Bienvenue sur le RPG-Dragon Ball Z de référence ! Bonne ambiance et rpg palpitant garanti!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sayans

avatar

Yasha
Sayans

Nombre de messages : 68

Age : 28

Date d'inscription : 16/08/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 137200
Niveau: Niveau 101



MessageSujet: A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]   Sam 29 Sep - 18:05

Alors que je venais d'accomplir ma mission pour le compte d'un puissant client, je tentais de me reposer dans ma capsule qui se rendait vers une nouvelle planète que je n'avais pas encore explorée. Dans ma tête, les interrogations défilaient, je me demandais qui me surveillait et pouvait souhaiter ma mort. Je repensais alors à Hakai, le saiyen ne nous avait pas rejoint et nous avions dû partir sans lui... Je me remémorais les derniers évènement et l'apparition surprise du fantôme d'Arisa. J'avais appris qu'elle m'aimait aussi de tout son être et qu'elle souhaitait que je survive, je devais donc aller de l'avant et trouver un but à ma vie. Je m'assoupis durant le voyage et connu un sommeil sans rêves. Je me dirigeai inconsciemment vers une des planètes les plus mal famées et les plus dangereuses, la planète Dark. Une planète en ruines qui abrite les pires démons et criminels de l'espace.

Pendant ce temps, sur la planète Dark.
Un groupe de mercenaires discutais sur leurs affaires. Leur marché actuel ne leur rapportait plus beaucoup et c'est sur la suggestion de leur chef qu'ils décidèrent de passer à la capture et à la vente d'esclaves. Un marché propice depuis la catastrophe qui avait chamboulé l'univers et qui permettait de se faire beaucoup d'argent et rapidement. Les êtres vivants étant rares, ils se vendaient à présent à prix d'or. Ils venaient de trouver la solution à leur soucis monétaires et commençaient alors leur traque sur la planète.

Quelques minutes plus tard.
Ma capsule atterris violemment sur la planète dénuée de soleil, je me réveillais une fois sur place et observais les lieux. Je me trouvais apparemment sur une planète plonger dans une obscurité perpétuelle. Après quelques minutes de réflexion, je pus constater que je me trouvais sur une planète assez inhospitalière, une planète dangereuse, la planète Dark. Je parcourais alors les environs et remarquais alors la présence d'un bâtiment non loin de mon point d'atterrissage, une vieille usine qui semblait désaffectée. Je m'y rendais alors pour méditer un peu sur moi même et ce que je comptais faire à présent. En me rendant à l'usine, je pu constater que cette planète aussi était en ruines, décidément, la catastrophe nous avait offert un spectacle déprimant et redondant que l'on retrouvait sur toutes les planètes. Je poussais alors un léger soupir de désillusion dans l'usine en ayant cette pensée. Mon répit fut de courte durée car après que mon soupir ait résonné dans l'usine, des ricanements résonnèrent. Je me mis alors sur mes gardes et ferma mes yeux avant pour me concentrer sur mon environnement et parer les éventuelles attaques. Un coup de pied sauté arriva de derrière moi et je pus l'esquiver en le ressentant, s'en suivi une série de coups que je pu parer sans trop de problèmes. A peine avais-je terminé de parer qu'un autre agresseur surgi au dessus de moi et lança une vague déferlante. J'eus tout juste le tend de dresser mon bouclier saiyen pour l'éviter. C'est alors qu'un troisième m'attaqua sur le flanc droit et fut repoussé par mon bouclier. C'est alors que je fus attaqué par une quatrième personne, un autre démon qui parvint à briser mon bouclier avec une attaque perforante et à me faire tituber. Je sentais en moi la colère monter et mes cheveux commençaient à se redresser par moments. Les quatre mercenaires se ruèrent alors vers moi en même temps, je m'élevais alors dans le ciel et esquivait cet assaut avant de lancer une vague déferlante vers les mercenaires réunis. L'attaque échoua, ils se séparèrent alors et m'attaquèrent par binôme. Malgré mes différentes tentatives et ma colère qui augmentait à force de prendre des coups, je finis par être dépassé par les attaques puis assommé. Une fois inconscient mon ki diminua de nouveau et mes cheveux qui étaient presque relevés retombèrent. Les mercenaires ne trouvèrent rien de valeur sur moi et me ligotèrent avant de se préparer à m'emporter à leur cachette. Cependant, ils étaient loin de se douter qu'ils allaient recevoir un visiteur impromptu et incroyablement puissant...
Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Ashigaru
Extraterrestre

Nombre de messages : 305

Age : 21

Date d'inscription : 15/01/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 154300
Niveau: Niveau 124



MessageSujet: Re: A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]   Lun 22 Oct - 20:18



    » L’Ange Déchu :.


    Spoiler:
     

    Je venais à peine de me réveiller sur cette étrange planète, où tout était noir, y compris le ciel. Il n'y avait que ce sol gris et cette lumière blanche aveuglante, produite par l'électricité pour nous servir de repaire en ce bas monde.

    J'avais observé rapidement autour de moi pour analyser le contexte de la planète, à vrai dire, je ne la connaissais pas, ou plus plutôt, maudit squelette, si on t'a déjà pris ta peau, je prendrai ton âme une bonne fois pour toute.

    Cette planète avait l'air inhabité, complétement vide. Était-ce que ma zone qui était ainsi ou bien la planète complète était de la sorte ? Je déployais mes longues ailes noires pour décoller du sol, il n'y avait trace de personne autour de moi, où étaient mes soldats ? Où était donc l'empire ? Esna ? Skull même ? Le fait de me retrouver de nouveau seul me produit des frissons, des frissons que je n'avais pas ressentis depuis longtemps, depuis la foi où j'avais décidé de renommer mon épée Mémoire. J'observais celle ci, elle était vêtit d'une couleur bleu claire, identique à celle de mes yeux.

    Un monstre, voila ce que j'étais devenu.. Un véritable monstre mangeur de chair. Je battais des ailes tout en rodant lentement dans le ciel noir de la planète, malgré la fraicheur, malgré le fait d'être seul, j'avais une sensation de bien être qui m'ordonnait de rester errer ici, lentement, tel un oiseau dans le ciel.


    Plusieurs heures défilèrent, ma forme sauvage avait pris le dessus sur moi. Je n'étais plus apte à me contrôler apparemment, puisque je ne pouvais plus redevenir normal, je ne pouvais plus redevenir moi même, j'étais là, coincé, dans cette peau et ses cornes qui n'étaient évidemment pas les miennes. Un individu peut beaucoup changer lorsqu'il se retrouve sur le champ de bataille, et je n'en suis pas l'exception. Croyez vous vraiment que le fait de dévorer des personnes puisse me faire rire ? J'en doute fort, il n'y a que lorsqu'on est sous pulsion que commettre des actes atroces nous fait rire. Et j'étais sous pulsion apparemment, puisque ma peau était aussi noire que le ciel de cette planète, comment qu'elle s'appelait déjà ? Je savais son nom, mais je l'avais oublié.

    Je m'arrêtais à la vue d'une usine, immense, qui me réjouissait dans le fait qu'il y avait un peu de vie sur la planète. L'usine paraissait, de mon point de vue, sale, délabrée et assez malsaine.

    Du bruit se fit entendre, plusieurs cris, plusieurs bruits d'os brisés, il n'y avait pas de doute, un combat se déroulait dans l'usine. J'atterris au sol de suite, remarquant avec stupeur une tonne de corps empilé, tous étaient des démons, bon sang, mais qu'est ce qui se passait ici ? On aurait dit qu'un seul homme s'amusait à briser des tas de crânes, au beau milieu de l'usine.

    Alors que je m'apprêtais à épier la scène discrètement, cinq individus sortirent de l'usine en ricanant sournoisement. Ils tenaient un homme ligoté, était-ce lui qui avait mit tout ce désordre ?

    Les cinq s'arrêtèrent subitement, avant de déposer l'homme ligoté au sol. Tous se mirent en cercle autour de lui. J'essayais de me dissimuler en n’exécutant aucun mouvement, comme ci que je faisais partit du décors.

    "Bien.. Une nouvelle âme à notre actif, saisissez vous du démon noir qui nous observe, juste en face, je m'occupe de son âme."


    Ils m'avaient repéré, pas étonnant. Les quatre individus marchèrent rapidement en ma direction, je leur fis face. Tous étaient identiques, aussi bien niveau vêtement qu'apparence physique. Grand, cornu, rouge, et vêtu d'une capuche noire avec un œil rouge pour motif, mais qui étaient-ils ? Je voulus reculer, pour dégainer Mémoire, mais d'horribles tremblements me submergèrent, ma tête, le mal était si fort que j'avais du mal à tenir debout. Je saisis ma tête à deux mains, me pliant sur moi même, avant se susurrer..

    "J'ai faim.."


    Un bond me propulsa instantanément sur un de mes agresseurs, j'en plaquais deux au sol sans difficulté malgré leurs corpulences colossales. Les deux autres essayèrent de me saisir, mais un battement d'aile suffit pour les repousser.

    C'est alors que je m'attaquais au premier, je lui déchiquetais le torse en enfonçant mes grandes dents pointues sur sa chaire, elles n'en fient qu'une bouchée. Du sang dégoulinait partout, accompagné des cris du démon. Mon menton était recouvert de son sang. Tandis que je passais ma langue pour lécher le sang, je montais ma bouche vers sa gorge.. Si je l'atteignais, il mourrait.

    Malheureusement, les autres colosses me saisirent pour de bon cette fois, me décollant du sol et m’amenant dans leurs bras, les individus se firent un malin plaisir à me rouer de coup, jusqu'à ce qu'un coup de point me propulsa au sol violemment, sous ce ciel noir.

    Je tournais la tête en direction de l'homme inconnu et du "chef" de la bande, qu'est ce qu'il lui faisait ? Un cercle de sang avait été tracé autour de lui, il s'occupait vraiment de son âme ?!


    Mon aura seule suffit pour repousser les quatre brutes loin. Je me redressais instantanément, avant de courir en la direction de l'homme inconnu et de "l'exorciste", ouais, c'est comme ça que je le surnomme vu ce qu'il fait. Je lui fonçais dessus, avant de le saisir par la tête et de m'envoler avec lui. Je gagnais en altitude avant de le projeter au sol brutalement. Il s'écrasa au sol tout en se brisant le dos, vu le bruit de ses os. Un immense missile de Kihoha me toucha en plein vol, m'obligeant à atterrir au sol à mon tour, à côté de l'homme auquel je secourais (sans le faire exprès).

    Une fois de plus, je me relevais sans difficulté. Une machine, voila ce que j'étais, je ne ressentais ni la douleur, ni la peur. Mes quatre adversaires se ruèrent sur moi, j'esquivais plusieurs de leurs coups en bondissant en arrière. J'assemblais du kihoha rapidement dans ma main droite, puis je le lâchais sur eux sous forme de cercle explosif.

    Un violent coup dans la nuque coupa mon élan, je fus projeter au sol comme une merde. J'étais même sonné, putain c'est qu'il cognait fort le con. On me souleva à mon tour, avant de m'amener à côté de l'homme inconnu et me jeter à terre comme lui juste avant.

    "Je vais m'occuper des deux en même temps.. Parfait ! Encore un petit peu d'âme, et nous te ressusciterons !"



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dieu

avatar

Skull
Dieu

Nombre de messages : 447

Age : 21

Date d'inscription : 23/12/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 114.450
Niveau: Niveau 126 (120+1+5)



MessageSujet: Re: A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]   Mar 23 Oct - 21:08



    » L'arrivé fracassante :.


    Dark. Cette planète m'avait déjà marqué dans le passé par son ambiance assez spéciale. En plus d'être lugubre, sombre et obscur, cette planète était peuplé de l'ensemble de mes ennemis, les démons.

    Les démons, quelle connerie. Si on pouvait être Dieu par la parenté, ça pouvait être de même pour les démons. Tout cela n'était qu'une question de socialisation et de reproduction en quelque sorte. Moi, je ne respectais pas ceux qui se proclamaient démons car il était le fils de tel, je prenais seulement au sérieux ceux qui passaient à l'acte, ceux qui prouvaient leur titre par les faits et non par une règle inventée par des fils de faiblards.

    Pourquoi avais-je atterrit sur cette planète ? Pour exécuter ma première mission en tant que Dieu. La jeune femme de Célestia, qui m'avait agressé et essayer de m'assassiner plusieurs fois.. Elle était une chasseuse de démon. Elle était venu simplement pour me demander mon aide à moi, l'effaceur de mémoire comme elle m'appelait.. Enfin, comme ils m'appelaient tous à une époque.

    "Suis moi Skull, celui que je recherche n'est plus très loin."


    Pourquoi je la suivais ? La réponse était vague, assez floue.. Mais allez surtout pas m'imaginer je ne sais quoi. Je suis un Dieu, et mon devoir est de corriger le criminel et de protéger le faible. Je suis l'allié de la justice, rien de plus, rien de moins. Et lorsqu'une chasseuse de monstre me demande son aide, c'est avec joie que je l'aide.. Enfin, il y avait aussi cette lueur en elle qui m'intriguait.

