Bienvenue sur le RPG-Dragon Ball Z de référence ! Bonne ambiance et rpg palpitant garanti!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le deuil{Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Terrien

avatar

Kaito
Terrien

Nombre de messages : 227

Age : 25

Date d'inscription : 02/05/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 24'300
Niveau: 29



MessageSujet: Le deuil{Terminé}   Jeu 26 Jan - 21:11

Désolante. Oui, c’était le mot parfait pour décrire la situation. Depuis que Kaito était partit aux côtés de sa sœur, il n’avait jamais pris le temps de revenir ici…Il n’avait même jamais pris le temps de dire au revoir à ses parents ; de leurs dire adieux. Tout avait été si soudain, si rapide que notre ami avait l’impression que c’était hier que sa sœur l’avait retrouvé alors qu’il sortait du lycée pour rentrer chez lui. Il s’en était pourtant passé des choses depuis, deux années c’étaient écoulées…Oui, déjà deux ans.

Kaito marchait dans la rue principale de la ville du Sud…Du moins ce qu’il en restait. Entre les pillages, la ville en ruine et autres malheurs, les gens avaient surement fuit la ville depuis belle lurette. Les peu qu’il restait devaient se terrer quelque part à l’abri, essayant de survivre comme ils le pouvaient, avec les maigres moyens qu’ils pouvaient avoir en leurs possessions. Par moment on pouvait percevoir quelques mouvements, mais ce n’était peut-être qu’un chat sauvage à la recherche d’une proie ou même le vent flirtant avec les gravats. Pas âme qui vive à l’horizon.

Plus loin, Kaito arriva enfin devant son ancien lycée. Le bâtiment autrefois imposant et magnifique en même temps, faisait presque comme pitié aujourd’hui. En ruine de toute part, on pouvait apercevoir par endroit quelques tags appelant à la révolte, des signatures et quelques fois de beaux dessins il faut l’avouer. Œuvre de plaisantins surement voulant s’amuser avec ce qu’il restait du lycée…Kaito esquissa un petit sourire, presque imperceptible aux travers de cheveux longs cheveux turquoise. Ça lui faisait du bien de sourire dans une telle situation. C’était ce qu’il y avait de mieux pour lui. Si Aelynda ne l’avait pas trouvé, il ne serait peut-être plus de ce monde aujourd’hui. Il s’aventura doucement dans le bâtiment. Peut-être que tout n’était pas encore détruit.

En tâtonnant les murs, Kaito cherchait désespérément un quelconque interrupteur. Les minces trous dans par endroit ne lui suffisaient pas pour qu’il puisse y voir parfaitement. Une petite par de lui-même fut rassuré, le lycée tenait encore parfaitement debout malgré la catastrophe. Au moins, il ne risquait pas de se voir tomber un étage, la structure s’était parfaitement stabilisé, enfin, elle le semblait. Ce fut comme un déclic puis une explosion alors que la vision du jeune terrien commençait peu à peu à s’habituer à la pénombre, au moment où Kaito actionna l’interrupteur qui s’était trouvé à lui, il y eu comme une suite d’explosion à travers tout le couloir. Chacune à leur suite, les lampes s’étaient mises à exploser. Une vision d’horreur et de mort se dévoila au lycéen. Ce que les ombres voulaient lui cacher, Kaito avait quand même réussi à les apercevoir même l’espace d’un instant. Des corps sous des décombres, tous dirigés vers la sortie. Ce que Kaito prenait pour de simples gravats étaient enfaites des personnes cherchant à fuir, de tout âge. Parmi eux se trouvait peut-être de ses anciens camarades…Kaito n’avait pas envie de le savoir. Ce genre de vision vous marque l’esprit à jamais. Il tournait les talons se dirigea rapidement vers la sortie. Il n’avait pas envie d’en savoir plus sur ce qui avait pu arriver ici.

A l’air libre, il ne put s’empêcher de recracher une partie de son repas…C’était la première fois qu’il voyait des cadavres. Pourquoi était-il revenu ici ? Dans l’espoir de réponse ? Ce n’était pas ici qu’il allait les trouver. Sortant sa petite bouteille d’eau de son sac, il se désaltéra quelques instants pour profiter en même temps de se débarrasser d’un mauvais gout qu’il avait dans la bouche. Kaito leva les yeux au ciel. La ville avait beau être en ruine, le ciel lui était toujours égal à lui-même et magnifique. Son ancienne maison n’était plus très loin, à quelques pâtés de quartier tout au plus, il devait fournir un dernier effort.


