Bienvenue sur le RPG-Dragon Ball Z de référence ! Bonne ambiance et rpg palpitant garanti!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Pv Zuria] Le monstre des Cold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dieu

avatar

Skull
Dieu

Nombre de messages : 447

Age : 22

Date d'inscription : 23/12/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 114.450
Niveau: Niveau 126 (120+1+5)



MessageSujet: [Pv Zuria] Le monstre des Cold   Dim 19 Aoû - 22:12



    » Les retrouvailles :.


    Après mon bref combat contre l'expérience Namek aussi intriguant qu'effrayante : Oni, ma tour était enfin achevée, grâce à l'aide de mon nouvel associé, Panzu. Je ne savais toujours pas pourquoi, mais j'avais signé un traité avec mon ancien adversaire, alors que j'avais une belle occasion de lui mettre mon poing d'acier dessus, j'avais plutôt préféré me replier et utiliser le nom de celui auquel j'avais pris la vie, Ginyu, pour traiter avec lui et son immense armée de morts vivants.

    J'étais toujours aussi troublé de ce pacte que j'avais signé, mais depuis l'explosion, je me trouvais changé. J'avais toujours été dans le passé, assez salopard pour avoir pousser Seth dans la folie ou même condamné certains âmes à me servir en tant qu'esclaves, je le reconnais. Mais, si ça pouvait me défendre, mes victimes étaient sois des Nokatis (et rien que porter ce nom me suffisait pour les attaquer, ces traîtres), ou alors des individus malfaisants qui méritaient amplement leurs traitements. Mon pouvoir m'était terriblement utile dans ces situations là, je pouvais éradiquer un être maléfique, et le pousser à en emporter un autre dans la tombe après une bataille.

    Un craquement strident me sortit de mes pensées, mes os de mon bras droit qui se ré-emboitaient. Bon dieu, c'est que ce Oni m'avait fait mal avec sa force de malade, heureusement pour moi que je pouvais ré-assembler mes os, c'était en quelque sorte, le réconfort suite à ma malédiction et ce corps squelettique que j'avais adopté.

    Malheureusement pour moi, ce craquement de ré-emboitage ne suffit pas pour me faire oublier tous mes soucis, et surtout ces questions qui trottaient dans ma tête. Pourquoi je devenais de plus en plus comme lui ? Pourquoi pour me battre j'utilise ses sorts, mutations.. ? Alors que je m'étais posé au sommet de ma tour, sur son toit, assis au bord, je regardais de ma hauteur ce mini terrain désertique qui s'était installé tout autour de ma tour. La ville de Rubis n'était pas loin, si jamais il y avait un problème, j'étais le premier à être avertis.

    *Tu réfléchis trop. On ne peut expliquer le pourquoi du comment.. Surtout lorsqu'il s'agit d'un Makai.*


    J'eus tellement peur que je manquais de tomber du toit où j'étais installé. Me retrouvant allongé sur la toiture, j'inspirais le plus possible, gonflant l'endroit où mes poumons seraient normalement installé, je voulus observer mon reflet à travers mon gantelet d'acier. Malgré tous mes combats depuis l'Eden, malgré tout le sang de mes adversaires que j'avais fais couler, particulièrement sur mes gants en plus, ils étaient brillants comme neuf, même la poussière ne s'échouait pas dessus.

    Mon reflet n'était pas différent de d'habitude, toujours aussi.. morbide. J'étais toujours ce squelette déjà mort qui errait dans l'univers. Cette pensée pleine de reproche me rassurait tout de même, j'étais toujours le même, moi même. Avant l'explosion, je pensais exactement pareil de ma vie, étant donné que j'étais l'un des seuls dieux à être en vie et qu'avoir le titre ne correspondait plus à rien vu le cycle des puissances des individus brisé par la faute de Ginyu et des autres tarés.

    *N'essaye pas de changer de sujet.. Je suis la réponse même à tes questions squelette.*


    Ok.. Ok.. Cette voix venait vraiment d'une autre personne, mais je semblais être la seule personne à l'entendre. Malgré la sensation d'avoir un cœur qui bat à deux milles à l'heure, et des tremblements, j'essayais de me rassurer. Et comme pour vaincre ma peur, je lâchais un profond soupir avant de me lever, laissant mon regard aller vers le ciel de ma planète.

    *Je ne suis donc pas fou, nous sommes bien deux dans ce corps.. Et c'est maintenant que tu te manifestes. Qui es-tu.. Tu ne peux être Ginyu.*


    *Je suis un Makai, et toi un Dieu. Je n'ai donc pas pu m'emparer de ton corps comme je le faisais avec les autres.. Cependant mon cher Skull, je suis bel et bien en toi et ma force remonte au fur et à mesure.. Je serai bientôt en mesure de prendre le contrôle de celui ci.. Et t'amener à mon corps.*


    Je n'y croyais pas mes yeux.. Il était pire que la mort.. Encore en vie, même le néant n'a pas voulut de lui, même les bannis de Nito n'ont pas voulu de sa gueule, il n'y avait donc que mon corps qu'il avait trouvé comme refuge. Le plus choquant était l'évocation de son corps, il avait donc survécu de l'Eden et l'explosion, et serait bientôt en mesure de le récupérer.. Surtout pas. Il ne fallait pas que ça arrive.

    *Ta mémoire, comment l'as tu retrouvé ?*


    Une puissante bourrasque de vent me projetait hors du sommet de la tour. Alors que je reprenais le contrôle de mon corps, une force impressionnante m'écrasait pour me faire m'éclater au sol en plein sur le ventre. Quelques os se brisèrent par la force de l'impact, le temps de comprendre ce qui m'arrivait, j'entendais comme un ricanement provenant du ciel.

    *Ma mémoire, je me suis vu à travers ta mémoire.*


    Zut, ce n'était pas le moment pour que l'autre me parle. Je me redressais tout en remettant en place mon masque en fer, je fixais les auteurs de mon agression : Un individus aux cheveux violets et portant un cache œil, son autre œil était d'une couleur rouge. Une femme de couleur violette elle, carrément l'accompagnait. Cette famille se dresse sans cesse sur mon chemin on dirait, une Nokatis. Elle possédait un corps assez robuste contrairement aux seules femmes que j'avais connu de la famille, que ce soit Isis ou Fushina, les deux possédaient un corps assez fin puisque leurs muscles ne travaillaient quasi jamais, leur style de combat étant très à distance.

    Je fus assez surpris de voir une Nokatis à l'allure chevaleresque, armure noire, tatouage tribal de couleur rouge sur son œil gauche. Cette dernière me fixait tout en dégainant une arme aussi grande qu'elle même, une épée, grande, puissante, toute à l'image de celle qui la maniait.

    "Une Nokatis.. Je n'ai même pas besoin de vous demander le pourquoi de votre venue, c'est assez évident. Ta famille mourra de ma main, gamine. Sais-tu pourquoi ?"


    Je ricanais suite à mon propos envers eux, leur tournant carrément le dos. Je contemplais ce ciel orangé devenir noir, ne laissant que mes yeux briller à présent.

    "Je sais le lien qui t'unit avec ma famille, Skull. Et c'est pour cela que je suis venu, on m'a donné l'ordre de t’exécuter, puisque tu en sais trop sur nous. Mais rends toi utile avant ta mort, dis moi où se trouve Amon ou même Isis, ma famille en a beso.."


    "Ah ! Une chienne au service des Nokatis.. Ne te méprends pas. Si on t'a envoyé ici la novice, c'est plus en offrande qu'en menace pour moi. Tu seras mon nouvel esclave, sans passé."


    "Je doute que ma famille compte perdre son meilleur élément pour un squelette dans ton genre. Indigo.. Allons y !"


    Sans même prendre le temps de répondre, le jeune garçon à ses côtés disparu subitement. Où était-il passé et qu'est ce qu'il mijotait..

    *Dans ton dos.*


    Ginyu ! Sans même réfléchir, j'exécutais ce qu'il m'avait soufflé, me retournant au bon moment pour interrompre ce traître qui avait déjà lancé son poing en ma direction. Je laissais mon corps aller vers mon flanc gauche pour esquiver son assaut et me saisir de son poing, le tirant en avant afin qu'il s'écrase. Une fois fait, je tournais ma tête vers la Nokatis tout en posant mon pied sur sa tête, la violette se ruait sur moi en courant simplement, portant sa lourde épée sur son dos.

