Bienvenue sur le RPG-Dragon Ball Z de référence ! Bonne ambiance et rpg palpitant garanti!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nouvelle ère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Terrien

avatar

Areldono & Shiro
Terrien

Nombre de messages : 87

Age : 21

Date d'inscription : 13/02/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 19450
Niveau: Niveau 26



MessageSujet: Une nouvelle ère   Dim 15 Juil - 17:15

    Mort ? Non… Je ne l’étais pas encore. Mon cœur battait toujours. J’étais couché là, par terre, à côté des décombres. Des centaines de décombres. Et ma tête… Elle allait exploser. Je passai rapidement ma main dans mes cheveux. J’avais alors tout perdus. C’était bien réel. La fin du monde ? Ou du moins, ça y ressemblait fortement. Les souvenirs surgissaient dans ma tête. Il y eut cette explosion et… Je tapais un grand coup sur le sol. Elle avait bien disparu elle aussi. Ma force, mon énergie, ma raison de vivre. Plus rien… RIEN ! Fait chier. Je n’avais même pas réussi à en finir avec ma vie. Ne me laisserait-on jamais de répit ? Je regardais alors le ciel. Sombre, noir. Comme-ci la fumée avait remplacé le ciel bleu. Comme ci la mort avait remplacé la vie. Pourquoi la mienne n’avait pas été elle prise ? POURQUOI ! J’aurais préféré crever plutôt que de perdre ma force… Tout recommencer. Il fallait tout recommencer. Je pris appuis alors sur le sol pour me poser assis. Tous ces cadavres… Ce sang… Ma vue n’était que destruction. Et maintenant quoi ? Que devais-je faire ? Où aller, pourquoi ? Ca me semblait dérision, tout me semblait dérision. Ne sachant plus quoi faire, je me levais entièrement pour marcher… Simplement marcher tout en réfléchissant. J’étais seul… encore, nous étions seuls. Mais je n’entendais plus rien. En temps normal, il se saurait déjà manifesté… Ou une connerie dans le genre. Mais là, rien. Absolument rien. Je marchais alors tranquillement vers l’infinie, sans but précis, sans direction. Tout en fredonnant, j’admirais les corps près de moi…

      « Temple of the Evil, Temple of the Weak ;
      No one knows how bad he feels ;
      Last-Night Innuando, temptation of the key ;
      Live with the Black Sheep, Live with me… »


    Personne ne bougeait, à croire qu’ils aimaient ma musique… J’étais là, dans ce désert à penser à mon avenir. Mais en avais-je vraiment envie, d’un avenir ? Je n’aimais pas prévoir les choses à l’avance. Tout peut changer. Tout change de toute façon. Le monde est en perpétuel mouvement. Tout change, même mes sentiments. Putain, je n’étais vraiment pas bien. Ma force était toujours en train de me quitter, je le sentais. Je titubai. Avant de m’effondrer une nouvelle fois sur le sol. Le paysage sombre laissa place à un noir total…

    […]


    «… encore et encore ! Tu comptes me rabâcher les mêmes conneries encore combien de fois ? Ne vois-tu pas que le monde s’écroule. Réveille-toi putain ! Arrête de vivre dans ton monde… Je t’en prie…

    LA FERME ! TU MENTS ! Tu ne peux que mentir ! Je ne peux pas le croire. Comment UN être peut-il détruire le monde… COMMENT ?

    Tu n’étais pas là… Tu l’aurais vus, peut-être que cela t’aurais fait changer d’avis. Même moi je n’y croyais pas. J’ai vraiment bien fait de venir. En retard… Mais maintenant je suis là, et je suis quand même heureux que cette abrutit soit encore de ce monde ! Et puis si tu n’es pas content, tu n’avais qu’à pas me suivre ! Je te l’ai dis où nous allions, mais toi, tu voulais voir de tes propres yeux.

