Bienvenue sur le RPG-Dragon Ball Z de référence ! Bonne ambiance et rpg palpitant garanti!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Surmonter l'impossible, pour se faire aimer des dieux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Demon

avatar

Zack
Demon

Nombre de messages : 272

Age : 21

Date d'inscription : 20/11/2010


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 59800
Niveau: Niveau 73 + 5 (Armure Daimos)



MessageSujet: Surmonter l'impossible, pour se faire aimer des dieux.   Lun 21 Fév - 4:51

Namek, qui avait pourtant été si agitée il y a quelques jour de cela, avait retrouvé sa paisibilité. Le bruit des grillons se faisait entendre, et la légère brise se faisait ressentir sous le nez de mon visage balafré. J’avançais vers les crevasses de la fin. Ancienne colline qui eut été autrefois détruite par Freeza. La planète Namek avait subi. Pourquoi c'était sur cette si paisible planète que les conflits arrivaient toujours? eut-être cause des dragon balls. Si seulement elles n'avaient jamais existées, ces boules faites de cristal orangées, permettant d'accomplir les voeux de ses rêves... Il n'y aurait aucune guerre. J'avais osé contredire les dieux, en rejoignant le camp de Ginyu, qui, avant que j'observe son immense puissance, était mon ennemi juré. Je rêve toujours de le tuer, bien entendu, mais je pense que c'est impossible... Vu la puissance que j'ai ressentie il y a quelques jours, et vu l'être ultime que j'ai vu se former, je n'avais aucunement envie d'affronter Ginyu... Et encore moins de mourir contre lui. Les dieux, ne me feront plus confiance. Je les avait trahis. J'avais trahi la parole que je leur avait promis. Je leur avait en effet promit de protéger Namek jusqu'au bout. J'avais promis que je vengerais les milliers de Nameks morts durant l’épisode Freeza. Pour l'instant, il n'en était rien. J'avais fait quoi pendant tout ce temps? Trahir des millions de Nameks. C'est tout. Je m'était fait un nouvel ami : Veguito. Je l'avais perdu à cause de ma soif de puissance. Dès que j'avais vu cet être ultime, tout ce qui était dans ma tête était comme absorbé par cette puissance. Je voulais que la préture me prenne et m’élève, comme les Nameks m'ont élevés.

A présent, tout ceci était fini, et je me devais absolument de sortir ça de ma tête. C'était du passé. Les Dragon Ball ont été détruites, et j’espérais qu'elles n'allaient jamais réapparaître. En attendant, je devais regagner la confiance des dieux. je ne pouvais laisser cet acte couler, sans tout expliquer aux dieux, et demander leur pardon. Je criais en l'air, et sûrement dans le vide :

"Gork, Mork, grands dieux Nameks !? Répondez moi. Je m'excuse sincèrement de ce que j'ai osé vous faire. Je n'ai pas tenu ma promesse et je m'en excuse... Sincèrement."

Ce qui m'arrivait ensuite? Je n'en sais rien le moins du monde. Je me souviens d'un instant de lévitation, puis d'une grande lumière. Lumière aveuglante. Un son Strident tel un sifflement retentissait dans mes antennes, et c'était insupportable. Je tombais ensuite sur le sol. Le sol de quoi? Ça non plus, je n'en sais rien. Je ne sais pas où cela se trouve. Si c'était le fruit de mon imagination ou bien encore une vision que les dieux m'ont envoyés. Je me levais, sur un genou. Et regardais à l'horizon une tornade entièrement faite d'éclairs. Je regardais alors plus précisément le paysage. J'étais posé sur une falaise de couleur noire, avec des rochers pointus. Le soleil, était d'un vert pâle. Je regardais l'immense gouffre qui s'étendait devant moi. On en voyait pas le fond. Un gouffre aussi noir que l'encre. Au loin, je povait voir une énorme pierre, qui débutait de la fin du gouffre, et qui terminait à peu près à a hauteur du soleil. Je regardais plus attentivement cette pierre, et vit que des symboles étaient gravés dessus. La pierre, sur son sommet, bifurquait et s'enroulait sur elle même, tel une natte. Qu'étais-ce cet endroit? Curieux. Je jetait une pierre dans le gouffre. Avait t'il un fond? Je ne sais pas. La pierre ne fit aucun bruit dans le gouffre. Ce qui voulait dire qu'elle n'avait pas atteint le fond.

Où j'était? Qui m'avait emmené là? Je n'en savais rien du tout. Sûrement les dieux... Ce gouffre était sans fond. Et je ne vois vraiment pas pourquoi ils m'auraient emmenés là. Pour m'entraîner? Pour me punir? Je n'en savais rien. Mais si tel était leur volonté, je la suivrais sans broncher. Soudain, lorsque j'observais cet étrange soleil qui semblait se lever à l'horizon, j'entendais une voix, qui résonnait dans ma tête comme un echo. C'était la voix du Dieu Gork. Elle me disait la chose suivante :

"Ghaz... Tu nous a trahis !"
"Je sais Gork... Mais je m'en excuse platement..."
"Tu cherches donc la puissance mon petit Ghaz... Et j'ai une idée pour atteindre ton but. Fait moi confiance, et saute dans ce gouffre."

Ce gouffre? Le gouffre devant moi? Ce gouffre sans fond? Je lui faisait confiance, mais étais-ce un piège? J'allais sauter, mais j'enendis une personne derrière moi... Qui étais-ce?