Dernière édition par Kaito le Sam 28 Jan - 2:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sayans


Onchigo Ifiru
Sayans

Nombre de messages : 27

Age : 17

Date d'inscription : 20/01/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 3250
Niveau: Niveau 6



MessageSujet: Re: Le deuil{Terminé}   Jeu 26 Jan - 21:46

Après s'être beaucoup entrainer Onchigo Ifiru partait en direction de la ville en ruine au sud. Donc il survola la ville il voyait tous ces humains dans un piteux état il vit même une personne qui avait l'air d'être presque morte parcequ'il n'avait encore rien mangé depuis plus de 5jours. Donc Onchigo se posa par terre et lui donna une partis de sont déjeuner qu'il souhaitait garder pour lui.

"tiens je te donne une partit de mon déjeuner régale toi"

Donc Onchigo repartit survolée la ville et là il vit une personnes qui avait l'air en pleine forme elle souriait elle était bien habillée. Onchigo se posa et lui adressa la parole pour lui poser une question.

"Comment se fait-il que tu sois en pleine forme tu grades toute ta nourriture pour toi tu devrais partager , et enfaîte comment t'appelles tu?"

Onchigo attendait que cette personnes réponde avec impatiente.
Revenir en haut Aller en bas
Terrien

avatar

Kaito
Terrien

Nombre de messages : 227

Age : 25

Date d'inscription : 02/05/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 24'300
Niveau: 29



MessageSujet: Re: Le deuil{Terminé}   Jeu 26 Jan - 22:36

C’est en terminant des dernières gouttes de sa bouteille que Kaito arriva devant les ruines du manoir Wayner. Comme le lycée et le reste des bâtiments de ma ville, son ancienne maison n’avait pas été épargnée par la catastrophe, bien au contraire même. La tour principale du haut de laquelle on pouvait surplomber une bonne partie de la ville s’était effondrée, séparant le manoir en deux. Le jardin si on peut encore le nommer ainsi était devenu sauvage, et peu à peu la nature reprenait ses droits sur la propriété. Le jardin…Il était magnifique autrefois, il y avait toutes sortes de fleurs une mosaïque magnifique, un panache époustouflant de vie. Maintenant ce n’était plus qu’un mélange de mauvaises herbes, touffues et repoussantes.

La grille d’entrée était tordue et arrachée. Sa maison avait sans doute été l’une des premières à être pillée la fortune de sa famille était loin d’être inconnue et ses parents ne s’en étaient même jamais cachés. Kaito pénétra la propriété et fit rapidement le tour du manoir. Aussi étrange soit-il, la verrière était toujours intacte. Quelques carreaux brisés par endroit, rien de bien inquiétant, mais elle tenait toujours debout et était toujours aussi magnifique qu’avant. Les fleurs qui s’y trouvaient continuaient de vivre et de grandir de leur éclat. C’était surement le seul spectacle chaleureux que pouvait encore donner cette ville qui avait tant souffert.

La fontaine fonctionnait encore. Même si elle était fendue en deux et que l’eau qu’elle donnait demandait quelques réflexions, c’était la preuve que tout n’avait pas été détruit dans cette ville. Profitant de l’eau abondante qu’elle donnait, il remplit sa bouteille et la rangea dans sa besace. Prenant son courage à deux mains, il se décida à pénétrer dans le manoir. Il redouter ce qu’il allait trouver. Quel que soit la réponse, elle ne serait surement pas agréable à avaler.
Soudainement, un étrange personnage vint à sa rencontre. Il venait des airs. Comme sa sœur, il savait voler. Ce dernier se posait pas mal de question sur la santé du jeune Lycéen et du fait qu’il ait de la nourriture. A la remarque de ce dernier, il jeta un coup d’œil à sa bouteille d’eau. Puis lui lança lentement imaginant que c’est ce qu’il désirait.


-Je pourrais te poser la même question. Tu sembles aussi en meilleure forme que moi. Je reviens chez moi après un assez long voyage.
Désignant d’une de ses mains les lettres géantes formant le mot "Wayner" qui peinaient à tenir accroché au manoir, il reprit. Je suis Wayner.
Revenir en haut Aller en bas
Sayans


Onchigo Ifiru
Sayans

Nombre de messages : 27

Age : 17

Date d'inscription : 20/01/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 3250
Niveau: Niveau 6



MessageSujet: Re: Le deuil{Terminé}   Ven 27 Jan - 19:37

Onchigo se poser plein de questions dans sa tête alors il lui posa une question.

"Es-tu un terrien, si oui je serait obliger de te punir à cause de tes habits et ton comportement face aux autres."

Alors, Onchigo s'approcha doucement de Wayner et commença à aller de plus en plus vite et essaya de frapper Wayner, mais dans sa tête il se disait.