    En plus d'être une Katai, la jeune femme possédait une force assez effrayante. Elle maniait les armes pas comme deux, mais.. Elle n'avait rien à voir avec Ashigaru. Homme qu'elle ne semblait pas connaitre d'après ses dits. Elle possédait un certain sang froid et une concentration qui faisait d'elle un assassin hors pair.

    On ne volait pas dans les airs aujourd'hui, non, on faisait à sa façon. On courait dans les bois, parcourant un nombre gigantesque de kilomètres en une heure à peine.

    Comment s'appelait-elle ? Je ne le savais pas. Je ne connais rien d'elle, à part le fait qu'elle était une Kataï. Ça je le savais, à son teint de peau mate et la couleur jaune d'or de ses pupilles. Elle tuait des démons, mais à la recherche de quoi ? J'avais beau essayer de capter son regard, pas une seule fois je n'avais réussis à la prendre de face. Elle me connaissait, c'est vrai, elle savait à quel point j'aimais m'approprier les souvenirs de mes cibles.

    J'aurai pu la prendre par surprise ou de force, afin d'en savoir un peu plus sur cette personne intrigante. Mais lorsque je dérapais, si je peux appeler le terme comme ça, elle n'hésitait pas à m'attaquer ou prendre la fuite. Deux fois qu'elle était partie.. Deux fois qu'elle était revenue. Quelque chose, une raison bien étrange la reliait à moi, était-ce mon pouvoir ? Ou bien m'admirait-elle ? Non je ne pense pas. Je suis un vil squelette aussi associable que froid, je n'ai rien d'enviable, je ne suis pas un héros, juste un lâche. Avec mon pouvoir, je pourrais refaire le monde, et moi qu'est ce que j'en fais ? Je m'en sers pour m'effacer de la vie des gens et me terrer dans un trou perdu dont je n'arrive même pas à redresser le niveau de vie.

    D'accord, j'étais partie de rien, je n'avais pas un super "Empire" derrière moi. Mais, avec ma capacité, j'aurai pu mieux faire. Si je m'étais dévoilé, si j'avais oser prendre des risques, comme Ashigaru, j'en serais pas là, à suivre une inconnue qui "m'obligeait" en quelque sorte à bosser pour elle, quelle plaie.

    Chose encore plus étrange d'ailleurs, la Kataï ne portait pas d'armures de combat, elle était vêtu d'un simple capuchon marron et d'une fourrure sur les épaules, sans doute pour lutter contre le froid de la planète. C'était de la rigolade pour moi, elle n'avait pas connu Nagéis visiblement la gamine.

    "Et qu'est ce que je dois faire ? Vais-je avoir le droit à une réponse ou bien je vais devoir me contenter de ton silence glaciale, à m'en faire retourner sous terre."


    L'humour lui était inconnu. Enfin, pas totalement, puisqu'elle avait compris mon ironie. Elle n'était pas niaise, mais hautaine on va dire. Elle n'avait même pas pris la peine de sourire ou même de répondre. Elle continua sa route, escaladant les différents obstacles sur son passage.

    "Efface la mémoire aux innocents, je veux juste le chef."


    Le chef ? On avait fini notre trajet apparemment. Mon associée se plaqua contre un mur, on aurait dit une vieille usine désaffectée. Je l'imitais sans attendre, avant de remarquer autour de nous un tas de cadavres empilé. Je lui montrais du doigt en silence, ses yeux s'agrandirent, mais elle n'en laissa pas échapper le moindre son. Son étonnement ne dura que quelques secondes, elle retrouvait son calme en un instant, impressionnant, c'était plaisant d'être en compagnie d'une assassin.

    "Je vais m'occuper des deux en même temps.. Parfait ! Encore un petit peu d'âme, et nous te ressusciterons !"


    Oh. Voila notre cible visiblement. Autour de quatre grands diables cornus, un corps fut jeté à côté d'un autre. Les deux étaient au milieu d'une immense cercle rouge, sans doute du sang. Tandis que notre cible se mit à faire des incantations les plus étranges les unes que les autres.


    Dieu descend du ciel pour être à nos côtés. Dieu descend pour rendre justice.. Mon état d'esprit en fut changé. Des petits tremblements m'animaient au niveau des poignets, je devenais aussi nerveux que puissant. La Kataï se rua sans m'avertir sur sa cible, le tuant d'un coup de poignard instantanément. L'homme tomba raid mort au sol d'un coup, elle l'avait planté au niveau du front, en plein dans le cerveau.

    Je fis mon apparition par la suite. Gisant parmi la poussière, je me mis derrière les quatre démons pour les stopper dans leurs éventuelles contre attaque. Mais les quatre n'en firent rien. Ils restèrent figé par le regard de la Kataï.

    "Aujourd'hui je n'effacerai pas la mémoire.. Je les tue."


    Une seconde me suffit pour passer à l'acte, je "traversais" mes quatre cibles d'un pas lourd. Quatre cadavres se retrouvèrent à mes pieds en l'espace d'un flash blanc. Le jugement divin.. Ma technique devenait de plus en plus coriaces par rapport à la fréquence dont je la pratiquais, impressionnant.

    Je laissais aller mes yeux au sol, pour scruter les deux blessés. Une bête sauvage, un démon d'ici sans doute, et un Saiyen ! Je le reconnaissais à sa peau blanche et à ses cheveux noirs. Je tandis ma main pour relever l'espèce de bête, mais lorsqu'elle agrippa mon poignet de sa force démoniaque, je crus bien qu'il m'avait déboité le poignet tellement que le bougre avait serré fort.

    Il se releva avec mon aide, puis lorsque nos regards se croisèrent, il y eut comme un déclic.. Ashigaru !

    "Je ne pensais pas te voir ici.. Que fais-tu sous ta forme bestiale sur une telle planète ? Tu joues aux héros ?"


    Mon corps disparut pour ré-apparaître accompagnée d'une vague de poussière au dessus du jeune homme à terre, nos regards se croisèrent et.. Yasha qu'il se nommait ! Je lui tandis ma main pour le redresser.

    "Tout va bien Yasha."


    Je le remettais debout malgré ma force minuscule, mais cela suffit pour le relever. Arisa.. J'avais à peine essayer de rentrer dans sa tête que j'avais eu ce nom en tête. Qui était-elle pour lui ?

    "Bon, toi je t'efface simplement la mémoire avec ton histoire de Arisa.. Par contre Ashigaru, héros ou pas, tu ne vas pas me ramener le peuple sur Nagéis massacré.. Je te tue ici et maintenant."


    Un coup de poing bien placé par surprise, voila ce qui envoya de nouveau le pauvre Yasha au sol. Il n'était pas de moi, mais de ma compère qui s'était bizarrement mis en action. Elle avança jusqu'à être à mon niveau, fixant Ashigaru à son tour.

    "Alors c'est toi Ashigaru.. Skull. On le tue."



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sayans

avatar

Yasha
Sayans

Nombre de messages : 68

Age : 28

Date d'inscription : 16/08/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 137200
Niveau: Niveau 101



MessageSujet: Re: A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]   Mar 23 Oct - 22:16

Alors que j'étais inconscient, je sentais mon esprit peu à peu dériver et mes forces s'envoler. J'ignorais qu'un rituel était en train de se produire et que l'on tentait de sacrifier mon âme. Mais pendant cette période d'inconscience, je revivais le drame de vie comme si Arisa cherchais à me pousser à me réveiller depuis l'autre monde en me rappelant un des pires moments de ma vie... Je repris connaissance dans un environnement familier, j'étais toujours dans l'usine désaffectée avec pour seul éclairage quelques néons mais la scène était différente, mes agresseurs avait été vaincus et je me trouvais non loin d'une créature étrange et à côté d'une autant étrange que la précédente.

Nous échangeâmes un rapide regard et je sentis pendant un court instant qu'il s’immisçait dans mon esprit et en retirait des informations, je ne savais pas comment l'expliqué mais ce type avait la faculté de lire dans les pensées et la mémoire... L'être squelettique m'aida à me relever et me posa une question qui me permit d'être sûr de ce que j'avais ressenti.


- "Tout va bien Yasha."

Quatre mots, seulement quatre mots avaient suffit à valider mes craintes. Ce type lisait en moi comme dans un livre, ce qui le rendait d'autant plus dangereux. Je me demandais alors s'il n'avait pas accédé à ma mémoire en me regardant droit dans les yeux. Mais la phrase suivante qui sortit de sa bouche me fit frémir et me contraria fortement.

- "Bon, toi je t'efface simplement la mémoire avec ton histoire de Arisa.. Par contre Ashigaru, héros ou pas, tu ne vas pas me ramener le peuple sur Nagéis massacré. Je te tue ici et maintenant."

De quel droit pouvait-il se permettre de décider d'effacer de ma mémoire tout un pan de ma vie avec celle que j'avais aimé. Cela me fit aussi me questionner sur ce que je serai devenu si je ne l'avais pas rencontrer, mon comportement serait peut être différent et je ne serai probablement qu'un être renfermé sur moi-même et pathétique. Bien qu'elle avait fait peu de choses, elle m'avait donner la force de me lever et de me battre pour survivre et découvrir un but. Alors que mon esprit fulminait, je reçus un coup de poing de la part de la jeune femme à la peau bronzée qui m'envoya de nouveau à terre.
En tombant au sol, un papier tomba de ma taille. Je n'avais pas remarqué que je possédais un tel document sur moi et lorsque j'aperçus le document déplié face à moi, mon sang se mit à bouillir. C'était un mot d'Hakai mais le mot "mort" fut celui qui commença à m'énerver, je me relevais alors et lisais le document sans me préoccuper de la femme qui m'avait quelques instants auparavant frappé.


- *Yasha, quand tu lira ce mot, je serai probablement déjà mort. Je te demande de prendre soin de Nina et d'entrainer mon fils quand il sera né. Je veux que tu fasses de Denkyu, un vrai guerrier capable de réfléchir et pas une brute sans cervelle. Je te fait confiance et compte sur toi. Adieu, mon ami.*

Je ressentais alors pour la première fois une rage intense.Non mais pour qui se prenait-il pour décider pour moi. Il savait que je ne pouvait pas dire nom à cette sorte de testament et que je tiendrais parole mais cela allait me priver de ma liberté pendant un certain temps. Et le fait de devoir m'occuper d'un enfant me perturbait encore plus. Je m'imaginais alors le combat d'Hakai et son sacrifice et cette nouvelle me fit péter un câble. Je n'en revenais pas, il s'était sacrifié pour nous. Pour nous permettre de survivre et de revenir. Alors qu'on ne s'était pas vraiment parlé et que nous ne connaissions pas énormément. Sans le savoir, je pensais les derniers mots à voix basse.

- "Tu t'es sacrifié pour moi alors que tu ne me connais quasiment pas... Et tu me laisses cette tâche à faire ? Je ne serai jamais comme toi... Je ne serai jamais toi... et ne pourrait pas te remplacer... Et comment pourrais-je annoncer cela à celle qui attend ton fils... Idiot... ESPÈCE D'IDIOT !!! JE N'ARRIVE PAS A LE CROIRE !!! TU ME LE PAIERA... HAKAAAAAAIIIII !!!!"

Sur ces derniers mots, mon ki explosa et mes cheveux se dressèrent vers le ciel, j'étais à présent dans une colère noire et ressentait une envie irrépressible de destruction et de combat. J'avais envie de me battre, d'affronter des êtres forts et de passer ma colère sur eux. Même mon regard sur la jeune femme qui m'avait attaqué qui était posé au départ changea, je voulais lui rendre la monnaie de sa pièce à présent. Que m'était-il arrivé pour que je change autant ? Et comment l'autre saiyen massif arrivait-il à gérer ces émotions et ces envies de destruction ? Je me sentais encore loin du niveau du saiyen qui m'avait sauvé... Je revenais alors au moment présent et rejoignis le camp adverse de la jeune femme aux yeux grenats.

D'un pas calme, je me mis à côté du dénommé Ashigaru et regardais la femme droit dans les yeux, en évitant celui de l'être squelettique. Puis je pris la parole.


- "On se calme ! Pour commencer, je refuse d'oublier Arisa. Elle est la seule qui m'a compris et m'a permis d'être ce que je suis aujourd'hui et d'avoir un but, un idéal. Deuxièmement, je ne pense pas que je vais accepter de voir de nouveau quelqu'un mourir sous mes yeux. Je n'ai que trop bien compris la valeur de la vie et même la pire enflure ne mérite pas la mort. Enfin, je vous prie de rester calme car j'ai du mal à canaliser cette transformation et ses nouvelles envies de super saiyen. De plus, je ne pense pas que vous soyez tous les deux mauvais mais que vous suivez forcément un but. Ce monde est déjà assez sous peuplé et assez de gens ont souffert, vous ne croyez pas ?"