Revenir en haut Aller en bas
Terrien

avatar

Areldono & Shiro
Terrien

Nombre de messages : 87

Age : 21

Date d'inscription : 13/02/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 19450
Niveau: Niveau 26



MessageSujet: Re: Surmonter l'impossible, pour se faire aimer des dieux.   Dim 27 Fév - 19:17

    J'allais enfin pouvoir affronter quelqu’un de mon acabit et Areldono ne s’interposera pas ! Depuis combien de temps attendais-je ce moment ? Pendant notre entraînement et même sur Namek, personne n’était à notre taille, nous étions toujours un cran au-dessus. J’accélérais la marche de plus en plus vite pour arriver là-bas rapidement. Le paysage ne changea pas d’un poil, toujours ses longues plaines de vert… Quelle planète de merde vraiment ! Aucun paysage chaleureux… Pathétique…

    Je le voyais ! Je pouvais voir ce Namek, et très bien même. Grand, musclé, avec une sorte de crâne sur la tête. De dos je pouvais voir ce qui pouvait ressembler à une mâchoire de fer. Il ne ressemblait pas vraiment aux autres Nameks que j’avais exterminés il y a quelques minutes. Comme je l’avais prédit, ce Namek promet d’être fort. J’aurais pu l’attaquer et le finir maintenant… J’aurais pu…

    « Hey toi ! Le grand là. Tu ne m’connais pas et j’te connais mais j’suis là pour te tuer. T’as mal choisi ton endroit mon grand. Pas la peine de me demander mon nom j’vais te le donner, Shiro, juste Shiro. J’suis pas ici pour m’amuser alors finissons en vite… »


    Je sortis alors mon sabre et le leva au-dessus de ma tête. Le Namek devait certainement se demander ce que je faisais… Il allait bientôt le voir. Une aura noire ce forma autour de mon sabre. D’un coup, je basculai mon sabre vers le bas alors qu’une lame noire parti toute allure en direction de l’homme vert. Malheureusement pour lui, je me téléportai plus rapidement que mon attaque derrière lui pour la réédité :

    « Ravi de te rencontrer. »


    Il y eut une explosion puis un amas de poussière s’éleva dans les airs. Le Namek qui était pourtant grand fut entièrement caché… Je devais rester sur mes gardes en attendant une contre attaque, car il y en aurait surement une. Ce Namek à peut-être l’air bourrin et sans intelligence, mais faut toujours se méfier. J’avais hâte d’être au moment de lui arracher la tête pour ensuite lui goûter son sang…
Revenir en haut Aller en bas
Demon

avatar

Zack
Demon

Nombre de messages : 272

Age : 21

Date d'inscription : 20/11/2010


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 59800
Niveau: Niveau 73 + 5 (Armure Daimos)



MessageSujet: Re: Surmonter l'impossible, pour se faire aimer des dieux.   Lun 28 Fév - 3:26

Quoi? Comment avait-il trouvé cet endroit? L'endroit où le dieu des Nameks Gork m'avait envoyé? Étais-ce encore un test des dieux? Je ne crois pas. L'homme n'avait pas une très grande puissance. Elle était à peu près égale à la mienne. Tant mieux. Ça me fera un entrainement. Mais l'homme semblait vouloir me tuer. Pourquoi? Il fonçais vers moi, avant de m'envoyer un rayon laser de couleur noir, que j’esquivais sans trop de problème. J'était prêt à lui envoyer un coup de poing, mais l'homme s'était téléporté derrière moi, et m'avait envoyé son attaque, de façon à ce que je ne puisse l'esquiver, ce qui me fit tomber au sol dans une immense explosion. Je me relevais sans problème, et m'essuya la bouce. Je saignait du coin de la bouche. Un sang violet. Sang des Nameks. Je lui dit :

"Je ne sais pas comment tu as réussi à venir ici, je ne sais pas qui tu es, Je ne connait pas ton but, Mais une chose est claire. Tu essaye de me tuer. Je ne veux pas savoir pourquoi. Mais si tu cherches ceci, alors moi aussi. C'est un match à mort mon gars!"
Aussitôt ai-je dis ça, que je fonçais vers l'homme à la chevelure blanche afin de lui donner un uppercut avec ma pince énergétique.

"Retient bien le nom de ton Assassin, malgré qu'il est compliqué à dire !
MON NOM EST GHAZKGHULL MAK URUK THRAKA ! Seigneur de la Guerre! Et désolé pour toi, vieillard, mais tu ne me tuera pas!"
Avec un petit sourire en coin, j'enchaînais avec un coup de pied. J'avais beau être gros, je restait néanmoins agile et rapide. Ce qui faisait à chaque fois le même effet. L'effet bourrin. Je n'était pas vraiment un bourrin. M'enfin, ça dépend des moments, et des adversaires. Le gouffre sans fin. Je l'observais. Si je le jetait là dedans, tout serait fini, et je pourrais enfin prouver aux dieux pour qui je suis vraiment, en tuant cet assassin !