*Pourquoi fais-je ça suis-je un sayen méchant ou gentil s'est toujours la question que je me pose aïe j'ai mal au crane bon je vais défoncer ce type*

"Yah!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Terrien

avatar

Kaito
Terrien

Nombre de messages : 227

Age : 25

Date d'inscription : 02/05/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 24'300
Niveau: 29



MessageSujet: Re: Le deuil{Terminé}   Ven 27 Jan - 20:24

Terrien. Ce mot raisonna plusieurs fois dans sa tête. Pourquoi semblait-il si surprit d’avoir un terrien face à lui ? Ne se trouvait pas-t-on sur la terre ? Etait-il un être venu d’ailleurs ? Vraiment étrange. Il avait ressemblait pourtant à un humain tout ce qu’il y a de plus classique mais bon. Ce dernier semblait vouloir punir Kaito pour des raisons vraiment stupides…Ses vêtements. Il chargea le Lycéen pour tenter de lui assener un coup de poing.

Le jeune homme, plaça sa main gauche face à son opposant et d’un clignement, activa son bouclier. Une fine aura presque imperceptible s’activa autour de Wayner. Si la nuit était au rendez-vous, on aurait pu le confondre de loin avec une luciole géante, mais de jour, on ne pouvait faire la différence. Un choc qui aura dû être violent se révéla sans effet. Un humain standard aurait eu les os du bras brisé sous le coup, mais pas cet homme. Il savait voler, il était fort, ce n’était pas n’importe qui. Kaito devait s’en méfier. Esquissant un sourire, il lui dit.


-Tu es plutôt fort…et tu sais voler.

Paume contre poing, les deux opposants étaient face à face. Resserrant sa prise, Kaito attrapa le poing de son adversaire puis l’attira vers lui. Presque aussitôt, il lui assena un violent coup de tête contre sa face. Un petit craquement se fit entendre et quelques gouttes de sang commençaient à perler au niveau des narines du Sayen. Kaito venait sans doute de lui casser le nez. Il relâcha sa prise pour enchainer avec un coup de paume dans la poitrine de son adversaire de manière à s’en dégager de quelques mètres.

Il posa l’une de ses mains sur sa tête puis la regarda. Du sang. Son sang ? Non, Kaito l’aurait sentit. Il jeta un coup d’œil à son opposant. Le sien. Comme prit d’un pincement au cœur, Kaito tourna le dos à son adversaire et colla son autre main sur sa poitrine. L’image de sa sœur lui vint à l’esprit. Cette dernière semblait en colère, contrariée. Il venait de faiblir…Elle l’avait entrainé, mais ce n’était pas dans l’objectif de se battre pour s’amuser…Mais plutôt dans celui de survivre. Ce combat ne rimait à rien. L’un comme l’autre risquaient de plus y perdre que d’y gagner, il fallait arreter cette mascarade avant qu’un des deux se blesse vraiment. Toujours dos à son opposant, il dit.


-Prend ton envol et rentre chez toi…Si tu es venu ici dans l’espoir de trouver un adversaire, c’est dommage, car ce n’est pas moi. Je n’ai aucune raisons de me battre contre toi…
Revenir en haut Aller en bas
Sayans


Onchigo Ifiru
Sayans

Nombre de messages : 27

Age : 17

Date d'inscription : 20/01/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 3250
Niveau: Niveau 6



MessageSujet: Re: Le deuil{Terminé}   Ven 27 Jan - 20:47

Onchigo saigné mais ceci ne sentait rien.

"Ouah plutôt pas mal jeune terrien je te croyais beaucoup plus faible que ça mais si tu veut passé au choses sérieuse on vas-y passer. Méga kamehameha!

Une énorme vague déferlante s'envola sur Wayner arriveras-t-il a renvoyer cette technique , Onchigo toujours en ayant mal au crane son kikoha étais beaucoup moins puissant que si il étais en pleine forme. Donc Onchigo essaya de se resesir tandis que le méga kamehameha foncé sur Wayner. Onchigo ayant trop mal à la tête il étais sonné et donc s'évanouissa.

Revenir en haut Aller en bas
Terrien

avatar

Kaito
Terrien

Nombre de messages : 227

Age : 25

Date d'inscription : 02/05/2009


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 24'300
Niveau: 29



MessageSujet: Re: Le deuil{Terminé}   Ven 27 Jan - 21:59

Idiot…Oui. Qui qu’il soit son adversaire ne comprenait pas que Kaito n’avait pas le gout au combat. Pas à ce genre de combat. Le lycéen était loin d’avoir l’étoffe d’un combattant habile l’entrainement de force qu’il avait suivi. Son coup ne semblait pas avoir eu tellement d’effet sur l’opposant qui tenait quand même à se battre. L’image d’Aelynda était toujours présente. Etait-elle dans la région ? L’observait-elle ? Kaito n’en savait rien. Il ne percevait pas les puissances environnantes avec autant de facilité qu’elle, mais il était certain d’une chose, Aelynda était consciente des actions de son jeune frère.

Son adversaire commença à prendre une posture des plus étranges. Etait-ce le kikoha comme sa sœur ? Non…C’était différent. Plus puissant, dangereux voir mortel. Megakamehameha. Etait-ce le nom qu’il donnait à son attaque ? Perte de temps inutile mais Kaito devait agir vite.

