dit, elle en avait prit largement l'habitude. Petit Cœur avait terminé de raconter ce qu'il s'était passé pour lui. Ce fut le moment pour Chichi de préparer du thé tout en lui expliquant ses ressentis. Elle n'allait pas par quatre chemins. Elle n'allait pas avoir ce genre de discussion avec Cell, par exemple.

Déposant le plateau sur la table, elle ignorait si Petit Cœur aimait le thé. D'habitude, elle poserait la question mais elle avait oublié cela suite à ce qu'il s'était passé. Concernant la nourriture...
    « Tu as une envie particulière de nourriture ? » demandait-elle de sa voix posée et calme.
S'en allant une nouvelle fois, elle revint avec les bras chargés de draps chauds et épais. Avec les fenêtres cassés, l'air pénétrait facilement dans l'enceinte de la maison et donc, la chaleur n'était pas réellement au rendez vous. Elle lui accorda un sourire suite à son remerciement. Elle versa le thé dans une tasse tandis que ce dernier vint lui poser une question... Elle s'y était attendue.

Déposant la théière sur le plateau, elle se tournait pour regarder l'état de la maison, comme pour se remémorer, reportant son regard sur Petit Cœur.
    « Je suppose que tu veux savoir depuis le début ? J'étais seule à la maison, faisant ce que j'avais à faire. J'ai remarqué une ombre derrière un rocher, depuis ma fenêtre. J'y suis partie et ce fut un jeune homme derrière ce rocher. M'inquiétant pour lui, je l'ai invité à la maison pour l'aider. Pan, la fille de Sangohan, arriva à la maison mais ce n'est pas le plus dangereux... » disait-elle en prenant une petite pause avant de s'installer devant Petit Cœur. « Nous étions tous dans le salon, et une personne s'est rejoint à nous. Ce n'était que Van, le fils de Sangohan. J'avais été ravie de le revoir après tout ce temps malheureusement ce ne fut pas lui. Il avait attaqué le jeune garçon que j'avais hébergé. Là, j'ai donc compris que ce n'était pas Van mais une personne qui avait prit possession de son corps. C'est à partir de là que la maison a commencé à se détruire et heureusement que ce n'est que les fenêtres et quelques tables et encore... Ensuite, un monstre mauve, violet est arrivé et s'est posté devant Pan et moi même qui essayait de protéger ma petite fille et le jeune garçon qui avait été mal au point. » continuait-elle sous le regard attentif de Petit Cœur. « Le monstre violet s'est adressé au corps de Van et j'ai alors compris que le monstre violet n'était autre que mon petit fils et celui qui avait prit possession du corps Van s'appelait Ginyu. Et pour abréger cette journée, Ginyu a repris son corps, partant par après. Van, qui avait récupéré son corps, avait été mal en point et j'ai eu peur de le perdre, j'étais en pleurs. J'ai ensuite demandé à Pan de ramener deux haricots senzu pour soigner Van et le jeune homme. L'état de la maison a été causé par ce Ginyu.. Tout ça pour en arriver à cette conclusion... » terminait-elle avec un pincement au cœur... Après cela, Van avait quitté la Terre pour retrouver Sangoku et Kaio-Shin pour leur porter secours... Elle était toujours aussi inquiète pour eux... Elle avait hâte de les revoir en vie, sain et sauve...
Elle ne montrait pas qu'elle était triste devant Petit Cœur. A quoi cela servirait-il ? Elle versa du thé dans sa tasse avant de souffler un peu et de boire une petite gorgée... La seule pensée qu'elle avait en ce moment, tout ce qu'elle se demandait fut : quand tout cela allait enfin se terminer ?
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier Suprême

avatar

Jozuro
Guerrier Suprême

Nombre de messages : 2175

Age : 24

Date d'inscription : 18/12/2008


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies:
Niveau:



MessageSujet: Re: Une visite non prévue. | pv Piccolo.   Dim 8 Nov - 19:10

Le thé chaud titillant les narines du Namek enveloppé dans de draps chauds, Chichi lui conta ce qu’il s’était passé la veille dans la maison de Goku et tout ce désordre devenu étrangement justifié et explicable tout à coup. Chichi, Pan et Van n’était pas en sécurité, un homme qu’il connaissait que trop bien leur avait fait un sale coup comme à ses habitudes mais la chose dont Piccolo ignorait était le pourquoi de cette soudaine offensive sur la famille de Goku. Il connaissait très bien ce mutant extra-terrestre du nom de Ginyu, il connaissait sa légère habitude à tuer pour tuer (c’était le principal différent entre les deux guerriers) mais la raison lui échappait même en ayant connaissance des pulsions de tueur de Ginyu. Chichi quant à elle ne semblait pas choqué par cet incident, en avait-elle l’habitude ? Petit Cœur s’interrogea de nouveau. Aspirant le liquide chaud, il se voyait à la troisième personne ; assis là sur le canapé douillet, sous des draps, buvant le thé. Cette image ne lui ressemblait pas, où étais passé le Piccolo : Maître Roi Sorcier Namek ? Craint et non pathétique. Avec fougue et ambition, loin de ce qu’il pouvait montrer à Chichi en ce moment même. Se levant d’un bond, déposant les draps sur le cuir, laissant sa tasse à moitié vide sur le plateau, il déclara en observant depuis les carreaux brisés le soleil :