Revenir en haut Aller en bas
Terrien

avatar

Areldono & Shiro
Terrien

Nombre de messages : 87

Age : 21

Date d'inscription : 13/02/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 19450
Niveau: Niveau 26



MessageSujet: Re: Surmonter l'impossible, pour se faire aimer des dieux.   Lun 28 Fév - 17:10

    Le bougre ce défendait bien… Mon attaque ne lui avait pas fait tellement de mal et comme je l’espérais il riposta avec une attaque tous aussi minable que lui. Il était tombé dans mon piège. Ghazkghull fonça alors sur moi pour me donner un coup puissant avec sa pince. Il ne le remarqua pas, mais j’avais paré son coup avec ma main droite. L’homme continua en me donnant un coup de pied bien placé. Le Namek avait commencé le combat simplement sans trop se casser la tête sur les enchaînements… J’allais lui faire regretter de ne pas y avoir été à fond dès le début du combat. Je me jetai alors sur lui en lui donnant un coup de sabre par la gauche et un coup de poing dans le ventre… Mais j’arrêtai mon poing juste avant l’impact avec son corps afin d’enclencher mon attaque.

    « IMPACT ! »


    On entendit tous les deux un petit « clic » avant qu’une puissante rafale de vent s’abatte sur le ventre de ce cher Namek. « Emprisonner l’énergie d’une attaque basique pour le rejeter avec la même puissance sur l’ennemi », voilà la puissance de l’Impact. Je reculai alors pour prendre mes deux sabres et ensuite attaquer le Namek, je ne devais lui laisser aucune minute de répits. J’enchaînais les coups de sabres de plus en plus rapidement avant de donner un coup de pied dans le ventre de cet être vert afin qu’il recule un peu. Je me téléportai ensuite derrière lui pour lui « botter le cul » afin de le faire grimper dans les airs. Il n’était vraiment pas léger… Je continuai mon enchaînement en sautant les airs et après un tournoiement sur moi-même, je donnai un coup de talon dans le ventre de mon adversaire qui le fit redescendre aussitôt. A vrai dire, je n’en avais pas fini avec lui et je lui réservais une surprise qu’il n’était pas près d’oublier… Calmement, je marchais vers lui tout en lui annonçant mon cadeau :

    « Hey bien jeune Namek, ou plutôt devrais-je dire Ghazkghull Mac machin, on semble fatigué. Ne t’en fais pas… Je n’en ai pas vraiment fini avec toi, regarde plutôt ça… »


    Je levai ma main en l’air et l’atmosphère changea radicalement. Un brouillard tomba alors sur la planète Namek et plusieurs tombes apparurent. Je l’avais transporté dans un autre monde avec ma technique « Dark Memories ». Des milliers de pierres tombales à perte de vue, mais la plus intéressante était certainement celle placée devant lui… On pouvait clairement lire « Ci gît Ghazkghull Mak Uruk Thraka » avec la date de sa mort qui se réfère à aujourd’hui… Je fis pris alors d’un rictus. Quelle allait être sa tête quand il allait voir ça… Pour l’instant, ce n’était certes qu’une illution, mais dans peu de temps, tout allait devenir réalité…
Revenir en haut Aller en bas
Demon

avatar

Zack
Demon

Nombre de messages : 272

Age : 21

Date d'inscription : 20/11/2010


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 59800
Niveau: Niveau 73 + 5 (Armure Daimos)



MessageSujet: Re: Surmonter l'impossible, pour se faire aimer des dieux.   Mar 1 Mar - 18:37

"IMPACT !"

Quoi? Une immense bourrasque de vent me fit valser en l'air. Putain, il était fort. J'allais avoir beaucoup de mal. Puis l'homme, si on pouvait l'appeler comme ça, pris de sabre avant de venir essayer de me frapper avec. Il était con ou bien? Ses sabres se cognaient contre mon armure dans un fracas incroyable. Oui, les sabres ou les épées ne me font pas de dommage, c'est de là d'où vient ma puissance. Moi, Ghazkghull est plutôt basé sur la défensive, et les coups ne me font pas beaucoup d'effet. j'ai une résistance hors du commun. Mais je vis l'homme disparaître, et sentit un terrible coup de pied me frapper au niveau des fesses. Putain, il était puissant. Puis l'homme arrivais, et je bloquais son talon dans mes mains, mais avec l'autre pied, il m'envoya au sol. Je me relevais très rapidement, et manquait de tomber dans le gouffre :

Hey bien jeune Namek, ou plutôt devrais-je dire Ghazkghull Mac machin, on semble fatigué. Ne t’en fais pas… Je n’en ai pas vraiment fini avec toi, regarde plutôt ça… »
"Fatigué? J'espère que c'est une blague, je suis en pleine for..."

Je n'eus même pas le temps de finir ma phrase, que des tombes apparurent tout autour du grand gouffre.

*Merde. C'est quoi ça? Gork, Mork, c'est vous? Vous voulez vraiment me buter? MERDE!!*

"Non, Ghaz. Ce n'est pas nous. Ton adversaire est un adversaire puissant qui a ravagé des villages Nameks... Son nom est Areldono. Ou bien Shiro. Il a une double personnalité..."

*Et comment je suis sensé le battre?*

"On va t'aider."

Je regardais attentivement le pierre tombale qui était devant moi, et tomba d'effroi. En effet. Sur la pierre, il y avait marqué : "Ci-Gît Ghazkghull Mak Uruk Thraka." Je regardais mon adversaire avec une hargne impossible, et le montrait du doigt. Je lui dit :

"TOI !!! Retient BIEN MON VISAGE!! C'EST LE VISAGE DE TON TUEUR !!"