    Mais COMMENT ?! Il a absorbé toute la force, toute l’énergie de l’univers… JE VOUDRAIS SA…

    Vos gueules putain, vous me donnez mal à la tête à force de gueuler comme des ahuries. Qu’est-ce que vous foutez là vous deux… Lune… Ace…

    Enfin tu es réveillé… »

    J’étais encore couché, mais cette fois, le sol était remplacé par une serviette. Lune était posé prêt de moi ainsi que son camarade qui apparemment, l’avait suivi jusqu’ici pour venir me chercher… Je réussis tant bien que mal à me lever avant de poser mon regard sur l’horizon. J’avais changé d’endroit, mais c’était toujours aussi pourri, aussi… mort. Ils avaient réussis à me traîner jusqu’à cette maison, dont les habitants officiels étaient certainement mort. Je passai la main sur mon front qui me faisait extrêmement souffrir. Apparemment, j’avais encore besoin de repos. Ace me regardait avec les yeux de quelqu’un de surpris, je le voyais, il voulait me demander quelque chose, ce qu’il s’empressa de faire :

    « Comment c’était là haut ? Je veux savoir, comment c’était ? Comment ça s’est passé ? C’était horrible non ?!

    Ecoute… *Un rictus se dessina sur mon visage*. C’était absolument génial, spectaculaire, jouissif ! Raté cela aurait été la pire des erreurs. Le sang était au rendez-vous ! Ainsi que les morts. Je me rappelle de ce monde, magnifique, où le combat final eut lieu. Mais moi, l’absorption de tous mes pouvoirs m’avait cloué au sol, je ne voyais que le spectacle de loin. Puis il y eut cette projection de puissance intense. Cette lumière, puis plus rien. Je ne regrette absolument rien, si ce n’est que le destin n’est pas voulu de ma mort. »


    C’est comme ça que je voyais l’assaut final. Le dernier combat de l’humanité qui l’avait mené à sa perte. L’ascension du pouvoir amène les gens au sommet, et la puissance amène la destruction. C’est ce que je recherchais après tout… La destruction et le pouvoir dans mes mains. Je regardais Ace qui semblait figé. Ne s’attendait-il pas à cette réponse de ma part ? Peut importe. Je me levai alors tout en faisant craquer ma nuque. Non loin de moi, mes sabres étaient posés sur une table, il n’avait pas changé eux, toujours là à attendre que j’organise la destruction et la mort avec leur aide. Rapidement, je les pris et les positionna là où il était le mieux, à ma taille. J’allais mieux, beaucoup mieux, ma tête ne me faisait plus souffrir comme avant et je pouvais désormais reprendre mes activités. Mais le monde avait bien changé… Kuja était mort, emporté par sa propre attaque, et les gens que je connaissais avaient certainement succombé. Il fallait absolument que je trouve de nouvelles personnes, les plus puissantes de l’univers, contre qui je pourrais montrer ma puissance et avec qui je pourrais tuer… Le premier nom qui me venait à l’esprit était celui d’Isis. La violette qui m’avait aidé par le passé à conquérir Aegis… Mais était-elle encore en vie elle ? Je devais le savoir, et pour le savoir, je devais faire du bruit, montrer aux gens que je suis encore en vie. D’un coup de pied, je défonçai la porte de cette maison, ou plutôt devrais-je dire de cette ruine.

    « Moi, j’me casse. Ace, tu ferais mieux de retourner sur ta planète voir les dégâts. Toi, Lune, tu viens avec moi, on va faire un peu de bruits dans l’univers histoire de reconquérir les sommets.

    T’as pas changé, même après avoir vus la destruction de l’univers, tu veux toujours être le plus puissant… Bien, qu’il en soit ainsi. Allons-y alors ! »

Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Ashigaru
Extraterrestre

Nombre de messages : 305

Age : 21

Date d'inscription : 15/01/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 154300
Niveau: Niveau 124



MessageSujet: Re: Une nouvelle ère   Jeu 30 Aoû - 15:25

Areldono 77 Lignes = 7.700 XP & 3.850 Zénies.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle ère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG-Dragon Ball Z :: RPG :: Aegis :: Forêt lugubre-