Bienvenue sur le RPG-Dragon Ball Z de référence ! Bonne ambiance et rpg palpitant garanti!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La véritable histoire... du père Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fusion

avatar

Van
Fusion

Nombre de messages : 1265

Age : 23

Localisation : Behind you ! Believe it !

Date d'inscription : 08/07/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 56.760
Niveau: Niveau 272 (+30)



MessageSujet: La véritable histoire... du père Noël   Jeu 24 Déc - 11:28

Tout ceci n'est qu'un affreux Copyright blasphematoire ! Ne m'en veuillez pas mais vu que c'est les fêtes j'ai penser a poster ce sujet fort fort fort...intéressant... Enjoy ^^

La véritable histoire... du père noël... (Oui on l'a déja dit...)


Origine !

Après de longue et interminables recherches il semblerait que le petit papa noël apparut peu après l'invention de la cheminée. L'homme était face à un grand problème: comment nettoyer ce conduit où circule durant tout l'hiver et à midi une fumée qui dépose des petites particules formant une croûte noire.

Par une froide journée d'hiver, mère-grand demanda au petit chaperon rouge d'aller nettoyer les parois internes de la cheminée. Elle monta donc sur le toit et commença à frotter, frotter, frotter quand tout à coup surgit le fameux loup. Elle tomba dans le tube et y resta coincée, mère-grand monta sur le toit et lança tout ce qu'elle trouva sur la petite et ainsi exerça une pression telle que l'enfant arriva en bas du canal. La vieille, une fois de retour dans la maison n'arrivait plus à distinguer ce qu'elle retrouvait parmi les cendres (ben oué c'est de là que ça vient les cadeaux, inculte). Ce jour-ci est plus connu car pour laver les habits tous noirs, on employa pour la première fois de la lessive Oriel color(venant du prénom de l'inventrice) Vous savez maintenant pourquoi le père noël est en rouge et pourquoi on offre des cadeaux pendant le jour du ramonage annuel.

Ce que vous ne savez pas, ce sont les circonstances exactes de la naissance du Père Noël. Le mythe populaire qu’est le Père Noël n’est en réalité que la face caché de l’iceberg du complot contre le monde. En effet, si la croyance est de l’imaginer rondouillard, le regard tendre, la hotte pleine de cadeau et souriant tout le temps, une très petite minorité, composée de moi-même, sait de quoi il retourne véritablement. Tout a commencé un soir d’été, le 25 décembre 1666 vers midi. Si on se sait pas l’heure exacte de sa création, on peut en revanche la soupçonner aux environs de la pause sandwich, entre l’apéro et le contre-digestif. Donc, tout débuta ce jour là, où un groupuscule de bûcherons canadiens satanistes invoquèrent un terrible démon, connu sous le nom de (Jean Pierre) Pernaud-ël, qu’on appelle aussi « la terreur du 20h ». Aussitôt, des profondeurs de l’enfer naquit le terrifiant monstre tecktonik qu’on appelle communément, à tord, le Père Noël.

Après avoir égorgé des lapins sodomites en sacrifice à leur nouveau Dieu, les bûcherons canadiens coupèrent ... du bois (ben oui, c’est des bûcherons!). Aussi, comme la malformation de naissance du Père Noël ne le rendait pas vraiment terrifiant, on le prit pour un abruti en gelée, un taré doublé d’un sourire dégoulinant de crème fouettée. Pourtant, à l’inverse de la croyance populaire, il était particulièrement cruel. Il adorait la torture, mais comme il habitait à Perpette-Les-Ouilles (une petite province française méconnue), il ne pu jamais faire ses expérimentations sordides sur quelqu’un d’autres que lui-même. Aussi prenait il un malin plaisir à se torturer. Pareillement, encore une frustration pour notre cruel Père Noël qui cette fois ci tomba en dépression. S’ensuivit une longue période de vache maigre où il perdit 2 kilo parmi les 233 qui le composaient jusqu'alors. N’ayant plus le cœur à manger plus de 12 repas par jour, il devint alcoolique. Mais sa solitude prit fin le jour où il eut l’idée de vérifier ses équations sur la dynamique des rennes dans un fluide, après quoi il sortit son célèbre « Discours de la méthode de comment faire voler les rennes plus vite que la vitesse de la lumière » (éd Gallimard, disponible Portfolio). Il eut aussi d’autres idées à propos des rennes, mais la censure m’oblige à les taire (encore un témoignage direct du complot contre le monde dont ce mystérieux personnage fait l'objet).


Est-il un vrai roux ou est-ce une teinture?

Par respect pour les roux nous préferont ne pas dévoiler le secret si bien gardé...

