Bienvenue sur le RPG-Dragon Ball Z de référence ! Bonne ambiance et rpg palpitant garanti!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Evasion [Rang III]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sayans

avatar

Hayate
Sayans

Nombre de messages : 554

Age : 24

Localisation : Marseille

Date d'inscription : 07/06/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 188.750
Niveau: 261 (191 + 25 A.O + 10 E.S + 35 M.G.C.)



MessageSujet: Evasion [Rang III]   Mar 17 Mai - 23:12

Cela faisait environs trois jours qu’ Hayate voyageait dans l’ espace à l’ intérieur de sa capsule spatiale. Il n’ avait pas ré-atterrit sur une planète depuis qu’ il avait quitté Mizu No Yami après y avoir réglé les problèmes de raz de marée. Enfin, d’ ailleurs, pourquoi les avait-il aidé ? Pourquoi n’ était-il pas juste partie faire sa vie de son coté, les laissant se débrouiller avec leur problème ? Ce n’ était pas trop son genre d’ habitude. Bon, ce qui est fait est fait il n’ allait tergiverser dessus pendant des années non plus. Lorsqu’ il sortit de ses pensés ce fait, il aperçu à travers le hublot de sa capsule une planète qui lui rappelait quelque chose. C’ était la planète Namone, désormais appelé Celestia, mais cela il ne le savait pas encore. Il se souvenait d’ être déjà venu à deux reprise sur cette planète. Sa première visite avait été pour récupérer une dragon ball, qui, pour l’ avoir, dut affronter une armada de démons sauvages. Il s’ en souvenait encore. Il se souvenait aussi y être venu une autre fois pour effectuer une requête. Il avait besoin d’ argent, et avait accepter de ramener des prisonniers qui s’ étaient évadés. Il avait du les affronter chacun sans les tuer, ce qui fut sûrement la partie la plus dur. Il se remémora lentement dans son esprit, tout en passant devant la planète, ce qu’ il avait du faire durant cette mission.