Je croisais alors mes bras en restant à côté d'Ashigaru, tout en restant sur mes gardes. Je ne voulais pas me battre et voir de nouveau un être mourir. La liste des morts et des gens dont la vie a été totalement changée à cause du cataclysme était déjà suffisamment longue et je préférais tenter de négocier avant de devoir me battre. Au moins, pour avoir l'esprit tranquille et m'être dit que j'avais au moins essayé de résoudre ce problème épineux même si une partie de moi espérait pouvoir coller une bonne droite à la femme sous un capuchon brun. Je restais donc stoïque face au couple et attendait à présent leur réaction et leur réponse. S'il se battait, je me retrouverai dans une situation dangereuse mais quoiqu'il arrive, j'allais être fixé dans très peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Ashigaru
Extraterrestre

Nombre de messages : 305

Age : 21

Date d'inscription : 15/01/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 154300
Niveau: Niveau 124



MessageSujet: Re: A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]   Sam 27 Oct - 13:31



    » Quand la malédiction n'est plus :.


    Un flash blanc, puis plus rien. Mes agresseurs étaient tous morts. Quelqu'un avait interféré dans notre combat, mais qui ? En tout cas, il me semblait bien que ce soit des hommes extrêmement rapide et agile, pour assassiner de la sorte.

    Des assassins. L'un sortit de nul part pour me tendre sa main afin de me relever. Je la saisis. Ce n'était qu'après que je remarquais le gantelet métallique à moitié rouillé. Je le connaissais, il n'y avait aucun doute là dessus.. Skull !

    "Je ne pensais pas te voir ici.. Que fais-tu sous ta forme bestiale sur une telle planète ? Tu joues aux héros ?"


    Jouer aux héros ? Après tout il n'avait pas forcément tord. Enfin, de son point de vue. Si il m'aurait regardé plus longtemps pour en extraire la scène de mes yeux, il aurait vu que j'avais été agressé tout comme l'homme encore à terre.

    Sans même attendre une réponse de ma part, il disparut pour ré-apparaitre à côté du blessé. Il le relevait en lui marmonnant des choses étranges, ce n'était pas mes affaires après tout.

    Une autre personne accompagnait le squelette. Celle qui avait tué le chef des brutes apparemment. Je l'avais deviné au fait qu'elle retirait son poignard du front de sa victime. Jolie minois j'aurai dis.. Belle forme, assez grande et surtout de genre.. Je continuais de l'observer jusqu'à ce que je croise son regard enfouit sous sa capuche.. Des yeux jaunes !

    "Qu'est ce qu'une Kataï fout en compagnie de ce vieux squelette ? Donne moi ton nom, traître."


    Elle bloqua suite à mes paroles, avant d'adopter un horrible rictus du à l'énervement. Comme ci que je l'avais froissé avec de simples provocations. C'était assez marrant, elle tuait sans broncher, mais semblait être vachement émotionnelle et attentive aux provocations. Peut-être était-ce une de ces associables qui ne trouvait que comme interaction l'art de faire la guerre.. Non même pas, l'art de tuer sournoisement. Faire la guerre est autre chose. Tenir une épée et la fracasser contre celle de son adversaire est différent de mettre un coup de poignard dans le dos.

    "Je n'ai pas de nom à te donner. Mais toi, tu es du clan aussi puisque tu m'as donné le nom de traître.. Dis moi qui tu es, et je me ferai un plaisir à briser ta lame."


    "Haha.. Ashigaru Kataï, prince des épéistes et héritier légitime du clan."


    Je me retournais pour surveiller Skull, il était toujours entrain de parler avec l'autre homme, un Saiyen apparemment vu la couleur de ses cheveux et ses traits.

    "Bon, toi je t'efface simplement la mémoire avec ton histoire de Arisa.. Par contre Ashigaru, héros ou pas, tu ne vas pas me ramener le peuple sur Nagéis massacré.. Je te tue ici et maintenant."


    Le bruit d'un coup de poing se fit entendre. M'avait-on frappé sans que je le sache ? Le Saiyen roula au sol de la puissance du coup, j'avais mal pour lui.. Et aussi pour moi. Affronter Skull et cette traîtresse en même temps était trop risqué pour moi. Où était Esna ? Mon armée ? Mes gardes ? J'avais oublié ce que c'était, être dans la merde. Le trône était pratique pour éviter les soucis et les refiler aux autres, mais m'était-ce vraiment utile à moi ? Un jour arrivera où, quand je serai trop vieux, des traîtres viendront devant moi et me tueront comme de la merde.

    "Alors c'est toi Ashigaru.. Skull. On le tue."


    Une explosion attira notre attention. Le Saiyen venait de dégager une énorme puissance tout en gonflant ses muscles et changer de coupe de cheveux. Waouh, j'aimerai bien faire ça aussi un jour.. Malheureusement, mes transformations à moi me rendent un peu plus monstrueux que d'habitude.

    "On se calme ! Pour commencer, je refuse d'oublier Arisa. Elle est la seule qui m'a compris et m'a permis d'être ce que je suis aujourd'hui et d'avoir un but, un idéal. Deuxièmement, je ne pense pas que je vais accepter de voir de nouveau quelqu'un mourir sous mes yeux. Je n'ai que trop bien compris la valeur de la vie et même la pire enflure ne mérite pas la mort. Enfin, je vous prie de rester calme car j'ai du mal à canaliser cette transformation et ses nouvelles envies de super saiyen. De plus, je ne pense pas que vous soyez tous les deux mauvais mais que vous suivez forcément un but. Ce monde est déjà assez sous peuplé et assez de gens ont souffert, vous ne croyez pas ?"


    Le bruit de l'acier.. Je n'en attendais pas autant d'une fourbe du genre. Elle avait tenté de m'enfoncer sa dague dans la gorge pendant que l'autre parlait, quel dommage que Mémoire fut présente pour lui barrer la route. Je reculais pour me dégager de la situation, mais l'assassin me poursuivit en m'attaquant de toutes parts. Je me retrouvais bientôt submergé par la jeune femme, elle était beaucoup plus rapide que moi avec une dague.

    "Hasaki !"


    Plusieurs lames d'énergies s'écrasèrent au sol simultanément. Elle avait disparu. Je fouillais un peu partout autour de moi de l’œil afin de la repérer.. Rien.

    Mes longues ailes noires se mirent à battre, afin de m'élever dans les airs. Où était donc le squelette et l'autre homme ? J'en avais aucune idée.

    "Tu étais l'héritier du clan.. Pourquoi l'avoir renié ?"


    Un coup m'atteignit en pleine figure, puis un autre. Une dizaine d'autres m'envoyèrent au sol brutalement. Toutefois, je parvenais à me rattraper en pleine chute et à atterrir sur le genou droit. Je posais mes bras monstrueux au sol pour maintenir mon équilibre et lever la tête pour chercher du regard mon adversaire. Disparue, encore une fois.

    "Tu sais ce qu'ils ont fait, aux derniers survivants Kataï au moins ?"


    Je fus propulsé en avant. Et avant même que j'ai la joie de goûter aux graviers et autres roches solides qui formaient le sol, un puissant coup de pied vertical vint me plaquer au sol tout en retournant mon estomac. Je commençais à avoir mal, comment se faisait-elle qu'elle parvenait à me malmener de la sorte ?

    "Et tu te dis encore prince des épéistes ? Alors que tu nous as abandonné pour tes conneries !"


    Elle leva la main dans un état de rage ultime. Elle voulait en finir avec moi.. Je rassemblais mes forces pour lever mes bras, mais l'action en elle même était impossible. Elle avait mit tout son corps pour me bloquer.. Qu'est ce qu'elle me faisait chier avec son histoire. Sur son visage masqué par sa longue capuche, je pouvais percevoir de la haine dans son regard, une rage folle qui lui avait limite fait perdre la raison. Qu'est ce que j'avais fais aux Kataï déjà ? Je n'avais pas le temps de me soucier de son histoire en tout cas, il me fallait me dégager de là et vite !

    Je rassemblais du kihoha dans tout mon corps, c'était si intense que mes membres étaient entourés d'une lueur bleu. Puis, une pression suffit pour projeter l'assassin au loin, s'étalant sur le sol à son tour.

    Je me redressais rapidement, afin de me ruer sur elle. La garce n'avait pas eu le temps de fuir que je lui posais déjà la main sur l'épaule. Ma main était si féroce que je crus lui broyer l'épaule en la pressant.

    Une mandale, puis une autre. C'était à mon tour de frapper sur l'adversaire. Je l'enchainais rapidement avant de la mettre au sol d'un coup de pied bien placé. Néanmoins, elle rebondit sur le sol avant de se redresser habillement. Je levais ma main droite, Mémoire vint dans ma main automatiquement. Sa couleur était peut-être bleu, mais sa soif de sang en restait inchangée. J'assénais un premier coup d'épée latéral qu'elle esquiva en se baissant, c'était bien joué de sa part, puisqu'elle profita de la faille pour me planter sa dague dans ma jambe gauche.

    Je n'eus le temps de la frapper qu'elle se retira tel un serpent, elle roula en arrière pour s'éloigner de moi. Puis tendant sa main libre, elle libéra un torrent d'énergie qui me projeta au sol à mon tour.

    "Je vais prendre ta vie maintenant !"


    Je me redressai sur les nerfs, je n'eus le temps de voir ce qui se passait que ma gorge s'ouvrit, ce qui me remplissait d'une sensation désagréable, d'une brûlure intense, indéfinissable, sans nom. Je la connaissais déjà cette sensation par le passé, je le savais. Je l'avais vécu plusieurs fois, et plusieurs fois j'avais cru à ma fin, à ma défaite, à ma mort. Lorsque l'acier adverse vint à notre contact.

    Je m'arrêtais en plein mouvement, Mémoire tomba au sol dans un bruit fracassant. Ma respiration s'accéléra subitement, devint irrégulière, je luttais pour chaque bouchée d'air à présent. Du sang gicla de ma bouche par grosse quantité, je mis mes deux mains sur ma gorge, ma peau noire monstrueuse.. Mes jambes étaient trop lourde à présent, je me laissais tomber à genou.

    "Le démon t'a maudit, il le fallait Ashigaru !"


    Ma tête se fit lourde à son tour. Le sol m'attirait à présent. Je voulus me faire sombrer, pour de bon. Alors c'était ça ma fin ? Ashigaru Kataï, homme qui parvint malgré lui à conquérir le trône de Aegis, puis de Nagéis. Grand Empereur et ex-fugitif.. Assassiné par une inconnue provenant de son clan.


    (Mettez en 360 (ou plus) sinon c'est à chier)

    Un bruit sourd me tirait de ce sommeil infini qu'était la mort. Ma gorge.. Ma respiration.. Je regardais au sol, une fumée noire était entrain de fondre. Je posais ma main sur ma gorge.. Cette sensation, si douce et fragile.. Je venais de comprendre, comprendre le vrai fonctionnement de cette peau aussi noire et monstrueuse. Mes cornes, ma peau.. Je ne devais pas haïr cette apparence, elle me servait de protection au cœur des batailles.

    Sous les grands yeux jaunes de mon adversaire, je me redressais de nouveau face à elle, neuf comme jamais. Mes mains virèrent au blanc, ma peau noire se dissipa en fumée noire. Je repris Mémoire à l'aide d'un kïai, elle était aussi rouge que mon sang qui avait coulé au sol.

    "C'est.. impo.. Impossible.. Je t'ai tu.. Tué."


    "Ce n'est pas une histoire de démon, mais de folie. Si je tue, c'est simplement pour le plaisir de tuer. Ce n'est pas parce que je n'ai plus d'ailes, plus de cornes ou de peau toute noire que je ne suis plus aussi redoutable et "démoniaque" qu'avant, comme tu le dis. Je suis Ashigaru, et héritier des Kataï, que ça te plaise ou non, traîtresse !"


    Ma parole était de trop, elle se rua de nouveau sur moi. J'en fis de même, nos aciers s'entrechoquèrent une bonne fois pour toute. Nous restions sur nos positions une bonne minute, avant de prendre le dessus en envoyant sa dague au sol par la force. Un bon coup de pied l'envoya au sol, je posai ma lame sur sa gorge.

    "Je pense être le plus réalise d'entre vous. Vous êtes persuadé d'être dans le bon chemin, de rendre justice.. Mais il en est tout autre ! Vous fermez les yeux sur vos propres actes, et vous massacrez l'innocent au nom d'un dieu inexistant ou de d'autres conneries comme la vengeance.. Moi, je suis au dessus de tout ça ! Tu vis dans l'illusion et le passé, je vis dans la réalité et je vise le futur ! L'univers n'a pas besoin de toi, ni de moi d'ailleurs.. Mais comme je suis le plus fort, je vais prendre simplement ta vie, adieu."


    "Alors.. Tu ne te souviens même pas de moi hein ?"


    Un coup de poing la cloua au sol. Elle avait bien l'air de se souvenir de moi la gorge tranchée. Salope. Je la rouai de coup de pied un bon moment avant de lui redresser la tête de ma petite main aussi blanche qu'innocente.. Enfin, il y avait juste du sang dessus.