Une aura jaune flottait dans les airs, et rentrait en moi. Mes yeux brillaient d'une intense lueur jaune, et je commençais à hurler. Qu'était-il en train de se produire?

"GHAZ !!!"

*Gork?*

"Oui, Ghaz. C'est bien moi. fait moi confiance. NOUS ALLONS FUSIONNER !!!"

* Quoi?!*

Une aura incroyable était en train d'illuminer le sombre paysage des crevasses de la fin. On ne pouvait plus me voir au milieu. Je ressentait toute la puissance d'un dieu en moi. Je devenais un demi-Dieu. Je dis à mon adversaire, lorsque la fumée se dissipait assez pour qu'il voie mon oeil, qui avait une lueur de défi à l'intérieur :

"L'homme que tu as devant toi ne se nomme plus Ghazkghull. Je suis Gork !! ET TU VA PAYER POUR LES MASSACRES QUE TU AS FAIT!!!"

Je fonçais vers mon adversaire d'une façon très rapide. Je vais décrire l'apparence que je revettissait. Je n'avais plus d'armure. Mon corps était dans une carapace, qui me permettait de me déplacer plus librement. Ma pince énergétique s'était transformée en épée énérgétique, une épée très légère, grande et tranchante. Tout était optimisé pour que j'aille le plus vite possible. Avec mon épée, je lui tranchait le torse, avant de monter dans les airs afin de lui mettre un coup de talon dans la nuque, ce qui le fit tomber au sol.

"Maintenant, Crève."

j'allaisle transpercer avec mon épée, lorsque celui ci se releva. Le vrai combat venait de débuter.

Revenir en haut Aller en bas
Terrien

avatar

Areldono & Shiro
Terrien

Nombre de messages : 87

Age : 21

Date d'inscription : 13/02/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 19450
Niveau: Niveau 26



MessageSujet: Re: Surmonter l'impossible, pour se faire aimer des dieux.   Mar 1 Mar - 20:42

    Comment était-ce possible ? Ce Namek… Il avait changé d’apparence ! Il ne se disait même plus être lui-même, mais un certain Gork. Aussi moche qu’il était, je ne pensais pas qu’il s’était améliorer jusqu’à voir sa rapidité et sa défense en œuvre. Il ne mentait pas, ce bougre était vraiment quelqu’un d’autre. Il arriva vers moi, et par surprise il réussi à me faire une marque au ventre… A ce moment-là, j’eus une idée à exploiter, mais je devais attendre le bon moment… Il continua son enchaînement avec un coup de talon que je réussis à arrêter, mais le coup était puissant et je tombai au sol. Il prit alors de la distance et fonça sur moi pour me transpercer… J’étais fini ! Son épée énergétique me traversa le cœur et un filet de sang sorti de ma bouche pour atterrir sur son épaule… Ma fin n’était pas loin, j’allais bientôt mourir dans ses bras. Mon bras gauche vint le prendre derrière lui pour le serrer contre moi. Mes yeux commençaient à se fermer, mon pou diminuait de plus en plus et ma tête se posa sur son épaule. J’étais désormais mort… Du moins c’est ce que le Namek croyait !

    « CREVE MAINTENANT SALE CHIEN !! Tu es peut-être fort, mais dans la tête y a rien ! »


    Je me pris d’un fou rire incontrôlable pendant que l’autre moi emportait mon adversaire dans une immense explosion. Lui n’avait pas comprit, mais juste avant que sa lame atteigne mon corps et grâce à mon illusion précédente, j’avais créé un double de moi-même. Mes techniques ne sont pas là pour faire jolie et son dévastatrice. En l’occurrence, « Eagle Heart » m’avais sauvé la vie cette fois. Je profitais du silence pour souffler un peu et créer quatre autres clones. Que ce soit Ghazkghull ou Gork, ces deux personnes sont tout aussi débile l’un que l’autre.

    Le nuage c’était en partie dissiper et je pouvais voir le Namek. Je me jetai vers lui afin de lui donner un coup de pied dans le menton pour le faire voler en l’air. Je n’en avais pas fini avec lui je devais lui faire payer ma blessure au torse. Les tombes étaient toujours là et j’avais décidé de jouer avec ses nerfs… Je fis alors sortir des tombes plusieurs zombies qui allaient se jeter sur le Namek pour le dévorer. Ce qu’il ne savait pas, c’est que ces Zombies étaient des faux ! Il aurait beau les attaquer, jamais ils ne disparaîtront et jamais ils ne lui causeront le moindre dommage. Mais pour savoir ça, il fallait être intelligent, hors lui ne l’était pas vraiment. Le plus intéressant était certainement le plus grand des Zombies…

    Il était d’une couleur verte un peu moisi, avec une sorte de crâne au-dessus de la tête. Grand, puissant il devait certainement être puissant. Malheureusement, il avait une main en moins et le pied droit complètement retourner. Son regard était vide et il avançait lentement vers Gork… Comment allait-il réagir de voir un Zombie à son effigie ! Ce grand monstre était sorti de la tombe qu’il avait vue auparavant. Tous les zombies s’avançaient donc vers l’homme vert. Moi, j’étais derrière lui et je m’apprêtais à lui parler :

