Bienvenue sur le RPG-Dragon Ball Z de référence ! Bonne ambiance et rpg palpitant garanti!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Survivante -TERMINÉ-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Extraterrestre

avatar

Shakou
Extraterrestre

Nombre de messages : 62

Age : 28

Date d'inscription : 23/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 29 800
Niveau: Niveau 45 (+5 d'armure)



MessageSujet: La Survivante -TERMINÉ-   Dim 24 Juin - 19:17

La capsule filait à toute vitesse dans le vide spatiale, capsule qui portait le symbole de l'armée Onyxienne, l'une des nombreuses planètes victimes du cataclysme provoqué par Kuja. Onyxa, cependant, n'avait pas été seulement victime d'une grande destruction, elle était aussi victime des pratiques douteuses de ses dirigeants. Les quelques milliers de survivants qui essayaient tant bien que mal de mener une vie décente parmi les taudis formés dans les ruines des anciennes cités croulaient sous l'autorité tyrannique du gouvernement Onyxien, les quelques dirigeant restant s'étant approprié les meilleures technologies et les meilleures ressources. Comment le peuple pouvait-il s'opposer à un reste d'armée qui restait cependant suffisamment bien équipé pour écraser toute rébellion? Les rebelles avaient de l'équipement rudimentaire comme de vieilles armes contemporaine, quelques laser avec une minuscule réserve de cartouches, des armures de cuir digne du Moyen-Âge alors que l'armée Onyxienne possédaient encore des implants, quelques véhicules blindés et des stock de munition pour leur fusils laser. Malgré leur efforts, les rebelles perdaient beaucoup d'homme pour ne ramener que quelques vivres ou un peu d'équipement, le peuple n'avait que très peu d'espoir.

Une déserteuse avait décidé de faire sa part pour changer les choses, ne serait que pour nuire à cette armée qui osait servir un troupeau de chiens galeux qui écrasaient le peuple sous leur pieds. Pourquoi le gouvernement agissait-il ainsi? Les dirigeants avaient tous les avantage et la mort de plusieurs milliers de personnes ainsi que de beaucoup de personnel du gouvernement leur laissait une opportunité d'être les seuls maîtres sur leur planète, les quelques têtes pensantes qui restaient pouvaient se partager un pouvoir absolu. Shakou avait décidé de lutter contre ce gouvernement qui avait poignardé le peuple dans le dos suite au cataclysme. Elle avait réussi à se glisser dans les bâtiments de la base militaire pour saboter un peu d'équipement. Elle avait également pu mettre la main sur un implant qu'elle avait aussitôt fait installer par l'Auto-Doc, lui permettant d'utiliser ses forces vitales pour des attaques plus dévastatrices. Mais la mission solo ne fût pas un franc succès, si quelques chars d'assaut allaient vite tomber en panne lorsque leur usage allait être nécessaire, Shakou n'avait pas eu le temps d'en faire plus afin de réellement donner un avantage aux rebelles. Elle avait dû prendre la fuite et lutter pour sa vie, tout ça pour éventuellement parvenir à fuir à bord d'une capsule.

Maintenant, elle gisait sur la banquette de la capsule, son corps n'était que douleur. Ses bras étaient couverts de brûlures et elle gardait sa main sur une plaie au ventre, ses doigts ruisselant de son propre sang. Elle luttait contre l'inconscience, elle n'arrivait pas à croire que ça allait finir comme ça. Elle n'avait rien pu faire pour aider le peuple de as planète et elle allait se vider de son sang dans une capsule après une fuite ardue. Shakou fût prise d'une quinte de toux. Elle était exténuée et retenait avec grand peine des lamentations. Se reposer ... oui, le repos ... c'est ce qu'il lui fallait. Se reposer pour calmer la douleur. La jeune femme se laissa peu à peu couler dans les tréfonds de l'inconscience, reposant mollement sur sa banquette.

La capsule pénétra l'atmosphère d'Aegis, une planète où, dit-on, beaucoup de techniques spéciales pouvaient être apprises. Une occasion pour Shakou d'exploiter son potentiel ... si toutefois elle survivait à sa mésaventure. La capsule alla s'écraser dans une ville en ruine, traversant ce qui fût autrefois un gratte-ciel avant d'aller faire un cratère sur une vieille rue. La porte de la capsule s'ouvrit dans un sifflement alors que Shakou percuta le tableau de bord avec son front sous le choc de l'atterrissage. La jeune femme s'écrasa mollement sur le sol pierreux devant elle, les yeux clos, sa respiration faible. Que lui réservait l'avenir? Sans doute un séjour dans l'au-delà car qui pouvait espérer avoir la vie sauve grâce à une âme charitable dans un univers en ruines?


Dernière édition par Shakou le Jeu 28 Juin - 16:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://seikyojack.deviantart.com
Sayans

avatar

Hakai
Sayans

Nombre de messages : 217

Age : 25

Localisation : Dans l'espace

Date d'inscription : 19/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 207650
Niveau: 229(+5+5+25)=264



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Dim 24 Juin - 21:29

Les cinq guerriers saiyajins étaient regroupés à bord d’un vaisseau en partance pour une planète inconnu. Ces derniers étaient belle et bien déterminés à prendre le contrôle d’un maximum de planète de la galaxie afin de les revendre aux plus offrants. Leur chef avait prévu un plan d’attaque infaillible, ils atteindraient la planète d’ici dix jours et ils attendraient encore trois jours supplémentaires afin que la lune soit pleine.

Ils pourraient ainsi usés de la transformation en gorille géant qui leurs permettait de conquérir bien des planètes, et qui leurs avaient permis d’étendre l’empire de Freeza à l’époque où il les dirigeait. Ainsi une fois transformés ils pourraient vaincre très rapidement la résistance de la population et ainsi se faire un beau pactole.

Hakai attendait tranquillement dans la salle à parler avec le grand chauve de l’équipe. Ce dernier lui racontait comment il avait trouvé l’autre sayen aux cheveux très longs. Ce dernier était sur une planète à se faire massacré par des créatures géantes lorsqu’ils l’avaient trouvé à moitié mort près à se faire dévorer. Les trois saiyajins rigolèrent grassement à l’histoire du plus expérimenté. La porte de la cabine s’ouvrit pour dévoiler leur chef d’équipe, ce dernier semblait d’ailleurs préoccupé
.

- Ca ne va pas chef ? Demanda Radditz.

-Qu’est-ce que ça peut bien te faire à toi ? Puis il se tourna vers Hakai. Tu vas prendre une capsule et aller sur la planète Aegis. Les détecteurs du vaisseau ont repéré ce qui semble être une capsule de sauvetage ou quelque chose du genre. Tu vas aller voir, et si c’est intéressant tu me le ramène. Sinon tu le détruis.

-Comme tu veux Veg’.

Puis le guerrier saiyajin se leva et tapa dans la main des deux autres soldats d’élites avant de quitter la cabine pour se diriger vers l’air de lancement des capsules.

-Tu pense qu’il va s’en sortir ? Demanda le grand chauve.

-Peu importe, s’il s’en sort c’est tant mieux. Sinon ça ne nous fera que plus d’argent.

Le saiyajin s’installa dans sa capsule. Il tripota quelques boutons et la petite capsule s’éjecta du vaisseau spatial pour se diriger vers la planète Aegis. Il faudrait plus d’une journée au guerrier pour atteindre la planète. Et la journée passa relativement vite, l’ordinateur de bord choisit une zone désertique pas très loin d’où l’autre navette c’était crasher pour se poser. La poussière s’élevait partout autour de la zone du crash et le sayen sortit lentement de sa capsule.

Spoiler:
 

Grace a son scouter il localisa la capsule non loin d’où il avait atterrit quelques instants plus tôt. Il s’envola mais il resta sur ses gardes, c’était peut-être une embuscade de la part de pirate ou de mercenaires. Ils grouillaient en ce moment dans la galaxie. Hakai arriva enfin à la capsule et son trahis ses sentiments. Devant lui, devant la capsule ce tenait une humanoïde. Le guerrier de l’espace s’en moquait bien, il se dirigea vers l’engin spatial et jeta un coup d’œil. Elle n’était pas dans le meilleur des états.

Il repensa à ce que son chef lui avait dit. Si ce n’était pas intéressant il devait le détruire. Le saiyajin s’approcha du corps et le retourna. C’était une femme et elle portait une armure étrangement ressemblante à la sienne. Le sexe de ses victimes ne le dérangeait pas, après tout tous les soldats ne portent pas forcement d’uniformes. Il tendit la main devant lui près à déverser une vague d’énergie mais cette dernière couina légèrement. Le guerrier referma la main, il aurait certainement dut la tuer, et son chef lui passerait certainement un savon. Mais bon tant pis après tout. Il attrapa le corps de la jeune femme d’une main et la porta sur son épaule. Il s’envola en direction de sa capsule, puis il lâcha le corps de la jeune femme au sol.

Il sortit une ration de nourriture et de l’eau afin de tenter de réveiller la belle au bois dormant. Il la secoua un peu brusquement et ouvrit doucement sa bouche pour y faire couler l’eau. Maintenant il n’avait plus qu’à attendre qu’elle se réveille.

_________________

I'm the Prince of All Saiyajin !
Transfo : Oozaru, SSJ1, USSJ, SSJ2, SSJ3, SSJ4, SSJ5, Mystic, Mystic SSJ1, Mystic SSJ2, Mystic SSJ3.
Technique maitrisés : Shukan Ido.
PNJ: Kusai, Vicky,Teron, NinaDenkyu.

Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Shakou
Extraterrestre

Nombre de messages : 62

Age : 28

Date d'inscription : 23/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 29 800
Niveau: Niveau 45 (+5 d'armure)



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Lun 25 Juin - 1:27

L'esprit de Shakou ne cessait de glisser hors de l'inconscience pour y revenir après une très brève période de temps et chaque instant passé hors du vide noir de l'inconscience n'était que douleur. Douleur et silence, la souffrance causée par ses blessures était la seule sensation à laquelle elle avait droit. Le délire la prenait, elle souhaita souvent que tout s'arrête et qu'elle puisse quitter ce monde pour ne plus avoir mal, plus jamais. La terre sous elle était saturée de fluide rouge, la plaie continuant de saigner et la peau de Shakou était devenue gris pâle sous la perte de sang. À un moment elle lâcha une plainte, tenta de se relever mais son corps refusait de lui obéir. Même ouvrir les yeux était un défi considérable, chacun de ses muscles lui faisait mal et elle était complètement paralysée. Nul doute que sa vie s'achèverait sur cette planète, après une tentative ratée d'aider les rebelles d'Onyxa. Quel espoir avait-elle?

À mi-chemin entre la réalité et le vide, Shakou entendit un léger bruit non-loin, comme le poids d'un homme écrasant la poussière sur ses pieds. Elle voulait bouger la tête pour voir qui était l'individu qui s'était approché, savoir de quoi avait l'air la personne qui la sauverait ou abrégerait ses souffrances mais elle n'y parvînt pas. Bientôt, ses yeux se fermèrent, son esprit se refermant à nouveau pour se vautrer dans le vide de l'inconscience. Elle sentit vaguement son corps être retourné, lui arrachant une plainte à peine audible.

L'Onyxienne se réveilla à nouveau, le choc de son corps retombant mollement sur le sol réveillant toute la douleur qui la torturait, lui vrillait les nerfs au moindre mouvement brusque. Elle se mit à tousser lorsqu'elle sentit l'eau couler dans sa gorge, une plainte s'arracha de ses lèvres alors qu'elle porta ses mains à son ventre pour calmer la douleur provoquée par sa plaie ensanglantée et souillée par la poussière. Elle parvînt à ouvrir un oeil à demi, essayant d'oublier le mal pendant un instant pour identifier la personne qui venait de la trouver. Elle y voyait flou mais crû vaguement discerner une armure semblable à celle qu'elle avait bricoler, armure qu'avait adopté les Saïyens. C'était donc un guerrier Saïyen qui venait de la retrouver, elle ne s'attendait pas à ce qu'un de ces individu prenne le temps de l'aider.

Elle n'était pas sortie d'affaire malgré tout, elle avait mal, était incapable de bouger et ses cordes vocales ne purent que produire des lamentations. Malgré tout, Shakou tenta un ultime effort pour communiquer. Elle grimaça, ses traits tordus sous la douleur et l'effort.


-Ai ... aidez ... moi! ...

Après ces quelques-mots, l'ex-soldate glissa à nouveau dans les méandres de l'inconscience, à bout de force. Sa vie était maintenant entre les mains du Saïyen et n'allait pas tarder à se terminer si le "sauveur" n'agissait pas dans les plus brefs délais.
Revenir en haut Aller en bas
http://seikyojack.deviantart.com
Sayans

avatar

Hakai
Sayans

Nombre de messages : 217

Age : 25

Localisation : Dans l'espace

Date d'inscription : 19/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 207650
Niveau: 229(+5+5+25)=264



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Lun 25 Juin - 14:59

Après avoir laissé le corps inconscient à côté de lui Hakai avait contacté Végéta afin de le prévenir qu’il n’avait rien trouvé hormis une capsule vide. Le saiyajin lui avait ordonnés de rentrer rapidement à bord du vaisseau spatial, ce à quoi le guerrier avait répliqué qu’il avait quelques petites choses à réglés ici et qu’il rentrerait dès que tout serait finis.