~un an auparavant~




Hayate voyageait à travers sa capsule spatiale, et avait décidé de se poser sur une planète qu’ il venait d’ approcher, qui n’ était autre que l’ ancienne Namone, la planète des démons. Il atterrit sur la planète sans aucune encombre à sa route, jusqu’à se retrouver directement à sa sortie entourés de démons. Tous semblaient affamé de voir cette chaire, mais lorsque le sayan fit augmenter sa puissance, quatre-vingt-dix-neuf pour cent de ces démons repartirent, seul deux étaient restés, ce qui étaient tout à leur honneur, autant qu’à leur folie. Il les affronta sans difficulté puis une fois au tapis, il continua sa route. Il arriva au bout de quelques heures dans une ville plutôt lugubre, où les gens le regardait la plupart de travers. Il alla dans un bar, lorsqu’ il remarqua qu’ il n’ avait plus le moindre zénis sur lui. Il avait besoin de renflouer les caisses rapidement si il voulait s’ entretenir sans problèmes. Il sortit donc du bar directement après y être entré lorsqu’ un homme de petite taille le percuta et tomba. Il se releva et présenta des excuse au démon, mais lorsque celui-ci croisa le regard d’ Hayate, il lui posa une question qui le surprit assez. Il lui avait demandé si il cherchait un moyen de se faire de l’ argent. Etonnant, comme par hasard lorsqu’ il y pensait, on lui proposa. Le petit homme était-il télépathe ? La question s’ éclaircit lorsqu’il lui expliqua le « contrat ». Il dit à Hayate que quatre dangereux criminel s’ étaient évadés de prison. Il avait sentit la force qui émanait du sayan et savait qu’ il en était capable, c’était pourquoi il lui demanda de l’ aide. Si il arrivait à tous les capturer, il serait récompenser comme il se devait. Le seul hic, ils ne savaient pas où ils étaient, il devait les retrouver lui-même, mais comme ils s’ agissaient de puissant guerriers, il devrait pouvoir les retrouver grâce à leur Ki. Il demanda à son client de bien vouloir l’ attendre ici, qu’ il allait les retrouver plus vite qu’ il ne pourrait dire « bonne chance ». Le sayan ferma les yeux et se concentra. Il y avait pas mal de source d’ énergie sur cette planète, qui était surpeuplé de démon. Au bout d’ une minute, il pensa avoir trouver le premier. Il décida donc de se diriger en sa direction. Il s’ envola dans le ciel, avant de foncer vers sa destination. Au bout d’ un quart d’ heure de vol, il se retrouva au dessus d’ une foret, dont le feuillage de tous les arbres était noir. Une véritable forêt noire. Il descendit sous les branches et les feuilles, puis reposa les pieds au sol. Il concentra son esprit sur la source de Ki qu’ il pensait être sa cible, et marcha lentement tout en masquant le sien de façon à ne pas être repéré. Il longeait les arbres petit à petit essayant de ne pas se perdre dans une forêt qui pouvait aussi bien être appelé labyrinthe naturel. A mesure que le temps, il se rapprochait petit à petit de sa cible, sans pour autant réussir à la rattraper réellement. Il avait beau avançait, le premier prisonnier qu’ il poursuivait continuer à garder une distance nécessaire par rapport au sayan. Il avait le sentiment que jamais il ne le rattraperait, que cette traque ne servirait à rien. S’il voulait réussir à le rejoindre et ainsi pouvoir le coincer, il devrait faire plus vite. Il accéléra donc le pas, perdant évidemment en discrétion, seulement, au bout d’ un moment, il comprit que sa cible l’ avait repéré, car elle avait augmenté sa vitesse. La traque se transforma donc rapidement en course poursuite. Le jeune homme fonçait en évitant les arbres de la forêt car il serait assez embêtant de s’en prendre un en pleine poire. Au bout de dix minutes intenses de course, il se retrouva dans ce qui semblait être le cœur de la forêt. C’ était une zone circulaire assez large sans aucun arbres, parfaitement illuminé par la lune qui commençait à apparaître. À son centre se trouvait une personne d’ apparence humaine, vêtu d’ une combinaison orange marqué d’ un numéro