Description physique

En dépit du fait malheureux qu’il ne ressemble à rien, on peut néanmoins remarquer quelques similitudes avec une gelée anglaise, cet arme de torture extra-terrestre couleur fluo qui colle au dents et qui ne se décolle pas de son assiette quand on la retourne. Sa hotte, remplie de bonbons, de smarties, de pizzas chorizo, de Machine Guns et de grenades frags, est la seule chose qui a une forme régulière et consistance chez lui. Sa morphologie lui permet de passer sous les portes (c’est aussi la raison pour laquelle il arrive à passer dans la cheminée de ses victimes). La barbe est un élément caractéristique de son physique. Elle lui sert de corde à piano pour étrangler ses victimes, où alors optionnellement de garde manger. Toujours pourvu de sucreries (fournies par "The Coca Chucky Company", c'est beau la vie) les plus répugnantes dans sa poche arrière droite, on le voit toujours un biscuit à la main et le regard cruel (souvent stupide), s’apprêtant à torturer ce dernier sans vergogne.

Description mentale

Le père Noël est un psychopate. Il a fait parti de nombreuses organisations extrémistes comme l'"organisation des lutteurs Sumotori contre la malbouffe" (voir José Bové-san), le front national de libération des schtroumpfs haribo, Al Quaïda, et encore bien d’autres corpuscules industriels alimentaires. Il est, remarquons-le, l’inventeur du "Réseau De Distribution De Cadeaux Moisis Que Personne Ne Demandait" mieux connus sous le nom de « RDDDCMQPND ». Il est aussi célèbre pour avoir un jour dit au président russe lors d’une conférence internationale contre la famine « Que le magnifique rat tchernobylesque guérisse ta famille jusqu'aux confins de l'univers ! ». Ce qui n’avait aucun rapport, et les Russes, croyant que le père Noël était américain, déclenchèrent la Guerre Froide (gagnée par les Russes qui avaient ingénieusement décidé de congeler la moitié de leur pays, cf Sibérie).

Le mythe

Le père Noël est une légende urbaine faisant croire aux enfants qu'il est possible d'avoir tout plein de trucs inutiles et super chers sans travailler (voir gauchiste).

Vers l'âge de 10-12 ans (pas beaucoup plus, ou alors il passe pour un arriéré), l'enfant apprend que le Père Noël est en fait un mythe et comprend alors que dans la vie d'aujourd'hui il faut bosser. D'ailleurs c'est souvent par vengeance que des enfants désabusés transmettent la vérité à leurs camarades rêveurs.

S'ensuit une phase de dépression, appelée adolescence, puis, plus tard, une nostalgie de l'époque coloniale où les noirs faisaient tout le boulot et où l'on pouvait glander tranquillement, ce qui amène à voter Sarkozy, voire Le Pen, ou pire encore, Michel Sardou.

Conclusion : Le Père Noël est responsable du 06 mai 2007.

Il fait aussi peur aux jeunes enfants, dans les centres commerciaux à cause de son habit couleur sang et de son sombre grognement (ho-ho-ho-ho-ho-ho-ho !).

_____________
Revenir en haut Aller en bas
http://lerpg-dbz.forums-actifs.com/forum.htm
Fusion

avatar

Van
Fusion

Nombre de messages : 1265

Age : 23

Localisation : Behind you ! Believe it !

Date d'inscription : 08/07/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 56.760
Niveau: Niveau 272 (+30)



MessageSujet: Re: La véritable histoire... du père Noël   Jeu 24 Déc - 11:31

La réalité

Le Père Noël, de son vrai nom Santa Claus, est un homme d'affaires germano-saoudien, devenu américain, puis finlandais, proche allié du commandant Cobra, alias Ben Laden, dirigeant la compagnie de jouets Hasbro — dans laquelle Cobra possède des parts —, qui en réalité n'est qu'une couverture (HASBRO est un acronyme signifiant Holding philAnthropique de Santa (C)laus pour le Bien et la Récréation de nos gOsses) dissimulant un réseau secret de renseignements et de logistique extrêmement élaboré, qui officiellement (pour la plupart des services secrets étrangers, dont la CIA, la NSA, le KGB FSB, le MI5, la DST, le MST et l'AAAAA) distribue gratuitement des cadeaux le soir de Noël à tous les petits enfants sages de la Terre.
Mais évidemment, la réalité est toute autre.

