Bienvenue sur le RPG-Dragon Ball Z de référence ! Bonne ambiance et rpg palpitant garanti!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une vrai vie de Nomade [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sayans

avatar

Kin-Lin
Sayans

Nombre de messages : 143

Age : 20

Localisation : Terre (forêt en cendres)

Date d'inscription : 02/06/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 3250
Niveau: Niveau 10



MessageSujet: Une vrai vie de Nomade [Solo]   Dim 14 Aoû - 18:32

Volant* depuis des heures, Kin-Lin, n'apercevait pour le moment, rien à part le même paysage, qui au bout d'un certain temps avait un effet assez mauvais sur le moral de l'enfant qui se posa, las de cette route qui donnait l'impression de ne jamais finir, et le fait de faire toutes cette route seule, n'arrangeait pas vraiment le moral du garçon. Il soupiras, et se s'allongea de fatigue, il bailla, fatigué, il ferma doucement ses paupières, bercé par une petite brise, succomba au sommeil.
Pendant son sommeil, il rêva, qu'il était chez lui, avec sa mère, celle-ci dans la cuisine, en train de concocter différents plats, Kin-Lin, attiré par l'odeur se rua dans la cuisine, et demanda à sa mère :


"Maman, qu'est ce que tu prépares?
-C'est une surprise mon chéri, remonte dans ta chambre." répondit-elle avec un sourire adressé à son fils.

Il obéit et remonta dans sa chambre, il s'allongea sur son lit, alluma sa Playstation 5, mais au moment ou il était sur le point de jouer, de la neige tomba du plafond, l'enfant leva la tête, et d'un coup, une boule de neige gigantesque lui fracassa le visage, il se réveilla subitement, le climat avait brusquement changé, laissant place à une rafale de neige, il se leva, regarda le paysage, il fut frustré intérieurement, il regrettai sa maison, sa mère, son univers... Il commençais à douter de lui même, de ses capacités physiques, il pouvait avoir tout l'entrainement du monde, il n'était qu'un petit garçon. la rafale de neige s'accentua, faisant tituber le jeune garçon, il hurla, rassemblant ses forces, la tempête de neige, devenaient extrêmement rude, certains rocher commençaient à trembler et finalement à s'envoler au loin derrière le jeune garçon, un rocher arriva à une vitesse folle, sur l'enfant, qui d'un coup de poing empli de Ki, le brisa en deux parties volant chacun d'un côté du jeune garçon, de nombreux petits rochers heurtais l'enfant le blessant de tous côtés. Le vent fit voler Kin-Lin, qui se reprit, quelques secondes après, à quelques, mètres d'un crevasse, il ne pouvait pas tenir éternellement... Il concentras tout le Ki de son corps dans ses mains, formant une boule de couleur bleue** :

"Ka...Me...Ha...Me...HAAAA!"
Spoiler:
 

Il le propulsa brièvement de toutes ses forces en un faisceaux lumineux qui, ouvrit un passage parmi la rafale, il avança maintenant la technique de toutes ses forces jusqu’à un rocher plus massif que les autres résistant à la rafale de neige, il s'assit derrière, en attendant que cela se calme. Au bout d'une dizaine de minutes, le temps redevint progressivement normal, Kin-Lin, ne pouvait pratiquement plus bouger, a bout de force, la faim au ventre, il perdit ses esprits. Il entendit des voix :

"A ton avis, il vient d’où?
-Je ne sais pas, d'une autre planète surement, regarde ses cheveux...
-Il a l'air mal en point, mais on peut pas le garder avec nous. On va bientôt partir et... Regarde il a bouger.


Kin-Lin se releva du lit ou il avait du être installé par ces hommes, ils le regardaient comme si c'était un monstre, gêné il détourna le regard, l'un deux, visiblement plus âgés s'approcha du jeune garçon :

"Bonjour à toi mon garçon, n'ait pas peur, nous ne te feront aucun mal, nous sommes les Nomades et nous t'avons retrouvé allongé dans la neige, nous nous demandons encore ce que tu y faisait, ça va mieux?
-Heu... Oui, je crois merci beaucoup de votre hospitalité. Bégaya le jeune garçon, son ventre gargouilla subitement. Ce qui fit rire, la pièce entière, et rougir comme une tomate l'enfant.
-On va te préparer un petit truc à manger en attendant tu peux faire le tour du camp. Lui dit l'homme qui lui parlait il y a quelques instant.
-Vraiment?! Oh merci, monsieur !" répondit Kin-Lin en se jetant sur lui.

