Bienvenue sur le RPG-Dragon Ball Z de référence ! Bonne ambiance et rpg palpitant garanti!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hidan !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nouveau

avatar

Hidan.
Nouveau

Nombre de messages : 3

Age : 18

Date d'inscription : 01/10/2012





MessageSujet: Hidan !   Lun 1 Oct - 15:03

Nom...

Prénom:Hidan

Surnom:Reaper

Âge:20 ans

RaceVery Happyémon

Description Physique et mentale:« Je suis parfait, aussi bien physiquement que mentalement, baka. »

Voilà à quoi se résume les pensées d'Hidan sur son propre être. Je devrais juste laisser cette phrase, pour montrer que la perfection n'existe pas, malgré ce que l'on peut penser. Oui oui, Hidan n'est pas une horreur indirectement, il a son charme. Cette simple phrase résume l'être au-dessus de tout le monde, entre outre, n'allez pas croire qu'il dit cela dans l'intérêt de se vanter, veuillez voir plus loin le sens de cette phrase. On peut très facilement penser à première vue qu'Hidan n'est qu'une pauvre cloche de vantardise, gonfler a bloque par une fierté stupide. C'est justement ça qui amuse Hidan, l'avis des gens lui passent par la tête de toute manière.

Mais, il ne faut pas laisser croire non plus qu'Hidan est le genre de type qui n'est pas susceptible : au contraire, quand on énerve trop Hidan et que ça lui monte bien à la tête, il n'hésitera pas à vous refaire votre face à sa façon. On peut dire d'Hidan n'est pas quelqu'un de facile à berné, il est très replié sur ses oreilles et ne reste jamais sur ses deux oreilles, justement. Il est très attentif à tous gestes et faits de l'opposant, que se sois même quelqu'un qu'il considère comme un ami ou allié, ou que ce soit un ennemi. Mieux vos toujours rester très prudent, car parfois à la moindre petite connerie, on se fait niquer, comme dirait Hidan. Oh, j'oubliais, bien sûr. Un point très important par rapport à ce personnage étrange : son langage. Bien que cela pourrait étonner plus d'une personne, oui Hidan a un langage assez spécial. Non, il ne parle pas Namek, non pas une autre langue, mais il a un don bien plus innée que ça. Il sort pratiquement des insultes dans toutes ses phrases. Pour quelqu'un que l'on peut énerver facilement, ce n'est pas très étonnent. Mais cela est très souvent audible chez Hidan, toutes ces insultes qui volent. En moyenne, il dit quatre insultes dans une phrase courte. Mais il se peut que ce côté grossier et vulgaire à la vue des autres soit parfois en froid. Effectivement, il dit des insultes souvent sur les gens qu'ils considèrent comme des sous-races, ou alors des ennemis qu'il Joike Fuck comme il dit. Cet homme à beaucoup d'expression bien à lui, toutes ces expressions, allez donc savoir d'où il les tires... C'est certainement le fruit de son imagination débordante de conneries et de vulgarités en tout genre. En bref, il vous parviendra souvent des insultes qui partent en vrillent jusqu'à vos oreilles si vous côtoyez se dit malade mental. Bonne chance pour le supporter d'ailleurs, car il faut être entre autre de sa trempe pour pouvoir bien s'entendre avec lui. Bien que ce soit une personne pouvant être aussi bien chiant que calme, son côté posée est bien plus rare que son côté hyperactif et emmerdant. Il est emmerdant, car, il ne peut pas s'empêcher de faire des commentaire à tout, ou pratiquement tout ce qui n'est pas entre parenthèses parfait à ses yeux. La seule perfection pour lui de toute manière, elle s'appelle Kakuzu. Lui-même se disant parfait, cela ne reste qu'une ironie banale. Ce même homme n'est pas aussi bien qu'il le dit, il le sait bien plus que, vous autres, mais il préfère voir les choses du bon côté et fucker le reste du monde, comme il déteste ce qui l'entoure....