Le but avoué

HASBRO dissimule en fait le Réseau DJIHAD (Réseau pour la Destruction des Jeunes Infidèles pour la Haute gloire de l'islAm et D'(A)llah) destiné à affaiblir l'Occident en s'attaquant à sa base : la jeunesse.
En effet, le réseau prévoit de distribuer des jouets aux petits enfants (les parents sont mentalement manipulés pour faire croire que c'est eux qui offrent les cadeaux ; cela va jusqu'à des retraits d'argent de leur compte qui, sous couvert de dépenses de Noël, vont alimenter la caisse noire du Réseau) mais en n'apportant JAMAIS ce que les enfants demandent pour leur empoisonner la vie. Puis, lorsqu'ils atteignent 10-12 ans, la distribution de cadeaux cesse brusquement. Les parents se retrouvent alors face à deux alternatives :

La plupart dévoilent la fausseté du mythe du Père Noël, ce qui génèrera chez leurs enfants le sentiment de frustration évoqué plus haut.
Quelques-uns continuent à entretenir le mythe, ce qui fait passer leurs enfants pour des arriérés et leur grille toute perspective d'élévation sociale.

Dans les deux cas, cela contribuera à désolidariser la société et permettra à l'Islamisme d'étendre aisément son emprise sur les chiens d'infidèles chrétiens et d'assurer ainsi sa domination du monde !

Les structures

Le Réseau DJIHAD est basé à Rovaniemi, en Finlande où, sous la couverture d'un charmant petit village nordique, se cache en réalité la base secrète souterraine du Réseau.
Celui-ci constitue en :

un terminal informatique relié aux principaux satellites espions des grandes puissances, aux archives spéciales des services secrets du monde entier (qui laissent gracieusement libre accès au Réseau), et renfermant une base de données de tous les enfants de l'hémisphère occidental, référencés, non par degré de sagesse, comme le croient naïvement les R.G, mais pour leur importance future, selon leur Q.I et leur position sociale (les plus prometteurs sont des cibles privilégiées et sont généralement gâtés-pourris). Les lettres au Père Noël sont également acheminées jusqu'ici, et sont numérisées, puis ajoutées à la base de données, juste afin de ne pas envoyer ce que les enfants ont demandé, histoire de les frustrer un peu plus.
une batteries de satellites émetteurs d'infra-ondes cérébrales qui permettent de manipuler les parents et leur faire porter du crédit au mythe du Père Noël.
des fabriques de jouets ; la pièce maîtresse de l'organisation ! Celles-ci tournent 24h/24 , sont abondamment fournies en matières premières par les pays en voie de développement et sont épaulées par d'autres fabriques en Chine, à Taïwan, en Corée du Nord, et au Pandanstan. Ces fabriques sont toutes remplies d'enfants qui travaillent sans relâche, déguisés en lutins travailleurs pour abuser les services de l'inspection du travail (d'autres fabriques ouvrent en Inde et en Indonésie pour profiter de la main-d'œuvre infantile pas chère). De nombreux jeux et jouets sont envoyés par Nintendo, Mattel, Nathan, Bandaï, Lego et bien d'autres compagnies abusées par le Réseau — méfiez-vous, ils ont des complices partout ! —. Tous ces jouets sont, bien évidemment, astucieusement sabotés pour durer moins longtemps et ajouter encore à la frustration des enfants.

NOTA : Le réseau arrive à pousser la duplicité au point de fabriquer des GI Joe — dont on sait pourtant qu'ils ont été par deux fois la cause de la chute de Cobra en Afghanistan ! — pour mieux endormir les soupçons.

des circuits de distributions ; un aérodrome secret où sont cachés une flotte de Junker 87 Stuka récupérés des surplus de la Luftwaffe et modifiés par l'adjonction de moteurs hypersoniques, d'un écran de brouillage anti-radar, qui fait apparaître l'avion sous la forme d'un traîneau volant tiré par des rennes, et d'un canon quantique à effet tunnel, merveille technologique servant à déposer les cadeaux directement à l'intérieur des maisons.

Chaque bombardier quadrille une zone précise du globe et est piloté par un clone de Santa Claus fourni par Raël (voir plus bas).
Comme vous pouvez l'imaginer, l'espace aérien américain et européen est largement ouvert à ces Objets Volants Naturellement Identifiables pour toute la durée de la nuit de Noël.

Le financement

Les services secrets étrangers versent évidemment des sommes substantielles à cette organisation qu'ils croient bénéfique. Mais celles-ci ne constituent que la partie émergée de l'iceberg (10 %, dont 5 % viennent de Coca-Cola qui sponsorise le personnage du Père Noël depuis les années 1930 — encore un abus de confiance !).
En effet, les fonds extorqués aux parents représentent un large apport de revenus (45 % ; voir plus haut). La famille Ben Laden finance également l'organisation à hauteur de 30 %. Quant au reste, ils proviennent des activités officielles de la compagnie Hasbro (10 %), ainsi que de divers trafics obscurs et de blanchiment d'argent sale via des paradis fiscaux pour le compte de la mafia qui constituent les 20 % restants.