Il se retourna pour faire face à son adversaire qui concentrait toujours son énergie. Pendant cette période, Kaito aurait pu profiter de sa faiblesse pour l’attaquer mais non. Il n’était pas comme ça. Formant une croix avec ses doigts, il invoqua un clone. Difforme humanoïde de lumière, ce dernier prit la forme et l’apparence d’Onchigo. C’était la première fois que Kaito utilisait sa technique sur quelque autre que sa sœur. Pour une première, le résultat était plutôt réussi. Le lycéen adressa un regard au clone qui opina et fonça droit sur Onchigo. Kaito prit beaucoup de recul. Les techniques de Kikoha de sa sœur étaient très violentes quand elle le voulait. De la part d’un adversaire inconnu, il ne fallait pas du tout le prendre à la légère.

Le choc fut plus que violent. Explosif, voir jouissif. Au moment Onchigo lâcha toute son énergie, son clone n’était plus très loin de lui. L’énergie se développa sur quelques mètres ç la ronde. Le clone fut détruit sur le coup, c’était une certitude, mais l’explosion fut si violente qu’une vague de vent éjecta Kaito encore plus loin. Son ancienne maison qui tenait à peine debout n’était plus rien à présent.

Combien de temps s’écoula après l’explosion ? Le Lycéen n’en savait rien. Quand ses sens revinrent à lui, il découvrit son étrange adversaire au sol comme vidé d’énergie. Pourquoi l’avait-il attaqué comme ça ? Pourquoi prendre autant de risques ? Kaito ne le connaissait même pas. Etait-il un ennemi de sa sœur ? Il ne le sut jamais. Le jeune homme avança de quelques pas en observant sa maison. Rien…Il ne restait presque plus rien, elle était encore plus ravagé qu’avant. Comme d’un déclic, il se mit à courir vers la verrière. Seule bâtisse survivante du cataclysme, elle ne pouvait pas faillir maintenant. Les espoirs de Kaito s’effondrèrent en subissant le massacre. Les dernières fleurs de vie, dernières créations de sa mère venaient d’être réduite en poussière. Il en était de même pour la verrière, le reste aussi…Tout.

Pourquoi faut-il toujours qu’un malheur soit enchainé avec un autre ? Kaito n’avait plus rien à faire ici…Plus rien ne le rattachait à cette ville…A la terre. Si ! Une chose. Lui. Le lycéen avait changé de regard. Il se devait de rester calme, comme sa sœur lui avait appris, mais là…Il ne pouvait plus. Il se baissa et ramassa l’un des éclats de verre. Comme l’éclat de vie que le sayan venait de lui enlever, Kaito allait lui prendre quelque chose qui lui était cher. Il s’approcha doucement de l’homme évanoui. Qui était-il ? Que voulait-il ? Kaito n’en savait rien, et dans l’état présent, il s’en fichait. Lentement il plongea l’éclat de verre dans la poitrine de son adversaire, là où se trouvait son cœur.

Kaito se releva. Il voulait l’observer, le voir souffrir, le voir mourir. Son calvaire ne serait bientôt plus. Il devait reprendre la route, Kaito n’était plus chez lui. Etait-il une mauvaise âme ? Maintenant, il ne valait pas mieux que ça sœur et tous les autres…Non. Il ne devait pas penser comme ça. Cet homme l’avait cherché. En se confrontant à lui malgré le fait que Kaito ait voulu arrêter le combat, il savait les risques qu’il prenait. Ce n’était pas Kaito le responsable.

Il regarde s’approcha une dernière fois du manoir Wayner. Désormais, Kaito ne pouvait plus porter ce nom. Mais il ne supportait pas non plus d’être un Winter. A partir d’aujourd’hui, il serait juste Kaito. En les pierres de la bâtisse, une petite feuille battait du vent. Une photo. Une photo de lui et de ses parents. C’était décidé, cette photo serait son dernier souvenir. Il la rangea précieusement dans sa poche comme un enfant avec son trésor.

Sans se retourner, Kaito quitta la ville qui n’était plus la sienne.


[RP terminé Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Demon

avatar

Zack
Demon

Nombre de messages : 272

Age : 21

Date d'inscription : 20/11/2010


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 59800
Niveau: Niveau 73 + 5 (Armure Daimos)



MessageSujet: Re: Le deuil{Terminé}   Ven 27 Jan - 23:41

Kaito Arrow 151 lignes Arrow 15 100 xp Arrow 7550 zenies
Onchigo Arrow 12 lignes Arrow 1200 xp Arrow 600 zenies
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le deuil{Terminé}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le deuil{Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG-Dragon Ball Z :: RPG :: Terre :: Ruines de la ville du Sud-