« Je suis désolé Chichi mais je manque de temps. Il faut que je parte mais avant cela, il me faudrait ton aide. »


Le Namek se retourna vers la jeune demoiselle, le soleil était encore haut dans le ciel, il était bon de partir avant qu’il ne soit trop tard. Sous le regard interrogateur de Chichi, Piccolo s’approcha d’elle et d’un regard haineux lui dit :

« Il me faut un Vaisseau Spatial et un Senzu, j’ai des choses à régler et à rattraper. Dis-moi où est-ce que je peux m’en procurer, rester ici ne me servirait à rien. Aussi, si tu ne te sens pas à l’abri ici, si tu te sens en danger, rejoins Namek ma planète avec Pan. A toi de voir. »


S’approchant de la sortie, Petit Cœur s’empressa de connaître la réponse de Chichi, il devait quitter la Terre très bientôt. Il venait à peine de se rendre compte du retard qu’il avait et une visite à l’Empereur Cell serait de bonne augure vu les circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
Terrien

avatar

Chichi
Terrien

Nombre de messages : 144

Age : 26

Date d'inscription : 28/10/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 19.250
Niveau: Niveau 33



MessageSujet: Re: Une visite non prévue. | pv Piccolo.   Dim 8 Nov - 23:01



La jeune femme commençait à avoir l'habitude, cela fut vrai mais, quand cela se passe, elle avait toujours peur, elle était toujours inquiète. Elle avait toujours cette peur qui l'envahissait... Est ce qu'ils y auraient des blessés ou même des morts ? Est ce que son mari, ses enfants, ses amis, n'auront aucun dommage face aux combats ? Le lendemain de chaque combat, elle essayait de s'en remettre et faisait face. Elle ne pouvait faire que cela.

Chichi relevait son regard sur Petit Cœur, ce dernier s'étant levé prétextant qu'il devait s'en aller mais qu'il avait avant tout besoin de son aide. Elle s'était levée, le regardant avec un œil interrogateur. Ne faisant pas attention au regard qu'il utilisait, il lui avait demandé qu'il lui fallait un Vaisseau Spatial et un Senzu.

Pour le Senzu, elle lui en donnerait, enfin elle prendrait de son mari mais il ne dira rien mais concernant le Vaisseau Spatial, elle ne saurait l'aider...
    « Concernant le Vaisseau Spatial, tu peux aller chez Capsule Corporation, ils t'aideront certainement. » disait-elle avant de partir chercher 1 Senzu pour le Namek. Elle revint en lui tendant. « Voilà pour le Senzu, j'expliquerai à Sangoku que tu en avais besoin... » continuait-elle avant de reprendre avec un petit sourire pour le remercier. « J'en ferai part à Pan et je te remercie de nous accueillir dans ta planète. »

Elle mit un petit temps de pause, le regardant avant de le rattraper avant qu'il ne parte.
    « Fait bien attention à toi qu'importe où tu vas. Je n'ai pas envie que Sangohan apprenne qu'il t'ait arrivé quoique ce soit. »terminait-elle.

Ce fut sur ses mots que Petit Cœur quittait l'endroit paisible pour aller à une destination inconnue d'elle même...

[ THE END ]



Revenir en haut Aller en bas
Fusion

avatar

Kibito
Fusion

Nombre de messages : 1597

Age : 21

Localisation : Dans ses livres

Date d'inscription : 24/06/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 0
Niveau: Niveau 148(132+5+1)



MessageSujet: Re: Une visite non prévue. | pv Piccolo.   Lun 9 Nov - 23:37

Chchi Arrow 146 lignes Arrow 14 600 + Bonus 5000 =19 600 xp Arrow 7300 zénies
Piccolo Arrow 142 lignes Arrow 14 200 + Bonus 5000 =19 200 xp Arrow 7 100 zénies


Dernière édition par Kibito le Mar 10 Nov - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Guerrier Suprême

avatar

Jozuro
Guerrier Suprême

Nombre de messages : 2175

Age : 24

Date d'inscription : 18/12/2008


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies:
Niveau:



MessageSujet: Re: Une visite non prévue. | pv Piccolo.   Mar 10 Nov - 18:57

Mon total s'élève à 19 200 XP et non à 14 200. La dernièrec addition a semblablement dû être oubliée, ce n'est pas bien grave.
Revenir en haut Aller en bas
Fusion

avatar

Kibito
Fusion

Nombre de messages : 1597

Age : 21

Localisation : Dans ses livres

Date d'inscription : 24/06/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 0
Niveau: Niveau 148(132+5+1)



MessageSujet: Re: Une visite non prévue. | pv Piccolo.   Mar 10 Nov - 19:28

Désolé, j'ai oublié d'aditionner...*siffle*
Enfin, c'est pour ça que je mets les additions, au cas où. En tout cas, je vais éditer.
Sinon, joli rp(oui, action != joli rp)
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une visite non prévue. | pv Piccolo.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une visite non prévue. | pv Piccolo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG-Dragon Ball Z :: RPG :: Terre :: Ruines de maison-