    "Et toi tu te souvenais de moi salope ?! T'es comme l'autre.. Ryuchi ! Et je l'ai tué, malgré qu'il était mon frère. Alors toi t'es qui ? Une cousine ? Une membre de mon clan ? Une amie ? J'en ai rien à foutre ! Tu diras merci au squelette, c'est lui qui m'a pris mes souvenirs."


    "Pour faire de toi un homme meilleur ! Tu crois que jouer les chiens de Ginyu c'était ce qu'on attendait de toi ? Pauvre con.. C'est à cause de lui que tu es devenu comme ça.. Monstre."


    "Sauf qu'une expérience n'a aucun droit légitime sur les autres, encore moins sur une autre expérience, son semblable."


    Ma lame s'abattit sans scrupule sur la jeune femme. Adieu.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dieu

avatar

Skull
Dieu

Nombre de messages : 447

Age : 21

Date d'inscription : 23/12/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 114.450
Niveau: Niveau 126 (120+1+5)



MessageSujet: Re: A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]   Mer 31 Oct - 12:46



    » Justice pour tous :.



    Le Saiyen s'était en quelque sorte énervé. Mon associée s'en pris à Ashigaru, et moi, je restais sur place avec Yasha. Plus je le regardais, plus des souvenirs atroces me vinrent en tête.. Un tueur à gage, lui aussi. Une saloperie de mercenaire. Certes, son enfance n'avait pas été facile et il avait été exilé de sa planète pour une connerie. Mais.. Cet homme avait tué et trafiqué des esclaves sans scrupule, il avait servit des êtres ignobles, tout comme Arisa. C'est seulement lors de la mort de sa compagne qu'il avait pris conscience de la méchanceté de son patron. Mais malheureusement, il n'avait pas pris conscience de son mal.

    "Tu leur disais ça aux gens que tu tuais ? Les esclaves.. Les personnes sans défense ! JAMAIS ! Jamais je ne tolérerai ça ! Je vais rendre justice en t'infligeant la pire des punitions possible.. Tu vas oublier.. Arisa, ton passé de tueur.. Et tu deviendras quelqu'un de plus gentil, car tu auras au fond de ton âme ton ancienne vie, et le traumatisme que je vais t'infliger."


    Spoiler:
     

    Mes os se mirent à craquer dans un bruit horrible, effrayant. Je baissais ma tête pour concentrer mon énergie. Le sol se mit à trembler, de la fumée blanche sortit de mes épaules pour monter lentement au ciel. Plusieurs morceaux de graviers se soulevèrent pour monter jusqu'au ciel, avant d'imploser et d'éclater en plusieurs petits morceaux. Mon aura m'entourait intégralement, d'un blanc un peu trop pur.

    Je redressais la tête d'un air déterminé, avant de marcher vers mon adversaire. De petits éclairs entrèrent en contact avec mon aura, qui semblait secouer la planète entière.

    J'interrompais ma petite marche pour foncer d'un seul coup vers Yasha. Un bon coup de poing ouvrit les hostilités, puis je continuais en le frappant de toutes parts. Mon adversaire riposta lui aussi, mais j'avais le dessus sur notre affrontement.. J'allais de plus en plus vite, si je ne pouvais pas compter sur ma force, mes tours de passe passe et ma rapidité comblaient le reste si je peux me permettre de vanter un peu mes talents de combattants.

    Depuis l’Éden, l'univers était devenu un vrai bordel et j'avais du livrer bon nombre de bataille pour défendre ma cause. La traque d'Isis, puis celle des Nokatis, le sauvetage raté d'Ashigaru, la rencontre avec DEEP, la formation des Unknowns.. Toute rencontre dans ce monde chaotique était influencé par l'éternelle rapport de force, qui dans ce monde détruit et apocalyptique, était encore plus important que l'argent.

    Le combat continuait et à mon avantage. Une fois amené dans les airs, je lynchais Yasha de plusieurs coups de poings avant d'arriver à toute allure dans son dos et lui asséner un puissant double coup de pied qui le projeta lui comme moi au sol. Malgré ma petite chute, je me redressais sans difficulté et je continuais de battre mon adversaire. Un coup de poing par ci, un coup de genou par là. Le jeune assassin en prenait pour son grade, et pour en finir avec son agonie, je le laissais tomber au sol d'un coup de pied bien placé.

    J'avais maîtrisé mon adversaire bien rapidement, et tant mieux d'abord, puisque Ashigaru tout seul était une menace pour nous deux. Il restait juste à savoir comment sa cousine -ou je ne sais quoi- s'en sort face à lui, je ne savais pas le lien qui les unissait, mais j'avais le présentement qu'il était plutôt fort.

    "Ils ont disparu.. Bon y'a plus qu'à les chercher dans le coin en espérant qu'ils ne se sont pas entretué.. Oh. Tu es encore debout après ce que je t'ai mis ? Je t'avais presque oublié ! Tu aurais pu fuir.. Pourquoi te redresser maintenant ?"


    Yasha.. Malgré les blessures que j'avais pu lui causer, il s'était redressé et semblait encore apte à combattre. Je détournais le regard pour observer Ashigaru.. Il allait en finir avec la fille, non !

    Dans le feu de l'action, je tournai le dos au Saiyen pour foncer sur Ashigaru. Ce dernier leva son épée et s'apprêtait à l'abattre dans un geste meurtrier, je mis ma main en avant..

    Un bruit de fracas se fit entendre, ma main.. Il n'avait pas feinté le coup, il avait tapé de toute sa force. Mais malgré cela, j'avais réussis à maintenir son épée hors du sol et à protéger sa semblable.. N'avait-il donc aucun amour pour une autre personne de son clan, et probablement de sa famille ?

    "Ori !"


    Deux énormes mains squelettiques sortirent du sol pour saisir Ashigaru, et le plaquer au sol de toutes leurs forces. C'était jouissant pour une fois, d'avoir la force brute de son côté.

    Je m'approchais de lui d'un pas lent, avant de poser ma main sur son front et le fixer de mes grands yeux violets.

    Ma victime se mit alors à suffoquer, à se tordre dans tous les sens. Il ne voulait pas oublier, il s'attachait à sa vie..

    "Tu vas oublier.. oublier qui tu es.."



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sayans

avatar

Yasha
Sayans

Nombre de messages : 68

Age : 28

Date d'inscription : 16/08/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 137200
Niveau: Niveau 101



MessageSujet: Re: A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]   Mer 31 Oct - 22:07

Alors qu'Ashigaru était aux prises avec la femme au teint halé, je me retrouvais face à l'étrange personnage squelettique qui avait la capacité d'explorer mes souvenirs par contact visuel. Et malheureusement pour moi, il parvenait même à une distance raisonnable à lire en moi, ce qui avait le don de m'agacer. Mon passé n'appartenait qu'à moi et je refusais qu'il en fasse ce qu'il en veuille. C'est alors que je réfléchissais à un moyen de me sortir du pétrin dans lequel je me retrouvais qu'il prit la parole pour m'attaquer.

"Tu leur disais ça aux gens que tu tuais ? Les esclaves.. Les personnes sans défense ! JAMAIS ! Jamais je ne tolérerai ça ! Je vais rendre justice en t'infligeant la pire des punitions possible.. Tu vas oublier.. Arisa, ton passé de tueur.. Et tu deviendras quelqu'un de plus gentil, car tu auras au fond de ton âme ton ancienne vie, et le traumatisme que je vais t'infliger."

Alors que le squelette faisait un discours enflammé, je sentais sa puissance croître jusqu'à atteindre une puissance ahurissante mais ses mots furent à jamais gravés dans ma mémoire. Même si je m'étais rendu compte que j'avais travaillé pour des personnes malintentionnées, j'avais oublié de prendre du recul sur mes actes. Alors que mon adversaire était entouré d'une aura d'un blanc pur et que les graviers soulevés par sa puissance éclatait, je me souvenais de mes actes. Combien de vie avais-je emportée, combien de couple avais-je brisé, combien de personnes avais-je fais souffrir ? Elles étaient trop nombreuses et je réalisais finalement le mal que j'avais fait. Il ne suffisait pas de vouloir arranger les choses pour se racheter, il fallait que j'agisse mais tandis qu'une partie de moi comprenait parfaitement les paroles de l'être surpuissant et acceptait de subir sa sentence, une autre partie de moi refusait d'abandonner sans se battre et d'accepter la perte d'Arisa et de mon passé.

Alors que je continuais de penser à ses paroles, Skull avait déjà ouvert les hostilités et je m'étais déjà pris plusieurs coups... C'est alors que je me souvins de mes choix, j'avais décidé de participer à la reconstruction de ce monde, de ne plus participer à ce cercle vicieux qui ne faisait qu'ajouter davantage de souffrance aux survivants... Je voulais bien payer pour mes actes commis mais il était hors de question que je meure ici et que j'abandonne le souvenir d'Arisa car même si j'avais entamé mon deuil, elle était un de mes rares bons souvenirs et je devais aussi m'occuper du fils d'Hakai car on ne pouvait refuser d'exaucer les dernières volonté d'un mourant. Je décidais alors de me battre corps et âme pour survivre et pour que toutes ces vies détruites, prises et blessées ne le soit pas en vain.

Je laissais alors éclaté mon aura de super saiyen pour donner mon maximum mais si cela ne serait peut être pas suffisant. Mes coups atteignaient leur cible et je parvenais à en parer quelques uns mais la vitesse de mon adversaire ne cessait de croître et je me prenais beaucoup plus de coups que je pouvais en donner.


Spoiler:
 

Je fis exploser un moment mon aura et tenta de repousser Skull mais cela ne me donna qu'un repos de très courte durée. A peine s'était-il écarté qu'il m'avait propulsé dans les airs d'un puissant coup. Je me pris de nouveau une rafale de coups puis mon adversaire disparu de face à moi. Alors que je percevais sa puissance derrière moi, il était déjà trop tard et je me prenais un double coup de pied qui me fit chuter à une vitesse folle. Je lançai alors une vague déferlante pour ralentir ma chute mais dès que j'eus mis pied à terre, je me repris des rafales de coups. On pouvait dire que j'en bavais. Mon adversaire était bien plus puissant que moi mais je conservais un maximum de ki et tentait de me constituer des réserves pour survivre. Je fis mîmes alors de lancer un sadness'flash ce qui attira le squelette vers moi et lança alors un coup de poing au niveau de sa cage thoracique juste après avoir arrêté mon attaque kikoha. Malheureusement pour moi, mon adversaire encaissa ce coup sans trop de problèmes et me donna un puissant coup de pied qui m'assomma et me cloua au sol.

Je souffrais comme jamais et me demandais si ce n'était pas la première fois que je me sentais si proche de la mort... Mais au fond de moi, je savais que cette douleur n'était rien comparé à celle que j'avais ressenti quand j'avais perdu Arisa et que je m'étais retrouvé face à son cadavre. Tout mon être me faisait souffrir mais j'étais toujours en super saiyen, je possédais encore suffisamment de ki pour tenter mon attaque ultime, celle que j'avais mise au point pour vaincre tout adversaire, elle nécessitait beaucoup de ki et me rapprocherai certes de la mort mais j'avais un message à lui confier.

Je me relevais alors péniblement tandis que Skull pensait à voix haute.


"Ils ont disparu.. Bon y'a plus qu'à les chercher dans le coin en espérant qu'ils ne se sont pas entretués.. Oh. Tu es encore debout après ce que je t'ai mis ? Je t'avais presque oublié ! Tu aurais pu fuir.. Pourquoi te redresser maintenant ?"

*Car je me suis fait une promesse, la promesse d'aller de l'avant, de vivre pour Arisa et pour ceux que j'ai tué. J'accepterai le poids de mes pêchés et les conséquences de mes actes mais je vivrai et un jour connaitrait la rédemption. Car ... J'avais sur la tombe d'Arisa de vivre pour nous deux et je reformulais à présent ma promesse. Je jurai de vivre pour payer pour mes crimes et de porter mon fardeau jusqu'à ce que je connaisse la rédemption. Le chemin était long mais je comptais bien changer ce monde et apporter aux victimes du cataclysme, la paix et le calme qu'ils méritaient amplement même si j'étais quelque part moi aussi une des victimes de ce désastre.* Pensais-je alors.

Mon regard se tourna alors vers Ashigaru qui allait en finir avec la jeune femme. Le squelette me tourna alors le dos et plaqua au sol l'autre extra terrestre à la puissance démesurée, affichant un sourire en coin. Il semblait prendre plaisir à retenir son adversaire en position de vulnérabilité et s'approchait de lui d'un pas lent à présent. Skull semblait m'avoir complètement oublié et tentait d'effacer la mémoire de l'autre homme qui semblait souffrir le martyr tant il se tordait dans tous les sens.