Il partit quelques minutes de la presque morte pour aller chercher du bois et de quoi manger. Parce qu’un saiyajin à toujours les crocs en effet. Hakai n'eu pas besoin d'aller chercher bien loin. Car des bestioles il y en avait partout, visiblement il n'y avait aucunes activités humaines dans les parages. Ce qui expliquait la prolifération d'animaux. Il choisit une proie, une espèce de gros quadrupède blanc avec des taches marrons. Le saiyajin fonça vers l'animal et il tua une pauvre bête avec une décharge d’énergie, puis il abattit un arbre mort et ramena le tout près de sa capsule. Il alluma un feu et commença à faire cuire la viande de l’animal.


-Ai ... aidez ... moi!

Quoi ? Alors malgré son état elle semblait encore capable de parler. Le saiyajin s’approcha d’elle, la femme était rouge de sang. Après l’avoir étudié quelques secondes il examina la plaie qui était sale et plutôt moche. Il souffla et se dirigea vers la capsule, ou il prit un petit paquet contenu dans une des réserve de la capsule spatiale. Il sortit une sorte de fiole contenant un liquide bleu capable de soigner n’importe quels types de blessures à conditions de baigner dedans pendant des jours. Mais là ce serait suffisant pour nettoyer et apaiser la douleur qui devait être intense.

Il appliqua une partie de la solution sur une sorte de grand bandage. Il n’avait pas le choix s’il voulait soigner la femme. Soit il la déshabillait, mais là, il se voyait mal se retrouver face à une femme nue et blesser, cela le gênait quelques peu. Ou alors, il eut une brillante idée… Le saiyajin brisa l’armure là où la plaie se trouvait, puis il posa délicatement le bandage. Rapidement la solution devrait faire son effet et la femme devrait retrouver quelques forces. Au moins de quoi se tenir debout et converser. Peut-être que Végéta serait finalement satisfais qu’il est trouvé un guerrier de plus.

Il s’en retourna vers la viande d’animal qui était en train de cuire. Vue la taille du morceau il décida d’en garder un petit bout pour la jeune femme. Il arracha une cuisse et mordit à pleine dents dedans.

_________________

I'm the Prince of All Saiyajin !
Transfo : Oozaru, SSJ1, USSJ, SSJ2, SSJ3, SSJ4, SSJ5, Mystic, Mystic SSJ1, Mystic SSJ2, Mystic SSJ3.
Technique maitrisés : Shukan Ido.
PNJ: Kusai, Vicky,Teron, NinaDenkyu.

Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Shakou
Extraterrestre

Nombre de messages : 62

Age : 28

Date d'inscription : 23/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 29 800
Niveau: Niveau 45 (+5 d'armure)



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Lun 25 Juin - 15:52

Tout était noir, pourtant, Shakou continuait d'avancer, comme mû par une sorte d'instinct de survie qui la poussait à poursuivre son chemin dans l'espoir de trouver une sortie, une sorte de tunnel qui la mènerait hors de ces ténèbres sans fin qui la submergeaient. Le sol ne semblait même pas avoir de consistance, l'Onyxienne ignorait si elle marchait sur de la terre, du béton ou encore, sur un amas de pommes de terre pilés. Mais elle ne s'en souciait pas, elle poursuivait son chemin, un chemin qui la mènerait à ses buts, et donc, une vie confortable et paisible ou bien à l'après-vie, signe qu'elle avait complètement échoué. Elle se souvenait vaguement avoir reposé sur le sol, ses nerfs vrillés par la douleur. Le ventre était une partie tendre du corps où la douleur était toujours plus aigüe, ce fût une atroce brûlure causée par un blaster lourd, complétant le martyr que provoquaient déjà ses autres blessures. Mais en ce moment, elle ne ressentait plus rien, ni douleur, ni fatigue. Par quel miracle? Elle n'en n'avait aucune idée.

Sa respiration se fît plus profonde et régulière, l'hémorragie cessa. Elle rouvrit péniblement les yeux, tout étant d'abord flou devant elle, avant de reprendre de la clarté progressivement. Elle avait encore mal partout mais bouger était beaucoup moins difficile. L'onyxienne se frotta les yeux, essayant de reprendre ses esprits. Que s'était-il passé? Elle se rappela vaguement une poursuite, des coups de feu. Une douleur intense au ventre ... ensuite un atterrissage brutal ainsi que de allers-retours dans la noirceur. Une armure à épaulette blanche, jaune et bleue ... celle d'un Saïyen. Ça lui revenait. Un individu, un Saïyen à ce qu'elle pu voir, l'avait trouvée sur le sol, devant la capsule volée à l'armée Onyxienne.

Shakou baissa les yeux sur sa blessure, elle était pansée et la douleur s'était estompée quelque peu. Peut-être même qu'elle arriverait à se tenir debout. Elle glissa une main derrière sa tête, là où la prise e son implant était fixée à as chair, l'appareil y était encore et ne semblait pas avoir subit de dégâts. Shakou remercia le ciel, elle avait besoin de cet implant. Les Onyxiens n'étaient pas de puissants guerriers mais ils compensaient leur inaptitude à manier l'énergie de façon naturelle à l'aide d'un implant qui rendait le tout beaucoup plus intuitif.

L'ex-soldate posa son regard sur le Saïyen, assis devant un peu à mâcher un morceau de viande devant une carcasse d'un animal étrange qui grillait au-dessus d'un feu. Elle ne savait pas trop comment réagir, elle n'avait jamais vraiment eu la vie sauve grâce à quelqu'un d'autre. bien sûr elle avait été sauvée à quelques reprises par des frères d'armes avant le cataclysme mais cette fois, elle avait réellement échappé à la mort, elle devait la vie à quelqu'un. autrefois, elle avait surtout risqué des séquelles qui pouvaient la rendre invalide mais cette fois un inconnu venait de lui venir en aide alors qu'elle menaçait de se vider de son sang. La logique voulait qu'elle commence par remercier son sauveur.


-Je ... je ne sais pas qui vous êtes ... mais je vous en dois une. Je pensais que tout était fini.

Shakou se releva un peu difficilement pour se rapprocher, n'attendant qu'un signe venant du saïyen pour se servir un morceau de viande, afin de reprendre des forces. Elle prit quelques bouchées pour calmer son estomac qui hurlait famine, avant de finalement se présenter comme le voulait la politesse.

-Je m'appelle DeS'tralaika Shakou, ex-membre de l'armée d'Onyxa.

L'Onyxienne dévora sa collation, reprenant peu à peu du poil de la bête. La solution utilisée par le Saïyen pour la blessure au ventre avait été efficace et le repas redonna un peu la forme à la guerrière, bien qu'elle avait néanmoins besoin de repos. Un repos dont elle ne pourrait pas jouir pour le moment, elle voulait en savoir plus sur son sauveur, connaître ses motivations. Il ne pouvait pas l'avoir sauvée par simple bonté de coeur, dans un univers dévasté, c'était peu crédible. Elle jeta l'os de son bout de viande dans les braises du feu, une petite discussion allait être de mise entre le saïyen et l'ex-soldate.


---


Le capitaine fixait le vide spatial, attendant impatiemment des nouvelles de ses éclaireurs. Ses supérieurs avaient décidé d'envoyer un commando à la recherche de la déserteuse, qui avait prit la fuite avec du matériel militaire de haute importance. Cependant, il espérait que la fugitive ne soit pas allée loin, L'armée ne pouvait pas se permettre de gaspiller des ressources pour poursuivre un animal blessé en fuite, même pour un implant. L'armée possédait assez d'implants pour former les soldats d'élite nécessaire à la conservation de leur pouvoir pour puovoir s'en passer d'un. Quel mal pouvait causer l'ex-soldate De'Stralaika, après tout? Mais les ordres étaient les ordres.

-Chef, nous l'avons trouvé!

C'était un des éclaireurs. Le capitaine Nostro étira un rictus satisfait, De'Stralaika ne pourrait plus lui échapper.

-Elle est dans le système Aegis, pas loin d'Onyxa.

-Parfait, posons-nous sur la planète, mes collègues et moi nous chargerons de récupérer l'implant.

Le vaisseau pénétra bientôt l'atmosphère d'Aegis, prêt à laisser sortir les 4 guerriers du commando Nostro.
Revenir en haut Aller en bas
http://seikyojack.deviantart.com
Sayans

avatar

Hakai
Sayans

Nombre de messages : 217

Age : 25

Localisation : Dans l'espace

Date d'inscription : 19/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 207650
Niveau: 229(+5+5+25)=264



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Lun 25 Juin - 16:21

La créature avait décidément bon gout. Dommage qu’il soit venu avec une capsule, parce qu’il aurait pu en ramener encore pour les autres. Sachant que Radditz avait l’appétit de quatre guerriers ils auraient peut-être même put en élever un troupeau dans le navire.

Enfin la femme commença à s’éveiller, la solution avait fait son effet encore plus rapidement que ce qu’avait prévu Hakai. Mais remarque c’était tant mieux, il avait des questions à posés et la jeune femme en aurait certainement aussi. L’humanoïde s’assit à côté d’elle et commença à manger, elle semblait avoir autant d’appétit que lui.


-Je ... je ne sais pas qui vous êtes ... mais je vous en dois une. Je pensais que tout était fini.

Bien sûr que tout aurait pu être finis s’il n’était pas arrivé à temps. Enfaite elle serait certainement en train de servir de garde-manger pour une horde d’oiseaux de proie ou d’autres prédateurs. Il croqua un nouveau morceau dans sa viande, peu décidé à parler avec la soldate.

-Je m'appelle DeS'tralaika Shakou, ex-membre de l'armée d'Onyxa.

Onyxa ? Elle réussit à retenir l’attention d’Hakai quelques secondes avec cette information qu’il pouvait peut être lui indiquer quelques petits trucs intéressants. Il finit son morceau de viande et arracha une nouvelle cuisse qu’il tendit à la jeune femme. Autant qu’elle mange le temps qu’il parle un peu.

-Je ne suis pas venu te sauver, c’est mon chef qui m’a envoyer ici tu as eu de la chance tout simplement. Tu m’intrigue, déclara le guerrier. J’ai quelques questions à te poser. Mais je vais me présenter avant, je suis un guerrier saiyajin d’élite. Je me nomme Hakai. Maintenant dit moi où se situe Onyxa ? Je ne connais pas, et pourtant j’ai pas mal voyagé. Comment tu as finis dans cet état-là ? Qui t’as fait ça ? Et…

Il leva les yeux lorsque son détecteur s’affola. Il venait de capter quelques choses d’important en approche. Il se leva et un vaisseau approchait à grande vitesse en direction de la planète, il traversait l’atmosphère de la planète rapidement. Hakai était du genre futé, et il devina que ce vaisseau amenait des emmerdes grosses comme ça.

-Et je suppose que ça c’est pour toi ?


Il pointa le vaisseau en approche du doigt. Si il venait pour elle alors que c’était Hakai qui venait de la trouver ça n’allait pas le faire du tout. Il serra les poings et attendit une réponse de la part de la jeune femme.

_________________

I'm the Prince of All Saiyajin !
Transfo : Oozaru, SSJ1, USSJ, SSJ2, SSJ3, SSJ4, SSJ5, Mystic, Mystic SSJ1, Mystic SSJ2, Mystic SSJ3.
Technique maitrisés : Shukan Ido.
PNJ: Kusai, Vicky,Teron, NinaDenkyu.

Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Shakou
Extraterrestre

Nombre de messages : 62

Age : 28

Date d'inscription : 23/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 29 800
Niveau: Niveau 45 (+5 d'armure)



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Lun 25 Juin - 16:42

Shakou devait sa survie au hasard, semblait-il puisque le saïyen dénommé Hakai avait été envoyé sur la planète par son chef, sans doute en mission de reconnaissance ou pour trouver quelques ressources. Néanmoins, Shakou lui devait la vie, c'était là l'important. Rien n'avait obligé l'homme-singe à la soigner et à lui offrir de quoi se restaurer, de toute façon. La soldate prit le morceau de viande que lui tendit son sauveur, prenant quelques bouchées qu'elle s'empressa d'avaler avant de poursuivre la discussion. Le saïyen était intrigué par Onyxa, soit il connaissait et la cherchait depuis longtemps, soit il ignorait tout de la planète mais était bien curieux. Shakou n'était pas certaine des motivations du saïyen mais elle savait que les gens de cette race aimaient la guerre et ils pouvaient tout aussi bien aider le peuple Onyxien à se libérer du gouvernement que de leur nuire en détruisant le peu qu'il leur restaient avant de les réduire en esclavage. Shakou préféré, pour le moment, rester vague dans ses réponses, donner les coordonnées de sa planète natale à un barbare n'était pas une idée envisageable.

-Pas très loin d'ici, à deux ou trois heures de voyage en capsule.

Un autre os finit dans les braises, Shakou jeta un oeil vers Hakai qui semblait perturbé par quelque chose. Elle entendit bipper son détecteur, y avait-il quelque chose qui venait dans leur direction? La réponse lui parvînt bien rapidement, une réponse présageant le pire d'ailleurs, car le vaisseau du commando Nostro arriva dans l'atmosphère d'Aegis. Shakou écarquilla les yeux, reconnaissant l'emblème de l'armée d'Onyxa sur la carcasse métallique. Le vaisseau resta en lévitation dans les airs, d'énormes phares aveuglants braqués sur les deux individus.

-C'est ... !

Une voix autoritaire et intimidante se fît entendre venant des haut-parleurs externes du vaisseau.