    *Trop lente.. Laisse la moi.*


    Je me demandais un moment pourquoi Ginyu acceptait de faire cause commune avec moi, son pire ennemi. Mais, il était vrai que le mutant haïssait tout comme moi les Nokatis, lui qui s'était toujours battu contre eux. L'ensemble de mes os se mirent à vibrer suite à ses propos, un monstre tout cornu sortit de moi, fait en os de squelette, il tira une sphère de Kihoha qui s'écrasait sur la Nokatis, la projetant en arrière.

    La fumée se dissipait suite à l'attaque de Ginyu, bien. Il n'était pas si chiant que ça en allié. Indigo avait réussit à se téléporter de nouveau aux côtés de son allié, fulminant de rage d'avoir été repoussée si facilement.

    "Un autre individu arrive à toute vitesse sur nous. Charge en toi Indigo, moi je m'occupe de lui."



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Zuria
Extraterrestre

Nombre de messages : 132

Age : 22

Date d'inscription : 09/10/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 19.550
Niveau: 90 (85+5)



MessageSujet: Re: [Pv Zuria] Le monstre des Cold   Dim 19 Aoû - 23:03



L’environnement de Celestia avait déjà beaucoup changé depuis mon arrivée. Les ruines se reconstruisaient peu à peu, et laissaient pousser comme des champignons une multitudes de villes et de cité. La zone dans laquelle j'arrivais, était l'endroit où Skull avait décidé de s'installer. Déjà pouvais-je voir une immense tour, culminant toutes les hauteurs. Je n'avais pas eu l'occasion de voir ce genre d'architecture dans ma vie. C'était à la fois, impressionnant et simple.

Skull était là-haut, mon scooter me l'informait. Sa puissance avait encore grandi depuis notre dernière rencontre. D'ailleurs, la dernière fois que l'on s'était vu, nous nous étions quitté un peu précipitamment. Je l'avais sorti d'une caverne en éboulement d'un monstre, et il disparu ensuite. Je n'avais pas encore eut l'occasion de lui demander ce qu'avait cet Ashigaru ni comment il pouvait l'en guérir.

Mon scooter indiqua une interaction violente entre Skull et deux nouveaux arrivants. Et mon scooter semblait défaillir. Par moment, il m'affichait deux forces pour Skull. Les informations n'étaient pas très claires sur mon écran. Je décidais de monter et d'aller voir de mes propres yeux ce qu'il se passait. Une pression de Ki sous mes membres inférieurs me fit monter en flèche jusqu'au sommet de la tour.

Je fus à peine arrivé en haut qu'un individu m'attaqua. Je courba mon dos et me mit en forme de « V » pour éviter de recevoir un coup. Il était incroyablement rapide, du moins ça y paressais car mon scooter n'avait pas eu le temps de m'avertir de sa venue. J'agripais son poignet qui se trouvais au dessus de moi après l'avoir esquivé.

 « Pourquoi m'attaquez-vous ? Brute. »


Il voulait se dégager, mais voyant que je n'étais pas prêt à lâcher prise : Il se téléporta. Son poignet disparut de l'étreinte de ma main. Il réapparu quelques mètres devant moi. Cette capacité était pour le moins, intéressante et prometteuse. Mes adversaires ont toujours plus de surprises.

Revenir en haut Aller en bas
Dieu

avatar

Skull
Dieu

Nombre de messages : 447

Age : 22

Date d'inscription : 23/12/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 114.450
Niveau: Niveau 126 (120+1+5)



MessageSujet: Re: [Pv Zuria] Le monstre des Cold   Lun 20 Aoû - 1:30



    » Résurrection :.


    "Pourquoi m'attaquez-vous ? Brute."

    Le jeune homme à la chevelure violette avait disparu, je l'avais bien vu, mais de là à s'en prendre au nouvel arrivant, Zuria, cela me surprit un peu venant du camp de la Nokatis.

    L'héritier des Cold broyait le poignet de son agresseur, le fixant de son regard sévère. Et comme je l'avais deviné, le jeune homme en difficulté se téléporta de nouveau, rejoignant les jupons de son alliée.

    Mes os se refermèrent au niveau du ventre, la matérialisation de Ginyu était rentrée en moi de nouveau, je le sentais. Je toisais du regard la Nokatis, et celle ci, guidée par l'instinct d'un guerrier répondit à mon défi me mêlant son regard au mien.. Parfait, allons voir d'où elle sort celle là..

    --Flashback Esna--


    "Esna ! L'heure de ton exécution a sonné.. Bâtarde !"


    Elle ouvrit les yeux doucement, la lumière venant du plafond lui piquait les yeux, et puis, il n'y avait pas que ça, rien que le fait de voir tous ces gens.. cela lui donnait la migraine.

    Si elle se trouvait dans ce cachot à pourrir malgré le teint de sa peau -qui la conduisait normalement à la gloire et la luxure- et son nom de famille, c'était tout simplement car depuis sa naissance, elle avait été considérée comme une moins que rien. Pourquoi ? Elle n'était rien d'autres qu'une bâtarde, la fille d'un immonde Saiyen et d'une Nokatis. Si sa mère l'avait protégée et avait réussit à la garder, c'était simplement parce que sa famille cherchait un paria, un bon à rien, un esclave. C'était tout simplement le père d'Amon qui lui avait sauvé la vie, vu les troubles dont souffrait son propre fils, il commençait petit à petit à être considéré comme la honte de la famille.. Elle devait se reporter sur quelqu'un d'autre, elle ne devait pas le toucher lui, grand narcissique qui voulait prendre la tête de la famille.

    Pour en revenir à sa condamnation, toute son enfance, Esna la vécut dans la terreur et dans la souffrance, étant sans cesse harcelé et victimisé par les autres, cette dernière décida un jour de se rebeller, et directement contre sa principale détractrice, Isis. Elle manqua de la tuer sur le coup, étant doté d'une force surhumaine du aux tâches que ses ingrats de tante/oncle lui firent exécuter tous les jours et ses gênes de Saiyen.

    Elle peinait à se mettre debout suite à l'appel des deux hommes, à cause des crampes qu'elle ressentait aux jambes, ils l'ont laissé là des semaines, non des mois.. Elle n'en savait rien, elle avait perdu la notion du temps, ne se fiant qu'à la lumière qui émergeait du plafond. Les deux hommes vinrent la bousculer alors, la soulever du sol et l'emmener vers la lumière.. La jeune reclus était heureuse, et terriblement triste à la fois d'en finir comme ça avec la vie. Elle n'avait fait que souffrir, ne profitant jamais véritablement d'un instant joyeux ou en famille.

    Les minutes passaient, elle était allongée, sur une table. Au dessus d'elle se tenaient ses deux bourreaux, les doigts remplit d'étincelles. Alors qu'elle devait être morte à l'heure actuelle, un lueur violette se faufilait entre les deux bourreaux. Il la saisit alors, la portant facilement, puis avant même que les magiciens ne l'attrapent, il disparu, emmenant l'enfant loin avec lui.

    --Retour--

    Je n'eus pas le temps d'en savoir plus sur Esna, ma vision s'interrompait à cause de l'émotion, moi qui était si froid, cette tristesse ré-animait quelque chose en moi qui était enfouit depuis bien longtemps. Des cornes se forgèrent le long de mes coudes, je vois.. C'était Ginyu lui même qui manifestait tant de tristesse et de colère en moi. Ne brisant pas le silence qui s'était installé, je réalisais à quel point ses deux êtres semblaient être liés. Ils avaient vécu la même chose au sein des Nokatis, je revisionnais en moi des images de Ginyu enfant était totalement rejeté, craint et haïs à la fois. Bien qu'il était le plus grand démon et Makai que j'avais connu, sans mémoire, ce n'était pas une raison de se venger. C'était comme infliger à un nouveau-né une punition dont il ne comprenait même pas la signification, c'était inutile.

    Mes deux cornes faites d'os étaient si longues qu'elles s'enfoncèrent dans le sol, doucement, laissant quelques grains de poussières couvrir mes pieds. Malgré l'obscurité, je pouvais distinguer ce qui se passait autour de moi. Indigo s'était éloigné avec Zuria de nouveau, et nous, nous étions là, planté sur le sol, immobiles comme deux roches.

    Alors que le temps était à la paix et à la discussion, la bâtarde des Nokatis levait ses mains en ma direction, le sol se mit à vibrer, et à se soulever derrière elle en petit morceaux. Ses cheveux volèrent dans tous les sens, son front était envahit de veines hideuse, et son regard.. Elle voulait me tuer.

    Cependant, alors que je devais me préparer à l'esquive ou même encaisser l'attaque, je restais immobile, absent, plongé dans mes pensées. Comment un être si persécuté a-t-il pu devenir aussi autoritaire et imposant ? Et puis.. Qui était l'individu qui l'avait sauvé ? C'était Ginyu ?