Ce sentiment est explicable : ce petit garçon dans la pénombre... Haït de tous et seul. Ce n'est surement pas le seul rejeton traiter comme ça, oh non, il doit en avoir plus d'un. Mais le soumis à Janshin n'est pas quelqu'un qui pardonne facilement. Il ne croyait pas, qu'il vivrait cet enfer non, cet enfer transformer en cette source de plaisir indirectement. C'était stupide, stupide de se mettre le monde entier au dos, mais l'immortel était quelqu'un qui ne vivait que pour lui à présent, que pour Kaku et les autres personnes n'avaient aucune importance pour lui, alors autant, vue de ce point de vue là, il en a encore plus rien à faire. Venons à ce point important qu'est l'orientation sexuel de notre Reaper. Effectivement, le côté homosexuelle de cet homme doit dégouter beaucoup de lecteur. A cause des intensités sexuels de ce fait, quand ils s'embrassent passionnément, qu'ils se serrent l'un contre l'autre. Imaginez tout ça pour une personne homophobe ou bien simplement dégouter de l'homosexualité n'est vraiment pas agréable je vous l'accorde. Mais d'une manière ou d'une autre, Hidan ne reviendra pas cent fois sur se sujet. Quand nous tombons amoureux, nous ne nous contrôlons pas. Alors, je tiens à mettre en évidence que, bien qu'Hidan soit amoureux de son compagnon du même sexe que lui, c'est de l'amour au sens propre et ce n'est pas un simple contacte salie. De toute manière, vous n'avez pas qu'à lire cette présentation si le simple fait d'évoquer des mots comme homosexuelles vous répugne. Beaucoup de gens ne comprennent donc vraiment pas ce qu'est l'amour pour Hidan.

Certes, il aurait surement pu aimer aussi bien une femme, mais prenons déduction de son histoire : vous n'allez pas me dire qu'il a eu beaucoup l'occasion d'être avec des personnes, surtout de la classe féminine. Puis, depuis qu'il fût rentré à L'Akatsuki, il avait toujours eu Kaku comme coéquipier. Il n'a jamais eu de contact proche avec une femme comme vous vous en doutez, peut-être que dans une autre vie, il serait un homme banal est simplement hétérosexuel, avec une famille, des enfants et serait protecteur de son village. Mais il fut ce qu'il en fut, tout ce passa de travers dans sa vie. Alors, la seule personne le rattachant encore à un espoir d'un semblable amour s'offrait à lui. Mais la déchéance et le mal qui le rongeait en le voyant mourir ne prit que de l'ampleur sur lui. Dites-vous que si cela aurait été la personne que vous aimez... Auriez-vous réussie surmonter cette épreuve ? Il faut être fort... fort mais, aussi, avoir la tête bien sur les épaules. Au fond de lui, The Reaper croit toujours en une lueur d'espoir, dur comme fer, que Kaku est là quelque part et qu'ils se retrouveront. Cela comblerait le coeur perdu et arracher de la poitrine du démon. Vous pouvez déduire, après ses maintes explications, que l'arrogant Hidan est quelqu'un d'aveuglement amoureux de son partenaire et qui est facilement influençable à ce sujet. S'il le pouvait, il se sacrifierait pour son compagnon, faute de ne pas être resté avec lui lors de leur dernier combat. Autre petite précision, Hidan n'est pas quelqu'un qui aime qu'on le traite lui ou bien son partenaire, par le fait qu'ils s'aiment. De toute façon, qui pourrait bien apprécier ? Passons à son côté KabOom, ressemblant à l'antiquité de l'art, Deidara-Sama.

Effectivement, bien qu'il soit quelqu'un au tempérament stressant, il passe certain moment sous la peinture agressive. Des oeuvres tout bonnement inexplicable, mélange d'une certaine tristesse mais, de violence, beaucoup de violence, énormément de sang. Dans ses moments là, il est si calme qu'il est presque même agréable à observer. Il faut dire que cela se produit rarement, où plutôt il préfère être seule enfermer pour faire ça. C'est comme un temps de break pour faire une petite pause de calme et exprimer ses sentiments à travers un art bien différent des explosions, je vous l'accorde. Mais tous, au fond, nous avons besoin de certaines heures de solitude, coupé du monde, une sorte de temps qui sers à mettre les choses au clair dans son esprit. Voilà ce que fait Hidan pendant ce temps rarissime. Il peint, il ouvre ses sentiments et les met à nue dans des tableaux représentant souvent des personnes sans visage, ou bien souvent des pantins dans la pénombre ensanglanter. Que ce cache-t-il derrière toutes ses mystérieuses peintures ? Peut-être le portait d'une enfance ratée, d'un enfant maudit et d'une vie maudite par les terres de Janshin. Quoi qu'il en soit, personne ne peut revenir dans le passer... Et même s'il avait possibilité d'y retourner... Je ne suis pas convaincu qu'il y changerait quelque chose... ou si, peut-être voudrait-il être proche de Kakuzu à jamais. Pour ce bref passage du côté plus posé d'Hidan, je ne vais pas oublier de vous décrire son portait du côté de tous les jours. Ce sanguinaire est quelqu'un d'énervant comme j'ai pu le formuler avant, effectivement, il peut dire des choses agaçantes ou invraisemblable. Surtout si celui qui doit le supporter est quelqu'un qu'on peut énerver facilement tout comme lui, cela finira forcément par éclater.