    « Tu vois, tu ne peux rien contre moi. Dans cet espace, je contrôle absolument tout. Tu devrais sérieusement commencer à utiliser ta plus puissante technique contre moi si tu ne veux pas mourir. Peut-importe qui tu es, je boirai bientôt ton sang en mangeant ton cœur. Shiro, retient bien ce nom ! »


    Je m’approchais de Gork et lui donna un énorme coup de poing dans sa mâchoire d’acier. J’avais mal bien sûr, mais désormais on pouvait voir la marque de mon poing sur son visage. Je lui donnais ensuite un coup de pied dans le ventre avant de réitérer la chose plus forte pour le lancer autour des Zombies, qui s’approchaient alors plus près de lui à chaque pas. J’avais hâte de voir sa tête quand il allait se voir…

    « Ne sont-ils pas jolis à vouloir te manger ? Je te conseille de faire très attention au grand, il est puissant et ne te laissera aucune chance ! »
Revenir en haut Aller en bas
Demon

avatar

Zack
Demon

Nombre de messages : 272

Age : 21

Date d'inscription : 20/11/2010


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 59800
Niveau: Niveau 73 + 5 (Armure Daimos)



MessageSujet: Re: Surmonter l'impossible, pour se faire aimer des dieux.   Mar 1 Mar - 21:17

Putain. C'tait quoi ce monstre. Il avait réussi à créer un clone de lui qui avait pris toutes ses attaques à sa place. En gros, l'enchaînement que je venais de faire avec l'épée énergétique ne lui avait causé aucun dommage. Je pensais déjà à cause de ça qu'il était un monstre mais ce qui venait ensuite était bien pire. En effet. Le monstre de couleur blanche avait fait sortir de ses milliers de tombes, des zombies. Ils étaient tous horribles, et un était plus grand que les autres. Le pire. C'est qu'il me ressemblait. Ils semblaient tous si réels, mais pourtant, je savais que c'était une illusion. Je dis à Gork dans mon esprit:

"Gork, jfais quoi contre ça?"
"TU LES BUTE !!"

Très vite, je fonçais avec mon épée énergétique vers un zombi de taille normale, et je le tranchais en deux. Mais mon épée le traversait !! J'arrivais ensuite devant le grand, et jetait mon épée en l'air, avant de faire le tour de ses jambes, puis je sautait en l'air, récupérait mon épée avec mes deux mains, et lui plantait dans son crâne d'acier avec une telle violence que je le transperçait. MAIS IL RESTAIT DEBOUT !! C'est quoi le problème? Je ne pouvait rien leur faire! J'étais perdu ! Je ne voulais pas encore utiliiser mon attaque ultime. Pas encore. Elle m'use beaucoup d'énergie, et si je l'utilise, je n'aurais plus de force, et il n'aurait plus qu'à me jeter dans le vide. Je ne devais plus m'occuper des Zombies. Après tout, Si je ne pouvais leur faire de mal, je pense que eux non plus. Malgré tout, je suis dans la crainte. car si il peux faire apparaître tout ce qu'il veux dans ce monde, je craint le pire. Il me fout les boules ce connard. Son air sadique me donne des frissons sur tout le long de ma colonne vertébrale. Si je continuais comme ça; je ne vais pas survivre longtemps ! C'est pour cela que je fonçais à nouveau vers l'homme en blanc, en espérant que cette fois, ce n'est pas une fausse image. Je devais détruire ce monde. Il avait tué des Nameks, je devais venger la planète! Je devais la protéger ! Tuer Shiro, je n'avais plus que ça en tête à ce moment. IL me prenais pour un con, je vais lui faire regretter. Je lui envoyais un coup de genou dans le ventre, qu'il bloqua avec sa main. Je chargeais de Ki mon poing, avant de lui envoyer un coup de poing chargé en énergie, qui le fit valser à des mètres :

"Shiro... Crève!"

Très vite, je levais ma main en l'air créant des centaines de boules de feu qui m'entouraient. Je hurlais :

"SALVE DE FEU !!!!"

Je fonçais vers mon adversaire, et une immense explosion retentit. C'était une de mes techniques le plus puissantes. cela allait peut-être le tuer. Je revenais en arrière. je saignait du bras, mais il était encore parfaitement mobile. C'était le prix à payer pour avoir utilisé une de mes attaques les plus puissantes

Revenir en haut Aller en bas
Terrien

avatar

Areldono & Shiro
Terrien

Nombre de messages : 87

Age : 21

Date d'inscription : 13/02/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 19450
Niveau: Niveau 26



MessageSujet: Re: Surmonter l'impossible, pour se faire aimer des dieux.   Mar 1 Mar - 22:45

    Ce bâtard était encore en vie et il avait l’air de bien s’amuser avec les Zombies. Il était vraiment drôle mine de rien. Malheureusement, il avait rapidement compris le piège et se jeta sur moi afin de m’attaquer. Il me prenait enfin au sérieux ! Plusieurs boules de feu se tenaient autour de moi et quand il s’approcha tout explosa. J’étais pris dans une immense explosion, mais lui aussi… Je ne le voyais pas très bien mais, je pouvais toucher son sang violet qui se tenait sur le sol. J’étais quand même bien amoché. Mon bras gauche tenait encore debout et je pouvais le bouger, mais au dépit de nombreuses souffrances. Mon torse avait du sang violet et du sang rouge. Malgré ses blessures, je me relevai tout en m’adressant au Namek :