    "Je sais tes capacités squelette.. Et il est temps de mourir pour ça."

    Je vois, elle savait que j'étais entré dans sa mémoire et donc ses souvenirs. D'où la réaction. Mais des milliers de questions se posèrent à son sujet dans ma tête, pourquoi se prétendait-elle comme une Nokatis ?

    La planète tremblait si fort qu'on aurait dit qu'elle se retournait. Le sol volait en éclat, me privant de ma vue. Un immense flash blanc nous aveugla, son immense vague de Kihoha arriva sur moi, j'étais pris en plein dans son attaque.

    *Laisse moi faire.. Et surtout, laisse moi m'occuper d'elle.*


    Ginyu.. Alors que l'attaque allait me calciner, je fus envahit d'une chaleur lorsque le kihoha s'écrasait sur moi. La planète entière fut secouée, mais pas ma tour, qui étaient protégée par le maléfice de Panzu. Le sol autour de moi fut détruit suite à l'impact de l'attaque, mais moi, j'étais toujours indemne, entouré désormais d'une aura noire. Je vois, Ginyu avait usé de son sort Ombre pour passer à travers l'attaque, astucieux, c'est pour cela que je n'ai ressentit que la chaleur.

    Peu après l'attaque, alors que Esna posait un genou à terre pour souffler, mon corps subit d'étranges modifications. Des cornes poussèrent un peu partout sur moi, me transformant en véritable boule de piques. Mon aura fut de nouveau violette, et deux cornes apparurent sur chaque coin de ma tête, tel Ginyu mais en os.

    "Esna. J'ai vu ton passé et je suis.. Très ému par ce que tu as pu endurer.. Cependant, te faire passer pour une vrai Nokatis et rechercher désespérément Isis pour te venger ou même Amon par compassion, ce n'est pas très malin."


    Ginyu fut en sorte de poser mes deux mains sur mes hanches, bombant le torse. Esna se redressa suite aux propos de Ginyu, soufflant une dernière fois avant de lui rétorquer.

    "Ce n'est pas très malin de jouer celui que l'on n'est pas, squelette."

    Piqué au vif par la qualification de squelette, nous nous ruons sur elle à toute vitesse, laissant une première corne s'abattre sur elle, elle esquiva d'un saut dans les airs, flottant devant nous.

    "Hum ! Celui qui t'a sauvé, c'est donc celui qui s'appelle Indigo c'est ça ? Pourquoi.. Pourquoi t'a t-il sauvé ? Et surtout comment ?"

    L'immense épée d'Esna manquait de nous toucher deux fois, étant doué pour l'esquive, Ginyu n'avait aucun mal pour se faufiler entre l'énorme rasoir qui nous menaçait sans cesse. Mais lorsque notre adversaire tira un rayon énergétique sur le sol, nous étions obligés de décoller du sol pour la rejoindre. Et comme elle l'avait prévu, elle nous envoya un puissant coup de pied en plein ventre, nous projetant en arrière.

    "C'est tout ?"

    Bon ok, le coup était puissant sur le moment, mais elle avait fait tout ça pour ça ? Alors que je redressais mon dos suite à l'attaque, des éclairs envahirent mon corps sur le coup, nous immobilisant.

    *Fais nous disparaitre !*

    La Nokatis déployait son immense épée, et profitant de notre absence de mouvement, se rua sur nous et leva l'épée verticalement pour nous abattre.

    Un petit coup de fraicheur, mais rien de plus. Mon corps était de nouveau tout noir, je n'étais plus qu'une ombre. Elle était excellente cette technique, il me fallait l'assimiler. Alors que l'épéiste laissait son épée s'abattre dans le vent, elle restait statique suite à son effort, ne prévoyant pas cela, mon corps ré-apparut subitement, ma main devenait géante par la suite, ainsi que tout mon bras. Ashigaru. J'étais sur le point de la broyer lorsque mon bras fut détaché de mon corps, s'écroulant au sol sans raison.

    Un sourire, c'était un coup monté ! La Nokatis riait alors, redressant sa tête.

    "Mon épée brasse le vent."

    La salope ! Alors que je tentais de me reculer, la lionne me saisit par la gorge avant de plaquer mon corps fébrile au sol, abandonnant son épée aussi. Elle me frappa plusieurs fois au visage, puis aux côtes avant que mon corps ne disparaisse de nouveau, tel une ombre.

    *Éloigne toi d'elle, mon corps n'est pas conçu pour le corps à corps.. Repasse moi le contrôle.*

    Je me replaçais debout, loin d'elle, tandis qu'elle reprenait son épée tout en regardant mon bras géant. J'avais retrouvé le contrôle de moi même, bien, il était temps de passer à la contre-attaque.

    "J'ai déjà vu ça.. Ashigaru."

    Elle connaissait Ashigaru elle aussi.. Alors qu'elle entrait dans une sorte de mutisme, je fis lever mon bras tranché par ma capacité sur mes os, pointant mon immense main juste derrière elle, je finis par la pousser violemment vers moi tandis que j'avais préparé mon coup ultime.

    "Shin sa' Kishin !"

    Étant doté que d'une main, le jugement n'allait pas être si efficace que d'habitude, mais bien assez pour lui infliger de bons dégâts. Après une bonne poignée de seconde de torture sur la Nokatis, je laissais son corps s'écrouler sur le sol, étant épuisé moi même, je récupérais mon bras géant avant de lui redonner mon apparence normale.

    Je me retournais vers mon adversaire, constatant avec mépris qu'elle avait survécu, je reculais de nouveau face au colosse. Elle se redressait petit à petit, crachant du sang et haletant. Ses organes vitaux étaient touchés, mais pas tous malheureusement. Cette dernière avait de la peine à tenir debout, elle tremblait par l'effort.

    Son armure se brisa, son corps se mit à grandir et à grossir jusqu'à atteindre les quatre/cinq mètres de haut. C'était une géante ! Et comme une bête sauvage, elle se mit à rugir, mon corps tout épuisé décollait du sol pour s'encastrer dans ma tour.. Merde, nous n'avons pas prévu ça.

    "Indigo m'a sauvé pour l'unique raison de m'implanter les gênes que tu as toi même donné à Zabon, Ginyu. Et ensemble, nous avons lutté jour et nuit pour en arriver là.. L'univers sera bientôt à nous ! Et ce n'est pas des faibles comme vous qui vont nous arrêter.. Indigo est aussi féroce que moi, le Cold est fini, lui aussi."


    "Ton corps.. Tu possèdes mes gênes.. Tu me plais beaucoup toi.. TU ME PLAIS BEAUCOUP !"

    Mon corps, sur un relâchement d'attention et de ma confiance accordée à Ginyu, ce dernier prit le contrôle de mon corps, me dévissant les jambes facilement, il les transforma en ombre, je ne comprenais pas trop la manœuvre. Puis, étant condamné à ramper au sol, ce dernier dressa mes bras, faisant sortir une lueur blanchâtre.. Merde, j'avais déjà vu ça.

    Un flash m'aveugla, puis plus rien. Esna cligna des yeux, avant de laisser ses bras géants se lever dans les airs. Alors que je tentais de saisir mes jambes, mes mains passèrent à travers mes os complétement noirs. L'enculé, il m'avait niqué mes jambes ! Le traître, c'est vrai que ce n'était plus le Ginyu amnésique mais le magicien, il s'est joué de moi avec sa tristesse.. L'enfoiré !

    Alors que je rampais au sol telle une vermine pour m'éloigner, le corps géant d'Esna fit quelques pas en ma direction, ses pieds faisaient la moitié de mon corps au moins, et il ne me restait plus que ça.

    "HAHAHAHA ! Excellent ! J'ai un corps qui va me permettre de récupérer celui d'Ashigaru ! Ma deuxième expérience.. A MOI !"


    Alors qu'Esna semblait silencieuse, n'étant pas habituée à voyager à travers les corps, la main géante de son corps me saisit, m'amenant au niveau de son visage.. Il voulait me dévorer le salaud ! Cependant, à force de crier victoire trop vite, on fini par être surpris.

    "Imbécile.. Sans ta puissance pour combler mon cerveau et la faiblesse d'Esna.. J'ai pu récupérer mes capacités. En tant que dieu, je désactive tous les pouvoirs !"