Mais de toute manière, le maudit ne pouvant pas mourir, cela ne sers donc à rien de l'attaquer. Trop souvent on préfère se crêper le chignon pour des choses dans le genre, mais voyez-vous, mieux vos dire calmement à Hidan d'arrêter que de l'attaquer de plein fouet. Déjà car, cela n'aboutira à rien pour vous et de deux car se protagoniste n'est d'autre qu'un immortel sans remords. Quel idiot s'attaquerait de front à notre cher Hidan ? Allons-donc, pourquoi vouloir agresser une personne a cause de son attitude, même au point qu'elle soit déplaisante, cela n'est pas d'une finesse exceptionnelle que d'agir de cette même façon. Quoi qu'il en soit, n'allez pas salir le portrait du Reaper, cela vous couterait votre âme. En effet, cet être trop souvent blindé d'ironie n'est pas pour autant insensible sur les faits dit sur sa personne, ou plutôt crier en pleine face. Si vous dites qu'il est faible par exemple, il vous brandira une tronçonneuse sous le nez pour vous faire répéter ce que vous dites. Mais soit, ce n'est qu'un banal et stupide exeMple représentant le monstre unique qu'est le modeste ( hum hum) démon. Vous l'aurez certaine bien comprit, ce protagoniste au sommet de son expérience instructive sanguinaire n'est pas une personne très calme. C'est une personne en revanche digne de confiance et qui a également toujours confiance en elle. Son côté vulgaire n'est d'autre que la coquille qu'Hidan c'est former, mais en attendant, ses insultes ne sont que des pensées directement dite sous le nez du concerner. Après tout, qu'est ce qu'Hidan pourrait bien avoir a à perdre ? ( en cour de rédaction )





Histoire:.« Hey, Kakuzu... Quoi qu'il arrive à l'avenir, je te promets de rester avec toi.. Quoi qu'il puise arriver, compte sur moi. Nos deux mains seront éternellement l'une dans l'autre... »