sur la poitrine. Une vrai tenue de prisonnier. Hayate s’ approcha lentement de cet homme pour mieux le voir. Il devait mesuré facilement plus de deux mètres, et était aussi large qu’ une porte, d’ une musculature imposante. Aucun cheveux sur le crâne, un petit visage à l’ air idiot. Voila ce qui le caractérisait principalement. Il s’ approcha d’ une souche de bois sur laquelle se trouvait une hache. Sans doute laissé là par un bûcheron. Il en était maintenant au fait, il devait l’ arrêter. Il ne prit même pas la peine de donner des explications, et s’ élança vers lui en courant. Le prisonnier envoya un coup de hache horizontale, qui empêcha le jeune homme de finaliser son assaut, car il du faire un bond en arrière pour éviter, mais il reprit de plus belle, évitant le coup vertical du haut vers le bas qu’ essaya de placer son adversaire, en se déplaçant sur le coté, puis pendant que le prisonnier essayait de retirer sa hache du sol, il lui frappa au niveau des côtes, d’ un crochet du droit. Ce dernier ne bougea pas bien que la grimace qu’ il avait dessiné sur son visage fit comprendre au démon que son coup avait fait effet, puis il retira l’ arme de par terre, avant de frapper le sayan d’ un coup de poing. Lui qui s’ attendait à se faire attaquer par l’ arme ne vit pas venir le coup, et encaissa en plein dans l’ estomac la frappe de mule de son opposant, qui le fit glisser sur deux mètres par terre. Il se releva rapidement après sa chute, car l’homme en face de lui courait en sa direction, et tenta de frapper sur lui avec sa hache, et Hayate du esquiver en sautant sur le coté, mais il se fit à nouveau enchainer de coup de hache, qu’il évita en roulant sur lui-même de façon à glisser sur le coté, échappant tant bien que mal à chaque tentative adverse, mais il finit par heurter un arbre qui l’empêcha de continuer, tandis qu’ un nouveau coup de hache venait vers lui. Pour sauver sa vie, il du bloquer la lame de l’arme blanche du prisonnier avec ses deux mains en frappant avec ses paumes chaque côté de la lame de façon à la stopper. Seulement, la force physique pure de son opposant étant bien plus imposante que la sienne, et petit à petit que l’évadé forçait, le sayan perdait du terrain. Pour se défaire, il ouvrit grand les yeux, puis une lumière aveuglante éblouit le bagnard, le déstabilisant assez pour qu’ il puisse se dégager. Il se releva enfin, puis pendant que l’ autre se tenait encore les yeux, il fit un petit bond en avant, puis en faisant un tour à trois-cent-soixante degrés sur lui-même, il frappa de son talon la tempe de son opposant, qui tomba sur le sol plutôt sonné. Enfin, à peine lui avait-il laisser le temps de se remettre debout qu’ il enchaina une série de vingt coup de poings au niveau de l’ abdomen de ce dernier qui recula en se tenant le ventre. Le combat était bientôt finit, mais Hayate devait faire attention à ne pas le tuer. Il tendit et colla les doigts de sa main de façon à ressembler à une lame, puis il disparu, avant de réapparaître juste derrière son adversaire, qui se tenait lui à la droite du démon. Il frappa ensuite d’ une manchette la nuque du prisonnier, qui tomba dans les vapes. Non sûr de lui, il alla vérifier qu’ il respirait encore. Heureusement, c’ était le cas. Il ramassa l’ imposant corps qui jonchait donc le sol, et le mit sur son épaule avant de s’ envoler. Une fois assez haut pour avoir le champ de vision nécessaire, il se dirigea vers la ville où il avait rencontré le petit homme qui lui avait confié la requête. Il vola donc avec le prisonnier sur le dos, en espérant que celui-ci ne se réveillerait pas de sitôt. Il arriva donc à destination. Il posa le corps devant le vieil homme, qui lui demanda de l’ attacher avec des menottes spéciales qui neutraliserait sa force. Il s’ exécuta donc de façon à se dépêcher, car il lui restait encore trois prisonnier à trouver. Une fois finit, il se re-concentra pour pouvoir trouver le prochain prisonnier, qui d’ ailleurs, fut assez