    Une lueur violette sortit de mes yeux, nous faisant tous atterrir au sol. J'étais toujours un rampant, et j'avais un mal de chien au niveau du dos, mais mes jambes étaient bels et bien en os blanc. Il me fallait récupérer mes capacités, dans un petit quart d'heure.. Alors qu'Esna regagnait son corps à la taille initiale, une guimauve violette se forma près de nous.. Ginyu ! Ce dernier, bien qu'ayant l'air épuisé physiquement, ce tenait bel et bien en chair et en os devant nous. Ricanant d'un rire sournois, ce dernier s'envola dans les airs, pilonnant la zone d'une multitude de Kihoha, comme pour nous dire bonjour..

    J'étais désemparé et je n'avais aucun moyen d'esquiver ses attaques, mais contre toute attente, Esna vint me saisir le haut de mon corps et le placer sur ses épaules, se servant de moi comme un manteau, elle se mit à courir, à toute vitesse.. Vers Zuria et Indigo, eux aussi touché sans doute par mon désactivement de capacité.. Il fallait donc collaborer contre un tel adversaire.

    "Ne m'attaque pas, on va voir Indigo et ton ami, en espérant qu'ils ne se sont pas entre tué. La situation est grave.."


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Zuria
Extraterrestre

Nombre de messages : 132

Age : 22

Date d'inscription : 09/10/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 19.550
Niveau: 90 (85+5)



MessageSujet: Re: [Pv Zuria] Le monstre des Cold   Lun 20 Aoû - 12:05



 * Il connaît la technique de la téléportation. C'est plutôt rare. C'est la première fois que je peux voir ça de mes propres yeux. *


Il se téléporta devant moi, et m'asséna un coup de poing puissant dans mon thorax, ce qui me propulsa contre le sol. Mon corps s'écrasa et souleva de la poussière sur moi. Je me relevai, faisant éclater mon KI et repoussa Indigo qui s'était déjà téléporté devant moi. Il fut étourdi, et je m'empressai de lui infliger un coup de pied sur le côté de sa tête. Le choc entre ma jambe et son crâne résonna. La poussière se soulevait dans sa traînée.

Il avait la téléportation, mais je doutais fort que sa puissance soit suffisante pour me battre. J'avais une puissance de Cold, et ce n'est pas n'importe qui dans l'univers qui pouvait dépasser ce stade. Je me demande s'il en avait conscience en m'attaquant. Ou peut-être avait-il des réserves cachées que mon scooter ne pouvait pas détecter.

Je m'avançais vers lui, mes pas retentissant assez bruyamment. Ma marche se stoppa devant sa tête ensanglantée. Ce n'était certainement pas très grave, juste un vaisseau sanguin qui avait du pété à cause du coup. Sa vie n'était pas en danger, mais il avait bien été secoué. Je l’agrippai par ses vêtements, et le souleva à ma hauteur. J'étais trop petit pour le soulever entièrement, ses pieds traînaient à terre alors que nos têtes étaient au même niveau.

 « Je ne sais pas pourquoi vous m'attaquez. Mais j'espère que vous avez conscience de qui je suis. Il y a peu de chances que vous puissiez me rivaliser. Votre technique de téléportation ne peut juste diminuer une grosse différence entre nous. »


De mon pouce, j'essuyais la goutte de sang qui glissait sur sa joue. Ce sang était de couleur mauve, un peu comme le mien, mais en beaucoup plus fluide et claire.

 « Nous ne sommes pas obligé de conduire un autre massacre. »


Il reprenait ses esprits, et se téléporta dans la seconde qu'il le put. Pourquoi chacun de mes adversaires étaient-ils aussi têtus et bornés. Je ne savais pas certaines choses à son sujet très certainement, il doit avoir une botte secrète ou quelque chose dans le genre pour être aussi confiant.

J'esquivai un de ses coups surprises. Mes contre-attaques étaient vaines, il disparaissait à chacune d'elle. Le combat en corps à corps qui s'en suivit pouvait se résumer à des esquives répétées. Moi esquivant ses coups avec de simples déplacement, lui en se téléportant. Il vint à un moment où je devais pousser ma vitesse d'esquive à un haut niveau. La lumière elle-même n'était plus assez rapide pour montrer nos mouvements, et nous parûmes invisibles.

Une erreur d'inattention de ma part me coûta chère. Nous fûmes de nouveau visible après qu'il m'est donné un coup décisif. Je poussais sur mes jambes pour m'éloigner de lui, ne baissant plus mon attention, me préparant à le voir débarquer de n'importe où. Je ne pouvais effectivement pas m'acharner à un combat au corps à corps, sa technique de téléportation lui donnait un trop gros avantage, et je ne voulais pas me desceller et me transformer pour cet adversaire là.

Mon énergie, je l'accumulais dans ma peau. Elle scintillait légèrement, presque imperceptiblement. Mon adversaire n'y fera pas attention, et me donnera un coup à la première occasion. Je sentis une légère pression dans mon dos, suivit d'une détonation. L'énergie accumulée m'avait protégé de son coup et renvoyé à lui. J'enroulais ma queue autour de sa jambe et le plaqua devant moi avant qu'il est pu se téléporter.

Du côté de Skull, ça bougeait. Tout à l'heure la taille de son adversaire avait subitement grandit. Et maintenant je le voyais se ramener vers moi, non seul.




Revenir en haut Aller en bas
Dieu

avatar

Skull
Dieu

Nombre de messages : 447

Age : 22

Date d'inscription : 23/12/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 114.450
Niveau: Niveau 126 (120+1+5)



MessageSujet: Re: [Pv Zuria] Le monstre des Cold   Lun 20 Aoû - 15:12



    » Un avant-goût :.


    C'était incroyable, le mutant, doté d'un corps vieillit possédait une réserve de kihoha et de techniques quasi infini. Ce dernier ne nous lâchait pas d'une semelle, et malgré le fait de s'être engouffré dans le sous sol qu'Esna avait crée lors de son attaque, le violet devinait nos positions et nous bombardait coûte que coûte.



    "Indigo n'est pas loin, j'espère qu'ils ne sont pas trop épuisé l'un sur l'autre."

    Elle était essoufflé, enfin. La violette avait lâché son épée pour me porter sur son dos, me considérant comme une arme un peu plus efficace et moins handicapante que son énorme épée, qui l'empêchait de se déplacer rapidement. Et il le fallait pourtant, courir vite, surtout lorsqu'on avait Ginyu au cul. Ce dernier projetait de nous tuer pour prendre possession d'un de nos deux corps avant la fin de ma technique, il nous restait une quinzaine de minutes à tenir, et après, son âme retournerait soit dans mon corps, soit au néant, quoi qu'il en soit, il fallait survivre coûte que coûte, pour justement déclencher de pile ou face que le destin allait nous offrir par la suite.

    "A qui la faute ? Pourquoi m'avoir attaqué sans raison ? Tu dis que c'est la famille Nokatis qui t'a envoyé.."

    La violette s'arrêta dans sa course, le plafond se mit à vibrer, si fort qu'il finit par céder. Des tonnes de roches s'écroulèrent sur nous, nous enfonçant encore plus dans le sous sol. Cette situation me rappelait mon affrontement contre Syn et ses créatures. Après tant d'années, l'expérience avait fini par retrouver son protecteur et l'avait protégé à son tour, face à moi et le reste des Unknowns. C'était une belle histoire, mais ce que vous ne savez pas, c'est que sans mon aide, Ashigaru allait sans doute finir fou ou tuer avant même que je ne le sauve. Ginyu était maintenant libéré et voulait à tout prix mettre la main sur Ashigaru, mais il n'y avait pas que lui, Esna aussi.. Elle le connaissait, et m'a dit dans le passé vouloir prendre le contrôle de l'univers, elle a voulut le prendre comme chien-chien à ses côtés.

    "Je ne devrais pas te le dire, mais comme on a une chance sur deux d'y passer autant être franche. Après la trahison d'Isis envers la famille Nokatis, ces derniers m'ont proposé à moi et Indigo de traquer cette dernière et de leur rapporter sa tête.. Après, j'aurai ma place dans la famille d'après eux, mais j'en ai rien à foutre, je veux juste voir Isis mourir."

    Il restait donc des Nokatis en vie ? C'était étrange car jusqu'ici, j'étais tombé que sur les déserteurs. Soit cette Esna me mentait, soit il restait donc un cercle restreint.. Un cercle sur lequel ni moi ni Ginyu avons pu mettre la main dessus.. La bâtarde allait donc être ma clé, il me fallait les rencontrer et les décimer un à un, et prendre leurs pouvoirs..

    Pour en revenir à l'action, avec les éboulements des rochers du sous sol sur nous, nous étions maintenant bloqué dans le souterrain, étant condamné à marcher à l'aveuglette pour ne pas attirer l'attention du violet.