Née au village de la rivière, village visiblement recouvert en totalité d'eau, Hidan a grandi dans un milieux sombre. Pour un simple habitant de ce village, cet enfant était vu comme un fou. Il venait d'une famille modeste, comme tous les autres habitants de ces terres à l'époque, il fût amené à passer des stades de Ninja. Il passa par le Genin, mais en semblable à ce flemmard de Shikamaru Nara, l'immortel semblait peu se soucier des cours : en évidence pour lui, les cours n'étaient que des répliques bidons que tout le monde devaient savoir. Lui, cela l'importait peu d'avoir les mêmes connaissances que tous les autres. Il voulait plus, voir dans autre chose. Quoi qu'on lui dise, le jeune garçon semblait totalement désintéresser et restait toujours silencieux. Il ne parlait pratiquement jamais, à part pour sortir des rires tordus. Non, il n'était pas fou, mais il voulait qu'on le prenne comme tel pour qu'on le laisse tranquille. Ses parents prirent des mesures complètement à l'opposer qu'un enfant de sa trempe aurait dû recevoir. Effectivement, ceci, agacé et déboussolé par le comportement étrange de leur fils ce mirent à le battre. Cela ne résolvait pas pourtant le fait qu'Hidan ne voulait pas travailler, ne voulait pas être Ninja et ne voulait pas suivre l'entrainement stupide d'un Sensei. Une correction pour lui, était devenu un jeu auquel il semblait ressentir plus de plaisir que de douleur. Comme si son corps ressentait un mélange de plaisir et de mal lors ce qu'on le frappait... De plus en plus violemment, cela tourmentait le jeune homme qui ne comprit pas, mais qui ne chercha pas à comprendre. C'est ainsi que le jeune homme développa, lors de son adolescence, un caractère impulsive, froid mais, surtout vulgaire. Il semblait chercher, il voulait savoir, jusqu'à où il pouvait aller avec cette douleur qui se transformait en source de plaisir pour lui. Un jour, sans même en parler à personne, il décida de passer l'examen Genin. Tout le monde se demandaient alors pourquoi, des rumeurs se firent dans le village, mais personne ne sut que réellement... Hidan avait passé et réussie le test... Juste pour pouvoir affronter un autre Genin lors du tournoi et de tester son affinité de technique. En vérité, Hidan ne savait pas de quoi il était capable. Il avait développé son combat au corps à corps avec un acharnement sans pareil : à vrai dire, comme un don du ciel, un soir où Hidan traînait au cimetière, il trouva une arme unique : cette arme était une fauche à trois lame, de couleur rouge comme le sang, suivi d'une sorte de chaine sur le manche très longue, permettant un large choix d'attaque. Il ne savait pas comment il avait pu trouver ça part un simple hasard... Mais il faut dire que se malade avide de sang n'avait pas été long à la détente. Le jour de l'examen, le temps où se fut son tour, il créa avec inconscience un triangle équilatéral dans un cercle avec son propre sang sur le sol. Il réussie à planter son ennemi dans la hanche avec sa fauche. Ramenant son arme près de lui, il lécha le sang sur la pointe de la lame. En condition, il était placé dans le cercle, tel le voulait la technique de la religion du Jashin, sont corps devint noir et blanc, ainsi il ressemblait à une sorte de squelette, quelqu'un de mort. Le public en resta bouche bée. Prise d'une folie, le jeune homme ne savait pas pourquoi mais, il planta une lame dégotée à son ennemi dans son ventre. Il se mit alors à rire d'un rire tellement sadique, que cela congela le public. Le ventre de son ennemi se mit à s'ouvrir, provoquant en un seul geste une terrible douleur lente pour celui qui se battait avec lui. L'homme qui surveillait le match ordonna d'arrêter ce combat, mais... Evidemment, l'esprit fou d'Hidan n'en resta pas là. Il se mutila le corps volontairement et cela, rien ni personne ne pu l'arrêter... Tout ce qu'il se faisait, ce traçait lentement sur le corps de son ennemi. Mais lui... Lui.... Il ne ressentait aucune douleur, il riait toujours, il ne mourrait pas. C'est comme ça qu'il apprit qu'il était immortel, sous toutes formes, il n'était pas tuable. On pouvait bien l'exploser, réduire ses molécules en cendre, il ne pouvait pas mourir. Après ce tournoi, les rumeurs dans le village de la rivière se firent entendre dans tous les villages. Mais il fut aussi découvert qu'un jour, se malade mental quitta son village natal, ce qui rassura le chef de ce village. C'est comme cela qu'il rencontra Kakuzu. Ce n'était pas un simple hasard... Il semblait déjà à Hidan l'avoir vu quelque part. Cet homme était tout l'opposer d'Hidan : Calme, avare, discret. Le fameux Kakuzu faisait partie de l'organisation Akatsuki, qui avait pour but précis de rassembler toutes les formes les plus grandes de force, tous les démons qui étaient enfermer dans le corps de certaines personnes. Hidan avait appris que les derniers coéquipiers de Kakuzu avaient tous fini mort, comme quoi Kakuzu ne supportait pas les coéquipier trop « gênant » ce qui fit que les deux hommes ne s'entendaient vraiment pas, mais le Kakuzu ne pouvait cependant pas tuer Hidan, vu qu'il était immortel. Ils avaient beau ne pas s'entendre, en combat, il faisait un duo en parfaite qu'ordonnance. Effectivement, si Hidan se faisait démembré, Kakuzu pouvait « recoudre » tous ces membres à l'aide de son pouvoir. De plus Kakuzu pouvait rester sur ses deux oreilles pendant qu'Hidan martyrisait son ennemi au corps à corps. C'est ainsi que plus tard, Kaku et Hidan furent liée d'une sorte d'amitié. On ne pouvait pas vraiment définir ce qui les reliait... Bien que tous les deux n'avaient pas d'amis, un passer trouble, qu'ils ne savaient pas tout l'un sur l'autre, ils furent liés par une chose inexplicable. L'un complétait l'autre, c'était si étrange qu'Hidan ressentait comme un malaise avec son coéquipier. Il ne pouvait pas vraiment expliquer ce sentiment mais, il n'en restait pas de marbre. Il comprit bien après que son coeur, qu'il pouvait même retirer de sa poitrine, le faisait souffrir, alors que pourtant toute forme de mutilation lui