-De'Stralaika Shakou, sous les ordre du gouvernement mondial d'Onyxa, vous êtes condamnée à mort pour haute-trahison et vol de matériel militaire. Faites vos prières!

shakou se releva d'un coup alors que des fantassins Onyxiens armés jusqu'aux dents glissèrent le long de câbles pour revenir au sol. Le commando ne comptait pas encore s'impliquer directement, Nostro devait croire que ses hommes de main pourraient s'occuper de la fugitive par eux-même. Mais Nostro pouvait-il vraiment être aussi négligents? Les fantassins avaient des armes contemporaines alors que Shakou possédait un implant. Sans doute comptait-il sur les blessures qu'elle avait reçu lors de sa fuite, peut-être même qu'il ne s'attendait pas à la voir en vie. Néanmoins, la soldate et le saïyen ne pourraient pas reposer sur leur lauriers.

-J'espère que vous êtes plus en forme que moi, Nostro ne compte pas laisser de survivants ...

Shakou était encore fatiguée et ses muscles lui faisaient mal mais elle n'avait pas d'autre choix que de se défendre. Les blasters crachaient déjà le feu et, malgré la douleur, Shakou dû effectuer un plongeon suivi d'une roulage pour se mettre à couvert derrière quelques débris venant d'un bâtiment. Elle porta sa main devant elle, faisant feu à son tour vers les soldats Onyxiens. Des traits rouges s'échappèrent de sa main, venant brûler gravement quelques soldats alors que les autres divisaient leur feu entre Shakou et Hakai. Pendant ce temps, à bord du vaisseau, Nostro et ses trois frères d'armes regardèrent la fugitive et son nouvel allié résister, n'attendant que la mort de plusieurs fantassins avant de descendre eux-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://seikyojack.deviantart.com
Sayans

avatar

Hakai
Sayans

Nombre de messages : 217

Age : 25

Localisation : Dans l'espace

Date d'inscription : 19/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 207650
Niveau: 229(+5+5+25)=264



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Lun 25 Juin - 17:08

Le vaisseau ce dirigeait vers les deux guerriers à toute vitesse, puis il s’arreta et braqua des lumières en direction du saiyajin et de l’onyxienne. En voilà des manières ces types s’y croyaient un peu trop avec leur vaisseau et ils commençaient déjà à lui taper sur le système.

-De'Stralaika Shakou, sous les ordres du gouvernement mondial d'Onyxa, vous êtes condamnée à mort pour haute-trahison et vol de matériel militaire. Faites vos prières!

Ah ouais. En fait le saiyajin venait de se mettre dans une belle merde, il venait de récupéré une fugitive qui avait trahis son peuple. Enfin bon le saiyajin ne connaissait pas toute l’histoire mais il s’en moquait les soldats onyxiens arrivaient. Ils devaient être une dizaine au mieux. Hakai leva un sourcil, ces types comptaient vraiment venir à bout de lui pour récupérer leur prisonnière ?

Pitoyable. Ils mirent à tirer sur les deux compères avec des armes rudimentaires et basiques. Rien de bien effrayant. La femme se mit à l’abri derrière des ruines d’un bâtiment, mais Hakai était un saiyajin et il ne se cachait pas devant ses ennemies. L’humanoïde abattit quelques soldats et les autres étaient évidemment pour le guerrier de l’espace. Les soldats onyxiens lui tiraient aussi dessus bien décidé à l'abbatre alors qu'il n'avait absolument rien à voir dans cette histoire. Il était juste tomber la au mauvais moment. Mais son sang de saiyajin commençait à bouillir d'impatience et ces soldats l'agaçaient aussi. Il s’éleva dans l’air et tendit ses mains devant lui en losange. Il fit en sorte que les trois peut être quatre soldats encore en vie soit bien en ligne de mire.


- Bande d'enfoirés ! Je vais vous montrez ce qu'il en coute de s'attaquer au saiyajin le plus puissant de l'Univers !! Kikoho !

Une vague d’énergie en forme de losange s’écrasa sur les soldats. Puis une seconde et une troisième qui les réduisit en poussière. Ils étaient armés et ils pensaient sincèrement que leurs armes de guerre pouvait rivaliser face à la puissance d'un guerrier d'élite ? Enfin Hakai pouvait les excuser maintenant qu'ils étaient morts, et puis ils ne savaient certainement pas qu'il était un guerrier de l'espace qui faisait parti de l'élite de sa race. Tout de même il restait un petit détaille à régler. Il se tourna vers le vaisseau, d’après son détecteur des puissances encore plus grande se tenaient à l’intérieur et le saiyajin mourrait d’envie d’avoir un bon combat. Il plaça ses mains en face du vaisseau et réitéra son attaque « Kikoho ! »

Le navire onyxien fut toucher a deux reprises, il tangua longuement avant de s’écraser dans la poussière. Maintenant qu’il avait toute leurs attention, ils allaient tous sortirent pour essayer de mettre une raclée à la personne qui venait de réduire le navire en tas de ferrailles.

_________________

I'm the Prince of All Saiyajin !
Transfo : Oozaru, SSJ1, USSJ, SSJ2, SSJ3, SSJ4, SSJ5, Mystic, Mystic SSJ1, Mystic SSJ2, Mystic SSJ3.
Technique maitrisés : Shukan Ido.
PNJ: Kusai, Vicky,Teron, NinaDenkyu.

Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Shakou
Extraterrestre

Nombre de messages : 62

Age : 28

Date d'inscription : 23/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 29 800
Niveau: Niveau 45 (+5 d'armure)



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Lun 25 Juin - 18:06

Les soldats succombèrent sous les tirs de Shakou et les puissantes techniques d'Hakai, mais ce n'était pas une victoire, plutôt un sursis. Il restait à s'occuper des quatre membres du commando Nostro et, dans l'état qu'elle était, Shakou allait avoir bien du mal à se défaire de ces tueurs. Mais le saïyen allait être d'une aide précieuse, au vu de sa puissance. Le vaisseau Onyxien fût secoué par les technique d'Hakai, prit en feu et s'écrasa bientôt sur le sol en créant un nuage de poussière sous le choc. Shakou s'éloigna de sa couverture pour se rapprocher d'Hakai, son regard rivé en direction du vaisseau. Quatre silhouettes avancèrent au milieu du nuage de poussière, pour en émerger, s'arrêtant à une dizaine de mètres de la fugitive et de son allié forcé. Tous avaient la peau grise foncée, deux lignes rouge descendant le long de leur joue. Le plus grand était chauve, un rictus cruel aux lèvres, c'était la brute du groupe, à l'évidence mais derrière cette carrure de catcheur se cachait l'esprit d'un soldat expérimenté qui n'allait pas se fier à de simples tactiques de brute pour venir à bout de Shakou et Hakai.

À la gauche de la brute, un peu devant lui, un individu d'une carrure et d'une taille semblable à celle d'Hakai, il avait une longue chevelure en crête de coq bien droite sur le milieu du crâne, deux lames tenaient à sa ceinture, un vrai charcutier, à l'évidence. À gauche de la brute se trouvait une belle femme aux traits fins, elle portait deux gantelets métalliques qui faisaient des bruits électrique, ce qui laissait croire que ses gants étaient électrifiés. Contrairement à l'homme aux couteau, ses cheveux étaient courts, pas forcément très féminins mais ne laissant aucune possibilité de les agripper au corps-à corps. Enfin, au centre, plus en avant, l'homme le plus petit du groupe, qui arrivait tout juste aux épaules de Shakou. Deux pistolets laser ornaient ses flancs. Ses traits n'avaient aucun défaut et sa longue chevelure semblait soyeuse et bien entretenue ... mais cette apparence cachait un monstre qui avait tué son lot d'hommes et de femmes et son efficacité lui avait valu de monter son propre commando. Son regard alterna entre Shakou et Hakai, un rictus aux lèvres. Les quatre commando anticipait avec plaisir ce qu'ils croyaient être un massacre ... et ils n'auraient pas tort sur ce terme si le saïyen n'assurait pas contre eux.


-Haute-trahison et vol de matériel pour DeS'tralaika ... complice d'une criminelle, meurtre de personnel de l'armée d'Onyxa et destruction d'un véhicule appartenant à la dite-armée pour le Saïyen. Je vais devoir ramener deux cadavres au lieu d'un. Ou bien DeS'tralaika peut se rendre sans faire d'histoires et toi, le saïyen, tu peux t'en aller. Mais j'espère que vous deux n'allez pas ruiner le plaisir de cette chasse.

Shakou se mit en position alors que Nostro et ses sbires dégainèrent leur arme, excepté pour le grand chauve, qui comptait à l'évidence se battre au corps-à-corps. Lui et l'homme au couteau foncèrent vers le saïyen, bien décidés à le mettre en petits morceaux, alors que Shakou dû plonger pour esquiver une rafale de laser de la part de Nostro. La femme aux gants fonça, esquivant la riposte pour essayer de frapper Shakou à l'aide de ses gants électriques. L'ex-soldate s'efforça d'oublier la douleur de ses muscles pour éviter de recevoir un coup, ripostant comme elle le pu. Elle évita de justesse un coup à la mâchoire, auquel elle répondit en repoussant la femme d'un coup de pied à l'estomac, grognant alors qu'un trait de laser vînt lui faire une brûlure à l'épaule. Plongeant au sol pour s'éloigner de la femme et éviter les tirs de Nostro, Shakou s'empressa de désarmer le leader du commando avec deux tirs d'énergie, fonçant vers lui pour l'empêcher de récupérer ses armes.

-Les dirigeants sont les vrais traîtres!!

Shakou attaqua furieusement, oubliant un instant que la femme aux gantelets était derrière elle. Nostro para et esquiva sans problème à cause de la fatigue de la déserteuse, Shakou se retrouva brusquement projetée au sol d'un coup de poing dans le dos. Elle se redressa difficilement, le gantelet lui ayant causé une vilaine brûlure au dos. La demoiselle aux gantelets chargea à nouveau, Shakou plia le bras et refermant le poing. Une volée de petites boules d'énergie percutèrent la femme gantelées, l'envoyant au sol comme si elle avait reçu une décharge de chevrotines. Nostro en profita pour décocher une puissante droite à la mâchoire de Shakou.

-Une déserteuse n'a aucun droit de juger, tu aurais dû faire ton travail, traîtresse!

shakou se redressa, jetant un bref regard vers le saïyen qui affrontait les deux autres membre du commando. Elle dû à nouveau se défendre contre Nostro et sa collègue, malgré la douleur et la fatigue ...
Revenir en haut Aller en bas
http://seikyojack.deviantart.com
Sayans

avatar

Hakai
Sayans

Nombre de messages : 217

Age : 25

Localisation : Dans l'espace

Date d'inscription : 19/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 207650
Niveau: 229(+5+5+25)=264



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Lun 25 Juin - 19:26

Très impressionnante comme entrée. Le crash, la fumée, les quatre soldats d’élites et tout ça. Mais Hakai songea presque à rigoler lorsqu’il les vit arrivés. Chacun avaient une dégaine bien particulière et il lui rappelait étrangement le commando Ginyu qui était sous les ordres de Freeza avant que ce dernier de décède de la main d’un guerrier saiyajin.

Évidemment relationship oblige Hakai dû affronter le plus costaud de l’équipe et l’autre soldat avec ses lames. Aucun des deux ne faisait vraiment peur au guerrier de l’espace mais il se devait de faire attention tout de même. Les deux onyxiens foncèrent de concert vers le saiyajin qui esquiva les premiers coups de poings. Il para l’attaque du grand chauve avec son avant-bras, et expédia une droite dans la mâchoire de l’autre avec son couteau.

Il repoussa le grand chauve. Étrangement ce dernier lui rappelait beaucoup Nappa le guerrier d’élite le plus ancien de leurs groupe avec sa grosse moustache moche et ses muscles énorme. Le guerrier aux lames frappa Hakai, se dernier utilisa la transposition et se retrouva quelques mètres plus haut dans les airs. Les deux soldats restèrent la gueule ouverte devant le saiyajin qui les regardait avec un rictus de mépris. Il leurs fit signe d’un doigt de venir le chercher en l’air si ils en avaient le courage, bien sur tout cela faisait partie d’une stratégie très développer consistant à leurs faire perdre leurs sang froid pour avoir moins de mal à les abattre.

Les deux hommes ne se laissèrent pas démoraliser pour autant et agile comme des macaques ils sautèrent sur les morceaux d’immeubles pour avoir suffisamment d’élan afin de frapper Hakai en l’air. Mais plutôt que de les laisser venir à lui le saiyajin s’élança en avant et percuta avec son pied le soldat au couteau qui atterrie quelques mètres plus bas. Le guerrier fière de lui sourit et prit une droite de plein fouet de la part du chauve.

Il percuta le sol dans une grande explosion qui souleva une tonne de sable. Le chauve lança une dizaines de tirs en direction du saiyajin encore au sol, créant une boule de feu énorme. Il ricana grassement sur d’en avoir fini avec Hakai. Mais bon on ne vainc pas l’élite des guerriers de l’espace aussi facilement que ça. La fumée se dissipa et Hakai était debout au milieu du cratère, son armure un peu abimé par l’explosion, il frotta son armure avec ses mains. Elle était sale, il détestait l’équipement sale.


-D’accord, finit de jouer.

Au moment où il finissait sa phrase, son scouter lui indiqua la présence d’une cible en approche derrière lui. Il transposa juste avant que le guerrier aux lames ne plante ses deux armes dans le sol. Il leva le bras et tira sur le saiyajin avec une grande rapidité, Hakai dévia l’attaque avec sa main. Premièrement s’occuper du petit rapide avec ses lames, ce n’était pas le plus dangereux mais Hakai n’aimait pas les lames. Malgré le fait que se battre avec ce genre d’armes importe du courage et pas mal d’honneur.

