Bienvenue sur le RPG-Dragon Ball Z de référence ! Bonne ambiance et rpg palpitant garanti!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand l'eau fait des ravages ! [RANG V]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sayans

avatar

Hayate
Sayans

Nombre de messages : 554

Age : 24

Localisation : Marseille

Date d'inscription : 07/06/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 188.750
Niveau: 261 (191 + 25 A.O + 10 E.S + 35 M.G.C.)



MessageSujet: Quand l'eau fait des ravages ! [RANG V]    Dim 15 Mai - 14:31

Hayate était en train de survoler les immenses étendues d’ eau de la planète. Il se souvenait être déjà venu là une fois, et comme la dernière fois, la planète n’ avait pas du tout changé. Une vrai piscine. Peu importe les kilomètres parcourus, il ne voyait que mer ou océan. Et comme tout se ressemblait, il ne savait même pas si il tournait en rond ou non. Il sonda un peu les sources d’ énergies présentes sur la planète, mais il avait l’ impression qu’ une partie des habitants vivait sous l’ eau… Peut être avait-il tort, mais aucune certitude. Il continua donc à voler augmentant sa vitesse car il ne voulait pas perdre trop de temps. Il pensait encore à son retour chez les vivants. Il avait toujours du mal à y croire, mais il était bien vivant, c’ était une seconde chance pour lui, et ce qui était sûre c’ est qu’ il n’ allait pas la louper. Bien sur, en disant cela il ne pensait pas réellement à devenir un bon samaritain, mais à ne plus faire les erreurs qui l’ avaient conduites à sa chute. Il n’ était pas non plus réellement comme un nouveau Hayate, mais quand même un petit peu. Perdu dans ses pensés, il ne remarqua pas le village qu’il venait de survoler, et continua bêtement sa route. Le voila repartit pour quelques heures de vol. C’ est d’ ailleurs ce temps qu’ il lui fallut afin de retrouver un village terrestre sur cette baignoire de planète. Il se posa donc sur le village, qui se trouvait accessoirement, être dans une panique plus que totale. Il marcha tout en regardant autour de lui. Un chaos régnait dans la cité. Les habitants courraient dans tous les sens ne savant que faire. Le démon décida de se rendre aux bords du village là où se trouvait la mer, et il y vit arriver une vague gigantesque, qui détruirait tout sur son passage une fois qu’ elle frapperait le morceau de terre, qui se retrouvait sûrement engloutit dans les profondeurs. Le jeune homme pouvait très bien partir comme si de rien n’ était et les laisser se débrouiller, mais un étrange sentiment de culpabilité monta en lui lorsqu’ il songea à cette solution. Voila comment il était partit pour les aider. Il s’ éleva à mi hauteur du raz de marée, sans quitté la côte, puis sans attendre, une aura dorée entoura son corps, ses cheveux se dressèrent sur sa tête de façon à ce que juste une ou deux mèches ne retombe sur son visage, puis des éclairs entourèrent son aura or, ses yeux s’ éclaircirent et ses sourcils et cheveux dans un flash de lumière devinrent blond aux reflets dorés. Il concentra ensuite autour de son bras droit une énergie d’ un blanc impeccable, puis il tendit parfaitement son bras ainsi que sa main. Il fit un mouvement horizontale de la gauche vers la droite avec son bras, projetant une lame d’ énergie qui mesurait plusieurs mètres d’ une extrémité à l’ autre, avant d’ aller s’ écraser contre la vague, qui se retrouva couper en deux avant de s’ effondrer sur elle-même. Les villageois qui avaient vue ce qu’ il s’ était passer, sautèrent dans tous les sens criant à leur vie sauve. Une fois son attaque lancé, Hayate annula immédiatement sa transformation, puis redescendit au sol les mains sur les genoux, respirant profondément. Il venait d’ envoyer un sacrée morceau de Ki sur le tsunami pour l’ arrêter, et il le ressentait. Les villageois vinrent tous à sa rencontre, se jetant limite sur lui pour le remercier. Pas habitué à ces effusions de joie en sa destination, il essaye de sourire amicalement, mais cela ressemblait plus à une grimace qu’ à une banane. Il s’ étira de la foule, lorsqu’ il entendit une conversation.

C’ est la septièmes vague de cette ampleur cette semaine. Quelque chose de pas normal est arrivée.