    "Toi aussi tu es donc contre eux.. Tu es comme nous, tu veux tous les voir mourir pour ce qu'ils t'ont fait. C'est assez marrant car, on se bat tous les uns contre les autres plutôt que de s'entre aider. Ça montre bel et bien notre asociabilité. Il y a mille ans, alors que j'étais un jeune homme, j'avais passé toute mon enfance dans les souterrains de cette planète.. Puis quand j'eus envie de voir le jour et de sortir, je fus assassiné par le roi Namone à cause de la couleur de mes yeux qui était reliée à une vieille légende. Quant à Ginyu, je pense que tu connais déjà son histoire, gamine."

    "Je vous ai enfin trouvé ! Brûlez donc !"

    La chaleur.. Elle avait grimpé tout un coup. Alors que la silhouette de Ginyu que j'avais aperçus durant son discours disparu subitement, des flammes jaillirent du sol, nous amenant à sortir du souterrain pour être à la portée de notre adversaire.

    "Kaimetsu !"

    Une immense sphère de Kihoha sortit des mains de Ginyu, se dirigeant droit sur nous. Alors qu'on était sur le point d'être désintégré, je tandis mon gant gauche devant moi, concentrant toutes mes forces restantes.

    "Disparais !"

    Un flash blanc, puis plus rien, si ce n'est que mon bras gauche qui tomba au sol, complétement déboité de l'effort. Sans Ginyu dans ma tête, j'avais récupéré pas mal de capacités que je pensais à jamais disparue, comme les absorptions d'attaques que j'avais utilisé contre le mutant à deux reprises jusqu'ici, pour lui arracher la victoire.

    De loin, j'aurai été assez marrant à voir. Il ne me restait plus que la tête et mon bras droit de valide, posé à la va vite sur les épaules robustes d'Esna. L'ancien Empereur atterrit au sol suite au nouvel échec de son attaque, son expression était neutre, elle ne dégageait rien.

    "Je sais sentir les puissances.. Tu n'es qu'un vulgaire clone."

    Un clone ?! Alors où était le vrai ? Le restant de mon corps fut projeté au sol suite à la secousse, de là, je pouvais voir les deux ennemis batailler violemment au corps à corps. Chacun tournait autour de l'autre rapidement tout en assénant une multitude de coups, c'était assez impressionnant pour quelqu'un comme moi, qui avait toujours fuis les corps à corps. L'affrontement était si intense entre les deux qu'ils finirent par monter dans les airs petit à petit, ne s'occupant plus que jamais de l'autre.

    Ne pouvant plus agir pour aider Esna, je préférais ramper comme une larve vers le lieu où bataillait Zuria et Indigo, ils étaient trop loin, j'allais jamais les atteindre à cette vitesse là. Je laissais tomber la tête sur le sol, soufflant suite à mon effort, putain qu'est ce que j'étais faible..

    Un énorme cyborg se tenait au dessus de moi, fait de tout en gris, il avait de nombreux circuits qui dépassaient de partout et semblait être assez mal au point.. Mais qui était-ce ? Ma tête décollait du sol, il me plaça sur son énorme dos robotique, il faisait deux mètres de haut au moins.. un titillement me fit comprendre.. Je connaissais ce cyborg.

    "Anhor ! T'as.. t'as survécu pendant tout ce temps ?"

    "Même sans tête, un Cyborg survit encore et encore si il possède ses données dans le bas du dos. Je t'ai toujours demandé pourquoi tu me les avais fourré là, mais maintenant je comprends mieux."

    Alors qu'il se mit à décoller du sol, je lui indiquais la position à atteindre, celle où le Cold était encore aux prises avec Indigo, l'associé de la Nokatis. Nous arrivons sur les lieux en un instant, l'immense robot s'approchait sans craindre les deux combattants, Zuria maîtrisait Indigo, bien fait pour sa gueule.

    "Je ne veux pas vous stresser mais.. On va dire que l'on est obligé de faire cause commune maintenant, Ginyu est de nouveau parmi nous et nous réduit en charpie les uns après les autres. Il faudrait vite se mettre en route avant que ta chère compagnon ne meurt, Indigo."

    "C'est l'heure de ma revanche surtout, Ginyu a l'air faible, et terriblement vieux.. Ça m'amuse déjà !"

    "Je me demandais bien pourquoi je ne pouvais pas activer ma transformation à la différence du Cold, c'est Ginyu qui empêche cela.. Bon, éliminons le ensemble, ensuite nous partirons."

    Oui, c'est ça traître. Alors que nous allons nous élancer vers Ginyu, un corps tomba du ciel à nos pieds, Esna. Ginyu atterrit lui aussi à son tour droit devant nous, il regarda avec étonnement le Cyborg qui me portait.

    "Toi ? Anhor.. Isis t'a tué sous mes yeux.. Même revenant d'entre les morts tu continues à servir Skull ?"

    "Je ne le sers pas abrutis.. Lorsque je te disais que Skull m'avait donné une vie, c'était parce qu'il avait retrouvé ma dépouille et a fait en sorte de me robotiser pour me garder en vie.. La première fois, c'est les Nokatis qui m'ont mit en pièces pour trahison.. La deuxième c'est de ta faute. Il est temps de régler nos comptes.."

    "Ahaha.. Tu as raison, mais quinze minutes sont passées et.. Il est temps de m'emparer d'un nouveau corps !"

    Un flash blanc nous éblouit de nouveau, le corps de Ginyu disparut.. Derrière nous, une aura violette nous projetait en arrière.. Si ce n'était pas moi, ni Anhor, ni Indigo.. Alors c'était.. Zuria ?!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Zuria
Extraterrestre

Nombre de messages : 132

Age : 22

Date d'inscription : 09/10/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 19.550
Niveau: 90 (85+5)



MessageSujet: Re: [Pv Zuria] Le monstre des Cold   Lun 20 Aoû - 19:13



Mon combat contre Indigo se déroulait à mon avantage. Je ne me risquais pas au corps à corps, sachant très bien que la technique de déplacement instantanée de ce dernier lui donnerait l'avantage. Venant de le mettre au sol, je pus voir Skull démembré arriver sur une sorte de Cyborg. Il lui manquait aussi des éléments à cette machine.

 « Je ne veux pas vous stresser mais.. On va dire que l'on est obligé de faire cause commune maintenant, Ginyu est de nouveau parmi nous et nous réduit en charpie les uns après les autres. Il faudrait vite se mettre en route avant que ta chère compagnon ne meurt, Indigo. »

Ginyu... Ainsi le commando de mon frère serait de nouveau parmi nous. Un être abominable, peut-être pire que mon Freeza, et aussi incroyablement plus puissant d'après ce que j'avais pu ouïr. Le cyborg semblait insinuer le contraire, mais je n'y pense pas trop. Je me demande comment réagirait Ginyu à ma vue. Je ressemble beaucoup à Freeza, son ancien maître. Encore une fois je vais devoir affirmer qui je suis et ne pas me confondre avec mon stupide frère.

A quatre contre lui, nous devrions pouvoir en terminé avec ce démon. Ginyu les avait suivi de prêt. Un corps encore fumant tomba devant nous, il semble que ce soit la Nokatis qui ait décidé d'affronter Skull. Elle n'aura pas fait long feu.

Le cyborg et le mutant se connaissaient. Après avoir échangé quelques paroles de courtoisies... Si on peut dire. Ginyu affirma qu'il lui fallait un nouveau corps. Cette technique d'échange de corps, bien pénible technique pour nous. Son regard se porta sur moi, et à ce moment je sus que ce n'était pas bon. Je voulais m'écarter et éviter toute tentative d'échange de corps avec moi, mais j'étais comme immobilisé par son aura. Un flash blanc illumina toute la zone, et je ressentis une sensation étrange. Jamais j'avais ressenti ça, comme quelque chose qui pénétrait dans mon esprit, ma tête, qui me poussait pour prendre le contrôle. Je ne pus résister, et devint passif à mon corps.

Je n'avais plus le contrôle de rien. Mon aura explosa, repoussant les autres. Ma main se leva et mes yeux la contemplèrent. Je pointai maintenant mon doigt en direction d'Indigo, et accumulant de l'énergie en masse pour tirer un rayon. Le rayon rouge et très lumineux fonçait à grande vitesse dans sa direction. Je pensais qu'il n'allait pas avoir le temps de l'esquiver. Le rayon sembla le percuter et provoqua une explosion. La puissance s'était exercée sur une petite étendu, mais avec beaucoup de violence. La poussière et la caillasse remontait en forme de champignon. On put voir Indigo se téléporter aux côtés des autres. Il avait réussi à l'esquiver. Une chance pour lui, car ce type d'attaque est d'habitude trop rapide pour être esquivé, même avec la téléportation. Si cet abruti de Ginyu qui était dans mon corps n'avait pas fait un mouvement aussi long avant de lancer l'attaque, il l'aurait certainement transpercé.