rapide à être repéré, mais néanmoins il y avait un problème. Hayate le sentait très proche de lui, comme si il était juste à coté. Il regarda autour de lui, la rue était déserte, où pouvait-il bien être ? Etait-il invisible ? Où alors camouflé ? Il n’ y comprenait plus rien, jusqu’à l’ intervention de l’homme qu’il aidait. Il avait dit au démon que la ville et ses alentours comprenait un réseau de souterrains. Il s’ agissait sûrement de l’ information la plus utile qu’ il pouvait avoir, il comprenait très bien maintenant où se trouvait le bagnard. Juste en dessous de lui. Il regarda le sol, puis tendis son bras la main ouverte, qui commença à briller d’ une lumière verte, mais il fut arrêté par son client qui lui dit qu’ il ne pouvait pas non plus détruire la ville, et lui indiqua une entrée quelques mètres plus loin par terre. Il souleva la plaque puis descendit l’échelle qui menait aux souterrains. Une fois arrivé en bas, il entendit et vit couler de l’ eau nauséabonde. L’odeur dégageait irrité férocement l’odorat du jeune homme, qui serait si il le pouvait, remonté depuis bien longtemps. Il posa donc les pieds sur le rebord de ce qui semblait plus être des égouts que des souterrains, puis se dirigea vers l’homme qu’ il devait attraper, seulement, ce dernier avait du l’ entendre arriver, et s’ était mit en mouvement. Il n’ allait pas très vite, donc le jeune homme décida de le suivre discrètement. Il marcha donc dans ses pas restant discret, tout en suivant son dégagement d’ énergie, mais au bout de dix minutes de marche, il se retrouva face à un cul de sac. Incompréhensible. Il n’ était plus là, mais il sentait encore sa présence à coté de lui. Il n’ avait pas pu regagner la surface, car sur le chemin le démon n’avait vu aucune sortie. Il porta donc son regard vers l’ endroit d’ où provenait le Ki, mais rien, à part une soudaine bulle qui éclata à la surface de l’ eau et qui attira son attention… Il n’ avait quand même pas… Il regarda plus attentivement l’eau sale du souterrain, et y distingua une forme humaine. Il avait réellement plonger dans cette immonde vase qui coulait dans la cavité, mais lui n’ allait pas s’ amuser à y nager pour le rattraper. Il concentra dans sa main droite une boule d’ énergie verte, puis tendit son bras vers la silhouette, projetant un rayon de lumière verte, qui fit éclabousser contre le mur d’ en face l’ eau, et par la même occasion sortir le second prisonnier. Il s’ agissait encore d’ une personne à apparence humaine, mais cette fois ci il n’ avait pas du tout la même carrure. Il ressemblait plus à Hayate, étant légèrement plus petit que lui, le même volume corporelle, mais il avait les cheveux très courts laissant légèrement apercevoir la couleur de son crâne. Ils se regardèrent pendant pas loin d’ une minute dans le blanc des yeux sans bouger ne serait-ce qu’ un cil. Un premier duel au regard, du premier qui craquerait. Et le perdant fut l’ homme en combinaison orange, qui sauta en direction du sayan, qui évita un premier crochet du droit, bloqua ensuite un coup de pied avec son bras gauche, et enfin évita un direct du droit. L’attaque changea maintenant, c’ est Hayate qui envoya à son tour un direct du droit qui fut bloqué, puis un crochet du gauche évité, avant de faire une balayette à son adversaire qui se cogna la tête par terre. Avant qu’ il ne se relève, il le poussa une nouvelle fois dans l’ eau. Il n’ attendit pas qu’ il sorte, et envoya une salve de Kikoha en sa direction, dont il ne pu éviter qu’ une partie car sous l’ eau il n’ arrivait pas à aller assez vite. Une fois sortie de l’ eau, le prisonnier s’ énerva, et envoya en direction du démon un puissant rayon d’ énergie rouge. Ce dernier plaça ses bras en croix devant lui en mettant sa tête derrière eux, puis encaissa l’ attaque de cette façon. De la fumée se dégagea de l’ impact, puis une fois dissipé, on vit qu’ Hayate s’ en sortit sans réel dommage. On vit surtout que les manches de sa vestes était déchirés, mais