Quelques instants plus tard, après s'être habillé, il regarda autour de lui, ou était passé son Bâton magique?! Il sortit de la petite tente, ou il s'était reposé, et regarda autour de lui, beaucoup de personnes surtout des femmes et des enfants était assises, au sol, dehors, certaines en train de coudre, d'autres s'occupant de leurs enfants, il regarda à droite et sursauta, une fille, d’à peu près son âge, le regardais à quelques centimètres de lui, il fit un bond en arrière, ce qui eut pour effet de faire rire la jeune fille, elle lui dit :

"Coucou, c'est toi le jeune garçon qu'on a retrouvé, dans la neige?
-Heu...Oui, qui...qui es-tu?
-Je m'appelle Zafina, j'habite là-bas elle désigna une tente ressemblant à celle ou Kin-Lin s'était réveillé, allez viens suis-moi Garçon des Neiges."

Elle le prit par la main, il se laissa aller, un homme, assez robuste, les interpella :

"Zafina, ou-vas tu comme ça, avec cette étranger?
-Je lui fait visiter le camp papa.
-Ne t'éloigne pas trop.
-Ne t'inquiète pas Papa."

Plus loin, Kin-Lin arrêta Zafina, celle-ci lui demanda la raison de son geste :

"Je cherche mon Bâton Magique, est-ce que tu sais ou il est?
-Qu'est ce que c'est?
-Heu... Laisse tomber..."

Un petit son de clochette se fit entendre, Zafina l'emmena lui signalant l'heure du repas. Plusieurs table, côte à côte formant une table longue, ou tout le monde s'assit, Kin-Lin s'assit, aux côtés de Zafina, le repas fut assez copieux, rassasiant le jeune garçon. A la fin du repas, Zafina, trainant toujours Kin-Lin par le bras, demanda à l'homme qui avait discuté avec Kin-Lin à son réveil, si il avait vu le Bâton Magique du jeune garçon, l'homme répondit :


"Ah ce bâton là, tiens, on l'a retrouvé à côté de toi, quand tu étais dans la neige."

L'enfant le remercia chaleureusement, et remis le Bâton dans son étui qu'il attacha à son dos, il remercia Zafina, celle-ci, rentras ensuite avec ses parents. Le lendemain matin, chacun démontais sa tente, L'homme âgée et barbu, vint vers Kin-Lin :


"Nous levons le camp, tu va devoir rentré chez tes parents mon petit.

-Je ne peux pas rentrer chez mes parents... Laissez moi vous accompagner, je vous en prie...
-Désolé mais nous ne sommes pas tes parents, et en plus en tant que chef du camp je ne peux pas t'avoir comme responsabilités supplémentaire et de plus..."

Un cri se fit entendre, Kin-Lin, et le chef du camp allèrent vers l'endroit du cri, Une sorte d'ours venait d'entrer dans le camp et allait s'en prendre, à une des femmes du camp, Kin-Lin sur le point de bondir fut arrêter par le chef du village :

"Reste en dehors de ça petit!"