* Tu penses pouvoir contrôler à la perfection mon corps ? Je vois bien que non ! Ils se mettront tous contre toi, et tu perdras. *
* Un Cold n'est pas si difficile à contrôler, leur corps est même plutôt limité, je ne peux pas ressentir les puissances. Je dois me servir un vulgaire scooter, qu'est-ce que c'est rabaissant, enfin pour toi. *

 « Un Cold, C'est vous qui m'avez contrôlé dans l'ombre depuis toutes ses années.... TRANSFORMES TOI ! »

Mon corps.... NON ! Il me descellait ! Mes membres prirent du volume, et bien que je n'avais pas le contrôle, je ressentais quand même la douleur. Mes cornes blanches se teintèrent de noir, se courbèrent et grandirent un peu plus. Ginyu pourrait faire beaucoup de dégât en étant sous ma forme présente. Il se jeta sur le cyborg et l'attrapa comme un enfant attrape son jouet. Il attrape le squelette qui s’agrippait du mieux qu'il pouvait, et le balança plus loin comme pour retirer un parasite.

J'étais prêt à infliger des terribles coups de fureur contre ce cyborg mais celui-ci tira un rayon peu puissant dans mon visage. Quelle douleur, sans pouvoir faire quoi que ce soit. Je reculait, me frottait la tête. Ginyu, en colère, donna un puissant coup de pied et envoya le cyborg valdinguer plus loin. Je tendais maintenant ma main en sa direction, formant une boule rouge. J'allais lancer un boulet de canon ! Ce cyborg bien que résistant ne pourrait pas y survivre. Je voulais absolument que quelqu'un intervienne, moi je ne pouvais rien contrôler ! Quelle frustration de ne pas pouvoir contrôler son propre corps...



Revenir en haut Aller en bas
Dieu

avatar

Skull
Dieu

Nombre de messages : 447

Age : 22

Date d'inscription : 23/12/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 114.450
Niveau: Niveau 126 (120+1+5)



MessageSujet: Re: [Pv Zuria] Le monstre des Cold   Mer 22 Aoû - 18:38



    » L'après-combat :.


    Les dieux sont des êtres divins car ils sont impitoyables, ne pardonnent pas, restent objectif, et font régner la loi qu'ils ont crée eux même coûte que coûte, quitte à y laisser la vie. Cette petite phrase, je l'avais appris lors de mon enseignement pour devenir un "bon dieu". Bon dieu.. Qu'est ce qu'être un bon dieu ? Ne devenons pas dieu justement à la base, nous sommes un être pur et sélectionné par le talent des Kaioshins pour régner sur l'univers ? Pour éviter les débordements, les guerres et les massacres ?

    Et aujourd'hui, pour éviter les nouveaux massacres à venir et venger les derniers qui ont été surement commis dans l'univers, par Esna ou même Indigo, le seul moyen était de les tuer.

    C'est sur, conspirer secrètement contre eux c'était bien facile, surtout que j'étais dans un état encore plus pitoyable que Anhor après trois ans de court-circuit. Et puis, il y avait encore Ginyu qui posait problème.. Mais justement, j’espérai qu'ils s'entretuent entre eux, laissant le pauvre Zuria retrouver son corps.

    Alors que Zuria, sous l'emprise de Ginyu s'était transformé, le restant de mon corps avait roulé au sol lorsque Anhor avait été saisit brusquement par le monstre qu'était devenu le Cold. Je n'avais jamais vu ses frères Freeza et Coola en action, mais ils devaient sans doute être aussi puissant que ça, effrayant.

    Mon bras droit et plus précisément mon fidèle gant en fer s'accrochait sur le sol, rampant le plus possible pour tenter de trouver un allié. Le combat autour de moi était flou, très flou, ma tête tournait, les bruits se cumulaient sans avoir de réel impact, ma vue me jouait des tours..

    Lorsque Anhor me prit dans ses mains de nouveau, me permettant de voir ce qui se déroulait de nouveau.. je fus étonné de voir Esna de nouveau debout.. Elle avait l'air en meilleur état qu'avant, enfin presque.. Elle avait une corne qui lui avait transpercé l'ensemble du bassin, derrière eux se trouvait Indigo, lui aussi gravement blessé au bras.. celui ci était ensanglanté, en plus de pendouiller comme le faisait mon bras gauche cassé avant sa chute au sol.

    Un détail avait attiré mon attention, c'était le fait que tous se soient subitement arrêté, comme ci que l'on aurait bloqué le temps. Zuria respirait fortement, de fortes émotions se dégageaient de lui. Ginyu était donc partit on dirait.

    "Anhor regarde.. On dirait bien que ce n'est plus Ginyu qui contrôle le corps de Zuria."

    "En effet, le temps a dissipé Ginyu, son esprit est réellement mort maintenant."

    Du soulagement, voila ce que je ressentais. Et je pense qu'il en était de même pour mon camarade Anhor. Cependant, il fut de courte durée lorsqu'on aperçut Indigo reculer petit à petit, tremblotant de partout.

    "T'as tué Esna.. T'as tué Esna.. T'as tué Esna.."

    Tandis que le corps d'Esna tombait lourdement au sol, se détachant des énormes cornes de Zuria, Indigo se ruait sur le Cold, la main droite étant enveloppé d'une aura décuplant sa force.. Il allait tuer Zuria !

    Avant que je ne puisse agir, mon associé Cyborg me saisit tout en se ruant entre Zuria et Indigo, puis il bloqua l'attaque de notre adversaire en interposant son bras mécanique.

    "Tu vas le payer.. Monstre !"

    Le choc fut douloureux pour les oreilles, et aussi pour mon ami Anhor, qui peinait à cacher sa douleur suite à l'attaque d'Indigo. Ce dernier, exténué par tant de controverse et la perte de son allié, recula de nouveau, avant de disparaître comme il sait si bien le faire, se téléportant je ne sais où, mais très loin de nous en tout cas, puisque sa puissance n'était plus présente sur la planète.

    Après l'effort, le réconfort. L'immense Cyborg se posa au sol, aux alentours de Zuria tout en me tenant dans ses mains. Il y avait toujours la dépouille d'Esna allongé au sol, encore saignante du coup de corne qui l'avait achevé.

    "Hey toi là bas.. Tu vas bien rien de cassé ?"


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Zuria
Extraterrestre

Nombre de messages : 132

Age : 22

Date d'inscription : 09/10/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 19.550
Niveau: 90 (85+5)



MessageSujet: Re: [Pv Zuria] Le monstre des Cold   Ven 24 Aoû - 18:32



C'était mon corps, ma propriété, je l'utilisais ma naissance. Et ce n'est pas de Ginyu, qui l'avait en sa possession de puis quelques minutes, qui allait y faire la loi. Sa main, chargeant un boulet de canon et était pointé vers le cyborg. Je parviens tant bien que mal à imposer mon autorité sur mon corps.

* Ginyu... C'est … MON... CORPS !! *

Mon bras se dévia, et tira cette boule en direction de personne. L'esprit de Ginyu commençait à montrer des signes de faiblesses, sa disparition se rapprochait. A l'intérieur de moi, nos deux esprits étaient en lutte acharnée pour essayer de reprendre le contrôle. Le mutant était si puissant ! Je ne pouvais pas reprendre mon corps entièrement, et seulement faire des actes isolés quand il ne fait pas attention.

 * Je suis plus fort que les Cold désormais, c'est vous maintenant qui seraient sous ma domination. *
* Tu n'as pu devenir puissant que grâce aux saïyens. Sinon tu serais toujours sous le joug de mon frère. *

A ce moment, son esprit comprima fortement le mien, m'empêchant de pouvoir rester conscient. Au bout de quelques instants, je pus de nouveau voir ce qu'il se passait. Je fonçais droit vers Esna, mes cornes pointues et tranchantes en avant. Elle était déjà mal en point, mes cornes qui se plantèrent dans son ventre finirent le travail. Je relaissais tomber son corps, giclant de sang. Sur mes cornes coulait ce même sang.