Il transposa devant le petit avec ses lames et lui expédia son poing en pleine face. Puis son pied s’enfonça dans la cage thoracique du soldat dont les yeux sortirent presque de leurs orbites tellement le coup fut puissant. Le grand chauve arriva par derrière et frappa le saiyajin qui bloqua de nouveau l’attaque avec ses mains. Il expédia un coup de boule dans la face du guerrier qui se retrouva projeter à terre.

Le second soldat tenta à nouveau de l’attaquer avec ses lames. Hakai attrapa sa main droite au niveau du poignet et il abattit son coude dans l’articulation qui cassa directement avec la force du guerrier de l’espace. Le soldat hurla de toutes ses forces, blessé physiquement et dans son honneur aussi, avec son bras valide il frappa. De tous les côtés, mais le guerrier saiyajin était trop rapide pour lui. Le sayen attrapa son autre bras et concentra son ki dans le tranchant de sa main. Il l’abattit d’un coup sec et trancha le bras du guerrier.

Son cri se répercuta parmi les bâtiments en ruines. Il tomba a genoux les larmes aux yeux, Hakai l’observa quelques secondes. Sa peau grise était vraiment étrange. Il tourna la tête pour voir comment se débrouillait l'autre femme et elle était en difficulté face aux deux autres soldats du commando. Hakai lança une boule d'énergie en direction de la femme aux gants électrique qui la prit de plein fouet la propulsant dans un bâtiment, donnant un peu de répit à Shakou. Puis il tendit la main devant lui avec trois doigts levés chargeant son ki dans sa paume pour l'attaque fatale.

-Tu t'es bien battu, tu as fais honneur à ta race soldat.

Un fin rayon d’énergie transperça l’onyxien qui resta la bouche ouverte, du sang coulant avant de s’écroulé face contre terre. Mort. Le chauve attaque de toutes ses forces, la mort de son camarade et l’adrénaline augmentant son agressivité. Mais le niveau du saiyajin était supérieur au sien et il se contentait juste d'esquiver en attendant le moment fatidique pour frapper et abattre le géant musclé.

_________________

I'm the Prince of All Saiyajin !
Transfo : Oozaru, SSJ1, USSJ, SSJ2, SSJ3, SSJ4, SSJ5, Mystic, Mystic SSJ1, Mystic SSJ2, Mystic SSJ3.
Technique maitrisés : Shukan Ido.
PNJ: Kusai, Vicky,Teron, NinaDenkyu.

Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Shakou
Extraterrestre

Nombre de messages : 62

Age : 28

Date d'inscription : 23/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 29 800
Niveau: Niveau 45 (+5 d'armure)



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Lun 25 Juin - 20:00

Les soldats du commando se battaient avec une expertise démentielle, rivalisant avec le puissant saïyen qui ne donnait cependant pas sa place, portant quelques beaux coups. Il s'en sortait mieux que Shakou, qui n'était pas encore remise de ses blessures et brûlait la moindre once d'énergie pour survivre. Plus le combat s'étirait et plus Shakou prenait des coups, tantôt le poings de la femme, tantôt un coup de pied de Nostro. Les parades s'effectuaient avec justesse mais Shakou se retrouva peu à peu couverte d'ecchymoses et de contusion, ses lèvres en sang. Par un heureux coup du sort, la femme aux gantelets alla traverser un mur de pierre, suite à une attaque d'Hakai. Si Shakou allait tout de même en arracher contre le leader, elle pouvait au moins jouir d'un peu de répit, en attendant que l'autre guerrière reprenne ses esprits.

Shakou envoya quelques salves d'énergie avec ses doigts, esquivant de justesse un coup de Nostro alors que celui-ci était arrivé à portée d'attaque. Shakou répliqua par un coup de genou à l'estomac suivi d'une projection digne du judo. Nostro n'en fût pas plus déstabilisé car il étira un rictus et se redressa vivement, roulant vers l'arrière avant de s'appuyer sur ses mains pour frapper de ses pieds tout en retombant sur ceux-ci. Shakou recula en se tenant la mâchoire, elle entendit le cri de guerre de l'autre adversaire qui chargeait, ses gantelets crépitant d'énergie. Shakou ferma les yeux et chargea une boule d'énergie dans sa main, de la taille d'une balle de base-ball.


-Fermes tes yeux, Hakai!

À peine eût-elle lancé ces mots que Shakou lança la boule à ses pieds, explosant dans un grand flash de lumière aveuglante. Si Nostro et ses acolytes étaient des guerriers expérimentés, le leader et sa subordonnée fonçaient pour réduire Shakou en charpie et ils n'eurent pas le temps de se couvrir. L'ex-soldate profita de cette occasion pour décocher une autre volée d'énergie à bout porte, visant l'estomac de l'autre guerrière afin de la faire décoller. Le regard de Shakou rougeoya et deux fins rayons concentrés vinrent transpercer les poumons de l'ennemie, qui retomba sur le sol en s'étouffant dans son propre sang. Shakou resta immobile un moment, haletante, ses forces diminuant à chaque technique utilisée. Elle s'avança pour ramasser l'un des pistolets de Nostro. Shakou se retourna pour tirer quelques salves mais elle n'eût même pas le temps d'appuyer sur la gâchette qu'elle fût désarmée. Nostro avait eut le temps de se remettre du flash éblouissant pendant les quelques secondes que Shakou avait passé à reprendre son souffle. Le leader agrippa le bras de l'ex-soldate et lui flanqua un puissant coup de pied à l'estomac, la faisant plier en deux. Shakou se mit à tousser, sa plaie lui faisant un mal de chien.

-Toi et ton bâtard de macaque venez de me coûter deux soldats vaillants! Ta mort ne sera pas rapide, crois-moi!

Shakou cracha avec mépris. Elle maudit sa fatigue, elle ne pouvait pas lutter de façon égale à cause de sa fuite, les blessures, la fatigue ... affronter un commando était déjà une épreuve en soi mais la guerrière avait en plus un handicap considérable.

-Tu ne ... reviendra pas vivant ... à ton gouvernement! ...

Nostro serra les dents, flanquant un puissant coup de pied au visage de sa victime, l'envoyant sur le dos. Le leader jeta un bref regard vers le saïyen et la brute, voir comment le chauve s'en sortait. Il avait beau avoir l'air d'une brute monstrueuse, lorsqu'il voyait des lacunes dans ses propres tactique, le chauve tentait toujours des manoeuvres dignes d'un soldat d'expérience, même si ça voulait dire combattre de façon injuste, en aveuglant le saïyen d'une poignée de terre ou en essayant de l'agenouiller d'un coup aux parties.

Nostro, lui, n'avait pas trop à s'en faire, son adversaire n'étant qu'une loque mis à sa merci par des blessures récentes. Il posa un pied sur la gorge de Shakou, qui porta ses mains vers la botte qui l'écrasait, luttant pour un peu d'air.


-Ton macaque n'a pas eu trop de mal contre Ant'Sran mais contre Kordo, ce sera une autre histoire. J'ai tout mon temps pour m'amuser avec toi, DeS'tralaika.

Même si elle aurait voulu hurler, Shakou ne le pouvait pas, sa trachée se bloquant presque complètement sous la pression du pied de Nostro. Celui-ci lui envoya quelques rayons au bras droit, cherchant à le rendre inutilisable.

-Je vais brûler chacun de tes membres jusqu'à ce que tu ne puisse plus bouger du tout. Ensuite je vais te découper en morceau et pendre ta carcasse au bâtiment le plus haut de cette ville ruinée. Tu va souffrir de longues heures avant de finalement expirer.

Nostro ricana, poursuivant son manège. Il s'attaqua au second bras, le brûlant de rayons d'énergie jusqu'à ce que la douleur soit trop intense pour que Shakou puisse le bouger.
Revenir en haut Aller en bas
http://seikyojack.deviantart.com
Sayans

avatar

Hakai
Sayans

Nombre de messages : 217

Age : 25

Localisation : Dans l'espace

Date d'inscription : 19/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 207650
Niveau: 229(+5+5+25)=264



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Lun 25 Juin - 21:06

Le chauve attaquait toujours avec autant d’insistance. Ils étaient fourbe ses soldats onyxiens, parce que le vieux avait essayé lui écraser son pied dans les parties génitales. Chose à laquelle Hakai avait répliqué avec une gifle monstrueuse. Bien vexer son adversaire était la clé d’un combat gagnant. Le chauve ressemblait à Nappa en beaucoup de points, lorsqu’il était énervé ses mouvements n’étaient plus vraiment coordonnés il cherchait simplement à faire mal et frappant comme un bourrin.

Rassemblant beaucoup d’énergie le chauve frappa et le saiyajin bloqua son coup avec sa main. Mais il était beaucoup plus fort que les précédents et le sol craqua sous les pieds du guerrier de l’espace. Suffisamment pour permettre à son adversaire de franchir sa garde et de lui coller un coup de pied dans les côtes.


-Toi et ton bâtard de macaque venez de me coûter deux soldats vaillants! Ta mort ne sera pas rapide, crois-moi!

Qu’est-ce qu’il venait de dire l’autre affreux là ? Qui c'est qu'il traitait de bâtard de macaque le moche à la peau grisâtre ? Hakai détestais aussi le fait que beaucoup de monde le traite de macaque à cause de sa queue de guerrier. Il prit un second coup, puis un troisième. L’armure le protégeant beaucoup face à un adversaire aussi faible que ça. Il commença à s’énerver à son tour, il se laissa glisser au sol dans ce duel de force et utilisa la puissance brute de son adversaire contre lui. Ce dernier se retrouva juste au-dessus de Hakai sans trop comprendre comment. Il prit les bottes du saiyajin dans l’estomac et décolla du sol.

Le jeune guerrier s’éleva dans les airs et frappa le chauve dans le dos qui s’écrasa au sol. Hakai se dirigea vers le sol près du cratère qu’avait creusé l’impact. Pour un commando d’élite ils étaient plutôt faibles. Seul le chef semblait représenter un véritable challenge. Le grand chauve se releva avec du sang qui coulait le long de sa joue, il était très énervé par le comportement d’Hakai qui s’amusait plutôt bien durant ce combat.

Il se releva en hurlant de rage, la rage se lisaient dans ses yeux et il ne rêvait que d’une chose tuer le saiyajin et le briser en deux. Il prit son élan et fonça vers le guerrier d’élite, il esquiva les coups de gauche à droite. Puis d’un saut habile le jeune guerrier de l’espace se retrouva derrière son adversaire et lui attrapa les deux bras le bloquant totalement. Ce dernier forçait comme un bœuf dans l’espoir de se défaire de la prise du sayen. Seulement il n’était pas assez fort. Hakai le frappa violemment dans le dos, et un bruit sourd suivit d’un craquement sonore se répercuta dans les ruines. Le soldat d’élite n’hurla même pas, sa colonne vertébrale se brisa directement sous l’impact.

Il tomba comme une loque au sol, incapable de faire le moindre mouvement. Son corps ne répondant plus du tout aux ordres qu’il tentait de leurs données. Il sentait juste le gout du sang dans sa bouche, ce gout légèrement cuivré assez dégoutant. Il toussa et une belle gerbe rouge vif sortit de sa bouche et fut immédiatement absorber par le sol.


-Tu…ma tué…Enfoiré de singe… Nostro te tuera.

-Non, je ne t'ai pas encore tuer.

Le sayen tendit la main et fit disparaitre le guerrier et son corps avec une vague d’énergie destructrice. Un grand trou avec une trainée fumante se tenait là où était le corps quelques secondes plus tôt. A présent qu’il avait vaincu les deux soldats qui voulait lui faire la peau il ne restait que le chef. Il s’envola à toute vitesse pour rejoindre son alliée du moment afin de lui porter assistance. L’homme était en train de la torturée en lui brulant les parties du corps une à une. Pour attirer son attention Hakai atterrit en plein sur son soldat femme qui gisait au sol presque morte. Il marcha d’abord sur sa colonne vertébrale, assez fort pour la faire craquer. La femme hurla de douleur, puis le saiyajin enfonça violemment sa botte dans le crane de la jeune femme. D’habitude de couleur blanche, ses bottes prirent une teinte rouge sang assez flashy.

-Maintenant que j’ai toute ton attention enfoiré. Tu vas la laisser tranquille et on va régler ça tous les deux de guerriers d’élites à enfoiré à la peau grise.

Hakai se mit en position de combat en attendant que le commando tente quoi que ce soit contre lui. Le combat promettait d’être intéressant. Mais malgré son niveau assez élevé, Hakai était sûr de pouvoir le vaincre sans trop de difficultés. Enfin sans difficultés majeurs en tout cas.

_________________

I'm the Prince of All Saiyajin !
Transfo : Oozaru, SSJ1, USSJ, SSJ2, SSJ3, SSJ4, SSJ5, Mystic, Mystic SSJ1, Mystic SSJ2, Mystic SSJ3.
Technique maitrisés : Shukan Ido.
PNJ: Kusai, Vicky,Teron, NinaDenkyu.

Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Shakou
Extraterrestre

Nombre de messages : 62

Age : 28

Date d'inscription : 23/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 29 800
Niveau: Niveau 45 (+5 d'armure)



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Lun 25 Juin - 21:28

La douleur ne cessait pas, Nostro était un monstre, causant un maximum de souffrance alors qu'il pourrait très facilement envoyer sa victime en Enfer et donc, remplir sa mission. Mais il préférait torturer la fugitive, sa colère nourrie par la mort de ses collègues. Kordo luttait de toutes ses forces, son sang-froid commençant à se dissiper, il tenta plusieurs coups contre Hakai, cherchant à le broyer mais se fût peine perdu. après quelques vaines tentatives d'éliminer le saïyen, l'Onyxien se retrouva coincé dans une prise et sa colonne vertébrale craqua. Il ne pu que s'écraser mollement au sol, complètement paralysé. D'une vague d'énergie, Hakai pulvérisa complètement Kordo, effaçant toute trace de son existence. Nostro ne s'en préoccupa pas, le bruit puissant lui confirmant que Kordo venait de rendre l'âme. Cela ne fît que l'enrager encore plus, Shakou suffoquait sous la pression qu'exerçait le leader du commando sur sa gorge. Les rayons percutèrent maintenant sa jambe gauche, Shakou essaya de se débattre, en vain.