Je pensais que je n'allais pas avoir à intervenir mais finalement, le destin en avait choisi autrement... Je soupirai légèrement avant de me lancer dans une ultime offensive. Une offensive pour sauver la vie d'un inconnu mais qui pourrait peut être me sauver la mienne en retour car je ne doutais pas que l'être surpuissant reviendrai s'occuper de moi après en avoir fini avec le seul qui était à même de se battre contre à lui à armes égales en cet instant. Je souris légèrement avant de me lancer dans cette ultime attaque, le fait de savoir qu'elle allait servir à protéger et non tuer me combla un moment de joie, au moins je me serai battu vaillamment et aurait tenter de préserver la vie d'une personne avant d'épuiser toutes mes forces et de peut être périr...

Je concentra alors tout le ki qu'il me restait -sauf une bribe d'énergie égale à une série de kikoha- dans mon corps et me rua vers Skull qui se tenait sur Ashigaru. Je lui donna alors un puissant coup de poing qui le propulsa dans les airs, suivi d'un coup puissant au niveau des poumons et d'un coup de pied l'envoyant chuter au sol violemment. La surprise l'empêcha de se redresser à temps tandis que je fondais à présent en piqué vers lui, le poing droit auréolé de mon aura de super saiyen et de tout le ki qu'il me restait. Lors de l'impact, une colonne de lumière dorée s'éleva de nos corps vers le ciel puis une puissante explosion nous entoura formant un dôme doré sur 500 mètres. Non loin de là, Ashigaru assistait à ma technique ultime, je l'avais nommée, the wrath of Yasha, la colère de Yasha, le dieu de la miséricorde et de la mélancolie. Cette attaque était certes très puissante mais elle usait énormément de ki et dans le cas présent pouvait m'être fatale...

Alors que le dôme disparaissait peu à peu, je sombrais dans un état proche de l'inconscience, espérant que cette tentative n'avait pas été vaine et que l'autre avait pu en profiter pour s'extirper de sa prison mais au fond de moi, je ne doutais pas un instant que l'être squelettique avait survécu à cette attaque... Au mieux, mon adversaire serait bien blessé, au pire cette attaque devrait l'avoir fait perdre sa concentration sur sa technique et permettre à l'autre de s'échapper... Je respirais profondément alors que mon corps me faisait comprendre que j'étais à présent proche de la fin et de mes limites... A présent, tout reposait sur Ashigaru et ma capacité à me remettre de mes blessures en gérant mes forces et mes efforts.
Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Ashigaru
Extraterrestre

Nombre de messages : 305

Age : 21

Date d'inscription : 15/01/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 154300
Niveau: Niveau 124



MessageSujet: Re: A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]   Jeu 1 Nov - 1:27



    » Être un monstre :.


    Spoiler:
     

    Le bruit du frottement entre deux aciers m'était que trop familier. A peine avais-je eu le temps de regarder à ma droite, que je vis mon pire ennemi sous mes yeux, dans une bien mauvaise posture essayant de me contrer. C'était inutile, j'en riais presque intérieurement. Un squelette n'a pas de force, comment voulez vous qu'il maintienne Mémoire plus de cinq minutes ?

    Je me mis à forcer progressivement, étant sur de l'emporter. Mais, lorsque je me mis à réfléchir, mon cerveau m'ordonna de replier mon bras et de retirer ma lame hors de portée du squelette à temps. J'avais en face de moi un adversaire rusé, et excellent stratège lors des combats. Il voulait me prendre en contre-force -quitte à tuer l'autre Kataï- en laissant mon épée s'abattre au sol et briser ma garde par la suite.

    "J'ai deviné ton plan, abru.."



    Le sol se mit à vibrer, puis plus rien. J'avais décollé du sol, et j'étais privé de lumière. Le temps de retrouver la vue, et je constatais avec effroi que deux mains squelettiques géantes me plaquèrent au sol, à la merci du squelette. Je fixais le ciel noir de la planète, ainsi que toutes les étoiles qui le composaient. Bon sang, pourquoi réfléchir quand la force brute peut tout régler ? Pourquoi penser comme un homme civilisé alors que notre sauvagerie peut suffire ?

    "Pourquoi voudrais-je être à nouveau un simple humain.. Ginyu ?"


    Je m'en souviens maintenant.. C'est assez ironique quand on sait ce qui nous attend lorsqu'on perd face au squelette. On ne perd simplement la vie, on perd l'âme avec lui. Oui l'âme, quand on vous prend vos souvenirs, chaud ou froid, lointain ou marquant, on vous prend en quelque sorte une part de vous même. Puis comme le dirait la plupart, c'est de notre vécu que l'on se forge une personnalité.. Étais-je le même qu’auparavant lors de mon ancienne vie ? J'en savais déjà la réponse en quelque sorte, puisque je désignais ma période sous les ordres de Ginyu comme "ancienne vie", et non comme la réelle vie. J'avais changé, bien trop changé pour pouvoir me reconnaitre dans mes décisions d'avant. Ce clan que j'avais abandonné.. Cet ami que j'avais décidé de suivre, ma loyauté.. Tout ça m'était en quelque sorte étranger.

    Une ville remplie de fumée, de gens malheureux. Je le voyais moi, tout ce malheur dans le visage de la foule rassemblée. Aujourd'hui était le jour de l’exécution proclamait-on tout haut dans les rues. C'était donc le seul spectacle qu'on offrait à la population pour la divertir ? Mais on était des monstres.. Non , bien pire même.

    La place dans laquelle nous nous situons était faites de pierre, elle était en hauteur et assez vaste, assez pour accueillir la foule entière. Mais non, on les laissait là, collé, tellement heureux à les surplomber de haut.

    J'avais parlé tout bas pour sortir cette phrase, tête et regard baissé, je me contentais de fixer le sol tout en croisant les bras, d'un air songeur. Mais, je savais au fond que cette parole n'avait pas échappé à mon ami Ginyu. Je le savais car il s'était arrêté en pleine marche, pour me regarder.

    "On veut toujours ce qu'on n'a pas.. C'est ce qu'on appelle de la cupidité."


    Il me lâchait du regard, afin d'avancer vers ses victimes et les montrer en plein public. La foule les huait, pire même, leur balançait des projectiles dans la gueule. Pourquoi trahir ses anciens voisins/compagnons pour un homme que l'on méprise ? Était-ce de la peur ou une vengeance personnelle que les uns éprouvaient pour les futurs exécutes ?

    Le mutant violet se saisit d'un prisonnier avant de lui briser la nuque d'un simple mouvement brusque de son bras. Il les tuait comme ci qu'ils n'étaient que de nouveaux-nés, c'était impressionnant. Il continuait son massacre jusqu'au dernier, dans un rythme presque tranquille.

    "Nous voulons leur ressembler afin de pouvoir s'intégrer, se trouver une place parmi eux et être aimé.. Tout ça, ce n'est que de la connerie Ashigaru. Regarde les.. Ils me ressemblent déjà, à huer la mort de leurs frères et sœurs.. Ils veulent ma reconnaissance, ils veulent mon pouvoir ! Montre ton pouvoir toi aussi.. Montre à quel point tu peux être cruel et puissant.. Et ils t'imploreront.. Pire même, t'imiteront."




    J'ouvris les yeux rapidement, les deux mains géantes avaient disparues. Tout comme Skull d'ailleurs. Je jetais rapidement un coup d’œil autour de moi, seule la Kataï se trouvait au sol, allongé dans une marre de sang. J'espérais au fond de moi qu'elle n'était pas morte, je ne savais pas pourquoi, mais je l'espérai de tout cœur même.

    Un détail inquiétant attirait mon attention, je regardais mon bras gauche.. Un œil bleu m'observait, implanté sur ma main gauche.. Encore ? Je me redressais à l'aide de mon énorme bras gauche. Ma tête tournait, mon sang était chaud.. Je sentais la puissance de Skull.. Confronté à celle du Saiyen. Bien, il me fallait l'aider.. Mais mon regard ne pouvait pas se détacher de ma semblable qui était gravement blessé au sol. Mon cœur battait plus vite, je ne pouvais plus penser à autre chose qu'à elle.

    Un bref mouvement de son bras me laissait deviner qu'elle était en vie. Bien, je pouvais m'en contenter, mais non. Je marchais vers elle à toute allure, avant de pencher vers elle au sol. Malgré l'énormité de mon bras et de sa force monstrueuse, je pris sa tête avec soin dans mes bras et la redressait lentement.

    "Ashi.. Ashigaru.. Je m'étais trompé sur toi.. Tu sais auparavant nous étions.."


    Des tas de souvenirs revenaient en moi, tellement vite.. Je comprenais maintenant.. Je comprenais tout à son égard. Nos fronts se collèrent comme auparavant, je ressentais sa chaleur corporelle, sa sueur, le combat l'avait usé.

    Elle voulut me prendre dans ses bras en usant ses dernières forces, c'était touchant, terriblement touchant. Cependant, les paroles de Ginyu me revirent en tête. Je ne comprenais pas.. Je devais ressentir de la rage, du désarroi, par le fait que le squelette s'est servit d'elle afin de lutter contre moi.. Il le savait !

    Mes mains se mirent à trembler de nouveau, de plus en plus.. C'était incontrôlable. Des larmes remontèrent en moi, je laissais sombrer ma tête sur son épaule, ensanglanté et infecté maintenant à cause de ses blessures. Je levais les yeux rapidement, une énorme explosion vers là où était Skull éclatait.. Merde, il en avait fini avec le Saiyen. Je devais y aller, je devais aller me battre, mais elle m'en empêcha. Pas directement, mais par les circonstances et le contexte de la situation.


    J'ouvris ma bouche, avant d'abattre mes dents sur son épaule. Je reçus l'intégrité de son sang dans la bouche.. Le goût du sang.. Je me mis à lécher le sol, comme attiré, comme obligé.. Je ne ressentais ni une honte, ni un sentiment de mal être en moi. Le contraire même.. J'étais un monstre, et je ne devais surtout pas m'en cacher.

    Spoiler:
     

    "Fils de.."


    Ma main géante l'empêcha de finir, je lui écrasais l'ensemble du visage. Je continuais mon œuvre, m'emparant de l'ensemble du sang au sol à l'aide de ma langue. La scène dura une bonne minute, avant que je prenne mon envol, le visage plein de sang, je partis rejoindre Skull et Yasha. -si j'avais bien retenu son nom-

    J'arrivais sur les lieux rapidement, le paysage avait été ravagé, et le Saiyen commençait une longue chute au sol, vidé de son énergie. Je le rattrapais avant sa chute. Pour sa loyauté.. Non.. Pour le sang.. Pour le sang qu'il contenait, je devais le dévorer et m'apaiser de son bon liquide rouge..

    Je ne pouvais passer à l'acte, bien que fortement attiré par Yasha, une brume commençait à se former non loin de nous, c'était Skull. Je donnais un peu de ma force à Yasha afin qu'il reprenne connaissance, mort, les gens n'étaient pas bons, puis généralement les corbeaux sont plus rapides que moi, donc bon..

    "Viens Skull.. Juge donc les personnes de ta puissance."



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dieu

avatar

Skull
Dieu

Nombre de messages : 447

Age : 21

Date d'inscription : 23/12/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 114.450
Niveau: Niveau 126 (120+1+5)



MessageSujet: Re: A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]   Lun 5 Nov - 20:45



    » La convoitise :.


    (Je ne me suis pas relu, je le ferai dans la soirée promis)

    Mon corps décolla au sol. Le traître, j'aurai du le finir plus tôt au lieu de le sous estimer. Tout comme bon Saiyen, il me fit payer mon erreur qui n'était rien d'autre qu'une insulte à son égard en donnant tout ce qu'il avait pour ne serait-ce que satisfaire son immense égo de guerrier. Il finissait son enchainement en me propulsant au sol d'un coup en manchette.

    Mes os craquèrent, mais je tenais bon. Un genou seulement à terre, je redressais la tête pour voir ce que mon adversaire cogitait. Il s'était arrêté dans les airs.. Merde. Un puissant rayon allait me percuter en plein fouet. J'eus le temps de placer en croix mes gants métalliques afin d'encaisser l'attaque.

    L'impact fut monstrueux, le sol autour de moi se décollait entièrement avant de disparaître dans l'immense flash blanc qui m'aveuglait. Mon corps entier se mit à vibrer, mes mains plus particulièrement, j'avais l'impression qu'elles partaient en fumée tandis qu'elles s'enfonçaient dans l'explosion.

    Le flux d'énergie ennemi diminua d'un seul coup. J'avais vu juste, il avait tout donné pour espérer me faire des dégâts, et il avait réussit.

    Je retrouvai la vue assez rapidement, voyant le corps de mon ennemi tomber au sol comme une goute d'eau. La pluie.. tiens, ça faisait longtemps que je n'avais pas combattu sous la pluie. J'aimais me battre sous la pluie, rien que pour laver le sang de mes ennemis qui s'accumulait sur moi au fil de mes batailles. J'étais devenu pire qu'eux d'un côté, pire que les Saiyens. Au nom d'une justice et de dieu, je mettais ma vie en jeu tous les jours, chassant les démons, adversaires, et autres conquérants de je ne sais où qui voulaient s'en prendre à moi.. ou à l'univers.