Ginyu s'acharna ensuite sur Indigo, allant trop rapidement sur lui pour qu'il puisse avoir la réaction de se téléporter. Il donna un puissant coup de pied sur le côté, brisant quelques os, et l'envoya traîner sur le sol sur plusieurs mètres. Je sais que cet Indigo m'avait attaqué auparavant, et que je devrais laisser Ginyu le tuer. Ce n'est pas ma politique, malheureusement pour Ginyu. J'aurais aimé savoir pouvoir m'avoir attaqué avant.

Je plongeai en avant pour attaquer Indigo. J'usai de toutes les forces de mon esprit pour me stopper. Je tombai au sol, mon visage affichant une facette de douleur. La puissance de Ginyu diminuait de seconde en seconde, il disparaissait ! Je reprenais peu à peu le contrôle de mon corps, pouvant ressentir certaines sensation que j'avais perdu.

Je n'avais pas encore tout récupéré, qu'Indigo me fonça dessus, implorant que j'avais tué Esna. Le cyborg s'interposa et stoppa son attaque. La détonation qui en suivit faisait assez mal à entendre. De la poussière se souleva sous le choc. Je vis que le cyborg avait du mal à masquer sa douleur.



PC mort...
Revenir en haut Aller en bas
Sayans

avatar

Veguito
Sayans

Nombre de messages : 853

Age : 22

Localisation : Albi

Date d'inscription : 08/08/2010


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 104 450
Niveau: 89



MessageSujet: Re: [Pv Zuria] Le monstre des Cold   Dim 26 Aoû - 18:46



    --- Le monstre des Cold ---
    1 - Cauchemar.


    Veguito courait, il se trouvait dans un endroit entièrement noir, il ne voyait rien. Mais il tentait de regarder autour de lui. Sans espoir. Aucune image, aucun son, à part celui de ses pas, qui se répétait dans l’écho. Où se trouvait-il ? Il n’en avait aucune idée, pas même de la façon de comment il avait atterri ici. Puis il entendit son nom, d’une voix qui lui semblait familière. Il se retourna et vit un grand être vert, portant une cape et un turban blanc et un kimono violet. C’était Piccolo. Il était vivant ?! Le Namek regardait son ancien élève d’un air sévère. Veguito se mit à courir vers lui, la main en avant, mais l’image de Piccolo se recula, jusqu’à ne plus apparaître dans le champ de vision.

    Le Saïyan s’arrêta de courir, puis il entendit à nouveau son nom, mais cette fois-ci, c’était un petit être violet sans réel forme. C’était Méty, son deuxième maître, mais lui aussi disparut. Et un autre être apparut. Bardack. Il ne parla pas. Il jetait un regard de colère envers Veguito. Puis ses cheveux s’élevèrent et passèrent blonds, et ses iris devinrent turquoises. Il prit son élan, et fonça sur Veguito, mais il lui passa au travers. La cible se retourna et vit que le vrai but du Super Saïyan était une silhouette qu’il connaissait bien. Freeza. Il riait de manière sadique, puis sa peau passa au rouge, et le reste se modifiait aussi. Désormais il ressemblait à Zuria. Mais Bardack le fit disparaître d’un seul coup. Une fumée se forma à la place, puis qui s’assembla pour devenir un grand être violet cornu. Ginyu. Il riait bien fort. Bardack disparut à son tour. Puis Ginyu devint géant. Il n’arrêtait pas de grandir, puis il avala Veguito.

    « Waaaaaaah !!! »


    Le Saïyan haletait. Il respirait fort et son cœur battait à toute allure. Il était tout transpirant. Il regarda autour de lui. Il se trouvait torse nu dans son lit. Un cauchemar. Tout ceci n’était qu’un cauchemar alors. Que lui arrivait-il ? Pourquoi était-il autant tourmenté ? Cela s’était passé tellement d’années en arrière. Etait-il finalement incapable d’oublier ? De passer à autre chose ?

    De toute façon, il n’arriverait pas à se rendormir, alors il sortit du lit, et s’habilla. Il avait pris les vêtements poussiéreux qui se trouvaient dans le château et les avaient nettoyé. Désormais il portait une chemise blanche à manches longues et un long pantalon noir. Soudainement, il eut un déclic. Il repéra des énergies, non loin d’ici. Séléna étant absente, ce n’était pas elle. De plus, il y en avait plusieurs. Il crut en reconnaître certaine. Puis l’une d’entre elle le fit trembler et suer. Impossible. Il ne pouvait pas être encore en vie.

    Pour ne pas perdre de temps, le Saïyan se rua vers la fenêtre et s’envola par cet endroit. Les énergies étaient proches de la grande tour qui était visible de chez lui. Comment ne les avait-il pas remarqués avant ? Peut-être que tout ce flux d’aura était la cause de son cauchemar. Quand il arriva sur les lieux, tout était terminé. Il vit trois personnes : une femme violette, apparemment morte, un énorme corps cybernétique, qui portait en guise de tête… Skull ?! Ce crâne aux yeux lavandes… Oui, ça ne pouvait-être que lui. Que s’était-il bien passé ? La troisième personne était inconsciente, mais un frisson parcourut Veguito en le voyant. Freeza sous sa deuxième forme ?! Non… Ce n’était pas lui. De toute évidence, il devait s’agir de Zuria. Quel genre de combat les Unknows avaient-ils mené ?

    Veguito se rapprocha de Skull et Zuria en courant, complètement ignorant des précédents évènements. Il se mit à genoux à côté de Zuria, dans la même transformation que Freeza, ce qui avait tendance à le révulser, mais il combattit sa peur et pose sa main sur le mutant. Après tout, c’était lui qui lui avait sauvé la vie l’autre fois.

    « Zuria ! C’est toi ? Que t’est-il arrivé ? »


    Sans même attendre une réponse, le Saïyan leva la tête vers Skull.

    « Qu’est-ce qui s’est passé ici ? Qui est cette femme là-bas ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://veguito.wifeo.com/
Dieu

avatar

Skull
Dieu

Nombre de messages : 447

Age : 22

Date d'inscription : 23/12/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 114.450
Niveau: Niveau 126 (120+1+5)



MessageSujet: Re: [Pv Zuria] Le monstre des Cold   Lun 27 Aoû - 19:29



    » Sauvetage dangereux :.


    Veguito. Le Redeyes avait rejoint notre clan suite à notre combat contre Syn, et particulièrement grâce à Zuria Cold, avec qui l'individu s'était lié d'amitié. Il avait les cheveux en coiffé en pétard comme d'habitude, je remarquais que ces derniers avaient un peu poussé, rendant sa coupe un peu plus négligé que d'habitude. Le Saiyen s'était à peu près adapté aux conditions de la planète, prenant un peu moins soin de lui, la misère de Celestia nous ouvre les yeux, c'est vrai.

    "Qu'est ce qui s'est passé ici ? Qui est cette femme là-bas ?"

    Les pupilles rougeâtres du Saiyen avaient tout de suite détecté la source de tout ce sang à terre, il y en avait tellement que mon masque en était trempé, du sang vert de la Nokatis. *Trop supérieur pour saigner comme tout le monde ceux là, faut qu'ils se distinguent même dans la mort.*


    Maintenant que mon blocage des capacités était désactivé, par le peu de Kihoha qui me restait, je déclenchais une sorte de brume dans la place, aveuglant chacun des individus autour de nous, je ré-apparus en parfait état dans une brise de vent balayant toute la brume que j'avais engendré. Mes gants et mon masque en acier.. Seuls eux étaient encore souillés par le sang.

    Pour une fois, je ne portais pas de cape sale, poussiéreuse et crasseuse. Fini les trous, le teint sale et lugubre que je lui donnais. Une belle cape de couleur blanche me couvrait jusqu'aux pieds, comme pour signifier un renouveau, une renaissance.. Ginyu était enfin partit, mon côté sombre aussi, me laissant seul pour régner et faire la justice comme bon me semble.. Les Kaioshins ne m'avaient pas ressuscité pour rien.

    Voyant que je ne me souciais ni de Veguito, ni de Zuria, le Cyborg Anhor s'avançait vers le Saiyen, comme pour lui signifier qu'il était en mesure de lui répondre, de sa voix robotique émanant de son corps.

    "C'est trop compliqué pour toi cette histoire, si tu veux pour faire simple.. Ginyu, notre ancien ennemi a refait surface en nous possédant, nous obligeant à nous battre les uns contre les autres.. Le jeune Cold a alors choppé la transformation de Ginyu, celle qui te fait devenir complétement cannibale, il faut l'abattre Skull, il ne peut même plus nous répondre."

    Achever Zuria.. Hors de question. Même si il représentait un danger pour nous maintenant, je ne pouvais pas me permettre ça, pas en tant que Dieu.