    « Pfff… enfin tu me prends au sérieux. HAHAHAHA !! On va enfin pouvoir s’amuser. Si tu crois que cette blessure me fait assez de mal pour m’empêcher de bouger tu te trompes lourdement. Regarde donc et admire ma puissance ! »


    Je me jetais alors vers le Namek afin de lui attraper la tête de ma main droite et de lui exploser contre le sol de la planète Namek. Je lui pris ensuite son bras pour le lancer en l’air et me téléporter au-dessus de lui afin de lui administrer un coup de pied en plein dans le ventre. J’entourais mes jambes autour de son corps pour ne pas qu’il se sauve et lui donnai des multiples coups de poings tout en rigolant comme un fou l’aurait fait. Arrivé sur le sol, je levai ma main droite pour la frapper de toutes mes forces contre le sol, du moins, juste avant le sol. L’énergie du choc fut une nouvelle fois absorber dans mon coquillage et je le pointais en direction de la tête de Gork.

    « Regarde le bien mon ami. Impact ! »


    L’énergie fut envoyée d’un seul coup sur la figure du pauvre Namek qui ne pouvait pas esquiver. Mon attaque fini, j’enlevais mes jambes d’autour de son corps. Une fois levé, j’attendis que mon adversaire fasse de même en lui demandant.

    « Alors, tu crois toujours que tu vas me tuer ? Tu m’as quand même tenue tête assez longtemps et rien que pour ça je suis fier de toi. Tu m’as montré de quoi un adversaire de ma taille est capable, malheureusement, il me semble que tout ceci doit se terminer. Tu seras la pièce du feu d’artifice que je prépare ! »


    J’arrivais vers lui tranquillement pour lui donner un coup de poing dans son visage que j’arrêtai juste avant l’impact. Je continuai en lui donnant un coup de genoux qui le plia en deux. Mon pied se déplia pour redonner un coup dans le ventre du Namek. Je tournai alors autour de moi avec le corps du Namek sur ma jambe et l’envoyai balancer dans les airs… Gork l’avait oublié, mais pas moi… Mes quatre clones que j’avais gardés en réserve se dirigèrent alors vers lui pour ensuite explosé dans une immense explosion. Son corps retomba sur une des fausses pierres tombales que l’illusion avait créées.

    « AH ! Regarde-toi, tu es bientôt fini. Ton sang gît partout sur cette planète et bientôt, ton corps servira de terreau pour les champs d’Ajissa. Ne t’en fais pas je t’achèverais comme il se doit ! »


    Je posais mon doigt sur mon bras qui saignait encore et le porta à ma bouche… Mon sang était toujours aussi bon apparemment, et malgré sa drôle de couleur, celui du Namek aussi. Ce n’était que l’apéritif et bientôt, j’allais passer au plait chaud avec son cœur…

Revenir en haut Aller en bas
Demon

avatar

Zack
Demon

Nombre de messages : 272

Age : 21

Date d'inscription : 20/11/2010


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 59800
Niveau: Niveau 73 + 5 (Armure Daimos)



MessageSujet: Re: Surmonter l'impossible, pour se faire aimer des dieux.   Ven 4 Mar - 16:42

Cet homme, ou plutôt, ce démon, n'avait quasiment rien subi de mon attaque. Alors que c'était une de mes plus puissantes. La salve de Feu. C'était une attaque qui consiste à entourer son possesseur de boules, de feu, avant de se ancer au corps à corps, permettant de créer une immense explosion inoffensive pour le lanceur, mais comme lancée à bout portant, pratiquement impossible à esquiver et très puissante, vu que il est directement dans l'explosion. Je dis à mon dieu, celui qui se trouvait en ce moment à l'intérieur de mon corps:

*Gork... IL n'a pratiquement rien subi à mon attaque... La salve de feu!"

*C'est un monstre Ghaz. Utilise ton ultime ! Je te donnerais ma puissance pour qu'elle soit encore plus dévastatrice! Il va crever ce meurtrier !*

Je n'eus pas le temps de parler plus longtemps, car l'homme vint et me cogna la tête au sol avant de me soulever en l'air. Putain mais qui c'est, pourquoi il est venu me buter? J'lui ai fait quoi MERDE! A nouveau, je n'eus pas le temps de méditer sur mon sort, car je les avait totallement oubliés, les 4 clones foncèrent sur moi... Qui c'est? Ou je suis? En ce moment, je suis mort. Je vous parle de l'au-delà. Oui, je vous ai raconté la suite de l'histoire. Je ne pouvais le garder pour moi. Ce connard m'a tué. Mais je vais vous raconter plus en détail la mort. La fin. La fin de Ghazkghull. La fin du traître. Traître à son peuple. Traître à ses dieux, Traître à ses proches.

J'en était où avant de vous raconter ce qui va m'arriver? Ah oui. Mon corps était totalement en sang, et la fine carapace qui couvrait mon corps était brisées de partout. Même la carapace divine avait lâchée. Je regardais ma main droite, et avec ma main gauche, je plantait mon épée énergétique dans le sol, avant de me relever sur un genou. Je levais ma tête. Mon regard avait une hargne impossible. Je sortait l'épée du sol, et lui pointa dessus. Je lui dit :

"Goute, à mon rayon Ultime."