Un hurlement détourna l'attention de Nostro, la guerrière que Shakou avait blessé mortellement n'allait pas rendre lentement son dernier souffle. Le saïyen avait décidé de l'achever de façon brutale, lui broyant les vertèbres avant de lui écraser le crâne, l'achevant pour de bon. Nostro fusilla Hakai du regard, un feu rageur brûlant dans ses yeux. Ses frères d'arme étaient morts de façon brutale et garder la tête froide devenait tout un défi. Laissant tout son poids sur la gorge de Shakou, il garda son regard sur le saïyen, une envie de meurtre lui envahissant l'esprit.


-Je pourrais achever cette chienne et m'occuper de toi ensuite. Je pourrais lui faire ce que tu viens de faire à Miellin en ce moment-même.

Il releva le pied un peu, Shakou aspirant goulûment l'air. Elle avait la trachée tellement serrée que la respiration était difficile, elle avait mal à la tête et se sentait sur le bord de défaillir. La botte fît à nouveau pression sur la gorge de la jeune femme. Nostro releva le pied, comme pour se mettre en position pour affronter Hakai ... puis il écrasa brutalement la cage thoracique de Shakou, qui hurla en sentant quelques côtes se briser. Le leader du commando porta une main derrière sa nuque, activant un bouton sur son implant.

-Je vais donner tout ce que j'ai. Je vais te tuer, juste pour que cette conasse de déserteuse perdre tout espoir d'être sauvée.

Nostro s'éloigna un peu de sa victime, qui toussait fortement, se recroquevillant sur le sol. L'élite Onyxien se mit en position, prêt à fondre sur le saïyen. Étirant un rictus, il fonça direct, à une vitesse bien supérieure à celle déjà surprenante qu'il avait démontrée en affrontant Shakou. Il avait activé le niveau supérieur de son implant, qui optimisait sa puissance. Si cela allait le fatiguer grandement plus tard, pour le moment, il était une vraie machine à tuer. Plutôt qu'utiliser la force brute comme Kordo, Nostro chercha plutôt à frapper des points sensibles, tentant parfois de retourner les attaques du saïyen contre lui par des projections bien calculées.
Revenir en haut Aller en bas
http://seikyojack.deviantart.com
Sayans

avatar

Hakai
Sayans

Nombre de messages : 217

Age : 25

Localisation : Dans l'espace

Date d'inscription : 19/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 207650
Niveau: 229(+5+5+25)=264



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Lun 25 Juin - 22:57

Enfin le chef du commando se tourna vers le saiyajin. Il était décidé à l’affronter mais avant il semblait déterminé à pourrir un peu plus Shakou. Il lui écrasa la gorge avant de s’adresser à Hakai.

-Je pourrais achever cette chienne et m'occuper de toi ensuite. Je pourrais lui faire ce que tu viens de faire à Miellin en ce moment-même.

En réalité ce qui pouvait arriver à la jeune femme importait peu au sayen. Il n’était pas venu là pour la sauver à l’origine. Comme quoi le hasard pouvait attirer bien des emmerdes. Et le fait qu’il ait dut exterminer le commando Nostro au complet ou presque en était belle et bien la preuve. Puis il brisa la cage thoracique de Shakou. Le bruit fut assez écœurant. Puis le guerrier toucha son crâne.

-Je vais donner tout ce que j'ai. Je vais te tuer, juste pour que cette conasse de déserteuse perdre tout espoir d'être sauvée.

-J’espère bien que tu vas donner tout ce que tu as. Parce que les autres étaient pitoyables.

Le sayen fit craquer sa nuque, histoire d’impressionner et de ce mettre en condition de combat. Il tapa avec le poing dans sa main. Et Nostro se jeta dans la bataille, Hakai avait déjà plus de difficultés à éviter les attaques du guerrier onyxien. Et puis comme on lui avait appris, la meilleur des défenses était l’attaque. Ce fut lui qui prit le dessus face au chef du commando, il enchaina des coups de pieds et de poings obligeant le chef à reculer.

Ce dernier semblait débordé par la puissance du saiyajin. Puis leurs deux poings entrèrent en contacte créant une énorme choque. Deux pieds se rencontrèrent à nouveau, et les coudes. Hakai choisit d’attaquer sous le menton, et visiblement l’autre aussi. Les deux guerriers se collèrent une droite assez puissante. Tous deux s’écartèrent l’un de l’autre d’environs dix mètres.


-Tu t’en sors pas mal le macaque. Mais sache que ma puissance peut encore augmenter. Il se toucha le crane et commença à grimacer.

-Je propose que l’on commence réellement à nous battre. A mon tour de te montrer quelque chose Nostro.


Le saiyajin plaqua ses deux mains sur le côté de son corps. Il était enfin temps de dévoiler sa véritable puissance à cette bande de merdeux à peine capable d’enchainer quelques coups. Il ferma les yeux et alla puiser la puissance au plus profond de lui. Son sang de sayen commença à bouillir dans ses veines et il sentit le pouvoir cacher se libéré. Son ki explosa alors libérant un aura bleu autour de lui, il se mit à hurler et son ki créa un cratère autour de lui.
Spoiler:
 
La force qu’il déployait était telle qui décida d’en rajouter un petit peu. Il commença à crée un tremblement de terre afin de rajouter de la gueule à l’énergie qui se déployait autour de son corps. Avec un hurlement de cinglé il finit de libérer tout son potentiel, et ses yeux noir devinrent blanc l’espace d’une seconde signe d’un pouvoir sans limite.

Et enfin il se tourna vers Nostro. Ce dernier avait les yeux écarquillés, évidemment lorsqu’un mec beaucoup plus fort que vous déployait son ki à pleine puissance c’était assez impressionnant. Hakai se mit en position de combat près à présent à faire face au chef du commando. Les deux guerriers se fixaient yeux dans les yeux en attendant de voir lequel attaqueraient en premier afin de délivré le premier coup.

Et Hakai passa à l’attaque. Nostro évita son coup de poing, puis les suivants avec ses mains. Il tentait d’en déviés un maximum. Il se glissa sur le côté, et se retrouva derrière le sayen le commando en profita pour tirer une violente décharge d’énergie dans le dos d’Hakai. Le saiyajin fut propulsé en avant et s’écrasa au sol. Le commando prit son élan afin de tomber sur le sayen et de l’écraser de tout son poids.

Il arrivait à pleine vitesse, mais Hakai ne comptait pas se faire abattre par une attaque aussi faible que ça. Il se releva en prenant appuie sur une main, et son pied atterrie en pleine face de Nostro qui reparti à l’ endroit d’où il était venu. Le commando concentra beaucoup d’énergie dans ses mains afin d’atomiser Hakai. La vague d’énergie partit en direction du sayen, et lui plaqua ses mains sur le côté un orbe bleue se créant entre ses doigts. Il était temps de dévoiler la véritable puissance des guerriers de l’espace.

Les deux vagues d’énergies se percutèrent. Nostro tint bon aussi longtemps qu’il le put et lentement, inexorablement la puissance du saiyajin reprenait le dessus. La puissance bleue repoussa la puissance rouge de Nostro vers lui. L’extraterrestre saute de justesse sur le côté évitant le puissant rayon qui allait s’abattre sur lui. Il tomba au sol essoufflé. Même avec son implant à pleine puissance il n’arrivait pas à se démarqué du sayen.

Une ombre s’abattit alors sur lui. Il leva la tête et Hakai se trouvait devant lui, il se propulsa grâce à ses mains en l’air pour essayer de frapper le sayen a la tête. Mais Hakai l’attrapa par le cheville et le tint suspendu devant lui, il chargea son ki dans son poing et frappa dans la cheville du commando. Une fois, un cri. Deux fois, un autre cri. Puis une troisième fois, une quatrième et une cinquième. Jusqu’à ce que l’os du commando ne soit plus que de la poussière. Puis il le jeta au sol avec nonchalance. Le guerrier venait d’être humilié par un sayen, un sale macaque avec une queue de singe. Il souffla de la sueur perlait sur son front, son adversaire se tenait toujours devant lui avec un sourire narquois aux lèvres. Il tenta le tout pour le tout et tira une décharge d’énergie. Hakai rattrapa la décharge avec ses deux mains en hurlant pour concentrer son ki, puis il détourna la boule d’énergie vers le ciel. Sans pitié Hakai broya la rotule de Nostro, paralysant totalement le commando.


-Enfoiré. Je vais te tuer !

-Avec une jambe brisée, et la cheville en bouillie ? Tu ne sais même pas voler, tu serais incapable de me toucher maintenant. Cependant je dois t’avouer que tu m’as offert un beau combat, il y avait bien longtemps que je n’avais eu à pousser mon pouvoir au maximum. Et pour te prouver que j’ai du respect envers les grands guerriers je vais te laisser en vie. Ton humiliation n’en sera que plus grande, et mon plaisir aussi.

Puis Hakai attrapa la tête du commando qui commença à crier. Il tata son crâne et trouva l’implant qui lui avait donné sa puissance. Et sans une once de pitié il l’arracha d’un coup sec, le sang se mit à couler par le trou et imbiba les mains du sayen. Il prit l’implant dans ses mains et les broyas. Le soldat hurlait de douleur se tenant le crane pour tenter d’arrêter les saignements. Hakai se détourna et partit en direction de la jeune femme qui était toujours dans un état semi conscient.

-Aaahh… Je vais te tuer sayen ! Bâtard ! Tu mourras de ma main. Je te retrouverais ! Je te ferais cramer avec ta putain de gueule de singe ! Espèce de sale macaque de merde !!! Fils de pute !!

Là, il commençait à s’emporter. Et le sayen se souvint d’une phrase qu’un chanteur qu’il écoutait lorsqu’il était plus jeune « Il a dit que ta mère est une pute, offre lui un écrasement de tête avec t’es Air Structure ». C’était le genre de musique qu’il écoutait toujours d’ailleurs. Le sol se mit à trembler et les murs s’écroulèrent autour de lui. A certains endroits le sol se fissurait, laissa s’échapper de la vapeur.

-Fils de pute… murmura le saiyajin.

Il commença à s’élever lentement dans le ciel. Puis il se retourna vers Nostro qui était toujours allongé au sol à se tenir le crane. Hakai écarta vivement les bras, son aura apparu autour de lui d’abord blanc puis légèrement bleuté. Le ciel s’assombrit très rapidement et de l’orage apparut, de grands éclairs frappaient le sol en explosant ce qu’ils touchaient. Hakai rassemblait son énergie pour une attaque d’énergie meurtrière et ultra dévastatrice. Puis il plaqua ses bras l’un contre l’autre paume tendue vers l’avant.

Une boule d’énergie jaune c’était formée au centre de ses mains et de nombreux éclairs d’énergies s’écrasèrent au sol, d’autres ce perdaient dans le ciel ou aux alentours. Lorsqu’il eut rassemblé suffisamment d’énergie il déversa se torrent de puissance vers sa cible en hurlant.


Spoiler:
 

-Final Flash !

L’énorme vague d’énergie jaune fonça vers sa cible très rapidement. Nostro leva la tête et écarquilla les yeux. La fin était proche, peut-être est-ce qu’il aurait dû la fermer au lieu de l’ouvrir et ravaler sa putain de fierté. Et il regarda la vague d’énergie le percuté sans qu’il puisse faire quoi que ce soit hormis mourir. Hakai admira l’énorme explosion qui fit disparaitre le commando onyxien et créa un trou béant dans le sol. Il souffla, et respira rapidement afin de calmer son cœur. Il descendit vers le sol afin d’aller s’occuper de Shakou. Il l’a pris dans ses bras et la ramena vers sa capsule, avec le liquide qu’il lui restait il aurait de quoi faire baigner ses blessures afin d’accélérer la régénération.

Il prit ce qu’il lui restait de bandage et mit un petit peu de lotion pour les blessures peut grave. Et il vida tout ce qu’il restait du flacon pour l’appliquer sur la plus grosse blessure. Seulement pour ça il devait retire l’armure de la guerrière. Tant pis pour cette fois, il brisa l’armure sur plusieurs endroits et découvrit le corps nu de la jeune femme. Il se sentit quelque peu gêné et ne put détournés le regard pendant quelques secondes. Enfin il appliqua tout le bandage autour du corps de la femme, afin de bien couvrir la cage thoracique. Il alla chercher une sorte de gros drap blanc qu’il déchira afin de faire un pyjama grotesque à la jeune femme.


-Voilà ma belle, c’est finie tu n’as plus qu’à te reposer.

Puis il s’assit en tailleur pour se reposer. Lui aussi venait de faire de gros effort et il le sentait quelque peu dans son corps, ses muscles bien chaud lui faisaient mal. Et il avait un appétit d’ogre…

_________________

I'm the Prince of All Saiyajin !
Transfo : Oozaru, SSJ1, USSJ, SSJ2, SSJ3, SSJ4, SSJ5, Mystic, Mystic SSJ1, Mystic SSJ2, Mystic SSJ3.
Technique maitrisés : Shukan Ido.
PNJ: Kusai, Vicky,Teron, NinaDenkyu.

Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Shakou
Extraterrestre

Nombre de messages : 62

Age : 28

Date d'inscription : 23/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 29 800
Niveau: Niveau 45 (+5 d'armure)



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Lun 25 Juin - 23:35

Hakai et Nostro étaient engagés dans une lutte sans merci, le commando repoussait les capacités de son implant à tel point qu'il serait confiné au lieu pendant des semaines, s'il ressortait vivant de ce combat. Et malheureusement, si c'était le cas, ça voudrait dire que Shakou et Hakai allaient être perdus. Shakou garda un oeil ouvert, grimaçant sous la douleur. Les deux guerriers étaient plutôt à l'égalité, l'implant rendait Nostro redoutable et Hakai devait se battre avec sérieux, sous peine de périr aux mains de l'Onyxien. Ses efforts furent payants car Nostro fût forcé de rester sur la défensive, débordé par les assauts furieux du saïyen. Les deux guerriers cessèrent bientôt de se battre, Hakai semblait prêt à passer au stade supérieur. Au moment où Hakai augmentait sa puissance, Nostro fît de même avec son implant, l'énergie affluant de façon plus chaotique dans tout son être.

Nostro resta bouche-bée devant l'énergie que dégageait Hakai, il comprenait maintenant pourquoi les saïyens étaient craints partout dans l'univers. Ils avaient accès à une puissance que même les avancées technologiques d'Onyxa ne pouvaient permettre d'égaler. Il ne perdit pas son sang-froid pour autant, affrontant le guerrier saïyen avec la même verve qu'avant cette démonstration monstrueuse d'énergie. Shakou observa le combat, l'affrontement était tout simplement effroyable, Hakai démontrant une force comme elle n'avait jamais vu. Il était en train de démolir un guerrier d'élite, un soldat qui avait des années d'expériences et connaissait le moindre fonctionnement des implants Onyxiens. Après quelques spectaculaires échanges, Nostro se retrouva finalement prit dans une très mauvaise position, sa cheville coincée dans la poigne forte d'Hakai. Le saïyen démontra à peu près la même cruauté dont son adversaire avait fait preuve sur la fugitive, lui frappant la cheville jusqu'à ce qu'elle se brise, après quoi, c'est une rotule qui fût réduite en morceaux.

Pour finir, Hakai arracha brutalement l'implant de la nuque de Nostro, sans se soucier de défaire les prises, ce qui fît grimacer Shakou. Elle imaginait la douleur que Nostro devait ressentir sur le coup alors que des bouts de la prise encore fixé à l'implant s'arrachèrent de sa propre chair. Il allait devoir passer par la chirurgie pour mettre une prise neuve et réparer les dégâts faits à sa chair. Son orgueil blessé, le capitaine du commando vociféra des flots d'insultes, qui ne firent qu'énerver de plus en plus le saïyen. Celui-ci s'éleva dans les airs, se tournant ensuite pour joindre les mains devant lui. Le ciel devenait tempête et l'énergie crépita entre les mains d'Hakai. Cette énergie se réunit en une boule brillante et crépitante avant de déferler vers le blessé, qui hurla alors que son corps était rapidement désintégré par l'énergie ardente.

Shakou ferma les yeux, restant au sol. Elle pouvait désormais être tranquille puisque Nostro et sa clique n'était plus. Évidemment, le gouvernement allait sans doute enquêter sur la disparition de leur tueurs d'élites mais Shakou aurait le temps de quitter Aegis et se remettre de ses blessures avant de pouvoir songer à libérer sa planète. Grognant sous la douleur de ses côtes brisés et de ses membres meurtris, Shakou fût soulevée de terre et Hakai l'amena à sa capsule pour s'occuper de ses blessures. Torturée par la douleur, Shakou ne fît part d'aucune objection lorsque le saïyen lui retira son armure. La lotion médicinale appliquée par Hakai la soulageait un brin, la douleur se faisant moins vive. Hakai la couvrit d'un draps et elle profita de cet instant pour fermer les yeux un bref moment, reprenant son calme. Elle laissa le stress du conflit la quitter, même si la douleur était toujours présente pour lui rappeler.


-On se connaît depuis à peine une demi-heure et je te dois déjà deux fois la vie ...

[/i]Cette perspective l'aurait bien fait rire si ce n'était que ses côtes lui faisaient un mal de chien. La mission de sabotage s'était mal déroulée et elle avait failli finir avec un décès futiles. Il y avait une certaine ironie car les saïyen étaient vu comme des barbares monstrueux et l'un d'eux venait de la panser et de l'installer dans sa capsule alors qu'il n'avait strictement aucunes raisons de le faire. Elle ignorait quel code de conduite les saïyens pouvaient suivre mais sans doute qu'Hakai allait lui demander certains faveurs pour lui avoir sauvé la vie. Sans doute l'assister lors d'une conquête planétaire ... Shakou ne voyait pas trop quel autre service pourrait payer les dettes de vie qu'elle avait accumulé en l'espace d'une demi-heure. La cuisine n'en ferait certainement pas partie, elle qui arrivait à peine à cuir un steak convenablement. Elle était plutôt habituée aux rations militaires.

La demoiselle ferma les yeux, essayant d'oublier la douleur. Rapidement, le sommeil la gagna, coupant toute possibilité de discussion pour les prochaines heures.[i]
Revenir en haut Aller en bas
http://seikyojack.deviantart.com
Majin

avatar

Panzu
Majin

Nombre de messages : 128

Age : 22

Date d'inscription : 05/09/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 39550
Niveau: Niveau 59 (54 + 5)



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Lun 25 Juin - 23:48




Non loin de là, une forme sombre s'extirpa d'un nuage de fumée, tranquillement installée sur un énorme rocher. Assis là, un squelette en armure d'acier et d'os offrait aux deux combattants son plus beau sourire de mort, les scrutant de ses orbites rouges avec un regard malsain. Son épée frémissait de plaisir à l'idée de s'emparer des âmes des deux courageux guerriers, mais Panzu décida de la faire taire, pour l'instant du moins...

Il leva ses mains, d'un air solennel, et les ramena l'une à l'autre avant d'applaudir doucement, faisant claquer ses os les uns contre les autres dans un macabre craquement. Un rire caverneux s'échappa de son corps immaculé et résonna dans l'esprit des deux inconnus, qui venaient de lui offrir un spectacle des plus délectables.

En se dressant par lévitation, il fit apparaître son épée millénaire dans l'une de ses mains et retomba verticalement, enfonçant son épée dans le corps de l'un des cadavres du commando Nostro en libérant une bien étrange secousse tout autour de lui. Lorsque l'épée traversa l'être du pauvre extra-terrestre, ses yeux s'illuminèrent d'une vive lueur orange, couleur de braise incandescente, tandis que son corps semblant retrouver un peu de vie se redressait légèrement en tremblant. Un éclair de feu le traversa et sa peau grise vira au pourpre, avant d'adopter une couleur noire, il tomba en poussière, ne laissant qu'un léger nuage que le vent balaya. Panzu nait de dévorer son âme, et poussa un long soupir satisfait en levant les yeux au ciel. A sa venue, l'orage annoncé empira et les craquements de la foudre se firent de plus en plus insistant. Une lueur rouge parcourut même les cieux l'espace d'une seconde. De sa voix métallique, il chuchota :

"Formidable... Tant de hargne, de colère, de haine... Un véritable Sayan."

Alors qu'il recentrait son attention sur les deux individus fatigués par le beau combat qui venait d'avoir lieu, les cadavres restants se changèrent également en cendres avant de disparaître pour de bon, effaçant ainsi les traces de l'altercation sauvage. La guerrière dormait, l'apanage des simples mortels, peu importait pour le moment. D'un claquement de doigt dont l'écho se répercuta rapidement sur les lieux, il fit apparaître une manifestation semblable à des flammes verdâtres, qui réchaufferait le corps et l'âme de la jeune femme blessée.

"Qui es-tu, jeune guerrier ?"

En prononçant ses mots, il dévoila un peu plus ses crocs aiguisés dans un sourire qui se voulait rassurant, mais qui traduisait la folie du Majin déchu. Sa lame s'envola subitement dans les airs, comme si la gravité n'affectait plus cette dernière, et disparut mystérieusement. Pour l'heure, il ne souhaitait nullement tuer ces deux personnages, bien que la denrée que renfermaient leurs enveloppes charnelles l'intéressait au plus haut point. Panzu avait décidé de combattre l'emprise de son arme, pour ne pas risquer d'éveiller son pouvoir et de laisser une fois encore l'oeil maléfique s'ouvrir un génocide sanglant et totalement incontrôlable dont il aurait été le responsable... Il ricana à la perspective de les déchiqueter tous les deux, c'était tentant certes, mais sa curiosité le poussa à ne pas céder. Sa capuche masquait en partie son visage squelettique, mais son regard poignant, lui, s’immisçait dans les méandres de l'esprit du Sayan, qui, voyait sûrement chez le Serviteur des Tombes une menace potentielle. Après tout, n'était-il pas l'Annonciateur d'Apocalypse ? Le chaos personnifié ?
Revenir en haut Aller en bas
Sayans

avatar

Hakai
Sayans

Nombre de messages : 217

Age : 25

Localisation : Dans l'espace

Date d'inscription : 19/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 207650
Niveau: 229(+5+5+25)=264



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Mar 26 Juin - 0:07

Après un tel combat Hakai semblait bien fatiguer. Le sayen désirait qu’une chose manger et pouvoir se reposer tranquillement quelques heures. Mais visiblement le galaxie avait décidée de l’emmerder un peu plus chaque heure. Son détecteur s’affola en détectant une grande puissance s’approchant, et le saiyajin entendit comme des applaudissements et un rire dans son crâne. Les effets secondaires du combat ? Non, il en doutait.

L’orage qu’avait créé Hakai ne c’était pas dissipé, pis encore il augmentait comme si le ciel allait leurs tomber sur la tête. Un être s’approchait d’eux et les corps de ce qui restaient des commandos Nostro disparaissaient en poussière lorsqu’une sorte d’épée les touchaient. Puis la créature s’approcha d’eux, ne connaissant pas ses intentions Hakai se leva rapidement et s’interposa entre elle et la femme qui se reposait.


"Qui es-tu, jeune guerrier ?"

Ainsi donc cette créature semblait capable de parler. Elle avait des dents pires que celle de Bruce dans les dents de la mer, et elle foutait un peu les jetons. Même le saiyajin frémit en les voyants. Puis son épée s’envola et s’éclipsa de l’endroit ou ce tenait son propriétaire. De la magie, ou quelques choses du genre. Voilà qui plaisait de moins en moins au sayen. Il répondit tout de même à la question de son interlocuteur.

-Je me nomme Hakai, je suis un saiyajin d’élite. Puis d’un air méfiant il ajouta. Et toi qui es-tu ? Qu’est-ce que tu es ?

La créature intriguait le sayen parce qu’il ne savait pas si elle serait hostile ou pas. Et très franchement après ce combat il n’était pas vraiment sûr de pouvoir tenir tête à un adversaire de plus, surtout que ce dernier semblait bien plus puissant que les quatre soldats du commando qu’il avait tué un peu plus tôt…

_________________

I'm the Prince of All Saiyajin !
Transfo : Oozaru, SSJ1, USSJ, SSJ2, SSJ3, SSJ4, SSJ5, Mystic, Mystic SSJ1, Mystic SSJ2, Mystic SSJ3.
Technique maitrisés : Shukan Ido.
PNJ: Kusai, Vicky,Teron, NinaDenkyu.

Revenir en haut Aller en bas
Majin

avatar

Panzu
Majin

Nombre de messages : 128

Age : 22

Date d'inscription : 05/09/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 39550
Niveau: Niveau 59 (54 + 5)



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Mar 26 Juin - 0:28

En entendait les dires du jeune Sayan, Panzu leva de nouveau les yeux au ciel. Puis, comme secoué de spasmes, il se mit à rire frénétiquement, sa gueule protubérante dirigée vers le ciel. Ses éclats de rires maléfiques firent s'envoler les rares oiseaux qui subsistaient en ces lieux dans de discrets croassements lointains. Panzu semblait amener la mort avec lui partout où il allait, et même les animaux étaient en mesure de sentir les catastrophes arriver. En baissant la tête dans un claquement d'os, il réalisa que le jeune Sayan avait pris une pose défensive, et leva sa main blanche et rachitique dans sa direction en un dixième de seconde, le poussant légèrement en arrière d'une onde de choc peu violente. Un trône composé d'os et de crânes s'extirpa du sol, laissant le guerrier aux cheveux d'ébène tomber dessus sans se blesser, et Panzu ajouta, d'une voix presque douce.

"N'y pense même pas, tu es courageux certes, mais es-tu également stupide ? Car les deux ne sont pas incompatibles... Regarde autour de toi !"

Il leva les bras de chaque côté, dévoilant aux yeux du combattant galactique des fantômes gémissants, les âmes de ceux qu'il avait déjà tué et absorbé par le passé. Il en compta quelques uns en chuchotant et, comme si il venait de réaliser qu'il était impossible d'en venir à bout en moins de quelques années, feignit d'abandonner en souriant de plus belle. Il montra du doigt le Sayan et lui intima, comme pour le réconforter :

"Dans l'état où tu trouves, tu n'as besoin que de repos, et surtout pas d'un combat supplémentaire, mon jeune ami. Sans compter que cette jeune femme que tu sembles vouloir protéger n'est pas non plus apte à me tenir tête..."