donnait jouissance. Il était amoureux. Cela n'était pas courant pour un Nuke-nin*, surtout qu'il était de l'akatsuki. Mais l'immortel ne pouvait pas vraiment renier cet amour, après tout, qu'est-ce qu'il y pouvait ? Possessive et jaloux, il semblait de plus en plus perturber et devenait même jaloux que d'autres membre de l'organisation approche son compagnon. Il se demandait parfois s'il n'était pas fou ou malade, mais il restait dans le silence. Il aimait. Cela l'importait peu que celui qu'il aimait soit un homme, ce n'était pas pour le sexe ou autre idée qui viennent comme cela aux lecteurs directement, il l'aimait tout simplement. Ce fait était inexplicable, que voulez-vous, il n'y pouvait rien. Lors d'un affrontement contre des Ninja de Konoha, avant qu'il ne se retrouve face à face avec eux, Hidan promis à Kakuzu qu'il le protégerait quoi qu'il arrive. Il se trancha le creux de la main, tel la malédiction du Janshin et prit doucement la main de Kakuzu dans la sienne. Il semblait qu'au fond de lui résidait une certaine peur, un certain pré-sentiment. Il savait que c'était un acte faible de sa part, mais il s'en moquait bien plus, qu'on ne pouvait le deviner. Il était parti directement à la rencontre d'un Sensei, d'un Chuunin du nom de Shikamaru et de deux autres hommes. Il finit par tuer le Sensei en utilisant sa technique finale : Celle qui lui servait à se mutiler. Il se planta un pieux dans le coeur ; ce qui tua son ennemi lentement. Le Shikamaru en fut si retourner que cela fit presque pleurer Hidan... de rire. Pendant qu'il s'occupait d'eux, Hidan avait complètement oublié Kakuzu. Il savait juste qu'il était quelque part dans la foret... Rien de plus. Hidan avait quitté le terrain après avoir tué le Sensei, il cherchait... Il cherchait... La pluie commençait à tomber, mais il s'en fichait. Il marchait à l'aveugle, pourquoi était-il dans une transe pareille ? Décidément, il n'y comprenait rien. Il sentit alors l'aura de Kakuzu au loin... s'affaiblir et diminuer de plus en plus. Il déboula en courant vers son compagnon au sol agenouiller devant lui. Ses yeux étaient grands ouverts, mais il ne bougeait pas : il voyait la seule personne à qui il s'était attaché crever sous ses yeux. Il prit la bague du majeur gauche de son coéquipier. La bague nommé Kita, autrement dit, le nord. Il l'enfila à son majeur gauche. Comme s'il voulait garder quelque chose de lui. Hidan resta au moins près d'une heure à ne pas quitter le cadavre de son compagnon sur le sol. Il arriva difficilement à se relever, sur ses jambes, c'est à peine s'il n'allait pas retomber lourdement au sol. Quand il arriva à rester stable, il sortit son arme et se retourna. Derrière lui le Chuunin, celui nommé Shikamaru. Il avait explosé son Sensei et il semblait que, le Chuunin lui avait rendu la monnaie de la pièce. Pourtant, personne ne savait qu'il tenait beaucoup à son coéquipier... Mais ce Shikamaru semblait avoir le même regard qu'Hidan : triste, mais la rage lui montait à la tête. Ils entamèrent un combat acharné, Hidan c'était laissé dominer par ses émotions, mais l'autre ne semblait pas perdre la boule : il se concentrait avant tout. L'immortel laissa une belle marque au Chuunin : il transperça son corps à plusieurs reprises. Mais vint un temps ou le vent tourna : Le Chuunin avait réussi à déclenché son piège. Des explosives collèrent alors le corps d'Hidan et Shikamaru lança un briquet sur celui-ci.... Ce qui réduit Hidan en cendre, ses membres rependu partout. Pourtant, sa tête dans les débris, il parlait toujours et insultait son ennemi. Le Shikamaru décida alors d'enterrer le corps du déserteur. Des années millénaires après, Hidan se réveilla dans un laboratoire. Il ignorait où il était, il était allongé dans une salle visiblement faite pour les expériences, un truc dans le genre. Il était en un seul morceau, reconstituer comme par magie. Il toucha son visage, puis se redressa en s'étirant et aperçus une glace en face de lui. Il pût alors se voir, mais une vision lui revint en tête. Cette vision n'avait pas ça place ici... Hidan se releva et trouva son manteau d'akatsuki parfaitement propre. Il l'enfila ainsi que son pantalon et ses chaussures avant de casser de son poing une vitre ou était son arme. Une alarme se mit à retentir, Hidan crisper par le bruit cria des vulgarités et prit son arme en ronchonnant. Un homme arriva alors et cria « Il est parfait ! » Hidan leva un sourcil et répliqua qu'il savait déjà qu'il était parfait (xD) l'homme s'approchant de lui, Hidan le décapita et marcha sur les restes du corps de l'homme. Il tua plus d'une cinquantaine d'autres rigolos dans son genre avant de déboucher dans une sortie. Il y avait des choses bizarres autour de lui : des gens bizarrement habiller, des filles avec des habits flash, des engins étrange qui roulait avec des personnes dedans... De quoi péter les plombs ! Hidan ne comprenait pas où il était. Il était dans un monde inconnu. Il vint demander à des gens dans quel village il était, mais les gens en le voyant s'enfuyaient apeurés. Il se dirigea alors dans plusieurs bâtiments, mais il n'y trouvait que des accessoires étranges, des choses débiles. Il quitta l'endroit au plus vite et tomba sur une autre ville après quelques jours de marche, presque identique à celle où il avait été avant. Il apprit alors qu'il était sur Terre, que son époque n'existait plus, qu'il y avait d'autres planètes et tout un blabla grâce à un vieil homme qu'il avait rencontré dans Capsule Corps, une connerie dans le genre.... C'est ainsi qu'Hidan se trouva seul, sur Terre. Il comprit que des scientifiques l'avait déterré et l'avait reconstituer, voyant qu'il n'était pas devenu squelette et qu'il respirait dans son sommeil. Il aurait préféré qu'on le laisse là... Il voulait juste retrouver Kakuzu, même si c'était vraisemblablement impossible. Il ignorait beaucoup moins de choses maintenant sur le monde où il était... Cependant, il gardait toujours cet esprit mauvais et cela ne faisait prendre que de l'ampleur avec cet amour déchiré...