plus important, il avait perdu son adversaire de vue. Celui-ci s’ était déplacé derrière lui sans qu’ il le remarque, et d’ un coup de pied puissant dans la nuque, envoya valser le jeune homme dans l’ eau. Celui-ci chuta dans cette affreuse matière visqueuse, qui ressemblait à tout sauf à de l’ eau bien évidemment. Il en sortit rapidement et remonta sur un rebord en face de son opposant, les habits trempés, et la colère sur le visage. Ses cheveux dégoulinait de ce liquide puant, et cela ne lui plaisait pas. Il enleva sa veste et son T-shirt qu’ il jeta à l’ eau, puis secoua ses cheveux, avant de se mettre en position. Il écarta légèrement les jambes avant de les plier, puis il plaça ses coudes au niveau de sa taille, ayant les bras pliés également et les poings fermés. L’eau commença à s’ agiter anormalement, une aura dorée se forma autour de lui gagnant en intensité de façon crescendo, puis ses cheveux se dressèrent légèrement sur sa tête. Un éclairs passa devant son visage, puis ses yeux s’ éclaircirent, passant de vert émeraude à vert pomme. Ses sourcils comme ses cheveux eux, se mirent à clignoter entre leur couleur d’ origine, et le jaune, puis finalement, un flash de lumière explosa dans toute la cavité, laissant voir après son départ les cheveux et sourcils du sayan blond aux reflets or. Il venait de passer sous la forme de super sayan, sans doute énervé d’ être tombé dans cet eau. Il sauta en l’ air, tout en concentrant dans son poing droit qu’ il plaça derrière son épaule, une boule d’ énergie verte, puis il disparu avant de réapparaître à la droite du bagnard, puis commença à envoyer le coup de poing, mais avant l’ impact, il disparu pour réapparaître à sa gauche, et donna un direct du droit surpuissant dans la joue de l’ évadé. Ce dernier s’ écrasa contre le mur qui faisait le cul de sac, et avant qu’ il n’ ai le temps de se relever complètement, il couru en sa direction, puis une fois devant lui, frappa d’ un coup de pieds marteau le sommet de son crâne, qui le fit taper une nouvelle fois par terre. Il n’ était pas réellement inconscient, mais on comprit que l’ homme ne savait plus vraiment où il habitait. Il l’ attrapa par le bras pour le soulever, puis le regarda dans les yeux. Il resta ainsi une dizaine de secondes, puis il l’ assomma sèchement d’ un violent coup de poing dans le ventre. Ce dernier tomba immédiatement dans les bras de Morphée sans aucune moyen de résister. Cela faisait deux, Hayate avait attraper la moitié des prisonniers. Il fit rebrousse chemin pour retourner sous l’entrée par laquelle il était venu. Une fois dessous, il s’ envola avec le corps inerte sur le dos puis le posa à coté de l’ autre corps menotté, toujours inconscient. Il l’ attacha à son tour de la même façon, et se mit en marche pour trouver le troisième homme à s’ être échappé. Il repéra rapidement son Ki, puis sans perdre un instant, s’ envola à sa rencontre. Il survola la planète pendant une demi-heure, avant d’ arriver vers la zone d’ où provenait la source d’ énergie. Lorsqu’ il baissa les yeux vers la terre ferme, il vit qu’ il se situer au dessus de ce qui semblait être un cimetière. Malgré la distance, il pouvait voir de nombreuses pierres tombales, ainsi que des caveaux où reposaient les esprits morts sur cette planète. Il posa les pieds au sol, et marcha lentement vers le numéro trois. Lorsqu’ il arriva enfin jusqu’à lui, celui-ci ne tenta pas de s’enfuir. Il était en train de prier en quelque sorte, à genoux devant deux pierres tombales. Il se releva et regarda Hayate. Tous deux n’ avaient aucune expression au visage, mais sans avoir besoin de mots ni de signes, ils quittèrent tous deux le cimetière, puis une fois dehors s’ en éloignèrent assez pour ne pas causer de dommage. Une fois à bonne distance, ils se placèrent tous deux en garde. Le sayan était encore assez fatigué de ses deux précédents combat, mais il savait qu’ il pouvait encore battre celui-ci sans trop de problème, seulement il ne