Doucement mais sûrement, il s'approcha du corps inerte de la demoiselle. Se postant sur un genou, la main posée sur l'autre jambe, il chassa les quelques mèches de cheveux qui couvraient son doux visage endormi, serein. Au contact des doigts osseux, un début de cauchemar prit vie dans l'esprit de l'extra-terrestre, sans que le Sayan ne puisse s'en rendre compte. De nouveau, il chuchota, et sa voix fut comparable à un véritable courant d'air, se perdant dans le vent aussitôt qu'elle avait été prononcée :

"Si belle, si forte, et pourtant si fragile aussi..."

Eloignant sa main de la tête de la guerrière offerte à Morphée, il retourna se poster face au Sayan, Hakai, avec l'intention de répondre finalement aux questions qu'il avait ignoré précédemment. Il tendit ses deux mains, paumes vers le ciel, et son épée ancestrale fit de nouveau son apparition, à quelques centimètres de l'homme assis qui devait ressentir sa puissance, et sûrement entendre sa voix. "Nourrissez-moi" disait-il, il lui en fallait toujours plus. Tout en examinant sa lame ainsi posée sous les yeux du méfiant combattant, il lança, non sans une pointe d'amusement morbide :

"Souhaites-tu la tenir ? Sentir sa force affluer en toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Sayans

avatar

Hakai
Sayans

Nombre de messages : 217

Age : 25

Localisation : Dans l'espace

Date d'inscription : 19/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 207650
Niveau: 229(+5+5+25)=264



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Mar 26 Juin - 18:49

Cet être étrange donnait des frissons à Hakai. Le sayen avait l’habitude de se battre, d’affronter des créatures étranges. Mais celle-là semblait différente et son rire glaçait le sang, et faisait fuir la plupart des animaux du coin. Lorsqu’il leva la main Hakai voulu réagir mais l’onde de choc le fit tomber dans un fauteuil constitué d’os. Le saiyajin étudia son trône provisoire d’un œil expert. La plupart étaient des crânes humains.

"N'y pense même pas, tu es courageux certes, mais es-tu également stupide ? Car les deux ne sont pas incompatibles... Regarde autour de toi ! Dans l'état où tu trouves, tu n'as besoin que de repos, et surtout pas d'un combat supplémentaire, mon jeune ami. Sans compter que cette jeune femme que tu sembles vouloir protéger n'est pas non plus apte à me tenir tête..."

Et le sayen regarda autour de lui. Une immense armée de mort se dressait là, comme des fantômes attendant l’ordre de leur seigneur pour fondre sur le guerrier de l’espace. Mais Hakai n’était pas effrayé par les fantômes, certes ils étaient des milliers, voire même des dizaines de milliers. Mais si il devait les affrontés il en tuerait une masse avant de partir.

-Je sais ce dont j’ai besoin squelette. C’est, gentil je dirais, de ta pars de t’en inquiéter. Mais concrètement, pourquoi est tu venu ici ?

Puis Panzu s’approcha du corps de Shakou qui se reposait tranquillement. Le sayen savait qu’il ne pouvait rien faire, alors il se contenta de regarder le squelette toucher la jeune femme. Puis l’être s’écarta et leva les bras. Son épée qu’il avait fait disparaitre un peu plus tôt réapparue juste à côté du guerrier de l’espace qui la regarda fixement. Son scouter se déclencha et afficha que l’arme possédait une très grande puissance. A vrai dire le sayen la sentait sans avoir besoin de son objet.

"Souhaites-tu la tenir ? Sentir sa force affluer en toi ?

La tenir ? Sentir la force affluer en lui ? Et puis quoi encore ? Il ne voulait pas un biscuit avec un café le squelette aussi ? Hakai regarda l’arme, puis son détenteur pendant quelques secondes. IL passa de l’un a l’autre. Avant de finalement refuser d’un mouvement de tête.

-Non, c’est gentil. Mais je ne tiens pas à la prendre. C’est ton arme à toi…


_________________

I'm the Prince of All Saiyajin !
Transfo : Oozaru, SSJ1, USSJ, SSJ2, SSJ3, SSJ4, SSJ5, Mystic, Mystic SSJ1, Mystic SSJ2, Mystic SSJ3.
Technique maitrisés : Shukan Ido.
PNJ: Kusai, Vicky,Teron, NinaDenkyu.

Revenir en haut Aller en bas
Majin

avatar

Panzu
Majin

Nombre de messages : 128

Age : 22

Date d'inscription : 05/09/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 39550
Niveau: Niveau 59 (54 + 5)



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Mar 26 Juin - 19:21

Impressionnant. Le désir de puissance toujours croissant des Sayan était pourtant connu de tous, et ce dernier venait de refuser l'offrande de force brut qui se présentait à lui dans un fourreau d'os et d'acier. Panzu sourit de plus belle, déformant sa mâchoire squelettique en un rictus satisfait, et la lame disparut de nouveau dans une volée de cendres. Il se redressa d'un air triomphant, lança un fugace coup d'oeil à la jeune femme, désormais définitivement plongé dans un cauchemar qui ne tarderait à la tirer à son sommeil de manière bien expéditive, et ses articulations craquèrent en même temps qu'il se recentrait sur le Sayan, toujours très calme. Panzu ne percevait pas la moindre once de peur en lui, malgré leur écart de niveau, simplement de l'inquiétude vis-à-vis de sa protégée, et également de la méfiance. Le Majin répondit, avec un calme et une aisance qui ne lui ressemblaient pas :

"Bon choix. Il m'aurait suffi d'une simple pulsion pour que l'épée ne s'embrase... Et toi avec. Tu es un cas particulièrement intéressant, mon jeune ami."

La créature sortie des ténèbres fit volte-face, avec une effroyable lenteur. Il se décida enfin à répondre au Sayan, toujours installé confortablement sur les Carcasses qui faisaient office de trône, après avoir poussé un long soupir fatigué. Panzu entretenait son image auprès des hommes en terrifiant et en assassinant des peuples entiers, ou du moins ce qu'il en restait dans cet univers décadent, mais il avait besoin de vivants pour transmettre son message, indiquer que son Apocalypse était proche. Il se retourna, plongeant son regard dans celui de Hakai, et y projeta une illusion, venant s'infiltrer dans l'esprit du jeune guerrier et lui montrer la vérité.

Dans la vision de Hakai, le vide et le silence se mêlaient, donnant une terrifiante impression de néant absolu, la Nuit Eternelle, comme on l'appelait lorsque l'on connaissait Nyx, déesse lunaire. Devant lui se dressait une tour gigantesque, composée de squelettes qui se grimpaient les uns sur les autres, afin d'atteindre leur objectif, qui se situait visiblement au sommet. Par delà le vide, il semblait y avoir autre chose. L'un des cadavres se mit à gratter le plafond de ce lieu mystique, et une lumière y pénétra. D'autres le rejoignirent, illuminant la zone de plus en plus. Le premier squelette mit pied à terre, s'extirpant pour atteindre la surface, et tout un régiment le suivit. Ils étaient des centaines, non, des milliers, voir des milliards, et se rependaient comme un raz-de-marée d'os et de crânes, armées d'épées rouillées et de boucliers fendus hérissés de pointes. Des cris de femmes, des pleurs d'enfants, et puis plus rien, si ce n'est le sang, toujours plus de sang... Seule l'image d'un amas de squelettes couverts d'une cape fantomatique subsistait. Dans la main de cet être de Cauchemar, une flamme.

Panzu imposa à Hakai le retour au monde des vivants, lui ayant montré tout ce qu'il avait besoin de savoir pour ne jamais oublier cette rencontre avec la Terreur. Soudainement enveloppé d'une aura rougeoyante, Panzu se changea en cavalier de L'Apocalypse, mesurant près de trois mètres de haut, l'armure vivante accorda un dernier regard à Hakai et lança quelques mots tout en enfonçant son énorme épée dans le sol, le faisant disparaître avec son arme dans une symphonie d'éclairs. Les fantômes disparurent avec lui, de même que le trône de Hakai, qui tomba en poussière.

"Toi qui connaît la volonté des Morts, tâche de survivre jusqu'au nouvel Apocalypse..."
Revenir en haut Aller en bas
Sayans

avatar

Hakai
Sayans

Nombre de messages : 217

Age : 25

Localisation : Dans l'espace

Date d'inscription : 19/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 207650
Niveau: 229(+5+5+25)=264



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Mar 26 Juin - 19:55

Hakai regarda fixement Panzu. Ce dernier se mit à rigoler grassement comme si il était heureux que le sayen ai fait le choix de ne pas prendre l’épée entre ses mains. Enfin à vrai dire il semblait tellement bizarre qu’Hakai ne chercha même pas à comprendre pourquoi ce dernier rigolait d’une manière aussi étrange.

"Bon choix. Il m'aurait suffi d'une simple pulsion pour que l'épée ne s'embrase... Et toi avec. Tu es un cas particulièrement intéressant, mon jeune ami."

Quoi ? Enfoiré de squelette ! Le sayen serra la mâchoire, c’était bel et bien un piège. Le pouvoir absolue importait beaucoup au saiyajins mais ils n’étaient pas stupide non plus. Le pouvoir brut contenu dans une épée appartenant à un monstre squelettique signifiait obligatoirement des ennuis gros comme la planète Végéta. Bien sûr que le sayen était particulier, il serait l’être le plus puissant de l’univers tôt ou tard.

Puis le squelette se tourna vers lui fixement. Un peu comme le Ghost Rider quand il attrape un méchant et qu’il fait « Regarde-moi dans les yeux !! » et que le mec crame si il a commis des crimes. Hakai ne pouvait pas détourner le regard et ce qu’il vit avait de quoi défié la création. Une armée de plusieurs centaines de millions de morts, si ce n’est plus tentaient de remonter à la surface. Et lorsqu’ils y arrivèrent ce fut un véritable carnage. Des morts, du sang, des larmes. Même l’esprit de conquête du sayen fut écœuré par cette vision que lui offrait Panzu. Puis d’un coup plus rien le guerrier revint à la réalité. Devant lui à la place du chétif squelette ce dressait un immense guerrier en armure mesurant facilement trois mètres de haut. Son aura était rouge et il enfonça son épée dans le sol avant de disparaitre.

"Toi qui connaît la volonté des Morts, tâche de survivre jusqu'au nouvel Apocalypse..."

Tout disparu avec lui. Les fantômes, le trône. Ah le trône. Hakai tomba alors sur le cul assez pitoyablement. Il se releva et se frotta les fesses.
« Enfoiré, je t’attendrais lors de la nouvel Apocalypse et ce coup-ci, je serais en mesure de te faire face… » Pensa le sayen.

_________________

I'm the Prince of All Saiyajin !
Transfo : Oozaru, SSJ1, USSJ, SSJ2, SSJ3, SSJ4, SSJ5, Mystic, Mystic SSJ1, Mystic SSJ2, Mystic SSJ3.
Technique maitrisés : Shukan Ido.
PNJ: Kusai, Vicky,Teron, NinaDenkyu.

Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Shakou
Extraterrestre

Nombre de messages : 62

Age : 28

Date d'inscription : 23/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 29 800
Niveau: Niveau 45 (+5 d'armure)



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Mar 26 Juin - 20:34

Les rues étaient étrangement désertées, Shakou balayait les alentours du regard à la recherche de survivants. Où étaient-ils tous passés? Même les militaires qui patrouillaient habituellement ne donnaient pas signe de vie, c'était comme si la capitale avait été complètement abandonnée. L'ex-soldate poursuivit sa route, en direction de la base militaire. Elle allait devoir être discrète mais elle pourrait essayer de comprendre ce qui se passe. en chemin, elle entra dans quelques taudis et quelques ruines, dans l'espoir de trouver des gens, sans succès. Elle remarqua cependant quelques cadavres et la grande majorité étaient des civils. Des hommes, des femmes, des vieillards ... même des enfants. Shakou était horrifiée par cette vision, certains corps étaient relativement frais et criblés de balles ou bien brûlés par des lasers. Le gouvernement devait avoir perdu le contrôle de l'armée ou bien les dirigeants étaient encore plus monstrueux qu'elle le croyait.

Shakou ajusta son implant, reprenant as route d'un pas pressé. Elle craignait le pire. Elle ne pouvait pas échouer, elle ne pouvait pas concevoir que les rebelles avaient été écrasés par le gouvernement et que le peuple Onyxien avait été prit sous le joug du gouvernement. Les rebelles n'étaient peut-être pas bien équipés mais les militaires ne pouvaient pas les avoir attaqué puisque ceux-ci étaient bien cachés et usaient de tactiques de guérilla pour compenser leur manque de ressources. Un groupe d'une dizaine de rebelles pouvait être redoutable même contre un contingent de soldats autour d'un char d'assaut, s'ils avaient bien planifiés leur coup.

Shakou arriva dans un quartier qu'elle connaissait ... mais il y avait eu des changements radicaux. Des bâtiments entiers avaient été rasés et, c'était l'horreur, devant Shakou se trouvait une grande aire entourée de clôtures barbelés. Dans l'enceinte se trouvait des taudis, des soldats et des civils en "ré-éducation". Le gouvernement avait construit des camps de concentration afin de forcer les Onyxiens à suivre un nouveau régime! Les enfants, tout autant que les adultes devaient obéir, sous peine de finir aux travaux forcés ou pire, au peloton d'exécution. Shakou serra les dents, sous le choc, elle voulait hurler, raser ce camps et faire payer les responsables mais elle n'était pas en position de faire quoique ce soit. Alors qu'elle allait s'éloigner pour rester hors de vue, elle fût rapidement agressée par des soldats qui s'étaient cachés dans les ruines non-loin du camp pour capturer de potentiels intrus. Shakou se débattit, cherchant à échapper à la poigne de ses ravisseurs mais ceux-ci avaient également des implants. Une douleur atroce lui vrilla les nerfs alors que son implant était arraché de force de sa nuque, tout comme Nostro l'avait subit aux mains d'Hakai.