Mon épée brillait de mille feux. Puis, je hurlais, avant d'avancer mon épée loin en avant, créant un titanesque rayon de couleur bleue. Le ciel de Namek, habituellement vert, était devenu d'une couleur bleue. Mon attaque alait lui causer de grands dommages, mais je n'avais plus d'énergie. Je n'avais rien d'autre à faire que de m'écrouler au sol, en attendant l'heure finale. Le dieu Gork avait disparu de mon corps. Il s'était envolé avec l’attaque ultime. J'avais retrouvé ma véritable apparence. Un gros tas plein de merde.

Revenir en haut Aller en bas
Terrien

avatar

Areldono & Shiro
Terrien

Nombre de messages : 87

Age : 21

Date d'inscription : 13/02/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 19450
Niveau: Niveau 26



MessageSujet: Re: Surmonter l'impossible, pour se faire aimer des dieux.   Sam 5 Mar - 1:15

    NON !! Tout simplement impossible !! Ce… Cette vermine avait encore de la force pour ce relevé. Son épée était plantée dans le sol de la planète et il tenait encore un peu debout. Il avait survécu à mon attaque. J’allais le tuer ! LE BROYER ! Je ne voulais plus jamais le voir se relever et oser protester devant moi ! Malheureusement, tout ne se passa pas comme prévus. L’épée était pointé en ma et une énergie incroyable commençait à se regrouper au bout. Je ne l’aurais jamais cru capable d’user une telle technique à ce moment du combat si je ne l’avais pas vu de mes propres yeux. Une énorme lumière bleue apparut et se propulsa vers moi... J’eus juste le temps de mettre ma main gauche pour me protéger le visage… Une explosion… Une énorme explosion autour de moi. Je n’entendais même plus. J’étais tout seul entre la vie et la mort.

    Dans les cendres et la poussière on entendit un rire. Ce rire, c’était le mien. Malgré l’attaque je venais de me prendre je riais encore ! Je donnais un coup avec ma main pour tout faire disparaître. Rouge. La couleur qui ressortait le plus. J’avais l’avant-bras gauche carbonisé. Le sang avait prit place sur tout mon corps. Pourtant, je riais encore. Un rire incontrôlable et insoutenable. Entre deux rires, le liquide rouge sortait encore. Malheureusement pour lui, je tenais encore debout. Tout doucement et en titubant, je m’approchais de la carcasse du Namek. Je ne voyais plus très bien les choses, mais je pouvais voir son énorme corps posé entre deux tombes. M’entendait-il encore ? Je ne le savais pas, mais peut importe, j’allais lui parler. Je m’arrêtais alors et tenant à peine sur mes pieds lui adressa une parole :

    « Je… Je dois dire que je suis impressionné. Je ne te pensais pas… *je crachais du sang, mais ce n’était pas ça qui allait m’arrêter* Je ne pensais pas que tu étais capable de ça. Je dois te féliciter… et pour ça, regarde donc ce qui t’attend… »


    Je levais alors ma main droite dans les airs en concentrant une énergie puissante et noire. Ce n’était pas obligé, mais pour son salut j’allais réciter quelque chose :

    « La crête de la corruption! L'arrogant navire de la folie! Niez le besoin oppressant, assommant et vacillant ! Troublez le sommeil ! La reine de fer rampante ! La poupée de boue suicidaire ! Unissez-vous ! Repoussez-vous ! Remplissez la terre, et apprenez votre propre impuissance ! »


    L’énergie s’intensifiait de plus en plus au fur de l’incantation… ça allait le tuer. Je le savais ainsi qu’il le savait, mais je devais continuer.

    « TUE-LE ! BLACK SHEEP !! »


    Un immense cercueil noir se referma sur le Namek. On pouvait surement le voir à des dizaines et des dizaines de kilomètre tellement il était immense. Dans peu de temps, j’allais refermer les lames de la destruction et de la puissance…

    « Alors, Ghazkghull. QUEL EFFET CA FAIT DE SAVOIR QUE L’ON VA MOURIR ! *Je repris un air plus sérieux tout en m’approchant du cercueil.* Avant que tu ne partes. Je voulais te demander. As-tu une dernière faveur que je pourrais exaucer ? »

Revenir en haut Aller en bas
Terrien

avatar

Areldono & Shiro
Terrien

Nombre de messages : 87

Age : 21

Date d'inscription : 13/02/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 19450
Niveau: Niveau 26



MessageSujet: Re: Surmonter l'impossible, pour se faire aimer des dieux.   Ven 18 Mar - 0:58

    Il avait choisi sa dernière faveur. Je n’avais plus aucune raison de le laisser en vie... Il était emprisonné dans ce cercueil d’énergie extrêmement puissante et pourtant, j’avais entendu sa dernière volonté. Allais-je l’exaucer ? Au départ je ne le savais pas, mais au fil du temps j’allais très certainement trouver la réponse, peut-être même plus tôt que je l’imaginais… Tout allait finir, dans une phrase, en une action, notre combat allait se terminer. Ca ne pouvait pas se passer autrement, ça ne devait pas se passer autrement. Je pris alors mon sabre noir et le pointai alors vers le tombeau du Namek :

    « Ton sang… je l’ai attendu longtemps. Mais avant que tout ne finisse, je vais tout de même répondre à une question que tu t’es certainement posé. Pourquoi toi ? Pourquoi m’en suis-je pris à toi. C’est simple, je dois acquérir la puissance et la renommée. Enfin, sache que tu es le premier d’une longue liste… Au revoir mon cher Ghazkghull Mak Uruk Thraka… Black Sheep… »