devrait pas y aller dans la demi mesure. Il se plaça de façon à avoir les jambes légèrement écartés et les genoux pliés, ainsi que ses coudes qu’ il plaça au niveau de sa taille, en serrant les poings. Son aura s’ intensifia à vitesse grand V prenant une couleur or, et dégageant une multitudes de petits éclairs qui tournaient autour du démon. Son aura dorée prit ensuite une teinte plutôt flamboyante, oscillant entre les gerbes or et rouges. Ses cheveux s’hérissèrent fortement sur sa tête, plus que lorsqu’il s’ était transformé en super sayan, puis ses yeux devinrent entièrement rouge, de la rétine à la pupille. S’ en suivit un changement de pigmentation de sa peau, qui devint entièrement noir, enfin gris très foncé. Pour finir, sa queue de singe, ses sourcils, et ses cheveux passèrent de leur couleur original, à un blanc nacré aux reflets argentés. Son aura se stabilisa pour devenir finalement rouge, entourée d’ éclairs noirs qui virevoltaient partout autour de lui. Il était enfin près à commencer le combat. Il regarda avant plus attentivement son adversaire maintenant qu’ ils avaient plus de lumière. Il avait une forme humanoïde, mais sa peau était comme celle de Dodoria, excepté que sa couleur était bleu. Sa tête elle, ressemblait à celle d’ un namek à qui on aurait coupé les antennes, et était coiffée d’ une crête noire. Il y eu un moment d’ inaction à nouveau entre eux deux, puis cette fois ci le jeune homme fit le premier pas. Il disparu et réapparu devant son adversaire mutant dans l’ objectif de lui asséner un direct du droit dans le visage, mais sa tentative fut bloquer, et on lui répliqua par un coup de pied au niveau de l’ épaule qu’ il évita en reculant d’ un bond, avant de revenir à la charge par une série de coup de poing qui furent proportionnellement esquivés, bloqués, et encaissés. L’extra-terrestre qu’ il était en train d’ affronter répliqua avec deux coups de pieds au niveau de sa tête qu’ il bloqua successivement, puis vint en sa direction un crochet du gauche qu’ il prit en plein dans la joue. Hayate attrapa le démon par la tête, puis il la lui écrasa par terre, en laissant la forme incrustée dans le sol. Il maintenu la tête de son opposant au sol, mais soudain entre sa main et celle-ci, une lumière rouge émana et un kikoha de la même couleur repoussa la main du jeune homme. L’alien se releva, avant de sauter en direction du sayan et de lui infliger un coup de genoux dans le ventre qu’ il ne put éviter et donc se concentra pour encaisser les dégâts au mieux, et de répliquer à son tour avec une boule d’ énergie électrique rouge, qu’ il envoya vers son adversaire, qui évita en sautant, mais pendant qu’ il s’ était concentré sur l’ attaque du démon, celui-ci s’ était déplacé derrière lui, et on vit dans son poing droit, une boule d’ énergie rouge concentré, puis avant que le prisonnier numéro trois ne puisse faire quoi que ce soit, il le frappa dans le dos violemment, le faisant partir en chute libre vers le sol, mais il n’ allait pas s’écraser. Non car le jeune homme était déjà en dessous lui. Durant la descente du mutant, il plaça sa main droite derrière son épaule droite en la faisant passer par au dessus, puis il la balança en avant envoyant un éclair rouge qui frappa de plein fouet son opposant qui s’ écroula ensuite au sol. Hayate pensait en avoir finit, mais il se releva encore une fois. Il était évident qu’ il était à bout de force, mais il voulait apparemment continuer. Il tenait vraiment à la liberté… Il s’ approcha petit à petit du sayan, et le frappa sur le torse, mais il n’ y avait aucune force dans ses coups. Le jeune homme reprit sa forme normal, puis d’ un geste rapide, il assomma l’extra-terrestre, et rattrapa son corps avant qu’ il ne rechute à terre. S’en suivit un énième voyage vers la ville, avec le corps sur l’épaule. Une fois arrivé il l’ attacha à nouveau, mais le client qui lui avait demandé le service, vint le voir affolé, essayant de lui parler avec le souffle coupé.