Le tout représente un chiffre tel qu'en le voyant, le PNB de l'ensemble des pays africains se met à pleurer en chœur.

C'est en voulant extorquer des fonds à Petroleum International (attentat du Building Fric & Money) que Santa Klaus se met le consortium pétrolier à dos.


Leur chef

Né à Munich en 1889 de parents saoudiens, Klaus ibn Sçantah al-Pahp-Hanowel est un enfant gâté par ses parents durant sa jeunesse ; son problème est qu'il ne reçoit jamais ce qu'il a demandé.
Frustré par cette expérience, il se tournera vers l'Islam fondamentaliste et élaborera son plan machiavélique pour frustrer les enfants du monde entier comme il fut frustré.
À sa majorité, il hérite de la fortune familiale et s'expatrie aux États-Unis — où il américanise son nom — pour créer la compagnie Hasbro et le personnage du Père Noël, en plagiant le vieux mythe allemand de Saint Nicolas. Le personnage rencontre un large succès, à tel point que Santa Claus se laissera pousser la barbe et recevra de grosses sommes de la part de Coca-Cola pour que la compagnie puisse sponsoriser le personnage ; ainsi, Santa Claus, qui était assez frileux, portera désormais de grands manteax rouges et blancs avec un bonnet assorti et ne se départira plus jamais de cette image. Il recevra également le soutien de la plupart des grandes puissances pour poursuivre son but philanthropique.
En parallèle, il monte son réseau de distribution de cadeaux (et prend la nationalité finlandaise pour plus de facilités) qui fera de nombreuses victimes dans le monde entier (on pense que la montée du nazisme en Allemagne est imputable à Santa Claus qui aurait abondamment frustré la jeunesse allemande, au point qu'elle soit devenue hitlérienne — pour le remercier, le régime nazi offrira à Santa Claus sa flotte de Junkers).
Le 25 décembre 1954 survient l'une des plus grandes crises politico-religieuse lorsque l'armée d'anges de Jésus-Christ lança un raid contre les fabriques de jouets nordiques du Père Noël. Le fils de Dieu accusa alors l’homme en rouge d’hérésie ainsi que d’avoir dénaturé la fête de Noël à une fête païenne au profit du capitalisme. Il s’en suivit d’une guerre sanguinaire de 8 ans où anges et lutins s’entre tuèrent. Bien que le Vatican prit publiquement position en faveur de Jésus, il refusa de déployer son armé de Zouave aux combats.
31 Novembre 1962, l’armistice fût signé mettant alors fin à un règne majoritaire des chrétiens sur la fête de Noël. Malgré sa position renforcée sur le temps des fêtes, le conflit a laissé quelques séquelles sur plan personnel de Santa Claus.
En effet le 25 décembre de la même année, une femme, Noëlla Laguine, surprit Père Noël entrain de déposer des cadeaux sous le sapin familial. Une colère sans précédent survenu. Le Père Noël agressa la femme en la mordant au cou. Le Père Noël fut alors interné pour une période de 3 ans. Lors de son incarcération, certain alliés de longue date tel que le Lapin de Pâques et le Bonhomme 7 heures décidèrent de se dissocié des campagnes en faveur des festivités amorcé 15 ans auparavant. À cette époque, certains groupes de citoyens tel que le « Christmas for U, Lord » (CUL) se formèrent pour revendiquer un retour du christianisme à Noël mais n’eurent peu d’impact.
À sa sortie, le Père Noël fît des excuses publiques à la famille et un règlement hors-cours mit fin à cette tragique épisode. Dès lors, il poursuivit sa distribution de cadeaux à grande échelle. Depuis les incidents, certains prétendre que le « vrai » Père Noël a été remplacé par un Père Noël de centre d’achats. Cette thèse très contreversée soutient que Vicéphore, le lutin déchu et ancien ministre de l’emballage aurait organisé un « putch » lorsqu’il était relégué au rang de Père Noël de centre d’achat. Rappelons que Vicéphore a dû démissionner de son ministère à la suite de sa foudroyante déclaration : « Les cadeaux ne peuvent pas être emballés dans du papier brun ».
Dans les années 1970, il rencontre Cobra qui poursuit à peu près les mêmes buts que lui. Les deux hommes s'associeront et Cobra s'installera au conseil d'administration de Hasbro tandis que Santa Claus créera une ligne de jouets pour son ami. Cependant, pour ne pas paraître suspect aux yeux de Ronald Reagan, il sera aussi obligé de fabriquer des GI Joe, ce qui le fera se brouiller avec Cobra (ils se réconcilieront lorsque, pour se racheter, Santa Claus incluera dans le nouveau modèle de GI Joe les fonctions "foutre le bordel" et "bâcler le boulot", ce qui évitera à Oussama de se faire choper en 2001).
Santa Claus s'associera également avec Raël qui met à disposition sa technologie extraterrestre pour équiper ses bombardiers-livreurs de cadeaux et se cloner afin de donner l'illusion de distribuer les cadeaux lui-même.
Aujourd'hui âgé de 117 ans, Santa Claus n'apparaît plus en public, préférant contrôler son réseau dans l'ombre.