    Dans un tonnerre assourdissant des centaines, que dis-je, des milliers d’épées s’abattirent dans le cercueil ce qui le transperça absolument de toute part. Je pouvais entendre un cri de souffrance sortir de cette cage avant que tout ne disparaisse et ne s’évapore dans le ciel. Je marchais vers ma victime avant de mettre un genou au sol. J’étais vidé. Ma vision commençait à se troubler et mes forces me quittèrent peu à peu. J’avais gagné mais au dépit de nombreuses blessures. Je devais me relever et résister à toute cette souffrance. Je continuai alors mon chemin vers le Namek avant d’arriver au-dessus de lui. Après tout ce qu’il avait subi… Il… Il était toujours en vie ! Mal en point, mais je pouvais entendre son cœur battre. C’était maintenant ou jamais. Je sortis mon épée noir et la pointa verticalement en direction de la tête du Namek :

    « Ne t’inquiète pas… Pour le plaisir que tu m’as lors de ce combat, je respecterais ton dernier souffle… Je tiens juste à te dire… Merci… »


    Dans mes derniers mots, ma lame tomba et se planta dans la tête du Namek. Cette fois, c’était fini…

    J’étais mal en point et sur le point de crever et pourtant… Pourtant, l’enveloppe sans âme du Namek se tenait sur mon dos… Je devais trouver un endroit où je pourrais l’enterrer. Une sépulture en l’honneur d’un fier guerrier Namek. Après quelques minutes de chemins, je trouvais l’endroit parfait. C’est sous cet arbre gigantesque que je fis un trou pour y déposer Ghazkghull. J’étais en train de mettre le couvrir de terre quand mon pied flancha et que je me retrouvai étaler par terre. Je n’avais plus aucune force, je devais absolument dormir et me reposer… Mais avant tout, je devais finir ce que j’avais commencé. Mon ultime effort consista à finir l’enterrement et à découper l’ornement final : une croix que je planterais juste au pied de l’arbre. Après ça, je m’écroulais à côté de la tombe pour me reposer…


    « On dirait que ce Namek t’as adouci… Je me trompe ? [Areldono s'adresse à Shiro]

    Ta gueule… »



    A mon réveil, rien n’avait bougé. La plupart de mes blessures c’était refermé, mais j’avais toujours une marque rouge à mes avant-bras et au milieu de mon ventre. Je me relevai alors et regarda la tombe du Namek… J’allais quitter cette planète bientôt, mais avant… Mon genou était posé au sol et mon épée était plantée dans la terre devant la sépulture. J’étais en train de me remémorer tout mon combat tout en priant une dernière fois…

    Une fois relevée, je tournai le dos à la tombe puis parti direction de la base de lancement. *Ne t’en fais pas jeune Namek… Je respecterais ton choix. Je protégerais Namek. Je l’ai rapidement compris tu sais... Mork… C’était ton dieu n’est-ce pas ? Tu étais son élu ? Entraîne toi bien…* Dans mon dos, sous un arbre, certainement le plus grand de cette planète, se tenait une tombe. Au pied de la croix se tenait une plaque avec les inscriptions suivantes :

    « Ci-gît Ghazkghull Mak Uruk Thraka, héros des Dieux, protecteur de Namek »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Ginyu
Extraterrestre

Nombre de messages : 3341

Age : 21

Localisation : Espace

Date d'inscription : 01/11/2008


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 128326
Niveau: Niveau 256 + 50 = 306



MessageSujet: Re: Surmonter l'impossible, pour se faire aimer des dieux.   Sam 19 Mar - 23:43

Bonus : Areldono & Shiro.

-Scénario : Le Scénario n'est pas terrible, une rencontre, une bagarre car Areldono veut tuer Ghaz' sans raison.

500/5.000

-Style : Style d'écriture correct, agréable même pour la lecture. 3.000/5.000

-Originalité : Un bon combat, banal quand même j'ai envie de dire, même si y'a pas mal de rebondissement. 1.000/5.000

-Orthographe : Quelques fautes par ci par là, mais rien de grave. 4.000/5.000

Bilan : 8.500 XP

Bonus : Ghaz'

-Scénario : Pareil que Areldono.
500/5.000

-Style : J'aime bien ton style, qui nous emporte dans ce que ressent ton personnage, il est original je trouve. 2.500/5.000

-Originalité : Pareil, un combat, même si la fin du personnage est originale je trouve. 1.500/5.000

-Orthographe : Quelques erreurs, mais rien de bien grave. 3.000/5.000

Bilan : 7.500 XP

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Kai
Extraterrestre

Nombre de messages : 1591

Age : 22

Localisation : Mizu no Yami

Date d'inscription : 03/12/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 1.000
Niveau: 0



MessageSujet: Re: Surmonter l'impossible, pour se faire aimer des dieux.   Dim 20 Mar - 0:04

Ghaz' : 172 lignes -> 17.200 xp - 25 000 = - 7 800xp - 8.600 Zénies

Areldono : 238 lignes -> 23.800 xp + 20 000 = 43 800xp - 11.900 Zénies jocolor
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Surmonter l'impossible, pour se faire aimer des dieux.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Surmonter l'impossible, pour se faire aimer des dieux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG-Dragon Ball Z :: RPG :: Namek :: Crevasse de la fin-