[color=indigo]VITE VITE C’EST UN VERITABLE CAUCHEMAR ![b][/colo]

[b]Du calme du calme, qu’est-ce qui se passe. Calmez-vous !


C’ est un vrai cauchemar, le dernier évadé, le plus dangereux des quatre, il est au palais du roi, qui sait ce qui va arriver.

Ok, il n’ y aura aucun problème, je fonce m’ en occuper. Je serais revenu plus vite que je suis partis pas de soucis.

Il demanda le chemin du palais, puis une fois obtenu, il s’envola en même temps qu’ il se transforma en super sayan pour aller plus vite. Il fendait l’ air dans un sifflement extrêmement strident. Pendant ce temps au palais, le dernier prisonnier était en train de pénétrer la salle du trône. Il portait comme les autres ex-détenus, la combinaisons orange et numérotée. Il avait également une apparence humaine comme les deux premiers, à l’ unique différence que sa peau était rouge, et qu’ il avait une corne sur la tête. Il s’ avançait lentement vers le roi, s’ apprêtant à rendre sa sanction. Il arriva donc en prenant tout son temps au niveau du roi, qui ne bougeait pas de son trône. Il resta assit la tête haute, près à ce qui allait arriver. Du moins tout ça était sans compter, un Kikoha vert qui traversa la porte de la salle, et se dirigea vers l’évadé, qui le dévia d’un revers du bras. Son attention avait été détournée, et dans son dos, Hayate venait d’ aider le roi à sortir de son palais. Lorsque le bagnard le remarqua, il poussa un terrible cri qui résonna dans tout les alentours du palais royale. Le sayan revint dans la salle du trône, se tenant loin, mais face à sa dernière proie. Il n’ y eu aucun délais, car l’ un était pressé, et l’ autre en colère. Le jeune homme ne perdit pas de temps et se transforma une nouvelle fois pour passer du stade de super sayan, à celui de super sayan full power. Il était vraiment fatigué de ses trois combats précédents, et celui-ci allait être plus dur que prévue lorsqu’il avait accepté la requête. Le prisonnier envoya en direction du démon une salve de Kikoha qui fusèrent en sa direction. Il se mit en garde en attendant que l’ attaque soit assez proche de lui, puis il frappa un premier kikoha qui repartit en arrière en faire exploser un autre, puis il recommença en frappant du revers de sa main une deuxième boule d’ énergie, qui en fit exploser deux cette fois, puis il évita les derniers qui arrivaient, seulement pendant qu’ il se concentrait à repousser l’ attaque, son adversaire était arrivé derrière lui, et il tenta de lui envoyer une nouvelle vague d’ énergie, qui se dirigea vers lui. Il fit une roulade sur le coté pour l’ éviter, puis il se releva, et disparu pour réapparaître derrière son opposant, qui se retourna pour le frapper, mais avant qu’ il n’eu finit de se retourner, Hayate avait déjà disparu une seconde fois et était à présent derrière lui une nouvelle fois, et en profita pour placer ses deux mains sur son dos. Une lumière verte se dégagea, et on entendit une multitude d’ explosion causées par l’ Hikari Renpatsu du jeune homme, qui propulsa plus loin son adversaire. Ce dernier se releva assez rapidement de l’ attaque qu’ il avait reçu de la part du démon, puis il fonça vers ce dernier, et feinta d’ un direct du droit, pour asséner en réalité un coup de genoux en plein estomac, le faisant reculer de deux pas, puis le bagnard enchaina avec un crochet du gauche qui le fit tomber sur le coté et rouler sur lui-même. Il se releva en se tenant encore le ventre, il venait de prendre un coup qui en temps normal ne l’ aurait pas mit dans cet état. Il sentait le contrecoup des trois combats précédents. Néanmoins, il se reprit en main, puis sauta en direction du dernier évadé, pour lui asséner un coup de pied marteau, qu’ il effectua en faisant un salto avant, puis frappant de son talon visage ennemi. Son adversaire recula à son tour de quelques pas après avoir encaissé l’ attaque, mais ce n’ était pas encore suffisant, il devait faire plus pour pouvoir le vaincre sans le tuer. Il concentra dans sa main droite placée au niveau de sa taille, une boule d’ énergie verte, puis une fois celle-ci assez dense, il projeta son bras en avant, envoyant un grand rayon d’ énergie verte appelait Hikari DaiHô. Son adversaire plaça ses deux mains devant lui, puis capta littéralement l’ attaque comme si de rien n’ était, sous le regard ébahit du sayan. Il n’ en revenait pas, comment pouvait-il capter une attaque comme ça sans aucune difficulté. Etait-il d’ une force plus grande, où était-ce que l’ attaque du démon n’ était pas aussi puissante que d’ habitude. La raison importait peu il devait y remédier, seulement avant qu’ il ne fasse quoi que ce soit, sa technique lui fut renvoyer, ce qui, le surprenant encore plus, fit qu’ il se la prit de plein fouet dans un grand « boum » qui perça un mur dans le trou du palais. La fumée formée à l’ impact se dissipa petit à petit laissant sortir un Hayate, visage et torse couvert de sang, ainsi que ses épaules et ses bras. La moitié d’ une jambe de son pantalon était déchiré, et il lui manquait les chaussures. Il regarda son adversaire qui semblait sûr de lui, mais il ne savait pas que le jeune homme était loin d’ avoir jouer toutes ses cartes. Il concentra autour de lui son aura couleur or dans un silence d’ église. Cette même énergie qui l’ entourait devint petit à petit noire, et des éclairs rouges se mirent à l’entourer également. Soudain la puissance du sayan diminua un peu, comme s’il venait de perdre en force, ce qui était le cas pour l’ instant. Sentant cette chute de niveau, le prisonnier en profita pour attaquer. Il le frappa successivement avec un crochet du droit au niveau du visage que le jeune bloqua, puis un coup de coude gauche qu’ il encaissa dans l’épaule, suivit d’ un coup de tête qu’ il para également. Ce fut comme ça pendant quelques minutes, où il encaissa un coup sur deux. Enfin, le temps impartit terminé, l’ aura noire et les éclairs rouges se reformèrent d’ eux-mêmes autour d’ Hayate, dont la puissance perdu durant une courte période, était revenu. Il en avait même gagné le double qu’ il avait perdu par rapport à sa puissance d’ origine. Il cracha du sang par terre, comme pour se lâcher du leste, et regarda attentivement l’homme qui s’ était échappé de prison. Il afficha sur son visage un sourire moqueur et narguant, qui mit dans une colère noir ce dernier. Il envoya une énorme boule d’ énergie en direction du jeune homme, qui envoya un coup de poing dedans, et la fit retourner à l’ envoyeur. De plus, avant l’ impact, il concentra dans chacune de ses mains qu’ il avait mit de façon à ce que ses deux bras soient aligné par rapport à ses épaules et parallèle au sol, une boule d’ énergie rouge, puis il colla ses bras, faisant se rejoindre les deux kikoha rouges, qui n’ en formèrent plus qu’ un. Enfin, il projeta finalement un puissant rayon d’ énergie rouge entouré d’ éclairs noirs, qui vint décupler la puissance de la sphère d’ énergie qu’ il venait de renvoyer. Une explosion retentit à l’ impact des deux techniques combinés sur le corps de l’ évadé, qui poussa un cri de douleur. Lorsque la fumée apparue à cause de l’attaque eu finit de se dissiper, on pouvait le voir tenir encore debout. Il tenait mais était inconscient. Hayate relacha complètement sa transformation et sa technique Jaaku Bariki, puis il alla prendre sur son épaule le corps encore vivant de son adversaire. Il s’ envola donc maintenant pour retrouver son client, bien qu’ il prit son temps pour y aller, étant vraiment fatiguer. Une fois arrivé après un bon quart d’ heure de vol, il attacha le dernier prisonnier qu’ il venait de capturer. Il en avait finit, il les avait tous eux. Il alla voir la personne qui lui avait demandé, et récupéra son du, l’ argent pour lequel on pouvait dire qu’ il avait donner de soit, et avec lequel il alla se payer un coup à boire dans le bar où il était rentrer et sortit aussi tôt à son arriver.