    "Anhor. Je n'abattrais pas un allié, même si il représente un danger pour ma vie.. Après tout, lorsque j'étais en danger, il n'a pas hésité à intervenir pour moi."

    "Surveille le tout de même. En attendant, toi le nouveau.. Aide nous, on doit s'occuper d'Esna, la femme à moitié morte au sol.. Après tout c'est un Nokatis, même quand son corps ne fonctionne plus son âme vit encore, essayons de la soigner."

    Encore une mauvaise idée, Anhor n'avait décidément pas changé.. A un point peut-être, Anhor me parlait comme à son égal maintenant, et plus comme à son maître, il était vrai qu'à l'époque il me respectait bien plus qu'à présent, mais bon.. J'avais sauvé sa vie.

    "Je peux soutirer des informations à cette femme rien qu'en posant mes mains sur ses yeux pour les lui ouvrir, inutile de la maintenir en vie."

    "Tu n'as pas l'air de comprendre, Skull. Cette femme a un pouvoir incroyable, bien plus élevé que nous.. Tu l'as entendu, c'est elle qui a gardé Ashigaru sous sa botte et qui l'a terrifié pendant des mois ! Je me suis rendu sur Nagéis avant d'atterrir ici, elle haït les Nokatis tout comme nous, autant faire cause commune."

    Je dois reconnaitre qu'il n'avait pas tord ici, mais par contre, le fait qu'il lui manquait une tête et qu'il possédait une voix robotisé m'empêchait de savoir ce qu'il pensait réellement d'Esna, voulait-il la ressusciter pour se servir de sa puissance pour notre "cause", ou bien pour la sienne, son but personnel.

    Je pris le temps de réfléchir quelques secondes, lui demander directement aurait été un manque de respect envers lui. Je préférais alors rester sur ma logique, chaque Nokatis n'hésite pas à se servir des gens pour arriver à leurs fins, Anhor n'échappait pas à la règle, il était aussi cruel et manipulateur qu'eux, mais il était sous mon autorité, ce qui lui empêchait de faire ressortir ce côté méchant.

    Mais en parlant d'autorité, je fus surpris du fait que ce soit elle qui m'ait éloigné Ashigaru de moi sur Nagéis, elle a donc un lien avec lui, et est même plus forte, pas étonnant vu sa démonstration face à moi tout à l'heure.

    Puis après tout, Esna, Anhor, Ginyu sans sa mémoire, Fushina, Isis, Seth.. Tous les Nokatis que j'avais connu voulaient se voir mourir les uns les autres, pour hériter du vrai pouvoir.. J'ai donc compris, il voulait se servir des sentiments d'Esna pour en faire une arme, Anhor n'était pas un être juste, il fallait l'éliminer dés que possible, lui et Esna.. Je les tuerai une fois que j'aurais mis la main sur Ashigaru.

    "Pas bête. Veguito, toi tu as toute ton énergie, donne en à la femme à terre, tu vas voir elle va faire comme Fushina sur Namek, même avec des membres broyés elle avait réussit.."

    Je préférais éviter de rappeler la mort du Namek nommé Deck, j'avais vu qu'il était très proche de Bardack, et donc un peu de Veguito, assez pour lui faire couler quelques larmes le moment venu. Pour en revenir à l'action, la situation ne devait pas être évidente pour le Redeyes, il devait s'approcher de la dépouille de la Nokatis pour lui donner de l'énergie, mais que fera-t-elle une fois qu'elle pourra de nouveau se servir de son corps ? Tenter un suicide en s'explosant avec nous, ou bien..


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sayans

avatar

Veguito
Sayans

Nombre de messages : 853

Age : 22

Localisation : Albi

Date d'inscription : 08/08/2010


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 104 450
Niveau: 89



MessageSujet: Re: [Pv Zuria] Le monstre des Cold   Sam 1 Sep - 22:03



    --- Le monstre des Cold ---
    2 - Brûlure.


    Skull se sépara du grand corps cybernétique, et après avoir disparu quelques secondes, il refit surface, entier, et dans un nouveau style. Il ne portait plus ce noir qui lui donnait un air lugubre, louche et effrayant. Il avait beau rester un squelette, cette parure blanche lui donnait un aspect quelque peu… angélique. On ne pouvait presque plus le reconnaître, vêtu ainsi.

    Soudainement, un flash blanc eut lieu. Une vision du passé. Elle ne dura que quelques secondes. Tout ce que put voir le Saïyan, c’était un homme hurlant de tous ses poumons, subissant le feu interminable de Démons acharnés. Jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien de sa chaire.

    Retour à la normale. Le Saïyan ne comprenait pas ce qu’il venait de voir. Qu’est-ce que cette vision du passé voulait bien dire ? Il avait simplement vu un homme lambda se faire tuer par des Démons. Ce n’était pas comme si c’était quelque chose d’extraordinaire. Horrible, mais banal. Pourtant, ses visions avaient toujours eu une signification jusque-là. Quelle était celle-ci ? Qui était cet homme ? Qui étaient ces Démons ? Il n’en avait aucune idée. Mais peut-être serait-il amené à rencontrer l’un d’entre eux dans un futur proche.

    Le corps cybernétique sans tête révéla au Saïyan que Ginyu était de retour, et qu’il avait pris possession de Zuria. L’ancien empereur n’était pas mort. Toujours pas. Pourtant, Veguito l’avait vu mourir. Deux fois. Etait-ce donc impossible de se débarrasser de ce fléau ? Le mutant était dans son cauchemar. Etait-ce une mise en garde ? Une déformation d’une vision ? Le Saïyan frappa sur le sol. Ginyu était un monstre qui avait fait régner la terreur sur l’univers. Il était encore bien pire que Freeza. A propos, le corps sans tête parla d’éliminer son frère. Par réflexe, Veguito se leva et étendit le bras, s’interposant entre le robot et Zuria au sol.

    « Ose. Vas-y. Essaye. Juste pour voir. »


    Mais ce fut Skull qui stoppa celui qu’il nomma Anhor. Ce dernier parla de la femme plus loin, Esna. Il dit qu’il s’agissait d’une Nokatis. Nokatis. Ce nom de race n’était pas inconnu au Redeyes. Il essaya de réfléchir. Où en avait-il déjà entendu parler déjà ? Durant une de ses chasses ? Non, c’était bien plus ancien que ça. Il ne comprenait pas vraiment la conversation, mais il entendit le nom d’Ashigaru. Cette femme avait-elle un rapport avec le mutanisme de son bras ?

    Le chef des Unknows ordonna à sa nouvelle recrue de transférer son énergie sur Esna, en citant le nom de Fushina. Le cœur de Veguito s’arrêta quelques secondes. La dernière fois qu’il avait entendu ce nom datait de plusieurs années. C’était à cause d’elle que Deck… Veguito se donna des claques pour se réveiller, il ne fallait pas se rappeler ce genre d’évènement, au risque d’être à nouveau plongé dans l’angoisse. Donc Nokatis, c’était la race de Fushina. C’était ceux qui possédaient des grands pouvoirs maléfiques. Un peu comme les Drows. Mais ils n’avaient rien à voir. Le Saïyan pointa l’inconsciente du doigt en regardant Skull, les sourcils froncés.

    « C’est le même genre de monstre que Fushina ?! Alors ce serait pas mieux pour le reste de l’Univers de l’achever plutôt ?! »


    Mais de toutes façons il n’avait pas son mot à dire. Sans même attendre une réponse, il alla vers Esna, et mit sa main sur son ventre, et y concentra une petite partie de son énergie. Soudainement, la Nokatis ouvrit les yeux, et un champ d’énergie repoussa violemment Veguito. Elle s’éleva puis s’enfuit rapidement par les airs. Le Saïyan se releva et regarda les deux autres. Il pointa du doigt l’arrière, avec un regard sans réel enthousiasme.

    « Laissez-moi deviner. Je parie qu’on doit la poursuivre. »


Revenir en haut Aller en bas
http://veguito.wifeo.com/
Terrien

avatar

Musashi
Terrien

Nombre de messages : 151

Age : 20

Date d'inscription : 19/07/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 66 700
Niveau: Niveau 52 ( +5 ) = 57



MessageSujet: Re: [Pv Zuria] Le monstre des Cold   Dim 2 Sep - 14:03

Skull : 44.500 xp + 22.250 zenies

Zuria : 14.300 xp + 7.150 zenies

Veguito : 8.800 xp + 4.400 zenies

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Pv Zuria] Le monstre des Cold   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Pv Zuria] Le monstre des Cold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG-Dragon Ball Z :: RPG :: Célestia :: Tour géante-