Techniques:

    -Basiques: (10x/RP)
  • Transfert:Hidan peut combiner son énergie à son arme pour renvoyer une attaque ou lutter contre celle-ci ( par exemple il concentre son Rayon Dark dans sa fauche pour lutter contre un Final Flash)

  • (à venir)
  • (à venir)

    -Puissantes: (3X/RP)
  • Rayon Dark:attaque égalent le Final Flash. C'est un peu le même type de lancement, sauf que la couleur de ce rayon est violette.

  • (à venir)
  • (à venir)

    -Ultime: (1X/RP)
  • Toucher mortel:Hidan transfert tellement d'énergie à sa fauche qu'en un seul touché l'ennemi meurs, après cela Hidan n'a plus d'énergie


transformation d'Hidan. Elle consiste à lécher le sang de l'adversaire (une goutte suffit) par exemple qui a été rependu sur son arme. Il trace le cercle de sa religion au sol de son propre sang. Une fois dedans, il prend sa forme finale, celle ressemblante a un mort. A ce moment, il se mutile volontiers avec ses différentes armes que j'ai citées. Tout ce qu'il se fait sur son corps, son adversaire le ressens et en subit les conséquences. ( Si Hidan se plante le pieux à travers la gorge par exemple, un trou se formera dans la nuque de l'adversaire et ouvrira la blessure).



Objets:Fauche mortel

Argent: 1.000 Zenis
Revenir en haut Aller en bas
Extraterrestre

avatar

Ashigaru
Extraterrestre

Nombre de messages : 305

Age : 21

Date d'inscription : 15/01/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 154300
Niveau: Niveau 124



MessageSujet: Re: Hidan !   Lun 1 Oct - 20:06

Belle fiche au niveau des descriptions.

Par contre, notre forum n'accepte que des personnages inventés donc aucun d'univers connus, je suis donc obligé de te refuser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cyborg

avatar

Anima
Cyborg

Nombre de messages : 267

Age : 20

Date d'inscription : 15/01/2012


Fiche du guerrier
Renommée:
Zénies: 80.300
Niveau: 113(108+5)



MessageSujet: Re: Hidan !   Sam 27 Oct - 10:32

Toujours d'actualité ?
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Hidan !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hidan !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG-Dragon Ball Z :: Personnages :: Fiche de personnages-