~Retour au présent~



Hayate était toujours dans sa capsule, il se souvenait vraiment bien de ce jour là. Enfin, il finit par dépasser l’ ex planète Namone, et continua sa route en direction d’ il ne savait pas encore où.

Revenir en haut Aller en bas
Sayans

avatar

Kuja
Sayans

Nombre de messages : 1207

Age : 20

Date d'inscription : 19/04/2010


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 80.580
Niveau: Niveau 258 (218 + E.A :10+ SOC : 5+ A.O : 25)



MessageSujet: Re: Evasion [Rang III]   Mar 17 Mai - 23:34

Hayate : 354 Lignes = 35.400 xp et 17.700 zénies
Revenir en haut Aller en bas
Sayans

avatar

Kazeshini
Sayans

Nombre de messages : 883

Age : 22

Date d'inscription : 21/03/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 4350
Niveau: 15



MessageSujet: Re: Evasion [Rang III]   Mar 24 Mai - 12:49

Bonus :

- Le scénario: 4.000 / 7.500

- L'orthographe: 4.500 / 7.500

- Le style: 4.500 / 7.500

- Originalité: 6.000 / 7.500
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Evasion [Rang III]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Evasion [Rang III]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG-Dragon Ball Z :: RPG :: Espace :: Vaisseaux Spatiaux-