Ces paroles intriguèrent le jeune homme. Pour lui étant donné la quantité d’ eau présente sur la planète, la vague était en réalité une phénomène qui devait être on ne peut plus prévisible et pas quelque chose de surprenant à ce point là. Il demanda donc à certains villageois des informations sur la planète. C’ est ainsi qu’ il apprit que ce raz de marée était bien tout sauf naturelle. On lui dit qu’ il y avait des vagues produites par le vent, mais jamais de cette ampleur là. Ces tsunami sont logiquement produit par une faille sismique sur la croute terrestre d’ une planète, mais le niveau de profondeur de cette planète était tellement important, que seul le démentiellement de la planète pourrait produire ces phénomènes, et il était évident pour Hayate lorsqu’ il était arrivé, que la planète n’ était pas en train de s’ effondrer sur elle-même. Que devait-il faire ? Laisser les choses tel qu’ elles, et partir comme un voleur ? Il aurait très bien pu faire ce choix, mais à nouveau un remords s’ empara de lui à cet idée. Depuis quand était il comme ça ? Cela ne lui plaisait pas, mais il devait résoudre ce problème, seulement comment savoir d’ où cela provenait. Il alla demander aux habitants si ils avaient vue des personnes étranges depuis que les tsunami sont arrivés, où bien ne serait-ce que ressenti des Ki inhabituels, mais aucune réponse positive… Comment pouvait-il aider si il ne savait pas d’où venaient ces vagues… D’où venaient ces vagues. Il regarda la côte de laquelle il avait stopper le raz de marée, et s’ envola dans la direction d’ où provenait le phénomène. C’ était son seul indice. Il vola donc durant un peu moins d’ une heure, avant de voir en pleine mer une plateforme faite entièrement de métal. Il n’ avait pas penser à demander si ce genre d’ installation était présente sur la planète, mais il n’ en n’avait vue aucune lors de sa première venue sur cette planète, ni lorsqu’ il était arrivé il y à quelques heures. Soudain, une vague se forma depuis la plateforme, et partit à nouveau, sûrement en direction d’ un autre village. Il n’ y avait plus aucun doute maintenant, il avait trouvé. Il envoya un kikoha sur la vague pour la défaire avant qu’ elle ne prenne de l’ampleur, puis il se posa sur la plateforme, mais à peine eu-t-il mit un pied dessus, qu’ une alarme retentit. Niveau discrétion c’ était raté. Des bruits de pas vinrent en sa direction, et vit arriver vers lui cinq aliens en blouse blanche. Evidemment les coupable des intempéries. Il sonda leur puissance rapidement, puis un sourire moqueur se dessina sur son visage. Il leur fit signe d’ approcher, et se mit en posture de garde. Un premier sauta en sa direction, mais il l’esquiva sa tentative en tournant autour de son pieds droit vers sa droite, puis un deuxième sauta vers lui, tête la première, mais le sayan sauta également vers lui, et lui mit un coup de genoux dans le nez, pour ensuite se diriger vers un troisième à très grande vitesse, mais une fois à quelques centimètre de lui, il disparu pour réapparaître derrière lui, et lui donna un coup de pied dans la nuque, avant de prendre son corps qu’ il jeta à la mer. Il en restait que quatre donc deux déjà touchés. Les deux saboteurs encore intacte, envoyèrent une vague d’ énergie combinée, mais Hayate plaça une main devant lui, puis une onde de choc renvoya vers l’ envoyeur le kikoha combiné, qui toucha seulement l’ un des deux aliens qui se retrouva par terre inconscient. Les trois autres s’ élancèrent en même temps vers le démon, qui concentra dans sa main une boule d’ énergie électrique rouge qu’ il envoya sur l’ un des deux qu’ il avait déjà touché, puis il sauta en l’ air, et les deux autres se frappèrent la tête l’ un contre l’ autre, néanmoins, pendant son saut, le saboteur qu’ il avait mit K.O. en lui renvoyant son attaque s’ était relevé, et le frappa d’ un coup de coude dans le dos, qui fit chuter par terre le jeune homme. Ce dernier se tenait sur les genoux, puis se retourna brusquement dans un excès d’ énervement, et envoya un rayon d’ énergie vert, qui fit complètement disparaître l’alien qui venait de le frapper, lorsque l’ Hikari DaiHô fut finit. Il ne restait que deux saboteur, et Hayate allait leur faire regretter de l’ avoir énerver. Ses cheveux poussèrent jusqu’à descendre légèrement sous ses épaules, pour ensuite se décolorer jusqu’à devenir blancs. Ses yeux eux devinrent entièrement noir, tandis que sa queue de singe prit la même couleur que ses cheveux. Il ne dégager plus aucun Ki, ce qui rassura soudainement ses deux adversaire restant. Ils sautèrent vers lui dans un excès de confiance, puis sans qu’ il ne bouge, on entendit deux bruits d’ impact, et les corps des deux aliens tombèrent sur le sol métallique de la plateforme, morts. Hayate reprit son apparence originel, croyant en avoir finit, mais soudainement, du à son manque d’ attention, il reçut un