    Je me demandais parfois si défendre l'univers n'était pas trop demandé pour une simple personne comme moi. Quand je dis simple, c'est par le nombre et non par la force que je me désigne comme simple. Je n'ai pas d'hommes à mon service, ni même un réel impact sur l'univers. Il n'y a que sur Célestia que l'on m'appelle Dieu, mais les gens sont plus de simples villageois qu'autre chose.

    Mes mains, je ne les sentais plus. Je regardais au sol pour constater avec étonnement qu'elles s'étaient déboitées et qu'elles étaient tombées au sol. Je les ré-emboitai de suite, me concentrant sur mon nouvel objectif, et peut être le plus dur.. Ashigaru.

    De la brume se mit à m'envelopper, puis m'emporta dans les cieux, à errer. Ashigaru délivrait un flux de puissance malsain tellement grand qu'il était facile à sentir. Cependant, alors que j'arrivais sur les lieux, il s'acquittait étrangement d'une part d'énergie pour la transmettre dans le corps du saiyen. Comptait-il le faire combattre de nouveau ? Avait-il peur de moi à ce point ? Mon corps ré-apparut en emportant la brume blanche. Il était de nouveau sous le contrôle du démon, ou plutôt devrais-je dire, de ses pulsions.

    Il me provoqua. Quel idiot, il s'était séparé d'au moins un quart de sa force. Comment comptait-il me battre ? Je me mis en garde, attendant une attaque de sa part. Mais malgré son instinct sauvage, il ne bougea pas d'un pouce, se contentant de m'attendre pour passer à l'action. Je supposais que je n'avais plus trop le choix. La pluie se mit à tomber violemment sur la planète, mes mains furent enveloppé d'un ki assassin.

    J'en tremblais d'avance.. Il continuait de baver des insultes à mon égard.. Lui.. L'autre Saiyen.. Une rage indescriptible m'envahissait en ce moment même.. Plusieurs cornes poussèrent dans l'arrière de mon crâne, transperçant ma capuche. Mes os se mirent à grandir, et aussi à devenir plus dur.. Plusieurs âmes sortirent de mon aura pour exprimer leurs mécontentements.

    "Il n'y aura pas de jugement Ashigaru.. Seulement la mort. Il est temps pour toi de voir réellement ce que c'est d'être un monstre.. Tu n'es qu'un bout de moi ! Avant d'être mis dans ce laboratoire, tu as eu une vie ! Une famille ! Des amis ! Tu as beau jouer le monstre, tu ne peux pas te passer des sentiments humains.. Alors que moi si. Puisque je ne suis pas humain.. Je suis un monstre.. Un justicier.. Mais un monstre de nature. Tuer, faire voir des choses horribles à un individu, lui voler ses souvenirs.. ses pouvoirs.. son identité.."


    Je retirais mon masque, baissant la tête à la même occasion. Ma cape, complétement calcinée par l'attaque du Saiyen tomba au sol. Il ne me restait plus rien d'un justicier.. J'étais redevenu le monstre de l'autre fois. Je fonçais à toute allure vers mon ennemi. Avant même qu'il puisse réagir, je lui volais la capacité de son épée baptisée "Mémoire" pour en matérialiser une dans mes mains. Elle se fracassa contre celle d'Ashigaru. Les deux lames étaient identiques, sauf que la sienne était de couleur rouge, et la mienne de couleur cyan.

    Sa faculté à posséder un bras géant était mienne. Nos deux mains s'abattirent l'une sur l'autre dans un pied d'égalité. Mon adversaire voulut la retirer pour tirer un Kïai en mon encontre. Je le repoussai en utilisant la même technique, ce qui provoqua une bulle nous isolant de tout contact extérieur. Le Saiyen ne me causera plus de tort comme ça.

    Le bras géant que j'avais adopté se transforma en une énorme corne, que je laissais s'abattre au sol. Il avait sans doute esquivé vu la lenteur de mon attaque. J'utilisais le déplacement rapide pour apparaître derrière lui et lui asséner un puissant coup de pied dans le dos, le propulsant au sol.

    Je le poursuivis dans sa chute pour lui écraser les côtes, son regard croisait le mien, j'avais gagné.

    De la brume m'enveloppait.. Yasha.. Je ré-apparus dans son dos, lui montrant mon réel visage. Celui d'un macabre ré-animé étant doté d'un sourire dérangeant. Je lui saisis le crâne dans difficulté avec mon bras géant, je le décollais du sol, impuissant comme il était, puis je l'envoyais s'enfoncer dans le sol, pas loin de moi.

    Je riais alors, aussi fort que possible pour exprimer ma joie. Je maîtrisais les deux salopards qui s'attaquaient à la justice divine, mais ce n'était pas assez.. Non. Il fallait frapper encore plus fort chez le Saiyen, pas seulement au niveau du plan physique.. mais du plan mental..

    "Tu sais pourquoi je sais tout de toi Yasha ? Regarde la.. C'est elle qui m'a tout dit."


    Les horribles têtes de morts qui planaient au dessus de moi disparurent, pour laisser place à la somptueuse Saiyenne telle que je l'avais vu dans mes souvenirs. Elle flottait au dessus de moi, tel que je l'avais aperçu dans les souvenirs de Yasha.

    "A leur mort, j'absorbe les âmes les plus puissantes afin d'amplifier mon pouvoir.. Je t'ai testé durant tout ce temps, car j'ai en mon pouvoir le fait de ressusciter Arisa.. Aide moi à tuer Ashigaru, je la ressusciterais après."


    La seule qui fut plus rusé que moi à ce jeu là était Isis.. Mais elle était morte, emportée dans la bataille de Nagéis. Les jeux étaient fait maintenant, le Saiyen allait-il trahir pour voir son souhait le plus cher se réaliser ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sayans

avatar

Yasha
Sayans

Nombre de messages : 68

Age : 28

Date d'inscription : 16/08/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 137200
Niveau: Niveau 101



MessageSujet: Re: A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]   Lun 5 Nov - 21:58

J'avais épuisé énormément de ki et était inconscient sur le champs de bataille, c'est pendant j'étais entre la vie et la mort que je sentis une pression sur mon corps puis une énergie étrange qui s'infiltrait en moi. Cette énergie était une partie du ki d'Ashigaru, l'extraterrestre m'avait sauvé alors qu'il pouvait ne pas s'occuper de moi et tenter d'éliminer l'être squelettique. Je fus alors tiré de mon sommeil par le contact de la pluie. Il pleuvait fortement pendant que je cherchais les deux extraterrestres. Au moment où mon regard se posa sur eux, les corps des deux êtres qui s'affrontaient se retrouvèrent dans une sphère. Je me doutais que je ne pouvais pas intervenir tant qu'ils luttaient au corps à corps sous peine de finir en charpie entre les deux puissants combattants. Je pris alors mon mal en patience et attendit le bon moment pour intervenir. C'est alors que le rythme de leur combat s'accentua, l'être qui pouvait s'accaparer des souvenirs d'autrui disparut et porta un coup puissant à l'être qui m'avait temporairement sauvé. J'aperçus alors un nuage de brume puis je sentis la présence de celui que je considérais comme un danger et une menace dans mon dos. J'eus à peine le temps de me mettre en garde que je me retrouvai face à une vision de cauchemar, un visage monstrueux avec un sourire dérangeant me fit face, je détournai alors les yeux pour ne pas les plonger dans les siens tandis qu'il me soulevait par le crâne de sa main géante. Je finis quelques secondes plus tard, à terre projeté par la force surhumaine de Skull. C'est alors que je me relevais que l'être monstrueux qui se tenait face à moi en profita pour me torturer psychologiquement.

- "Tu sais pourquoi je sais tout de toi Yasha ? Regarde la.. C'est elle qui m'a tout dit."

C'est alors que mon regard croisa de nombreuses têtes de morts qui planaient au dessus du monstre. Je n'en croyais pas mes yeux mais ce que je vis après fut encore plus dérangeant, les têtes de morts avaient disparues et c'était maintenant une représentation d'Arisa qui se tenait au dessus de Skull.

- "A leur mort, j'absorbe les âmes les plus puissantes afin d'amplifier mon pouvoir.. Je t'ai testé durant tout ce temps, car j'ai en mon pouvoir le fait de ressusciter Arisa.. Aide moi à tuer Ashigaru, je la ressusciterais après."

A ces mots, mes yeux s'écarquillèrent. Il voulait que je tue celui qui m'avait permis de me relever en échange d'une éventuelle possibilité de revoir Arisa ? Mais disait-il au moins la vérité ou n'était-ce pas une tentative pour me manipuler ? Je faisais alors travailler mes neurones et me demandait s'il ne me testait pas encore. Pouvoir lire dans les personnes et leurs souvenirs étaient une chose, pouvoir créer des illusions à partir de souvenirs aussi mais si c'était vraiment Arisa qui se trouvait face à moi, alors elle aurait réagi depuis longtemps. Et puis, je me souvenais l'avoir vue alors que je me rendais vers le vaisseau avec les embryons, une semaine auparavant. Il ne pouvait s'être approprié son âme et je ne pensais pas qu'Arisa aurait souhaité revenir à la vie dans ces conditions.

Je me demandais ce qu'aurait dit Arisa si elle était en ce moment face à moi et c'est alors que je me souvins de son comportement. Si elle était réellement face à moi, elle m'aurait déjà parlé et sommé d'agir au lieu de rester pantois face à cet être hideux. Je réalisais alors que celle que j'avais aimée aurait préféré que je fasse mon deuil et que je vive pour nous deux et heureux. Mes poings se serrèrent alors jusqu'à faire couler du sang. Je ne disais mot pendant un moment puis je releva la tête et répondis à Skull.


- "Arisa... Arisa n'aurait jamais pactisé avec toi. Elle n'aurait jamais cédé et ne peux être actuellement en ton pouvoir depuis qu'elle est morte car... Je le sais."

Mes poings se serrèrent davantage et mon aura s'accroissait pendant que je répondais à Skull.

- "Tu voudrais que je porte le coup de grâce à celui qui m'a fait confiance en me donnant autant de ki ? Avec cette pathétique représentation d'Arisa ? Certes, elle est bien représentée, elle ressemble trait pour trait à celle de mes souvenirs mais pas à la Arisa qui se trouve dans mon cœur ! Comment oses-tu te servir de son image ! Arrête de te foutre de moiiiiii !!!"

Mon ki explosa et j'étais de nouveau redevenu un super saiyen. Je laissais alors mon énergie récupérée circuler en moi et ma rage éclatée.


Spoiler:
 

Je concentrai alors mon ki dans ma main droite et la tendit vers Skull. Mon ki forma une boule d'énergie avant de se transformer en vague déferlante rouge. Je décidais alors de me servir de plusieurs attaques usant peu de ki pour feinter et gagner suffisamment de temps et d'énergie pour survivre face à cet être à la puissance démesurée et peut être compter sur le retour d'Ashigaru. Je tentais alors d'encaisser les assauts physiques de Skull avec mon bouclier saiyen qui prenait à présent une teinte dorée. J'ignorais combien de temps j'allais tenir mais je comptais bien survivre et tenir mes promesses.
Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Ashigaru
Extraterrestre

Nombre de messages : 305

Age : 21

Date d'inscription : 15/01/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 154300
Niveau: Niveau 124



MessageSujet: Re: A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]   Sam 10 Nov - 1:28



    » Être humain :.



    La pluie. Elle tombait maintenant à grosse goute sur le terrain. La pluie m'avait vachement indifféré à l'époque, sur Nagéis par exemple où je errais dans ce campement de survivant. Aujourd'hui, il en était tout autre. L'odeur du sang se dissipait, mon envie aussi commençait à partir. Pourquoi devrions nous nous battre sans cesse ? Pourquoi ? Pourquoi ai-je cédé à mes désirs les plus fous, les plus violents ? Je me suis embarqué dans un nouveau combat, encore une fois..

    Mais c'était ça qui était tellement bon, affirmer sa supériorité une fois de plus au monde entier. Devenir de plus en plus puissant, c'était dans l'état d'esprit. Il fallait aimer combattre, il fallait aimer tuer, déchirer des âmes, broyer des chairs, briser des cœurs.. J'ai brisé celui de cette fille et de mon frère, et je pense que c'était les meilleures décisions de ma nouvelle vie, parce que je suis Ashigaru Kataï, un être assoiffé de sang et de pouvoir.

    Ma tête aussi était un peu un champ de bataille, entre raison et envie, entre désir rationnel et irrationnel.. Ma conscience débloquait, avec tous ses souvenirs d'une vie dont je ne me reconnaissais même pas..

    Ça me faisait atrocement mal, mentalement. Alors que j'étais totalement déconcentré, le squelette passa à l'action. Il m'envoya une réplique similaire à Mémoire se frotter contre celle ci. Les deux aciers frottaient, il avait commis une erreur en croyant m'avoir par surprise.. Ma force physique le dépassait totalement lui, le petit squelette qu'il était. Mon bras gauche s'actionna pour aller s'écraser sur lui. Cependant, une force similaire repoussa mon bras géant.. Il avait volé ma capacité, une fois de plus.