Mais en plus de contrôler l'esprit des parents, le Père Noël manipule les enfants, en effet, souvent reconnu comme Michael Jackson avec son cri HO-HO-HOOO comparable au célèbre Yihiii de Michael, mais aussi avec cette envie de voir des enfants de moins de 10 ans qui laisse beaucoup de personnes perplexes. De plus, il s'approche des enfants, sans souci majeur avec la timidité, et se montre gentil et paternel, puis les parents papotent avec lui afin que ce bonhomme donne sa carte avec écrit "P(édophile)ère Noël 27/24, surveille vos enfants gratuitement pour 20€" et le numéro écrit en dessous.
Mais le Père Noël est malin et ne fait pas que ça : il hante la télévision avec sa publicité pour une ligne de téléphone rose — Viens appeler le Père Noël au [voix féminine sensuelle et suggestive] 08.36.65.65.65 — ce numéro qui est aussi présent sur sa célèbre carte. Puis arrive le moment fatidique du baby-sitting avec une "Big dodo party", critiqué dans un épisode de South Park, où Père Noël fait un gros dodo proche des petits enfants...


Sa carrière en tant qu'acteur

En plus d'être abobinablement méchant, le père Noël a une carrière bien établie entant qu'acteur porno, depuis les années 70. En effet, «Santa Fuck», son nom d'acteur, apparait sur plusieurs titres créatifs du porno, tels que «I Saw Santa Jerking on Mom», «This Isn't Snow», «Let the Cookies Eat My Creamy Body» ainsi que son plus connu, «Merry Jerkoff», dans lequel il a d'ailleur rencontré celle qui deviendra plus tard sa femme, Marry «Analwoman» Christmas.

Très imaginatif, notre père Noël aime expérimenter de nouveaux concepts visuel dans ces oeuvres. En effet, il est fréquent de voir Santa Fuck «performer» avec des maracas aux couilles, du jus de bétraves sur le corps ou même en jonglant avec certaines actrices de son film, tout en se mettant à l'oeuvre sur une de ses victimes.

Monsieur Noël détient également le record du plus grand nombre de films pour adultes tournés en 24h, soie 73.
Revenir en haut Aller en bas
http://lerpg-dbz.forums-actifs.com/forum.htm
Guerrier Suprême

avatar

Jozuro
Guerrier Suprême

Nombre de messages : 2175

Age : 24

Date d'inscription : 18/12/2008


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies:
Niveau:



MessageSujet: Re: La véritable histoire... du père Noël   Jeu 24 Déc - 12:20

C'est toi qui a écrit tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Fusion

avatar

Kaîo Shin
Fusion

Nombre de messages : 1104

Age : 19

Localisation : Sur Terre

Date d'inscription : 20/06/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 0
Niveau: 126 (+ 5 + 5) = 136



MessageSujet: Re: La véritable histoire... du père Noël   Jeu 24 Déc - 15:16

Hé ben, c'est puissant tout ça, maintenant on est informés.
Revenir en haut Aller en bas
Fusion

avatar

Kibito
Fusion

Nombre de messages : 1597

Age : 21

Localisation : Dans ses livres

Date d'inscription : 24/06/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 0
Niveau: Niveau 148(132+5+1)



MessageSujet: Re: La véritable histoire... du père Noël   Jeu 24 Déc - 15:18

Nan Socrate, il l'a dit au début de son post.

Sinon Van, excellent^^
Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Kai
Extraterrestre

Nombre de messages : 1591

Age : 21

Localisation : Mizu no Yami

Date d'inscription : 03/12/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 1.000
Niveau: 0



MessageSujet: Re: La véritable histoire... du père Noël   Jeu 24 Déc - 16:12

Vive noël !!!
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La véritable histoire... du père Noël   

Revenir en haut Aller en bas
 

La véritable histoire... du père Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG-Dragon Ball Z :: Accueil :: Flood-