Sur ces mots il se jeta en face à face avec l'ours, qui, le frappa d'un terrible coup de pattes au niveau des côtes, il mit sa lance comme parade mais celle ci, de mauvaise qualités se brisa et n’empêcha pas le coup d'atteindre sa cible, le chef du camp fut projeter à quelques mètres, blessé au niveau de la côte droite. Il allait le frapper quand, Kin-Lin saisi sa patte, et lui envoya un coup de poing direct dans le ventre, celui-ci avait l'air sans effet, l'ours hurla sur le jeune garçon, se qui ne l'effraya même pas, il lui envoya un crochet du poing droit, et un autre du gauche, et finalement un coup de pied retourné qui fit reculer l'animal sur quelques mètres, celui-ci bondit sur le jeune garçon d'un bond vif, mais d'un coup de pied chargé*** il le fit reculer, plutôt tenace, l'animal ne voulait pas abandonner, Kin-Lin envoya une boule d'énergie à ses pieds pour l’effrayer, ce qui fonctionna, l'animal, rebroussa chemin. Toutes les personnes du camp le regardaient comme lorsqu'il s'était réveillé. Personne ne voulait croire à ce qui venait de se passer, un gamin fait fuir un ours à mains nues. Le chef du village, et tous les membres du camp, après au moins une minutes bouche bée, le remercièrent certains lui demandèrent la provenance de cette force et il leurs répondait toujours qu'il faisait beaucoup de sport, après cela, il eu le droit d'accompagner le camp dans leurs déplacements.
2 jours après, la victoire de Kin-Lin sur l'ours, il fut envoyé à chercher du bois pour le feu avec Zafina, celle-ci avait l'air impressionné par tous ce qu'elle voyait dans la Forêt luxuriante, Kin-Lin, beaucoup moins du fait qu'il y était déjà venu. Au bout de une demi-heure de marche Zafina, dont l'énergie semblait inépuisable continuait à courir, Kin-Lin, épuisé, s'arrêta, Il se releva quelques instants plus tard, et vu Zafina accroupie cueillant des champignons, mais derrière elle, s'approchait l'ours de la dernière fois, il semblait plus gros et massif que la dernière fois. Kin-Lin hurla :
"ZAFINA, DERRIÈRE TOI !"
Ce qui fut une erreur du jeune garçon, qui énerva l'animal, surpris, celui-ci frappa Zafina, ce qui lacéra le bras de la fille, celle-ci, perdit ses esprits, le jeune garçon, choqué, d'abord, énervé ensuite vu apparaitre une lueur jaune autour de son corps, ses cheveux se dresser, et sa puissance augmentée rapidement****. L'ours le chargea, il évita aisément, l'animal lui donna un coup de sa patte massive qu'il bloqua aussi facilement qu'il avait évité la charge bestiale de l'animal, il projeta l'ours, en arrière, et mis son bras en avant et ouvrit sa main les doigts dans le prolongement et paume vers l'avant, de l'énergie se rassembla sous forme de boule plutôt blanche*****, il la projeta vers l'animal, qui fut projeté au loin, une explosion eut lieu, Kin-Lin vint près de la jeune fille qui retrouvais doucement ses esprits, Kin-Lin lui sourit, elle lui sourit aussi, il la porta et s'envolèrent tous deux vers le campement. Le père de Zafina voulu d'abord frapper Kin-Lin croyant que celui-ci était responsable des blessures de sa fille, mais celle-ci expliqua à son père l'histoire, Kin-Lin fut féliciter, la nuit tombé il repensa à sa transformation de ce matin, et en conclut qu'il devait apprendre à maitriser sa nouvelle force, et que ce ne serait pas bénéfique pour lui de rester avec les nomades. Il dit le lendemain au chef :
"Monsieur, je... Je dois partir...
-Pourquoi, je croyais que tu te plaisais ici...
-Oui mais, j'ai, j'ai besoin de savoir quelque chose... Et je ne peux l'apprendre ici...
-Je comprend mais repasse de temps en temps ici, Zafina, t'aime beaucoup, comme nous tous. Je te souhaite bon voyage
-Merci, je reviendrais, promis. Au revoir, saluez le camp entier de ma part."
C'est ainsi que le jeune garçon, fit la connaissance de personnes qui avaient maintenant, tous une place dans son cœur.
*Buku Jutsu : Art de voler dans les airs
**Kamehameha : Cette technique consiste à concentrer toute l'énergie potentielle de son corps, ce qui forme une boule d'énergie entre les mains, et à la propulser en une fois avec force vers l'adversaire.
***Smash : Concentre du Ki dans un membre, pour en augmenter la force brièvement.
****Super Saiyan : État physique qui accroit la puissance de l'utilisateur.
*****Big Bang Attack : N'utilise qu'un seul bras avec la main ouverte, les doigts dans le prolongement et paume vers l'avant puis envoie une boule d'énergie extrêmement concentrée. Les dégâts sont catastrophiques pour la personne visée.
Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Futago Kokuchô
Extraterrestre

Nombre de messages : 460

Age : 27

Date d'inscription : 07/02/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 15450
Niveau: 29



MessageSujet: Re: Une vrai vie de Nomade [Solo]   Dim 14 Aoû - 19:22

Kin-Lin: 115 lignes = 11.500 xps + 5750 zenys
Revenir en haut Aller en bas
 

Une vrai vie de Nomade [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG-Dragon Ball Z :: RPG :: Oblivion :: Territoire en ruines-