    Nos expulsions psychiques entrèrent en contact en même temps, ce qui provoqua une sorte de bulle autour de nous. De la poussière envahit le lieu, mais j'apercevais son immense corne s'abattre à mes pieds !

    Une bonne esquive en sautant dans les airs.. Et me voila de nouveau pris au piège. Un puissant coup de Skull m'envoyait mordre la poussière.

    Je m'écrasais sur le sol rocailleux de la planète, l'éclatant à mon atterrissage forcé. Je parvenais dans un premier temps juste à redresser la tête et à souffler, démoralisé. La pluie s'abattit sur moi avec violence, maintenant que je m'étais arrêté de bouger. Mes cheveux retombèrent sur mon front, comment vaincre ce monstre ?

    Il avait raison après tout. J'avais essayé de passer par la sauvagerie et le barbarisme pour me donner du courage, pour me donner de la force. Mais, je n'étais qu'un bout de lui, de son immense monstruosité à lui, le squelette.

    Ce ciel noir ne m'aidait pas à regagner le moral, tout avait l'air si sombre lorsqu'on perdait la bataille. Alors c'était cette sensation qu'il avait eu sur Nagéis le Skull, lorsqu'il s'était fait écrasé par nos créateurs ? Je me redressais faiblement, j'en avais pris pour mon grade malgré le fait qu'il ne m'avait asséné qu'un unique coup de pied. Ma vision se troublait, j'avais du mal à marcher.

    Je repris Mémoire en la faisant apparaître dans ma main, j'avais le choix à présent. Céder de nouveau à mon côté sauvage, mais récupérer l'envie de me battre, de massacrer l'adversaire pour répandre ses petits os fragiles sur le champ de bataille.. Puis les dévorer un à un afin de s'assurer que cet enfoiré ne revient pas me faire chier.. Ou bien.

    *Tu avais faux Ginyu.. Totalement faux.. Le temps est venu pour moi de rompre avec tout ça.. Ma forme démoniaque ne prendra jamais le contrôle de moi.. Je suis Ashigaru Kataï !*

    Ma tête se releva vers le ciel.. Skull ! En temps que première expérience, j'avais eu l'immense chance d'être un être humain avant que l'on m'injecte cette connerie ! C'est ça qui allait faire la différence entre nous !

    Je fonçais rapidement vers ma cible, il était de dos, occupé avec Yasha. J'atterris entre Skull et le saiyen, qui s'était de nouveau transformé en Super Saiyen. Une nouvelle silhouette était visible au dessus de Skull, il ne s'agissait plus des immondes crânes, mais d'une femme.. Était-ce cette Arisa ? Si oui, il jouait avec les nerfs du Saiyen, tout comme il avait joué avec les miens, enfoiré..

    Je mis une main devant le Saiyen pour le calmer, tout en fixant Skull.. Mes souvenirs défilèrent à une vitesse impressionnante devant moi. Ginyu.. J'étais un monstre tout comme lui, mais je n'étais pas moi même.. Je n'étais que la créature des Nokatis.

    "Ne lui donne pas ce plaisir.. En vérité c'est lui qui souffre, parce qu'il a été toute sa vie qu'un monstre frustré et replié sur lui même.. Qui appelle "Justice" le fait de se défouler sur autrui.."

    Je l'attaquais par surprise en abattant mon épée au niveau de son genou, il para difficilement en reculant, ses appuis étaient fébriles vu son physique.

    "Numéro deux ! Tu ne sais plus me faire face on dirait ! T'as beau chercher dans ma tête.. Tu ne trouveras ni ce style de combat, ni cette mentalité ! Car moi même je ne la connais pas ! Je ne sais pas où je vais, ni la voie que j'emprunte.. Mais ce qui est sur, c'est que je deviendrais un homme meilleur en t'éliminant !"

    Il tremblait, l'effort de rester debout était de trop pour lui. Je retirais mon épée pour essayer de le frapper dans les jambes. J'aurai fait ça en temps normal, lui aussi le sait. Je suspendais mon pied dans les airs au dernier moment afin de le laisser sauter dans les airs, puis une fois fait, mon pied s'abattit dans son ventre férocement, le squelette gémit en se pliant en deux. Je l'envoyais à mes pieds d'un puissant coup de coude vertical qui fut immédiat.

    Ses os craquèrent de partout, il tenta de se relever, mais Mémoire s'abattit au niveau de ses poumons. Un coup mortel en temps normal, mais cet adversaire était spécial.

    Je retirais mon épée avant de m'éloigner à toute vitesse de lui. Mon style de combat naturel était fin et raffiné, pas brute et violent.

    "Ya.. Saiyen ! Bombarde le ! Énerve le !"
    Je savais qu'il était fou de rage, qu'il voulait se venger lui et son immense pouvoir. C'est pour ça que j'utilisai le déplacement à grande vitesse pour disparaître plusieurs fois dans les airs et esquiver d'éventuelles techniques. Puis une fois le macabre épuisé, je lui fonçai dessus telle une flèche, avant d'abattre ma tête sur son torse. Des os tombèrent, mais lui restait debout malgré le choc. J'atterris au sol avant de le balayer d'un puissant coup de pied, il retomba au sol lourdement. Je me posais au dessus de lui, incroyablement fier.

    "Hasaki !"

    Plusieurs lames d'énergies coupèrent les membres de Skull, afin d'isoler sa tête. Je la saisis telle un trophée, j'avais gagné.. Je l'avais vaincu, enfin, moi aidé du Saiyen, mais c'était une victoire tout de même, non seulement sur Skull, mais aussi sur mon mal intérieur.. J'étais fier de moi à ce moment là.

    Je marchais vers Yasha, la tête du squelette à la main incliné vers le sol, Mémoire dans mon autre main. Je souriais au Saiyen, c'était la première fois que je le faisais depuis mon ascension au trône, savait-il qui j'étais ? Suis-je bête, il fallait peut être lui dire afin d'avoir son éventuelle aide dans ma quête, celle de reconstruire le monde.

    "Merci pour le coup de main.. Excuse moi, mais j'ai oublié ton nom, comment tu te nommes déjà ? Moi c'est Ashigaru, Empereur, et futur reconstructeur de cet univers. Ça ne te dirait pas de joindre ma cause.. On s'est bien battu tous les deux."

    Je voulais lui tendre la main, mais les deux étaient encombrés, merde. Je me contentais de rester à côté de lui, enfin un peu de repos depuis Nagéis..


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dieu

avatar

Skull
Dieu

Nombre de messages : 447

Age : 21

Date d'inscription : 23/12/2011


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 114.450
Niveau: Niveau 126 (120+1+5)



MessageSujet: Re: A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]   Sam 10 Nov - 23:42



    » Peine de mort :.


    "Arisa... Arisa n'aurait jamais pactisé avec toi. Elle n'aurait jamais cédé et ne peux être actuellement en ton pouvoir depuis qu'elle est morte car... Je le sais."


    Pactiser ? Il avait mal compris. J'absorbais les âmes, je ne leur demandai ni leur avis, ni leur consentement. Je m'appropriais ce qui restait d'eux en ce bas monde pour augmenter ma force, afin d'être en mesure d'imposer la force et le jugement de dieu dans ce monde.

    Je ne lui donnais pas de réponse cependant, je restais là à le fixer, la représentation d'Arisa flottant dans les airs au dessus de moi. Était-ce vraiment de la justice ? Je m'en posais moi même la question. J'aurai du le tuer dés le début, pas torturer son âme.. Mais ils m'ont fais perdre le contrôle de moi même, je ne pouvais plus faire marche arrière.

    "Tu voudrais que je porte le coup de grâce à celui qui m'a fait confiance en me donnant autant de ki ? Avec cette pathétique représentation d'Arisa ? Certes, elle est bien représentée, elle ressemble trait pour trait à celle de mes souvenirs mais pas à la Arisa qui se trouve dans mon cœur ! Comment oses-tu te servir de son image ! Arrête de te foutre de moiiiiii !!!"


    Son aura explosa violemment, me repoussant un peu par la même occasion. La pluie tombait toujours aussi violemment, mais avec toutes ses rafales de vents que Yasha provoqua, nous nous retrouvons submergés d'eau.

    Je tandis mon poing droit en avant, tout en le fixant de mon visage. Il en avait encore dans le grain, le singe. Il fallait donc arrêter la torture et en finir avec lui, il fallait le tuer, en emportant Arisa dans ma mémoire.

    Un déferlement de vent me sépara de Yasha.. Ashigaru. Il était de nouveau là, debout, entre moi et ma cible. Pourquoi s'interposer maintenant ? Il n'avait plus sa forme démoniaque, il avait perdu la bataille.

    "Ne lui donne pas ce plaisir.. En vérité c'est lui qui souffre, parce qu'il a été toute sa vie qu'un monstre frustré et replié sur lui même.. Qui appelle "Justice" le fait de se défouler sur autrui.."


    "Tu n'as pas perdu que ton armure.. Tu as perdu ta tête aussi."


    Il voulut m'asséner un coup d'épée, que je contrais sans grand mal.

    "Numéro deux ! Tu ne sais plus me faire face on dirait ! T'as beau chercher dans ma tête.. Tu ne trouveras ni ce style de combat, ni cette mentalité ! Car moi même je ne la connais pas ! Je ne sais pas où je vais, ni la voie que j'emprunte.. Mais ce qui est sur, c'est que je deviendrais un homme meilleur en t'éliminant !"


    Comment.. Comment pouvait-il emprunter une autre voie maintenant, à l'heure actuelle, où il m'avait prouvé sur Nagéis qu'il était plus que jamais déterminé à suivre la voie du monstre. Alors que je lui avais donné le choix sur l’Éden ! Comment pouvait-il changer d'avis maintenant, à la situation la plus cruciale, celle où j'allais gagner, où j'allais vaincre l'ennemi.. C'était ça, le pouvoir des humains ? Pouvoir être aussi ingrat et négligeant envers soi même ? En changeant de comportement comme de chemise, en s'alliant comme des rats face à l'étranger..

    Peu importe ! Peu importe son beau discours ! Il fallait se concentrer. Il leva sa jambe droite, il voulait me balayer, je le savais.. Je bondis dans les airs pour pouvoir contre attaquer, mais je reçus son pied dans le ventre qui me cloua sur place. Un coup de coude vint m'éjecter au sol. Je fus planté par la suite, il avait transpercé mes habits.

    Je fus par la suite malmené dans tous les sens, entre le Saiyen et ses bombardements, Ashigaru qui découpait mes membres une fois que j'étais au sol.. J'étais une fois de plus une simple tête de squelette. Ils pensaient avoir gagné, ils pensaient m'avoir vaincu, d'un sens c'était le cas. Ma tête était maintenue vers le bas, et mon corps avait été coupé en cinq morceaux.

    Pouvais-je le laisser s'en tirer ainsi ? Il me ridiculisait, il me traitait comme un moins que rien et affirmait être un homme juste.. Lui ?! Non.. Il ne suffit pas de s'excuser pour en payer les frais. Les milliers de vies qu'il a pris, le malheur qu'il a semé dans le monde, ce n'est pas d'un simple pardon qu'on l'efface. Il n'a pas le droit de s'en tirer ainsi, il faut que la justice lui fasse payer le prix.

    Il engageait la conversation avec le Saiyen, il semblait être soulagé vu le ton qu'il employait.. Mais il ne voyait pas la poussière, l'amas de poussière qui s'assemblait derrière lui.


    Mon corps ne s'assemblait pas dans cette brume, c'était bien pire.. Sa capacité à contrôler son épée à distance, ma réplique de Mémoire. Elle se dirigea à toute allure dans son dos, le plantant en plein dans le torse. Il s'agenouilla du choc, ma tête roula sur le sol jusqu'à gagner la brume, ma cachette en quelque sorte, mon petit coin sombre.

    Je ressortis de la brume en m'attachant mon masque. Ma cape était de nouveau attachée au restant de mon corps, squelettique pour être précis. Je n'avais plus de vêtement, d'où le fait que mes côtes étaient visibles.

    "Ahhh.. Putain ça fait mal.."


    Il était toujours à genou. Moi je le surplombais totalement en posant ma main sur sa chevelure noire. Il pleuvait toujours, et il semblait que la pluie allait s'accentuer et virer au rouge.

    Je retirais son épée bleu de son torse. Elle était aussi légère que tranchante, parfaite réplique de la lame des Kataï. Ce dernier tentait de faire apparaître sa lame dans sa main et de m'attaquer avec, mais je bloquais son bras en lui tordant avant même que le coup m'atteint.

    "Tu croyais pouvoir m'avoir comme ça ? Tu ne peux plus échapper à ton jugement, Ashigaru."


    J'accentuais la pression sur son bras en lui tordant davantage, qui provoqua la perte de son épée qu'il laissa filer au sol.