kikoha dans le dos. Il se releva regardant derrière lui. Un autre alien venait de se montrer. Il ressemblait un peu à guldo sauf qu’ il avait la taille du sayan et qu’ il n’ avait que deux yeux, et qu’ il tenait dans sa main une massue qui semblait être en bois. Il était plus fort que ceux que le démon venait de vaincre, mais il n’ avait pas encore le niveau du jeune homme. Cette alien qu’ il allait affronter était le dernier sur la plateforme, il pouvait le sentir. Il ne le savait pas il s’ agissait d’ un Shraik, bien que ce soit détail inutile pour lui. L’alien vert fit un mouvement verticale avec sa massue, qui eu pour effet d’ envoyer un nouveau Kikoha vers Hayate, mais cette fois ci, il le dévia en envoyant une manchette dans celui-ci, puis envoya à son tour une vague d’ énergie qui fut renvoyer d’ un coup de massue, puis un nouveau Kikoha partie en sa direction. Cette fois ci, il envoya un Kikoha à sa rencontre. Les deux rayon d’ énergie se percutèrent, et entamèrent un bras de fer faisant jaillirent des étincelles verte et violette dans tous les sens. Aucune des deux ne prenait l’ avantage, mais la seul raison était qu’ le démon n’ y allait pas sérieusement. Il contenait avec facilité l’ attaque de son adversaire, puis lorsque celui-ci montra un premier signe de faiblesse visible par la réduction de l’ épaisseur de sa vague d’ énergie, Hayate doubla la force de son Kikoha, et alla percuter de plein fouet son ennemi. Ce dernier se releva avec un trou au niveau de ses vêtements là où eu lieu l’ impact, puis poussa un affreux rugissement, avant de s’élancer vers le jeune homme, tentant de lui asséner un coup de massue, qu’ il évita sans problème. La différence de niveau était bien trop importante, le Shraik était environs quatre fois moins fort que son opposant, et c’ était peine perdu pour lui. Hayate esquiva successivement les tentatives de coup de massue, puis il finit par attraper cette même massue, qu’ il broya avec sa main. Il poursuivit avec un direct rapide dans le visage de l’alien, puis il lui fit un croche patte qui le fit se retrouver sur le dos à un mètre du sol, et enchaina avec un coup de coude en plein dans le ventre qui le fit s’ écraser sur la plateforme. Il le souleva ensuite par la gorge, puis il l’ envoya à trois mètres en l’ air. Une fois qu’ il eu atteint le sommet de son « envol » Hayate envoya en sa direction un rayon d’ énergie vert qui le transperça au niveau du torse, puis il le laissa couler dans les profondeur. Il en avait finit avec les occupants de la station. Maintenant pour être sûre qu’ il n’ y ait plus de problème, il allait détruire l’installation. Au moins personne ne s’ en servirait plus. Il envoya successivement des Kikoha basique dans les appareils électrique, qui explosèrent chacun leur tour un part un, puis sans qu’il n’ eut plus besoin de rien faire, les explosions entrainèrent les autres explosions. Une belle réaction en chaine qui mit le feu à la plateforme. Il s’ envola ensuite au dessus de la station, puis écarta les bras et les jambes. Une boule d’ énergie rouge se concentra dans ses deux mains. Il colla ensuite ses bras qu’ il tendit vers l’ installation métallique, puis les deux boules d’ énergie rouge fusionnèrent pour en former une plus grosse qui s’ entoura d’ éclairs noirs, mais avant de lancer son Unleashed Flash, il se transforma en super sayan, et fit doubler par la même occasion la taille de la sphère rouge. Il envoya ensuite un puissant rayon qui fit complètement exploser la plateforme métallique lors de l’ impact, créant une immense fumée qui arriva jusqu’à lui. Il reprit ensuite sa forme de base. Son travail ici était terminé, il décida donc de se diriger vers son vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Sayans

avatar

Sangoku Jr
Sayans

Nombre de messages : 1587

Age : 21

Localisation : A la Compté.

Date d'inscription : 09/01/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 160.100 Zénies
Niveau: Niveaux 126 (+5 armure=131)



MessageSujet: Re: Quand l'eau fait des ravages ! [RANG V]    Dim 15 Mai - 14:37

Hayate : 147 Lignes = 14.700 Xps = 7.350 Zénies.
Revenir en haut Aller en bas
http://bleach-le-rpg.forums-actifs.com/forum.htm
Sayans

avatar

Kazeshini
Sayans

Nombre de messages : 883

Age : 22

Date d'inscription : 21/03/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 4350
Niveau: 15



MessageSujet: Re: Quand l'eau fait des ravages ! [RANG V]    Sam 21 Mai - 16:51

Bonus :

- Le scénario : 3.500 / 7.500

- L'orthographe : 4.500 / 7.500

- Le style : 4.500 / 7.500

- Originalité : 3.750 / 7.500
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Quand l'eau fait des ravages ! [RANG V]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand l'eau fait des ravages ! [RANG V]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG-Dragon Ball Z :: RPG :: Mizu no Yami :: Centre d'entraînement détruit-