Shakou fût enchaînée à un mur de béton, dans une pièce sombre, éclairée par la lueur chiche d'une ampoule pendant du plafond. Son armure lui avait été retirée et une silhouette se tenait devant elle, à côté d'une table sur laquelle reposait des instrument tachés de sang, laissant présager un moment atroce.


-Tu dois obéir à tes maîtres, déserteuse, Onyxa appartient au gouvernement. Ta punition sera exemplaire!

La voix autoritaire fît écho dans l'esprit de Shakou, comme si le tortionnaire devant elle soufflait ces paroles du fond d'une crypte humide et vaste. Shakou écarquilla les yeux, voyant l'individu prendre un scalpel sur la table, l'approchant doucement d'elle.

-Non .... noooon!

-Le peuple comprendra ce qu'il en coûte d'enfreindre les lois!

La lame fendit la chair douloureusement, arrachant un hurlement à la déserteuse. Le cri brisa le silence laissé par le mystérieux visiteur et la jeune femme se redressa brusquement, en sueur. Haletante, son coeur battant la chamade, Shakou essaya de reprendre ses esprits et de se calme, portant une main sur ses yeux. Elle était troublée, que signifiait ce cauchemar? Était-ce un rappel de ce qui pourrait être si elle ne parvenait pas à à libérer Onyxa? Le peuple Onyxien allait subir l'autorité d'un gouvernement corrompu et prêt à tout pour asseoir leur pouvoir si Shakou ne parvenait pas à réunir des alliés et à gagner de la puissance. Incapable de rester en place, shakou se releva malgré la douleur de ses blessures, cherchant son armure.

-Je doit faire quelque chose, tout de suite!, marmonna-t-elle.

La jeune femme garda le drap sur elle, déchirant des partie pour la rendre confortable afin de pouvoir enfiler son armure endommagée par-dessus. Dans ce moment de panique, elle en oubliait Hakai, qui venait de faire la rencontre d'une sinistre créature, créature à l'origine du cauchemar.

-Je dois partir, mon peuple est en danger!

À peine avait-elle enfilée son haut d'armure que Shakou manqua de tourner de l'oeil, le peu de sommeil qu'elle avait eu n'ayant rien fait pour la reposer. Elle s'appuya contre la capsule, s'asseyant par terre. Elle n'arrivait pas à garder les idées claires, elle sentait qu'elle allait s'évanouir encore une fois. Elle resta assise un moment, reprenant ses esprits ...
Revenir en haut Aller en bas
http://seikyojack.deviantart.com
Sayans

avatar

Hakai
Sayans

Nombre de messages : 217

Age : 25

Localisation : Dans l'espace

Date d'inscription : 19/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 207650
Niveau: 229(+5+5+25)=264



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Mer 27 Juin - 11:33

Hakai repensait à ce que Panzu lui avait dit à propos de la prochaine apocalypse et qu’elle emporterait le monde et tout le toutim. Le saiyajin s’assit et réfléchit la tête dans sa main. Il ne savait pas si il devait s’allier éventuellement à la créature, ou bien essayer de lever une quelconque armée afin de le contré dans son plan de destruction.

Le problème était là. S’il rejoignait son armée il devrait mourir et ce serait son corps zombifier qui prendrait part au combat. Pas lui le guerrier sayen. Hmm et être en Enfer ou au Paradis, ben ouais l’espoir ça existe, alors que son corps se fera pulvérisé pour un mec qui veut la destruction et la mort ne l’enchantait pas au final. Peut-être qu’il s’élèverait contre ce chevalier de l’Apocalypse alors.

Il tourna la tête vers Shakou qui était toujours en train de dormir. Mais elle semblait troublée et de la sueur coulait de son front comme si elle faisait un cauchemar horrible. Et soudain comme un cadavre elle se releva.


-Je dois partir, mon peuple est en danger!

Puis aussi rapidement qu’elle s’était levée elle s’écroula contre la capsule du guerrier de l’espace. Hakai se releva et la fit s’assoir par terre. Il sortit de sa capsule une ration alimentaire transportable, le genre de truc sans gout ni quoi que ce soit d’autre d’intéressant a par ses propriétés nutritives.

-Au vu de ton état. Je dirais que tu ne pourras rien faire pour aider ton peuple. Nous allons devoir rester ici plusieurs jours le temps de réparer ta capsule. A moins d’aller vers la grande ville que j’ai détecté en arrivant, tu t’y feras soigner et de là nous pourrons prendre le chemin vers ta planète afin d’aider ton peuple.

Et oui le sayen proposait bien son aide à la jeune extraterrestre afin d'aller sauver son peuple. Bon bien entendu si il avait moyen de toucher une petite com au passage il ne serait pas contre loin de là. Mais c'était avant tout parce que la planète Onyxa promettait d'offrir son lot de challenge et qu'elle permettrait certainement au guerrier de l'espace d'avoir de beau combat en perspective.

_________________

I'm the Prince of All Saiyajin !
Transfo : Oozaru, SSJ1, USSJ, SSJ2, SSJ3, SSJ4, SSJ5, Mystic, Mystic SSJ1, Mystic SSJ2, Mystic SSJ3.
Technique maitrisés : Shukan Ido.
PNJ: Kusai, Vicky,Teron, NinaDenkyu.

Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Shakou
Extraterrestre

Nombre de messages : 62

Age : 28

Date d'inscription : 23/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 29 800
Niveau: Niveau 45 (+5 d'armure)



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Mer 27 Juin - 14:14

L'Onyxienne resta au sol un moment, reprenant des forces avec la ration que lui offrait Hakai. Elle reprit peu à peu ses esprits, réalisant que ce n'avait été qu'un simple cauchemar, les rebelles n'étaient pas encore détruits et le gouvernement n'avait pas encore complètement prit contrôle de la planète. Évidemment, l'issue représentée dans son rêve pouvait très bien devenir réalité, elle ne pouvait pas donc reposer sur ses lauriers. Shakou allait cependant devoir se remettre de ses blessures, elle avait tenté stupidement de foncer à nouveau vers Onyxa pour affronter l'armée alors qu'elle peinait à tenir debout. Et ce n'est pas une guerrière exténuée et blessée qui allait libérer quelque peuple que ce soit.

Les prochains jours allaient paraître affreusement longs, surtout qu'elle avait, en plus des plaies, quelques côtes cassées qui mettraient du temps à se ressouder. Et pendant ce temps, elle ne pourrait même pas s'entraîner, mais peut-être pourrait-elle trouver quelques pièces d'équipement abandonnés qu'elle pourrait remettre en état, histoire de rendre sa convalescence productive. Avec de la chance, les pillards n'avaient pas récupérés tout le bon matériel et l'Onyxienne trouverait peut-être un scouter ou une arme efficace. Ou encore, des pièces pour renforcer son armure. Et d'après les dires d'Hakai, il était bien possible qu'il reste de la technologie utilisable sur Aegis, puisqu'il parlait de la faire soigner en ville.


-Je veux y aller le plus tôt possible ... mais on ne pourra pas affronter l'armée à deux et les rebelles sont trop mal équipés pour une guerre ouverte.

La triste réalité. Se hâter allait être une erreur. Les Onyxiens pourraient sans doute tenir un mois ou deux, le temps de rallier des troupes et d'équiper les rebelles mais au-delà de ce laps de temps, le gouvernement aurait sans doute déjà construit les camps de concentration, ou peu importe ce que les dirigeants comptaient faire pour opprimer le peuple. Shkou espéra qu'elle pourrait effectivement avoir les soins dont parlait Hakai, le plus tôt elle serait sur pied, le mieux ce serait.

Shakou termina la ration, posant le contenant sur le sol à côté d'elle. Elle se sentait déjà un peu mieux, malgré les douleur qui continuait de rendre le moindre mouvement atrocement difficile. Un estomac plein pouvait faire une certaine différence, du moins, elle en avait l'impression.


-Ton aide est appréciée, Hakai. Quand ma planète sera libre, je suis sûre que les rebelles te récompenseront pour ton aide. En tout cas, j'ai une dette envers toi.

L'ex-soldate sourit doucement. Les motivations du saïyens n'allaient peut-être pas au-delà de la perspective d'avoir une récompense mais qui pouvait encore combattre pour une cause sans demander quelque chose en retour, dans ce monde chaotique? Qu'importe les motivations, si les actions apportaient un bien pour un peuple, la gratitude était de mise, pour Shakou, du moins. L'ex-soldate se débarrassa de son armure, gardant le pyjama improvisé qu'avait fabriqué Hakai, mieux valait se reposer, ensuite elle pourrait aller voir la fameuse ville que le saïyen disait avoir détecté. Elle reprit place dans sa capsule, le plus proche qu'elle pouvait avoir d'un endroit convenable pour dormir. Elle sombra rapidement dans un sommeil réparateur, laissant le saïyen à lui-même jusqu'au lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
http://seikyojack.deviantart.com
Sayans

avatar

Hakai
Sayans

Nombre de messages : 217

Age : 25

Localisation : Dans l'espace

Date d'inscription : 19/06/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 207650
Niveau: 229(+5+5+25)=264



MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   Mer 27 Juin - 19:26

Le sayen observa la jeune femme le temps qu’elle reprenne des forces. Dommage qu’elle ne soit pas une sayen, sa force de combat aurait doublé suite à cette affrontement violent avec les forces spécial d’Onyxa. Elle semblait décider à piller le peu de choses qui restait dans les environs, peut être que dans la carcasse du vaisseau d’assaut qui les avait attaqués plus tôt il restait de l’équipement.

-Je veux y aller le plus tôt possible ... mais on ne pourra pas affronter l'armée à deux et les rebelles sont trop mal équipés pour une guerre ouverte.


Hakai leva un sourcil avant d’éclater de rire. La jeune femme ne connaissait rien au guerrier de l’espace visiblement. Mais il tenta de rapidement calmer son fou rire et après quelques secondes redevint calme. Il continua alors d’écouter la jeune femme.

-Ton aide est appréciée, Hakai. Quand ma planète sera libre, je suis sûre que les rebelles te récompenseront pour ton aide. En tout cas, j'ai une dette envers toi.

Une voir deux dettes envers le guerrier de l’espace. Mais ça n’avait pas d’importance aux yeux du saiyajin, il n’avait que faire des dettes de vie de certaines espèce. La seul espèce qu’il éviterait de contrarié était ses étranges singes géant de deux mètres et quelques qui parlaient en rugissant. La récompense l’intéressait légèrement plus, enfin il pourrait toujours attendre la reconstruction du monde de la jeune femme et revenir plus tard pour taxer un peu plus que prévu.

A cette pensée le guerrier ne put se retenir d’afficher un sourire carnassier. Maintenant il était temps de parler un peu plus des guerriers de l’espace à cette demoiselle afin qu’elle se rende compte de quelle puissance Hakai disposait si il le souhaitait.


-Je vais te raconter quelque chose. Lorsque les sayens naissent ils font obligatoirement partis d’un groupe. L’élite, les guerriers de seconde zone et les rebuts. Je faisais partie de l’élite à ma naissance, mon potentiel de combat était d’environ 75 unités. Au bout de quelques semaines les enfants saiyajin sont envoyés sur une planète afin qu’ils en prennent le contrôle. Tu vois ma queue ? Grâce à elle je peux me transformer en une créature cauchemardesque… Lorsque j’étais petit on m’a envoyés sur une planète de trois cent millions d’habitant qui possédait une armée puissante. Mais grâce à cette transformation il ma fallut a peine quatre années pour tuer tout le monde. L’Oozaru multiplie la puissance du sayen par dix, autant dire que face aux onyxiens je serais invincible… Mais je ne pense pas que tu veuille d’un massacre pour ta planète. Si tu veux pouvoir affronter leur armée, il te faudra forcement une armée.

Le sayen réfléchit à sa propre question. Il fallait absolument que Shakou se trouve une armée, ou si elle en disposait déjà d’une il faudrait certainement qu'elle ait de l'équipement et des armes performantes. Et le sayen savait exactement ou aller chercher ces armes et ces armures…

-Je te propose que j'aille en ville chercher des médicaments à usage rapide qui réparons t'es cotes et qui soigneront le reste de t'es blessures. Ensuite éventuellement nous pourrons parler d'un plan d'attaque contre les méchants onnyxiens.

Nan, mais sérieusement ? Le sayen c'était retourné le temps qu'il explique tout cela a la jeune femme. Et lorsqu'il se retourna vers elle, et bin Shakou était plus là. Elle était partit s'installer dans sa capsule pour dormir. Le sayen plaqua sa main contre sa tête, désespéré. MAis lui aussi manquait de sommeil, il s'assit dans sa capsule et elle se referma sur lui. Le sommeil emportant alors rapidement le guerrier de l'espace.

_________________

I'm the Prince of All Saiyajin !
Transfo : Oozaru, SSJ1, USSJ, SSJ2, SSJ3, SSJ4, SSJ5, Mystic, Mystic SSJ1, Mystic SSJ2, Mystic SSJ3.
Technique maitrisés : Shukan Ido.
PNJ: Kusai, Vicky,Teron, NinaDenkyu.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La Survivante -TERMINÉ-   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Survivante -TERMINÉ-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG-Dragon Ball Z :: RPG :: Aegis :: Cité déchue-