    "Je veux mourir.. l'épée à la main.. C'est la devise des miens, je m'en rappelle.."


    Je pris son épée dans ma main. Elle éclata en milles morceaux, ne laissant que des fragments au sol.

    La sentence était lourde et mon ressenti n'en passait pas inaperçu. Malgré la rivalité et la haine que j'entretenais pour Ashigaru, je le considérais un peu comme un frère, nous sommes les mêmes expériences, bien que les résultats étaient différents.

    Cependant, toute ma vie.. J'ai été utilisé et créer pour aider Seth à se venger en éliminant les siens un à un. Ginyu aussi, en décima une bonne partie des Nokatis aidé par Isis.

    J'ai tué les miens jusqu'à en être seul et isolé du monde. Mais ça n'en faisait pas de moi un traître non plus. J'ai été sous les ordres de Seth pour appliquer la sentence divine et le trahir par la suite.. Mais les événements ne m'en avaient pas donné l'occasion malheureusement.

    Les Nokatis n'étaient ni mes frères, ni des êtres que je portais dans mon cœur. Eux par contre, ils étaient comme moi, ils avaient le même ressenti et le même passé que moi.. Mais, j'ai tué Ginyu sur l’Éden.. Alors je pouvais le tuer lui aussi.

    Je passais ma main sur sa gorge, avant de glisser mon épée par la suite. Je maintenais ma victime dans mes bras, puis le sang d'Ashigaru Kataï se répandit enfin sur le sol. Son corps tomba à la renverse, sa bouche crachait du sang, son regard se perdait.. En avais-je réellement fini avec lui ? En ne le lâchant pas des yeux, je constatais une lueur bleutée se répandre en lui.. Sa forme démoniaque, il n'avait pas tiré un trait dessus.

    Plusieurs Sadness flashs (technique d'explosion emprunté à Yasha) me permirent d'être sur d'en avoir fini avec Ashigaru. Il avait été carbonisé sous mes yeux.

    "Bardack avait eu tort de croire en toi, tout comme il était corrompu pour son gêne de Saiyen. Je suis l'unique protecteur de ce monde, je devais t'éliminer pour le préserver."


    Je jetais un coup d’œil furtif aux alentours, le Saiyen semblait avoir disparu. Il avait pris la fuite sans doute, mais son jugement arriverait tôt ou tard. En attendant, je marchais jusqu'au corps blessé de ma compagnon tout en balançant la réplique de Mémoire dans mon dos. Elle était toujours en vie, mais s'efforçait de fermer les yeux.. Mon regard, elle ne voulait pas le croiser.

    "Il était corrompu par le mal.. Une vieille légende. Tu as encore beaucoup à faire pour le purger entièrement.. Emmène moi à l'abri et je te raconterai tout."


    "Il ne t'a pas loupé en tout cas. Monte sur mon dos, je vais coordonner nos vaisseaux pour rentrer sur Celestia."


    Une vieille légende ? Soit elle débloquait, soit il y avait réellement un truc intéressant à retirer de cette femme. Je la pris sur mon dos, elle était lourde.. Elle qui semblait si agile et rapide, saleté d'humain ! Mes pauvres os avaient du mal à la porter, mais je parvenais tout de même à m'élever et aller rejoindre ma capsule.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sayans

avatar

Yasha
Sayans

Nombre de messages : 68

Age : 28

Date d'inscription : 16/08/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 137200
Niveau: Niveau 101



MessageSujet: Re: A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]   Dim 11 Nov - 0:16

Le combat avait recommencé, je me trouvais de nouveau face à cet être puissant et redoutable qu’était Skull. Je me débattais comme un beau diable et encaissait la plupart des coups de mon adversaire grâce à mon bouclier, c’est alors que j’allais passer à l’offensive que quelqu’un s’interposa entre nous. L’être qui se tenait devant moi avait une apparence assez mince et fine. Elle contrastait avec le monstre plus hardi et barbare que j’avais aidé. C’est lorsque je sentis son aura peu avant qu’il ne prenne la parole que je compris qui il était. Ashigaru était semble-t-il humain, le monstre que j’avais aidé n’était que son autre facette. Cette nouvelle me surpris mais je fis mine de rien laisser transparaître.

"Ne lui donne pas ce plaisir... En vérité c'est lui qui souffre, parce qu'il a été toute sa vie qu'un monstre frustré et replié sur lui même... Qui appelle "Justice" le fait de se défouler sur autrui..."

Je fis alors deux pas en arrière et tenta de me calmer. Je retrouvais alors ma lucidité mais ma colère ne s’apaisait pas… loin de là, elle grondait en moi et réclamait que Skull reçoive une bonne correction. Le fait d’utiliser Arisa comme leurre pour me faire changer de camps et donner le coup de grâce à un être qui était finalement plus humain que lui me mettait hors de moi. Même cette pluie qui tombait à présent drue et dont les gouttes avaient grossies me semblaient telle ma colère. Chacune de ces gouttes tombaient sur le sol et s’écrasaient avec violence dans un grand fracas, je les ressentais comme une invitation à faire parler mes poings et à extérioriser cette colère qui grondait en moi et ne demandait qu’à s’exprimer.

Pendant ces pensées, je continuais d’observer le combat du nouvel Ashigaru face au squelette. La donne semblait avoir changé depuis qu’il était redevenu un être lucide. Après une attaque surprise sur le squelette à l’apparence monstrueuse, je m’aperçus que ce dernier tremblait légèrement au niveau des jambes, il semblait n’être plus très loin de ses limites, l’extra-terrestre avait des chances de l’emporter sur celui qui semblait être son rival. S’en suivit un puissant coup de pieds au niveau du ventre de Skull, puis une série de coup. Je notai en passant que cet Ashigaru se battait d’une façon fine et raffinée, ce qui n’était pas pour me déplaire, je préférais largement cette façon de se battre que celle de l’être monstrueux qu’il était peu de temps avant. Tout ce qui suivit se passa rapidement, l’épée de l’extraterrestre se planta dans les poumons de Skull avant de se retirer en vitesse puis une requête me parvint à l’oreille.


"Ya... Saiyen ! Bombarde-le ! Énerve-le !"

Je ne me fis pas prier et me lança alors dans la bataille pour faire payer son affront à cet être qui utilisait le mot « justice » avec trop de légèreté à mon goût. Je m’élevai alors rapidement dans les airs et concentrais mon ki dans mes mains avant de lancer une pluie de kikoha sur mon adversaire tout en prononçant le nom de ma technique.

"Déluge de Kikohas !!!"

Les sphères de ki fondirent à grande vitesse sur l’être squelettique qui poussa alors un grognement signe que le plan marchait à merveille. Je finis alors mon enchainement par ma plus puissante vague déferlante. J’écartais alors les bras et les jambes en concentrant une grande quantité de ki dans mes mains. Des éclairs rouges commencèrent à jaillir de ces dernières, je les joignis alors et lança ma vague déferlante en scandant son nom.

"Sadness’Flash !!!"

La vague déferlante rouge auréolée d’éclairs de la même teinte s’agrandit au fur et à mesure qu’elle progressait et atteignit l’être tant haï. C’est alors que mon adversaire était fou de rage que le combat s’acheva. Ashigaru se rua sur lui et lui donna un puissant coup de crâne au niveau du torse. S’en suivit un coup de pied surpuissant sur l’être monstrueux suivit d’une scène de démembrement qui était moins macabre qu’elle paraissait de par l’apparence de l’adversaire en question. Sans chairs ni sang, la scène était moins glauque et choquante qu’elle aurait pu être pour un être « humain »… L’ennemi fini décapité et dans la main d’Ashigaru. Peut être était-ce un trophée, aux yeux de ce guerrier raffiné. Le combat fini, il s’approcha de moi, ses mains prises par son épée et la tête de sa victime et me remercia.

"Merci pour le coup de main. Excuse moi, mais j'ai oublié ton nom, comment tu te nommes déjà ? Moi c'est Ashigaru, Empereur, et futur reconstructeur de cet univers. Ça ne te dirait pas de joindre ma cause. On s'est bien battu tous les deux."

"Mon nom est Yasha. C’est plutôt à moi de te remercier, Ashigaru, si tu ne m’avais pas transmis de ton ki, je serais probablement mort. Ta cause… Ta cause rejoint en partie la mienne. Je ne sais pas si régner sur cet univers est une bonne idée vu le nombre de fous qui convoitent ce titre mais vu le récent combat que nous avons mené, je suis prêt à parier sur toi. J’accepte. Nous reconstruirons ce monde, Ashi… Hum, dois-je t’appeler par ton nom ou bien déjà mon seigneur ?"

Je souris légèrement avant de m’incliner légèrement pour remercier le fin bretteur qui m’avait permis de me venger en partie de l’affront que m’avait Skull mais avec cet être, on ne pouvait jamais être sûr qu’il soit bel et bien mort. C'est alors que j'avais cette pensée que l'épée qu'utilisais Skull bougea d'elle même et se planta dans le dos d'Ashigaru, le faisant choir et tomber sur les genoux et surtout lâcher la tête de Skull qui se mit à rouler jusqu'à la brume. Je profitais alors de ce moment de surprise pour me concentrer et me cacher, je n'étais pas de taille face à Skull, plus depuis mon Sadness'flash, il me fallait alors guetter un moment pour m'enfuir avec Ashigaru. J'aperçus un spectacle qui ne me plût guère... Ashigaru était toujours dans la même position la lame sortant de son torse.

"Ahhh.. Putain ça fait mal.."

Je perçus ses paroles et tentait tant bien que mal de masquer complètement ma présence. S'en suivit son exécution, Skull le débarrassa de sa lame en la réduisant en miettes et lui trancha la gorge le faisant se vider de son sang par la même occasion et cracher aussi du sang par la bouche. C'est alors que je vis que Skull allait lancer une technique qui m'était familière que je compris que c'était le moment de saisir cette opportunité pour m'enfuir avec le corps d'Ashigaru. A peine avait-il lancé une réplique de mon Sadness'Flash que je me précipitai dans le nuage de fumée, saisissais le corps ensanglanté de l'extraterrestre et rejoignais un endroit à l'abri de tout danger. C'est alors que je sentais que Skull et la Katai quittait la planète que je m'occupais de maintenir les fonctions vitales de mon compagnon d'armes. Je pris mon écharpe et entoura le cou du futur empereur puis la serra pour ralentir son hémorragie, je saisis aussi une lambeau de mon pantalon pour faire un bandage de fortune au torse de l'être gravement blessé. La nuit allait être longue car je me devais de veiller à ce qu'on ne nous repère pas et qu'il récupère des forces.

Pendant ma veille nocturne, je me demandais ce que j’allais bien pouvoir faire mais c’est alors que je me souvins du mot d’Hakai qui se trouvait encore dans ma veste. Je devais rejoindre son équipage et tenir cette promesse que j’avais faite. Je soupirais alors doucement et décidais d'attendre que l'extra terrestre s'en sorte pour lui préciser que je le rejoindrais une fois ma promesse tenue et certains derniers détails réglés.

Je passai une nuit blanche mais m'estimait heureux d'être encore en vie et d'avoir gagner un sursis, à présent il était clair que je devais m'entrainer et devenir plus fort si je voulais avoir une chance d'atteindre mes objectifs et survivre.

Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Ashigaru
Extraterrestre

Nombre de messages : 305

Age : 21

Date d'inscription : 15/01/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 154300
Niveau: Niveau 124



MessageSujet: Re: A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]   Sam 24 Nov - 12:58



    » Le départ :.


    Bardack.. Ginyu.. Skull.. Yasha.. L'empire.. Je ne savais plus.. Comment avais-je perdu mon combat ? J'avais gagné il me semble non ? J'ouvris les yeux d'un seul coup, il faisait toujours aussi noir. Combien de temps s'était écoulé depuis mon coma ? Une nuit ? Des jours entiers ? Ou peut-être des mois ?

    Il fallait partir d'ici, et vite. Alors que la tête tournait, rien qu'à regarder ce ciel.. Je me redressais lentement, avant de saisir mon épée. Elle avait changée de couleur, étrange.. Je pris mon envol dans le ciel. Ma forme démoniaque avait de nouveau pris le dessus sur moi, mais d'un côté, c'était elle qui m'avait permis de survivre. Je restais dans les airs un moment, fixant le Saiyen qui avait veillé sur moi. Mon regard était à la fois méprisant et remplit de folie. Je lui souriais, avant de m'envoler sans un mot vers ma capsule.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Ashigaru
Extraterrestre

Nombre de messages : 305

Age : 21

Date d'inscription : 15/01/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 154300
Niveau: Niveau 124



MessageSujet: Re: A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]   Sam 24 Nov - 13:15

Yasha 368 Lignes = 36.800 XP & 18.400 Zénies.
Ashigaru 392 Lignes = 39.200 XP & 19.600 Zénies.
Skull 320 Lignes = 32.000 XP & 16.000 Zénies.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche d'un but, une rencontre inévitable [PV Ashigaru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG-Dragon Ball Z :: RPG :: Dark :: Usine-